VOTE | 413 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#421 : La dissection de l'accord

Résumé : Quand Priya utilise ses qualifications d'avocat pour examiner l'accord de colocation, les filles emmènent Sheldon danser.

Popularité


4.33 - 6 votes

Titre VO
The Agreement Dissection

Titre VF
La dissection de l'accord

Première diffusion
28.04.2011

Première diffusion en France
22.06.2011

Plus de détails

Scénario :  Bill Prady, Dave Goetsch & Eddie Gorodetsky 

Réalisation : Mark Cendrowski

Guests : Melissa Rauch (Bernadette), Mayim Bialik (Amy Fowler), Aarti Mann (Priya), Arnold Chun (Ho-Jun), Jeff Blum (Waiter), Tom Yi (Dispatcher)

Sheldon débarque dans la salle de bains extrêmement pressé d'aller aux toilettes, malgré le fait que Leonard soit sous la douche. Problème, Leonard est avec Pryia. Incapable de se soulager en sachant que deux personnes sont dans la même pièce, Sheldon se précipite chez Penny. Plus tard, Sheldon souhaite punir Leonard sur le fait qu'il n'a pas respecté l'accord de colocation. Mais Pryia joue les avocates et démonte les arguments de Sheldon un à un, pour le plus grand plaisir de Leonard.

Sheldon rentre chez lui pour découvrir que la soirée pizzas s'est transformée en soirée repas grec. Pryia joue de nouveau les avocates pour justifier ce choix. Ne voulant pas les laisser gagner, Sheldon tente de partager leur repas, mais il ne parvient pas à manger la viande. Sheldon se réfugie chez Penny, mais celle-ci doit rejoindre Amy et Bernadette pour une soirée entre filles. Elle propose à Sheldon de venir, mais celui-ci refuse, jusqu'à ce que Penny lui annonce qu'ils critiqueront Pryia. La soirée entre filles met Sheldon mal à l'aise. Amy et Bernadette demandent à Penny pourquoi elle l'a invité, et c'est alors que Pryia entre dans la conversation. Après quelques verres, les filles commencent à se lâcher, et tente de faire de même avec Sheldon. Il refuse l'expérience du baiser, mais n'échappera pas à la danse, après qu'il ai révélé avoir pris des cours de danse dans son Texas natal.

Le petit groupe va donc danser le waltz. Penny et Bernadette observent Sheldon et une très heureuse Amy sur la piste de danse, quand un homme âgé vient leur proposer de le joindre. Bernadette refuse, mais Penny accepte. Sheldon raccompagne Amy chez elle, et elle l'invite à entrer. Il lui expose alors son soucis avec Pryia. Amy lui conseille de jouer le jeu et de reprendre le contrôle de son territoire.

Sheldon suit les conseils d'Amy, et le lendemain matin, il annonce à Leonard et à Pryia qu'il a écrit un nouvel accord de colocation, et que Leonard a tout intérêt à le signer. En effet, Sheldon a mis un dispositif en place sur son ordinateur qui, au bout d'un compte à rebours d'une minute, enverra un email aux parents de Pryia pour leur annoncer sa relation avec Leonard. Leonard ne pense pas que ce soit grave, car les parents de Pryia devront bien apprendre un jour ou l'autre à propos de leur relation, mais Pryia panique, à sa grande surprise. Finalement, Leonard accepte le marché. Plus tard, Sheldon annonce les résultats à Amy, et lui remémore la soirée de la veille, durant laquelle elle l'a embrassé. Il lui propose de repartir de là où leur relation s'était arrêtée et d'oublier leur baiser, ce qui soulage grandement Amy.

                  SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Sheldon : Leonard, tu es dans la douche ?

Leonard : Je ne t’entends pas ! Je suis dans la douche !

Sheldon : Je te demandais si tu étais dans la douche, mais c’est dépassé maintenant.

Leonard : Quoi ?

Sheldon : Dépassé ! Devenu sans importance suite à des événements récents.

Leonard : Je n’entends rien ! Je suis sous la douche.

Sheldon : Je dois interrompre le bavardage. C’est une urgence.

Leonard : Quelle sorte d’urgence ?

Sheldon : Mathématique. 900 grammes de smoothie à la banane, 1/ 2 litre de vessie.

Leonard : Tu ne vas quand même pas faire ça !

Sheldon : Je t’assure que si.

Leonard : Sheldon, je ne suis pas seul là-dedans.

Sheldon : Quoi ?

Priya : Salut, Sheldon.

Sheldon : Que fais-tu ici ? Elle ne peut pas être ici !

Leonard : Nous étions là en premier, tu ne dois pas être ici.

Sheldon : Selon l’accord de colocation, paragraphe 9, section B, « le droit à l’intimité dans la salle de bain est suspendu en cas de force majeure ». Et crois-moi, j’assiste à un cas de force très majeure.

Leonard : Allez, tu ne peux pas attendre deux minutes ?

Priya : Oh, Leonard, laisse-le faire pipi.

 

                SCENE : La porte de Penny.

Sheldon : (Toc, toc, toc) Penny, (Toc, toc, toc) Penny, (Toc, toc, toc) Penny.

Penny: Quoi?

Sheldon: Bouge, bouge, bouge!

 

Générique.

 

                 SCENE: L’appartement de Leonard et Sheldon.

Sheldon : Dr Leonard Hofstadter vous êtes officiellement accusé de deux violations au règlement des colocataires. Renonces-tu à la lecture des faits ?

Leonard : Bien d’accord.

Priya : Attends, non. Mon client ne peut déroger à la lecture des faits.

Leonard : Oh. Cool, j’ai un avocat. Et je l’ai déjà vu nue.

Priya : Passons.

Sheldon : Très bien. Premièrement, en ce 28 ème jour d’avril, l’accusé a avec malice et en connaissance de cause refusé l’accès à la salle de bain partagée alors que j’avais les dents du fonds qui baignaient dangereusement. Deuxièmement, l’accusé a outrepassé l’accord concernant l’occupation de la douche à savoir une seule personne, sauf en cas d’une attaque par des aliens lyophilisés.

Priya : Puis-je voir l’accord de colocation ?

Sheldon : Hum, c’est assez technique …

Priya : Je pense que je peux m’en arranger.

Leonard : première de la promo de l’université de Cambridge, licence d’avocat pour trois pays et dans ta face.

Priya : D’accord, basé sur une lecture superficielle, ton dossier a l’air assez vide, Sheldon.

Sheldon : Continue. Voyons voir ça.

Priya : Oh, j’ai bien peur que non. La section 7 ici, sur le droit d’entrer dans la salle de bain en cas d’urgence, ce n’est pas spécifié en quoi ça en constitue une urgence.

Sheldon : Oh, c’est ridicule ! Une urgence de salle de bain n’a pas besoin d’être expliqué.

Leonard : Ah oui. Si Leonard a oublié de couper ses poils de nez, pourrait-il entrer pendant ta douche ?

Sheldon : Irrecevable. Leonard ne peut pas couper ses poils de nez. Il pense qu’étant petit personne ne peut les voire.

Priya : Ce que je veux dire, Sheldon, c’est que le principe légal stipule l’ambiguïté dans un contrat bénéficie la partie ne l’ayant pas écrite, dans ce cas, Leonard. C’est bon pour cette fois.

Sheldon : Mais …

Priya : Il n’y a pas de mais, Sheldon. C’est ainsi que la loi fonctionne.

Leonard : Et toc !

Priya : Comme au sujet de la capacité de la douche, je cite l’annexe J. « Quand Sheldon se douche en second, toutes les mesures doivent être prises pour assurer une réserve adéquate en eau chaude ». Je pense que ça a préséance sur la question de l’occupation.

Leonard : Préséance !

Sheldon : Ce n’est pas fini.

Leonard : Sans offense, mais le sexe sous la douche avec toi est finalement la deuxième meilleure chose qui me soit arrivé aujourd’hui.

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Raj : Mmm, nourriture grecque pour la soirée pizza ? C’est la chose la plus délicieusement cruelle qu’on ait faite à Sheldon depuis qu’on a laissé ce faux message de Stephen Hawking sur son répondeur.

Priya : Sérieusement ?

Howard (imitant Hawking) : Je souhaiterais discuter de votre théorie sur les trous noirs. Rejoignez-moi au Donu de Randy à côté de l’aéroport à 2 h du matin.

Sheldon : Mais qu’est-ce que vous mangez ? Ce soir s’est soirée pizza.

Leonard : Je souhaiterai en référer à mon avocat.

Priya : D’après ce que je vois ici, les jeudis soirs, c’est soirée pizza Franconi.

Sheldon : Oui, et quand Franconi est fermé, on a changé pour Graziano.

Howard : C’est intéressant. Peut-on changer aussi simplement de restaurant comme ça, Priya ?

Priya : Bonne question, Howard. Il s’avère que tu ne peux pas. Selon le document, que tu as élaboré, Sheldon, la sélection d’un nouveau restaurant a emporté requiert nue audience publique avec une période critique de 60 jours. Cela s’est-il produit ?

Sheldon : Non. C’est de la nourriture grecque ? Leonard, tu détestes la nourriture grecque.

Leonard : Pas autant que toi.

Sheldon : Très bien, je sais m’adapter.

Leonard : Je t’ai pris une brochette d’agneau.

Sheldon : Merci. Si tu y réfléchis la nourriture grecque n’est pas si différente de l’italienne. Ils partagent les mêmes épices. Et quelle civilisation sont les grecs ! Ils nous ont donné la science, la démocratie, et des petits cubes de viande hachée qui sentent la transpiration.

 

                SCENE : La porte de Penny.

Sheldon : (Toc, toc, toc) Penny, (Toc, toc, toc) Penny, (Toc, toc, toc) Penny.

Penny: Salut, quoi de neuf ?

Sheldon : La sournoise femme indienne a essayé de me faire manger de l’agneau. Félicitations. La soirée pizza va se faire maintenant dans ton appartement. Commande.

Penny : Oh, désolée, chéri. Je retrouve Amy et Bernadette pour dîner. Mais tu es le bienvenu.

Sheldon : Une soirée filles ? Oh, je ne sais pas si je suis prêt pour une soirée à parler d’arc-en-ciel, de licornes et de crampes menstruelles.

Penny : Ok, comme tu veux. On va sûrement cracher un peu sur Priya.

Sheldon : Dans le mille.

 

                SCENE : Un bar.

Penny : Ok, je voudrais proposer un toast à une merveilleuse sortie entre filles.

Amy : Simple avertissement, on risque de devenir dingues.

Bernadette : Oui. La semaine dernière, on a fumé des cigares et joué aux dragons.

Sheldon : Vraiment, Amy ? Tabac et alcool ? Dois-je rappeler le peu de découvertes ayant été faites par des gens qui s’amusaient ?

Amy : Pourquoi l’as-tu amené ? Il gâche mon plaisir.

Penny : Je me suis sentie désolée pour lui. Priya lui mène la vie dure.

Bernadette : Oh, on commence tôt à cracher sur Priya ce soir, ouais ! Ok, c’est quoi son délire avec les tailleurs ?

Amy : J’ai besoin de contexte.

Penny : Les tailleurs ça craint.

Amy : Et c’est ce qui permet de justifier de ridicule le fait de les porter. Bien vu, Bernadette. Tu vois ? Dingues.

 

                SCENE : Quelques minutes plus tard.

Bernadette : Whee …

Amy : Tu sens la poudre pour bébé.

Sheldon : C’est du talc. Mais puisque c’est l’ingrédient principal de la poudre pour bébé, je comprends ta confusion.

Amy : Oh, je ne suis pas confuse du tout. Tu es comme un petit enfant.

Sheldon : Je ne sais pas comment m’y prendre. 

Bernadette : Moi je sais. Amy et Sheldon assis dans un arbre S’-E-M-B-R-A-S-S-S-A-N-T.

Penny : Ça fait trop de S pour s’embrasser.

Bernadette : pas s’ils le font pendant longtemps.

Penny : Sheldon, as-tu déjà embrassé une fille ?

Sheldon : Autre que ma mère, ma sœur et ma grand-mère, non. Mais pour tout te dire, un jour, dans un bus, j’ai dû effectuer un bouche-à-bouche à une vieille religieuse qui s’était évanouie de chaleur. Tous les ans, je reçois une carte d’elle à Noël, signé avec beaucoup trop de X et de O.

Bernadette : Ça ne compte pas. Tu n’es pas un peu curieux ?

Penny : Mais oui, tu es scientifique. Où est ta curiosité ?

Amy : Je suis disponible pour une expérience.

Sheldon : Merci. Ce n’est pas la peine. Nous connaissons tout ce qu’il y a à savoir sur le baiser. Cela requiert 34 muscles faciaux et 112 muscles de posture.

Amy : Oh, bla, bla, bla. Viens par là, ma chère.

Sheldon : Je suis certainement ravi que personne ne s’est dit curieux au sujet du sacrifice humain Aztèque.

Penny : Hé, je sais … Emmenons Sheldon danser !

Bernadette : Oh, j’ai vraiment envie de voir danser Sheldon. Je pari qu’il ressemble à une araignée sur une plaque chauffante.

Sheldon : Non, merci, mais pour votre gouverne, je suis un excellent danseur. Compétent en rumba, valse et cha-cha.

Amy : Vraiment ?

Sheldon : Je ne vois pas pourquoi c’est surprenant. J’excelle dans de nombreux domaines. Tu as goûté à mon pain au levain !

Penny : Tu as pris des cours de danse ?

Sheldon : Contre mon gré. Dans le Sud, les enfants préadolescents sont contraints à travers un rituel appelé cotillon, qui les endoctrine avec toutes les bonnes manières et les compétences en danse nécessaire à Vienne au 18 ème siècle.

Penny : Oh, on aimerait tellement danser avec toi.

Sheldon : Non, vous n’aimeriez sûrement pas.

Bernadette : Bien, selon ton entraînement de cotillon, qu’attend t’on d’un gentleman quand trois dames lui demandent de les escorter à une soirée dansante ?

Sheldon : J’ai sauvé la vie d’une none. Pourquoi en suis-je puni ?

 

                SCENE : Un taxi.

Penny : Emmenez-nous quelque part où on peut valser.

Chauffeur : Où on peut quoi ?

Sheldon : Valser. C’est une danse sociale d’Autriche chorégraphiée sur un rythme de trois à quatre temps.

Chauffeur demande à la radio, en chinois où on peut valser.

Voix radio : Oh, valse.

Chauffeur : On y va.

Amy (chantant) : J’ai embrassé une fille et j’ai aimé ça. J’espère que mon copain s’en fiche …

Sheldon : Qu’est-ce qui t’arrives ?

 

                SCENE : Une salle de danse.

Penny : Bouge ton corps, bébé !

Bernadette : Muy caliente, Sheldon !

Homme : Voulez-vous danser ?

Bernadette : Oh, je suis désolée, je suis fiancée.

Homme : Peut-être vous ?

Penny : Oh, pourquoi pas. Ooh !

 

                SCENE : L’immeuble d’Amy.

Amy : Come nous sommes des gens intelligents, comment se fait-il que nous ne faisons pas ça toutes les nuits ?

Sheldon : Quel est le résultat de 16 fois 14 ?

Amy : Mes rots ont un gout de jus de canneberge.

Sheldon : Tu as ta réponse.

Amy : Veux-tu entrer pour un dernier verre ?

Sheldon : Si tu évoques la boisson, tu sais que je ne bois pas. Si tu évoques le chapeau que tu as en portant une chemise de nuit et en tenant une chandelle, j’en ai un.

Amy : J’ai du Yoo-hoo.

Sheldon : C’est dur de dire non à du Yoo-hoo. Le nom invite littéralement.

Amy : Mets-toi à l’aise.

Sheldon : Merci. Est-ce que quelqu’un fume ?

Amy : Oh, c’est juste Ricky.

Sheldon : Tu as un singe fumeur ?

Amy : Ne sois pas idiot. C’est un des animaux de mon département d’étude d’addiction à la nicotine.

Sheldon : Qu’est-ce qu’il fait ici ?

Amy : Je lui ai donné de l’emphysème. Le moins que je puisse faire est de le laisser traîner et regarder le câble.

Sheldon : Remarquable. N’es-tu pas inquiète des effets secondaires de la fumée ?

Amy : Un peu. Le réel danger s’est lui me frappant la tête pendant que je dors.

Sheldon : Est-ce qu’il m’envois délibérément de la fumée dessus ?

Amy : Ouais. C’est en quelque sorte un idiot.

Sheldon : Merci. Puis-je partager quelque chose avec toi qui me trouble ?

Amy : Bien sûr. Qu’est-ce qui ne tourne pas rond dans cette grande tête bulbeuse ?

Sheldon : Priya a essentiellement réduit à néant mon contrat de colocation avec Leonard, ce qui rend la vie dans l’appartement très inconfortable pour moi.

Amy : Et tu veux que je la tue ? D’accord.

Sheldon : Non, pas du tout.

Amy : J’ai appris à Ricky à fumer. Je peux lui apprendre à tirer un dard empoisonné. Aucun juré ne nous condamnera parce que les gens aiment les singes.

Sheldon : Je comprends que l’alcool, quel qu’il soit, entraîne les filles à devenir folles … mais j’ai vraiment besoin de parler à Amy maintenant.

Amy : Excuse-moi. As-tu considéré que ton intelligence pourrait être la cause de ton dilemme ?

Sheldon : Non.

Amy : Que penses-tu que Ricky ici présent ferait si un intrus empiétait sur son territoire ?

Sheldon : Et bien, en cas de contestation, les singes généralement affirmeraient leur domination grâce à la chasse, l’agression et un affichage stylisé du pénis. C’est un peu en dehors de ma zone de confort.

Amy : Tu es trop littérale. Mon point de vue est, qu’il ne se soumettrait pas docilement aux règles, et tu ne devrais pas non plus.

Sheldon : Veux-tu que je la joue sale ?

Amy : Oui, sale. Sale … sale … sale. Ce qui m’amène à notre prochain ordre du jour.

Sheldon : Fascinant.

Amy : J’espère que tu ne prendras pas ce que je m’apprête à faire comme un commentaire sur ce que nous venons de faire.

Sheldon : Qui peut dire que vous ne devriez pas disséquer nos cerveaux ? .La vérité est que tu es un idiot.

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : Bonjour, Sheldon.

Sheldon : Ah, bien, tu es réveillé. J’ai écrit un nouveau et meilleur contrat de colocation qui me convient beaucoup. J’aimerais que tu le signes.

Leonard : Pourquoi voudrais-je faire ça ?

Sheldon : Excellente question. Te rappelles-tu de ce qui est arrivé à l’alien, joué par le talentueux acteur Frank Gorshin dans l’épisode de Star Trek intitulé « Le Dilemme » ?

Leonard : Euh, le Captain Kirk a activé la séquence d’autodestruction et menacé de faire sauter l’Entreprise et les tuer tous les deux s’il ne se rendait pas ?

Sheldon : Affirmatif. Ordinateur, c’est le Dr Sheldon Cooper. Activation de la séquence d’autodestruction. Code 1-1-A-2-B.

Ordinateur : Séquence d’autodestruction activée.

Leonard : Qu’est-ce que tu vas faire, Sheldon, faire sauter l’appartement ?

Sheldon : J’y ai pensé au début, mais toutes mes affaires cools sont ici.

Priya : Donc que se passera-t-il quand le compte à rebours sera fini ?

Sheldon : A moins que Leonard signe le nouvel accord, dans les 41 prochaines secondes, cet ordinateur enverra un mail à tes parents en Inde disant que tu es dans une relation secrète avec le plus blanc qu’un marshmallow, Leonard Hofstadter.

Priya : Oh, mon Dieu.

Leonard : Quel est le problème ?

Priya : Crois-moi, c’est un problème.

Leonard : Ils vont savoir à propos de moi finalement, non ?

Priya : Oui, bien sûr, mais pas aujourd’hui.

Sheldon : 20 secondes.

Leonard : Tu as honte de moi ?

Priya : Bien sûr que non.

Leonard : Alors pourquoi ne pouvons-nous pas le dire à tes parents ?

Priya : S’il te plaît, ne me pousse pas.

Sheldon : Il le fait tout le temps, n’est-ce pas ? 15.

Priya : Ok, bien, Sheldon. Tu as gagné. Eteins-le.

Leonard : Non, il bluffe !

Sheldon : Je ne bluffe jamais. Dix.

Leonard : C’est du chantage !

Sheldon : 9.

Priya : Nous abandonnons.

Sheldon : 8.

Leonard : C’est ridicule.

Sheldon : C’est un portable avec une batterie entièrement chargée. Honnêtement, qu’est-ce que tu vois en lui ?

Priya : Donne-lui ce qu’il veut ou c’est fini entre nous.

Sheldon : 3.

Leonard : Sérieusement ?

Sheldon : 2.

Leonard : Ok, je signe !

Ordinateur : Séquence d’autodestruction annulée.

Sheldon : Tu as peut-être été à Cambridge, mais je suis un diplômé d’honneur de l’académie de Starfleet.

 

                SCENE : Quelques minutes plus tard.

Sheldon : Bonjour, Amy.

Amy : Il ne l’est pas, assurément.

Sheldon : Eprouves-tu déshydratation, des maux de tête, nausée et honte ?

Amy : Oui. J’ai aussi trouvé une carte de visite d’un coréen coincée dans mon décolleté. Qu’est-il arrivé la nuit dernière ?

Sheldon : Ah, troubles de la mémoire, le prix gratuit au fond de chaque bouteille de vodka.

Amy : Sheldon ?

Sheldon : Très bien. Hier soir, tu m’as été d’un excellent conseil en ce qui concerne mon problème ici à la maison, tu m’as embrassé et puis vomis pendant 40 minutes, après quoi tu as dormi sur le sol de la salle de bain. Ensuite, j’ai plié une serviette que je t’ai mise en guise d’oreiller, j’ai mis à l’heure l’horloge de ton four parce que ça me rendait fou … et je suis parti.

Amy : Ok. Je ne sais pas vraiment où est-ce que l’on va.

Sheldon : Je suggère que nous traitions notre relation comme si c’était un crash d’ordinateur et le restaurer au moment où nous étions d’accord et où cela fonctionnait.

Amy : Excellent. Merci. Ils n’avaient plus de menthols ! Laisse-moi tranquille ! Pas facile de vivre avec un primate aussi capricieux.

Leonard : Allez, Priya, admets que je te fais honte !

Sheldon : Je ne te le fais pas dire.

 

Fin de l’épisode.

Scene: The bathroom

Sheldon: Leonard, are you in the shower?

Leonard: I can’t hear you, I’m in the shower.

Sheldon: I asked if you were in the shower, but that’s moot now.

Leonard: What?

Sheldon: Moot. Rendered unimportant by recent events.

Leonard: I can’t hear you, I’m in the shower.

Sheldon: I have to skip the chitchat. Emergency.

Leonard: What kind of emergency?

Sheldon: Mathematical. 32-ounce banana smoothie, 16-ounce bladder.

Leonard: You might not want to do that.

Sheldon: I assure you I do.

Leonard: Sheldon, I’m not alone in here.

Sheldon: What?

Priya: Hello, Sheldon.

Sheldon: What are you doing in there? She can’t be in here.

Leonard: We were in here first, you can’t be in here.

Sheldon: According to the roommate agreement, paragraph nine, subsection B, the right to bathroom privacy is suspended in the event of force majeure. And believe me, I am experiencing a very majeure force.

Sheldon: Come on, you can’t wait two minutes?

Priya: Oh, Leonard, let the man pee.

Scene: Penny’s door.

 

Sheldon: (Knock, knock, knock) Penny? (Knock, knock, knock) Penny? (Knock, knock, knock) Penny?

Penny: What?

Sheldon: Move. Move. Move!

Credits sequence.

 

Scene: The apartment.

Sheldon: Dr. Leonard Hofstadter, you are officially charged with two violations of the roommate agreement. Do you waive reading of the charges?

Leonard: Yeah, fine.

Priya: Hang on. No, my client does not waive reading of the charges.

Leonard: Oh. Cool. I’ve got a lawyer. And I’ve seen her naked.

Priya: Proceed.

Sheldon: Very well. Count the first, on or about the 28th day of April, the accused did knowingly and with malice aforethought deny access to the shared bathroom in a time of emergency, to wit, my back teeth were floating. Count the second, the accused exceeded the agreed upon occupancy of the shower, to wit, one, unless we are under attack by water-soluble aliens.

Priya: Can I see the roommate agreement?

Sheldon: Um, it’s fairly technical.

Priya: I think I can handle it.

Leonard: Top of her class, Cambridge University. Licensed to practice law in three countries. And your face.

Priya: All right, based on a cursory reading, it doesn’t look like you have much of a case, Sheldon.

Sheldon: Do so, do so.

Priya: Oh, I’m afraid not. Section seven here, on the right to enter the bathroom in emergency situations, is not specific as to what constitutes an emergency.

Sheldon: Oh, that’s ridiculous. A bathroom emergency is self-explanatory.

Priya: Is it? If Leonard forgot to trim his nose hair, could he barge in while you were showering?

Sheldon: Irrelevant. Leonard doesn’t trim his nose hair. He thinks because he’s short nobody can see up there.

Priya: My point is, Sheldon, the legal principle is ambiguity in a contract benefits the party that did not draft it, in this case, Leonard. So much for count one.

Sheldon: But…

Priya: There’s no buts, Sheldon, that’s how the law works.

Leonard: Schooled!

Priya: As for the shower capacity issue, I cite addendum J. When Sheldon showers second, any and all measures shall be taken to ensure an adequate supply of hot water. I believe this supercedes the occupancy issue.

Leonard: Superceded!

Sheldon: This isn’t over.

Leonard: No offence, but shower sex with you is now the second best thing that’s happened today.

Scene: The apartment.

Raj: Mmm, Greek food on pizza night? This is the most delightfully cruel thing we’ve done to Sheldon since we left that fake message from Stephen Hawking on his voice mail.

Priya: Seriously?

Howard (in Stephen Hawking voice): I wish to discuss your theories of black holes. Meet me at the Randy’s Donut by the airport at 2:00 a.m.

Sheldon: What is that you’re eating? Tonight is pizza night.

Leonard: I’d like to refer that to my attorney.

Priya: According to what I see here, Thursday nights are Franconi’s pizza night.

Sheldon: Yes, and when Franconi’s went out of business, we switched to Graziano’s.

Howard: That’s interesting. Can you just switch restaurants like that, Priya?

Priya: A good question, Howard. Turns out you can’t. According to the document you drew up, Sheldon, the selection of a new takeout restaurant requires public hearings and a 60-day comment period. Were those criteria met?

Sheldon: No.

All: Opa!

Sheldon: This is Greek food? Leonard, you hate Greek food.

Leonard: Not as much as you.

Sheldon: Fine. I’m nothing if not adaptable.

Leonard: I got you the lamb kabob.

Sheldon: Thank you. If you think about it, Greek food isn’t that far from italian food. They share a spice palette. And what a civilization is the Greeks. They gave us science, democracy, and little cubes of charred meat that taste like sweat.

Scene: Penny’s door.

Sheldon: (Knock, knock, knock) Penny? (Knock, knock, knock) Penny? (Knock, knock, knock) Penny?

Penny: Hey. What’s up?

Sheldon: The mean Indian lady tried to make me eat lamb. Congratulations. Pizza night will now be at your apartment. Order one.

Penny: Oh, I’m sorry, honey, I’m meeting Amy and Bernadette for dinner. But you’re welcome to tag along.

Sheldon: A girls night? Oh, I don’t know if I’m up for an evening talking about rainbows, unicorns and menstrual cramps.

Penny: Okay, suit yourself. We’ll probably be trashing Priya a little.

Sheldon: Shotgun.

Scene: A bar.

Penny: Okay, I’d like to propose a toast to a wonderful girls night out.

Amy: Fair warning, we can get ker-razy.

Bernadette: Yeah. Last week we smoked cigars and pretended to be dragons.

Sheldon: Really, Amy? Tobacco and alcohol? Need I remind you not a lot of scientific discoveries were made by people having a good time?

Amy: Why did you bring him? He’s harshing my buzz.

Penny: I felt sorry for him. Priya’s giving him a hard time.

Bernadette: Ooh, the Priya bashing’s starting early. Yay! Okay, what’s up with those pantsuits?

Amy: I need some context.

Penny: Pantsuits suck.

Amy: And that opens her up To justifiable ridicule for wearing them. Good one, Bernadette. See? Ker-razy.

Scene: The same, later.

Bernadette: Whee-ee-ee!

Amy: You smell like baby powder.

Sheldon: It’s talc. But as that’s a primary ingredient of baby powder, I understand your confusion.

Amy: Oh, I’m not confused at all. You’re like a sexy toddler.

Sheldon: I don’t know how to process that.

Bernadette: I do. Amy and Sheldon sitting in a tree. K-I-S-S-S-S-I-N-G.

Penny: That’s too many S’s for kissing.

Bernadette: Not if they’re doing it for a long time.

Penny: Sheldon, have you ever kissed a girl?

Sheldon: Other than my mother, my sister and my mee-maw, no. But in the interest of full disclosure, I was once on a bus and had to give mouth-to-mouth resuscitation to an elderly nun who passed out from heat exhaustion. Every year I get a Christmas card from her, signed with far too many X’s and O’s.

Bernadette: That doesn’t count. Aren’t you even a little curious?

Penny: Yeah, you’re a scientist, where is the curiosity?

Amy: I’m available for experimentation.

Sheldon: Thank you. Not necessary. We know everything there is to know about kissing. It requires 34 facial muscles and 112 postural muscles.

Amy: Oh, blah, blah, blah. Give me some sugar, bestie (kisses Penny).

Sheldon: I’m certainly glad no one said they were curious about Aztec human sacrifice.

Penny: Hey, I know, let’s take Sheldon dancing.

Bernadette: Oh, I totally want to see Sheldon dance. I bet he looks like a spider on a hot plate.

Sheldon: No, thank you, but for the record, I’m an excellent dancer. Proficient in the rumba, waltz and cha-cha.

Amy: Really?

Sheldon: I don’t see why that’s surprising. I excel at so many things. You’ve had my sourdough bread.

Penny: Did you take dance lessons?

Sheldon: Against my will. In the South, pre-adolescent children are forced through a process called cotillion, which indoctrinates them with all the social graces and dance skills needed to function in 18th century Vienna.

Penny: Oh, we are so taking you dancing.

Sheldon: No, you most certainly are not.

Bernadette: Well, what does your cotillion training say is expected of a gentleman when three ladies ask him to escort them to a dance soiree?

Sheldon: I saved a nun’s life. Why am I being punished?

Scene: A taxi.

 

Penny: Take us to a place we can waltz.

Taxi driver: Where you can what?

Sheldon: Waltz. It’s a social dance from Austria, choreographed to a three-four time signature. (Sings Blue Danube. The taxi driver says something into radio in Korean. The word “waltz” is included. Dispatcher replies also in Korean. Taxi driver sings Blue Danube. Dispatcher says “oh, waltz!” They speak Korean some more. )

Taxi Driver: Here we go.

Amy (singing): I kissed a girl and I liked it, I hope my boyfriend don’t mind it.

Sheldon: What happened to you?

Scene: A Korean ballroom dancing club. Sheldon and Amy are dancing.

Penny: Shake it baby, shake it!

Bernadette: Muy caliente, Sheldon!

Elderly Korean Gentleman: Care to dance?

Bernadette: Oh, I’m sorry, I’m engaged.

Korean: How about you?

Penny: Oh, what the hell. Ooh!

Scene: Outside Amy’s apartment.

Amy: How come if we’re the smart people, we don’t do this every night?

Sheldon: What’s 16 times 14?

Amy: My burps taste like cranberry juice.

Sheldon: And there’s your answer.

Amy: Would you like to come in for a nightcap?

Sheldon: If you’re referring to the beverage, you know I don’t drink. If you’re referring to the hat you don while wearing a nightshirt and holding a candle, I have one.

Amy: I have yoo-hoo.

Sheldon: It’s hard to say no to yoo-hoo. The name literally beckons.

Amy: Make yourself comfortable.

Sheldon: Thank you. Is someone smoking?

Amy: Oh, that’s just Ricky.

Sheldon: You own a smoking monkey?

Amy: Don’t be silly. He’s one of the animals in my department’s nicotine addiction study.

Sheldon: What’s he doing here?

Amy: I’m giving him emphysema. The least I can do is let him hang out and watch cable.

Sheldon: Remarkable. Aren’t you worried about secondhand smoke?

Amy: A little. The real danger is him biting my face off while I’m sleeping.

Sheldon: is he deliberately blowing smoke at me?

Amy: Yeah. He’s kind of an ass.

Sheldon: Thank you. May I share something with you that’s troubling me?

Amy: Of course. What’s rattling around that big bulbous brain of yours?

Sheldon: Priya has essentially nullified my roommate agreement with Leonard, making life in the apartment very uncomfortable for me.

Amy: And you want me to kill her? Done.

Sheldon: No, of course not.

Amy: I trained Ricky how to smoke. I can train him to shoot a poison dart. No jury would convict us ’cause people love monkeys.

Sheldon: I understand the alcohol has stirred up whatever it is that makes girls go wild, but I really need to talk to smart Amy now.

Amy: Excuse me. Have you considered that your intelligence might be the very thing causing your dilemma?

Sheldon: No.

Amy: What do you think Ricky over here would do if an interloper encroached on his territory?

Sheldon: Well, when challenged, monkeys generally assert their dominance through chasing, assault and a stylized penile display. That’s a little outside my comfort zone.

Amy: You’re being too literal. My point is, he would not meekly surrender to the rules, and neither should you.

Sheldon: Are you suggesting I play dirty?

Amy: Yes, dirty. Dirty, dirty, dirty. Which brings me to our next order of business. (Kisses him)

Sheldon: Fascinating.

Amy: I hope you don’t take what I’m about to do as a comment on what we just did. (Runs to bathroom and vomits)

Sheldon (to Ricky): Who’s to say you shouldn’t be dissecting our brains? You really are an ass.

Scene: The apartment.

Leonard: Morning, Sheldon.

Sheldon: Oh, good, you’re up. I’ve written a new and improved roommate agreement that benefits me greatly. I’d like you to sign it.

Leonard: Why would I want to do that?

Sheldon: Excellent question. Do you remember what happened to the alien, played by talented character actor Frank Gorshin, in the Star Trek episode Let That Be Your Last Battlefield?

Leonard: Uh, Captain Kirk activated the self-destruct sequence and threatened to blow up the Enterpriseand kill them both unless he gave in?

Sheldon: Affirmative. Computer, this is Dr. Sheldon Cooper. Activate self-destruct sequence. Code 1-1-A-2-B.

Female Voice: Self-destruct sequence activated.

Leonard: What are you gonna do, Sheldon, blow up the apartment?

Sheldon: That was my first thought, but all my cool stuff is here.

Priya: So what happens when it counts down?

Sheldon: Unless Leonard signs the new agreement in the next 41 seconds, this computer will send an e-mail to your parents in India saying that you’re in a secret relationship with the whiter-than-marshmallow-fluff Leonard Hofstadter.

Priya: Oh, my God.

Leonard: What’s the big deal?

Priya: Trust me, it’s a big deal.

Leonard: They’re gonna find out about me eventually, right?

Priya: Yeah, of course, just not today.

Sheldon: 20 seconds.

Leonard: Are you ashamed of me?

Priya: Of course not.

Leonard: Then why can’t we tell your parents?

Priya: Please, don’t push this.

Sheldon: He does that all the time, doesn’t he? 15.

Priya: Okay, fine, Sheldon, you win. Turn it off.

Leonard: No, he’s bluffing.

Sheldon: I never bluff. Ten.

Leonard: It’s blackmail!

Sheldon: Nine.

Priya: We give up.

Sheldon: Eight.

Leonard: This is ridiculous. (Pulls out plug)

Sheldon: It’s a laptop with a full charge. Honestly, what do you see in him?

Priya: Give him what he wants or we’re done.

Sheldon: Three.

Leonard: Really?

Sheldon: Two.

Leonard: Okay, I’ll sign it!

Female Voice: Self-destruct sequence aborted.

Sheldon: You may have gone to Cambridge, but I’m an honorary graduate of Starfleet academy.

Scene: The apartment. Sheldon is at his laptop.

Sheldon: Good morning, Amy.

Amy: It most assuredly is not.

Sheldon: Are you experiencing dehydration, headache, nausea and shame?

Amy: Yes. I also found a Korean man’s business card tucked into my cleavage. What happened last night?

Sheldon: Ah, memory impairment, the free prize at the bottom of every vodka bottle.

Amy: Sheldon?

Sheldon: All right. Last night you gave me some excellent advice regarding my problem here at home, you kissed me and then vomited on and off for 40 minutes, following which you passed out on your bathroom floor. I then folded a towel under your head as a pillow, set your oven clock to the correct time because it was driving me crazy, and I left.

Amy: Okay. Don’t really know where we go from here.

Sheldon: I suggest we treat our relationship as if it were a crashed computer and restore it to the last point we both agree it worked.

Amy: Terrific. Thank you. (Noise of Ricky in background) They were out of menthols! Get off my back! Not easy living with a temperamental little primate.

Leonard (off): Come on, Priya, just admit I embarrass you!

Sheldon: You’re preaching to the choir, sister.

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 104 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Neelah 
19.02.2021 vers 18h

gleek59 
08.02.2021 vers 16h

Juju1299 
07.02.2021 vers 22h

vampire141 
22.11.2020 vers 19h

neko123 
30.06.2020 vers 09h

Shannah 
09.04.2020 vers 16h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
La série disponible sur Salto

La série disponible sur Salto
La plateforme française Salto a mis en ligne l'intégralité de la série soit les 12 saisons depuis ce...

HypnoCup 2021 - Sheldon & Amy en 16ème de finale !

HypnoCup 2021 - Sheldon & Amy en 16ème de finale !
L'HypnoCup 2021 continue sur la citadelle ! Cette année 512 couples s'affrontent pour accéder au...

HypnoCup 2021 - The Big Bang Theory au 4ème tour !

HypnoCup 2021 - The Big Bang Theory au 4ème tour !
L'HypnoCup 2021 continue sur la citadelle ! Cette année 512 couples s'affrontent pour accéder au...

HypnoCup 2021 - The Big Bang Theory au 3ème tour !

HypnoCup 2021 - The Big Bang Theory au 3ème tour !
L'HypnoCup 2021 continue sur la citadelle ! Cette année 512 couples s'affrontent pour accéder au...

Jim Parsons et Kaley Cuoco nommés aux Golden Globes

Jim Parsons et Kaley Cuoco nommés aux Golden Globes
Deux acteurs de la série figurent parmi les nominations de la 78e cérémonie des Golden...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

langedu74, Avant-hier à 17:58

Qui de Bobby Nash (9-1-1) ou Matthew Casey (Chicago Fire) deviendra Membre des Peaky Blinders ? Venez voter dans le forum

sanct08, Hier à 12:23

Bonjour, la première question du nouveau quizz X-Files vient d'être posée

Sas1608, Hier à 12:49

Nouveau design sur le quartier de Once Upon A Time. Merci Sevnol !

pretty31, Hier à 16:35

Nouvelle manche pour The New Song chez Zoey's EP et ciné-émoji sur HypnoClap !

Supersympa, Hier à 16:36

Bonjour à tous. Nouveau mois sur les quartiers Alias, Dollhouse, The L Word et nouveau calendrier chez Angel.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site