VOTE | 407 fans

#412 : L’Usage du pantalon de bus


Résumé : L'idée de Leonard pour une application smartphone mets en péril son amitié avec Sheldon.

Popularité


4.67 - 3 votes

Titre VO
The Bus Pants Utilization

Titre VF
L’Usage du pantalon de bus

Première diffusion
06.01.2011

Première diffusion en France
18.05.2011

Vidéos

Plus de détails

Scenario: Chuck Lorre, Lee Aronsohn, Maria Ferrari - Réalisation: Mark Cendrowski

A la cafétéria de Cal-Tech, Howard, Sheldon et Rajesh déjeunent. Howard est au téléphone avec sa mère et tente de lui expliquer comment utiliser son ordinateur. Après que la conversation ai abouti au remplacement de l'ordinateur par une essoreuse à salade, Howard raccroche. Leonard rejoind ses amis et leur explique l'idée qu'il vient d'avoir : il leur propose de l'aider à fabriquer une application mobile qui permettrait de résoudre des équations en un clin d'oeil. Tout le monde se montre enthousiaste.

Alors qu'ils mangent en compagnie de Penny, Leonard souhaite parler de leur projet. Sheldon ne cesse de l'interrompre, craignant que Penny ne vole leur idée pour la vendre au plus offrant. Agacée, Penny finit par s'en aller, et la discussion peut commencer. Ainsi, Sheldon a déjà réparti les rôles, s'offrant les plus importants. Mais Leonard ne l'entend pas de cette oreille et reprend les choses en mains. Ainsi, Leonard dessine un modèle de design sur un tableau, et explique comment il voit les choses. Sheldon ne peut s'empêcher de vouloir tout modifier, mais il se rétracte à contrecoeur lorsque Leonard lui fait comprendre qu'il n'est pas intéressé par ses propositions.

Les discussions continuent. Cette fois, c'est Howard qui propose ses idées, mais Sheldon, encore une fois, ne cesse d'intervenir pour imposer les siennes. N'en pouvant plus, Leonard le vire de l'équipe. Le lendemain, Leonard trouve Sheldon dans le salon. Celui-ci a passé la nuit à travailler en indépendant sur le projet, mais Leonard lui rappelle qu'il est viré. Il rassure toutefois son ami sur le fait qu'il est toujours content de le conduire au travail, et qu'il n'a pas besoin d'enfiler son pantalon de bus, mais il change d'avis quand, une fois de plus, Sheldon proteste avec arrogance.

A Cal-Tech. Rajesh et Howard déjeunent ensemble, quand Sheldon leur rend visite et essaie de les soudoyer afin qu'ils laissent tomber Leonard et qu'ils le rejoignent dans une entreprise concurrente. Mais rien ne parait convaincre Raj et Howard, aussi Sheldon s'en va, avec la ferme intention de revenir. Plus tard, les deux compères ont retrouvé Leonard à l'appartement, et leur projet avance bien. Ils font les premiers tests de l'application, qui donnent de bons résultats. Mais leur travail est interrompu lorsque Sheldon vient innocemment jouer du théramine dans le salon, empêchant les garçons de se concentrer. Leonard finit par le virer de l'appartement avec son instrument.

Penny trouve Sheldon en train de jouer de son théramine au bas des escaliers de l'immeuble. Il lui explique la situation, et elle tente de lui redonner le sourire en lui proposant de l'aider sur une application qui permettrait de trouver où acheter des chaussures simplement en les photographiant. Sheldon fait comprendre qu'il n'est pas intéressé. Penny ne pouvant le laisser seul et triste, lui propose finalement de venir boire un chocolat chaud chez elle. Il accepte. Pendant ce temps, les gars travaillent toujours sur leur bêta. Penny vient les voir pour leur demander de récupérer Sheldon, mais ils refusent. Aussi se met-elle en tête de le convaincre de faire profil bas, afin qu'il puisse rentrer chez lui.

Penny parvient à convaincre Sheldon d'aller s'excuser, en flattant son égo et en lui suggérant de présenter ses excustes sarcastiquement. Sheldon finit par accepter. Penny l'accompagne et assiste aux excuses, qui fonctionnent. Leonard le reprend dans l'équipe, et lui explique où en est le projet. Le naturel revient vite au galop, et Sheldon reprend son comportement condescendant. Du coup, il se retrouve de nouveau chez Penny, et tout deux se mettent à travailler sur la fameuse idée d'application de la jeune femme.

                SCENE : Le restaurant universitaire.

Howard : Ma, Ma, calme toi. Ecoute-moi. Je sais qu’il ait dit cliquez avec la souris, mais sur un ordinateur portable, le trackpad est la souris. Maintenant, mets ton doigt dessus. Peu importe quel doigt. C’est un bon choix. Maintenant, déplace vers le bas sur l’icône de ton e-mail. Oui, la petite enveloppe. Que veux-tu dire, par « à quoi ça ressemble ? ». Ca ressemble à une enveloppe ! Bien, si tu n’aimes pas l’ordinateur, ne l’utilise pas. Bien sûr, qu’on peut l’échanger contre une essoreuse à salade, au revoir !

Raj : C’est un cadeau de Hanoukka, tu le regrettes, hein ?

Sheldon : Je ne vais pas dire que toutes les personnes âgées qui ne maîtrisent pas la technologie doivent être fouettés en public, mais si nous on faisait un exemple avec un ou deux, ça pourrait inciter les autres à plus d’efforts.

Leonard : J’ai eu une excellente idée. Vous savez combien nous avons toujours bloqués pour résoudre les équations différentielles, comme quand on fait les analyses de Fourier, ou en utilisant l’équation de Schrödinger ?

Sheldon : Howard ne le fait pas. Il est seulement ingénieur.

Leonard : Je pensais que nous pourrions mettre au point une petite application qui utiliserait la reconnaissance de l’écriture, et qui l’exécuterait à travers un moteur d’évaluation symbolique. Tu n’aurais qu’à utiliser ton Smartphone, tu prends une photo de l’équation et Bam !

Raj : Tu sais ce qu’est une bonne application ? C’est celle qui fait des bruits de pets.

Sheldon : Tu sais, Leonard, c’est en fait une bonne idée. Très bonne.

Leonard : Peux-tu me dire ça sans me faire penser que je suis un chat qui a appris comment faire pour utiliser les toilettes ?

Sheldon : Non. Bien que les deux soient toutes aussi surprenantes et tout à fait admirables, mais trop rapide. Je donnerai un léger avantage pour le chat. Je vais t’épargner la douleur et l’angoisse d’attendre la réponse. Je suis d’accord pour faire parti de ton projet. Félicitations !

Leonard : Oh, ok pour moi. Qu’en pensez-vous les gars ? Je ne peux rien promettre, mais les gens se font de l’argent avec des trucs comme ça.

Howard : Un peu plus d’argent serait bien. Je pourrais enfin sortir de la maison de ma mère.

Raj : Où irais-tu ?

Howard : J’ai toujours rêvé de construire mon petit coin à moi au dessus du garage.

Raj : Vous savez, si je faisais plus d’argent, je pourrais prendre des congés et propos é aux jolies filles des balades en sous-marin.

Howard : Quel genre ? Des trucs de sexe ?

Raj : Non. T’emmène des jolies filles sous l’eau dans ton sous-marin privé, et tu leurs montres les poissons. Pourquoi tout doit être sale avec toi ?

Leonard : Je pensais que nous pourrions travailler sur ça ce soir, et que peut-être dans quelques semaines, nous aurons nous-mêmes une application à vendre.

Howard : Il semble que nous sommes dans les affaires.

Raj : Je pense que nous devrions prendre une photo pour immortaliser ce moment.

Leonard : Ouais.

Howard : Oh.

Raj : C’est pas les meilleurs 99 cents que j’ai jamais dépensé, hein ?

 

Générique.

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : J’ai vérifié l’App Store. Personne n’a encore jamais fait de résolveur d’équations différentielles à reconnaissance manuscrite.

Sheldon : Oh, Seigneur, chut !

Leonard : Quoi ?

Sheldon : Tu as si peu de bonnes idées, Leonard. Et tu allais juste vendre la mèche directe à un étranger ?

Penny : Qui, moi ?

Howard : Sheldon, je ne pense pas que Penny soit au courant de la reconnaissance d’écriture différentiel basé …

Sheldon (chantant) : Les étoiles dans la nuit sont grandes et lumineuses au plus profond du Texas ….

Leonard : Elle ne va pas nous voler notre idée.

Penny : Quelle idée ?

Leonard : On va créer une application …

Sheldon : Le ciel des prairies est large et haut profond dans le cœur …

Penny : Ok, arrête, stop !

Sheldon : Du Texas …

Penny : Quel que soit votre secret, je suis sûre que c’est ennuyeux, donc je ne suis pas intéressée.

Leonard : Ce n’est pas ennuyeux du tout. Vois-tu, au niveau des grandes mathématiques, il y a certaines séries d’équations qui …

Penny : Chiant.

Leonard : Satisfait ?

Sheldon : A peine. Considérez que ceci soit peu probable mais le scénario est très plausible. Une jeune femme seule dans la grande ville. Son rêve ridicule était de devenir une actrice brisé par le mensonge.

Penny : Hé, attends une minute.

Howard : Eh bien, accroche-toi, attends de voir jusqu’où il va.

Sheldon : Puis ça la frappe. Comment va-t-elle survivre ? Je veux dire, elle n’a aucunes perspectives, pas de compétences à vendre. Donc un jour, elle rencontre un groupe de génies et leur ami, Howard.

Howard : Hé, je …

Penny : Attends un instant. Voyons voir où il va.

Sheldon : Elle se lie d’amitié avec eux, et se mets en sommeille jusqu’à qu’ils lui révèlent une idée négociables, qu’elle vole et le vend au plus offrant.

Leonard : C’est ridicule.

Sheldon : Oh, ah bon ? Peux-tu nous donner la raison du pourquoi cette femme traîne avec nous tout le temps.

Penny : Oh, très bien. Vous savez quoi ? J’ai déjà trop glandé avec vous les gars. Je n’ai pas besoin d’écouter ça.

Howard : C’est ta réponse … La bouffe gratos.

Sheldon : D’accord, j’ai pris la liberté de rédiger ces diagrammes du déroulement des opérations qui donnent l’aperçu des diverses fonctions et le chemin que nous devons suivre lors de l’inauguration de notre nouvelle application.

Raj : Hé, pourquoi suis-je en charge de l’assistance téléphonique ? Ca semble un peu raciste.

Sheldon : Un service clientèle qui se représente avec un accent indien permettra de créer l’impression que nous sommes une grosse entreprise qui utilise des centres d’appels délocalisés.

Raj : Oh, très malin. Mais toujours raciste.

Sheldon : Dont acte, Steve et Wichita.

Howard : pourquoi suis-je inscrit comme ton assistant de direction ?

Sheldon : Parce que le mot secrétaire est tombé dans le discrédit. Pour info, c’est l’anniversaire de ma mère. Je vais avoir besoin de toi pour trouver un cadeau.

Leonard : D’accord, on s’arrête une minute.

Sheldon : Leonard, s’il te plaît, on peut parler pendant notre pause. On en a une à minuit. Nous aurons besoin de collations.

Leonard : Sheldon, t’es pas responsable. C’est mon idée. Je suis responsable.

Sheldon : Oh, bien sûr que tu l’est. Regarde le graphique d’organisation. Tu es carrément inscris en tant que fondateur.

Leonard : Eh bien, oui, et t’es inscrit comme chef de la direction, directeur financier et directeur des opérations.

Sheldon : Tu as oublié scientifique en chef, et président du conseil et chef du saint comité secret.

Leonard : Très bien. Nous devons être clairs sur un point maintenant. Je suis responsable de ce projet.

Raj : Oh, Leonard va tout mettre sur le dos de Sheldon …

Sheldon : Ok, d’accord, je ne vais pas me disputer avec vous. Sheldon Cooper n’est rien, s’il n’est qu’un membre de l’équipe. Dr Hofstadter vous avez la parole.

Leonard : Merci. Je pensais que nous pourrions commencer en parlant de l’interface utilisateur.

Sheldon : Oh, Seigneur, nous sommes foutus.

 

                SCENE : Même scène.

Leonard : Donc, ce bouton ci vous permettra de parcourir une nouvelle équation, mais ici, vous pouvez appuyer, et ajustez de nouvelles valeurs pour les coefficients.

Sheldon : Bien, patron.

Leonard : Quoi ?

Sheldon : Ce diagramme. Je suppose que tu vas commencer par une plaisanterie. Certainement pour maintenir l’esprit de corps des employés.

Leonard : C’est pas une blague. C’est une vraie conception.

Sheldon : Dans ce cas, permets-moi d’offrir 27 petites modifications pour la faire un peu moins embarrassante ?

Leonard : Sheldon, je pense que ça va fonctionner. Essayons-le simplement à ma façon.

Sheldon : Oh, je suis … suis désolé. Je suppose que tu veux la franche vérité de tes employés, mais je me rends compte maintenant, tu veux qu’un stupide discourt de complaisance béni-oui-oui.

Leonard : C’est bon ?

Sheldon : Si vous le dites, patron.

 

                SCENE : Quelques minutes plus tard.

Howard : Donc maintenant, pressez sur ce bouton déclenche juste une procédure factice …

Sheldon : Que diriez-vous pour le nom de l’application ? De Surprisingly Helpfull Equation Linked Diferential Optimized Numerator.

Raj: Ce qui fait donc S.H.E.L.D.O.N.

Sheldon : Vraiment ? Voilà un heureux hasard.

Leonard : Nous ne cherchons pas de noms maintenant. Howard ?

Howard : Comme je le disais, pour l’instant c’est juste une procédure fictive, mais par la suite, il sera remplacé par …

Sheldon : Très bien. Si nous ne sommes pas là pour lui donner un nom, peut-on au moins lui donner une désignation de code secret ?

Leonard : Non.

Sheldon : Attends. La bombe atomique était le projet « Manhattan ». Windows 95 a été à l’origine le projet « Chicago ». Pour notre application, je suggère humblement le projet Nodlehs.

Leonard : C’est juste Sheldon à l’envers.

Sheldon : Un autre accident heureux.

Leonard : Ne perdons pas de temps avec des noms pour l’instant.

Sheldon : Je vois. Est-ce que la décision peut-être ouverte à discussion ?

Leonard : Non.

Sheldon : Est-ce que la décision de ne pas en parler est ouverte à la discussion ?

Leonard : Non.

Howard : Encore, maintenant, c’est juste une procédure factice, mais par la suite, il nous laissera tomber dans …

Sheldon : J’appelle à un vote de censure et un changement immédiat en matière de leadership.

Leonard : Sheldon, arrête ça.

Sheldon : Quand au cours de la vie d’un homme, il devient nécessaire de dissoudre les liens de collaboration entre trois éminents scientifiques …

Leonard : C’est assez, Sheldon.

Sheldon : Très bien, allons-y votons. Vote à main levée, tous ceux qui s’opposent à Leonard et son règne de la tyrannie.

Leonard : Ok, ça y est, tu es viré.

Sheldon : Vraiment ? Pourquoi ?

Leonard : Parce que c’est impossible de travailler avec toi.

Sheldon : Je vois. Est-ce qu’on peut en discuter ?

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : Que fais-tu ?

Sheldon : Oh, bonjour, cordonnier. Je pense que tu as été heureux avec des elfes la nuit dernière.

Leonard : Je t’ai viré.

Sheldon : Oh, je sais. Je suis maintenant un entrepreneur indépendant.

Leonard : Non, tu n’es plus rien maintenant. Tu n’as plus rien à voir en quoi que ce soit avec ce projet.

Sheldon : Mais je l’ai amélioré.

Leonard : Je ne le veux pas meilleur. Je le veux à ma façon.

Sheldon : Eh bien, ça en dit long, n’est-ce pas ? Très bien, je suppose que je dois mettre mes pantalons de bus.

Leonard : C’est quoi des pantalons de bus ?

Sheldon : Ce sont des pantalons que l’on porte une fois que ces « dit » pantalons se soient assis sur les sièges d’autobus où d’autres personnes ont déjà siégé. Mais peut-être que ton grade élevé au sein de l’entreprise, t’as fait perdre le contact avec les luttes de l’homme du peuple.

Leonard : Ecoute, je suis toujours heureux de te conduire au travail. Rien n’a changé à cet égard. Nous sommes toujours colocataires, nous sommes toujours amis.

Sheldon : Sauf que tu m’identifies moi, ton meilleur ami, comme un membre gangréné qui devait être viré de l’équipe et éjecté au loin. L’acte désespéré d’un petit homme avec un grand complexe de Napoléon.

Leonard : Tu sais quoi ? Vas mettre ton pantalon bus.

 

                       SCENE : Le restaurant universitaire.

Raj : La nuit dernière, j’ai fait un rêve, nous sommes devenus si riches grâce à l’application, que toi et moi, on a acheté des hôtels particuliers côte à côte. Mais il y avait un tunnel secret qui reliait ta cour avant à mon arrière-cour. Ca signifie quoi à ton avis ?

Howard : Cela veut dire qu’après que nous ayons joué au handball, je prends une douche à la maison.

Sheldon : Bonjour, ami Howard. Ami Raj. Je vois que vous messieurs, profités des boissons. Peut-être que dans ceci ils auront meilleur goût.

Raj : « Le plus grand astrophysicien du monde » ?

Sheldon : Ne me remercie pas. Tu le mérites.

Howard : « Howard Wolowitz ». Pourquoi il n’y a pas « Le plus grand ingénieur du monde » ?

Sheldon : Je suis désolé. J’ai tapé ça avec la machine à étiquettes, mais je n’ai pas pu appuyer sur « entrée ». Maintenant, au travail. Que vous faut-il pour abandonner Leonard et vous joindre à moi dans une entreprise concurrente ? A moins, bien sûr, que ces tasses vous suffisent, dans ce cas, bienvenue à bord.

Howard : Nous ne renonçons pas à Leonard.

Sheldon : Je comprends. Votre fidélité est admirable. Mais si je devais monter la mise ?

Raj : Qu’est-ce que tu racontes ?

Sheldon : Des porte-clés avec vos initiales intégrant un pointeur laser. Non ? Que diriez-vous de deux cozies décorés avec notre mascotte de l’université ? Allez, les castors. Je vais revenir.

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Howard : Bien, essayons celui-ci. « La Fonction Sphérique d’Hankel ».

Leonard : Je note. Ca y est !

Howard : Eureka !

Raj : Hé, on avait convenu du moment « Eureka », on devait le dire tous ensemble.

Howard : Très bien. Disons-le ensemble.

Raj : Non, le moment est passé.

Sheldon : Bonjour, messieurs. Comment va votre petit projet ?

Raj : Tu veux dire, « Le projet Lenwoloppali » ?

Sheldon : Ah, une combinaison de tous vos noms. Très intelligent. Je suppose que « Koothranardowitz » était pris ?

Leonard : Nous sommes actuellement sur la numérisation des équations et nous obtenons de bons résultats.

Sheldon : Oh, eh bien, je vous en prie, continuez. Je ne voudrais pas entraver votre progression.

Leonard : Howard, as-tu résolu le problème de l’installation ?

Howard : Non, c’est un peu délicat. Je vais essayer de reprendre les bibliothèques dyn …

Leonard : Que fais-tu ?

Sheldon : Je joue du Theremin.

Leonard : Non, je veux dire, qu’est-ce que tu fais avec un theremin ?

Sheldon : J’en joue. J’ai aimé le theremin dès le premier instant où j’ai entendu le thème musical de Star Trek. Et ça m’a tué, qu’il repose dans mon placard, sous la poussière.

Leonard : Sheldon ! Nous travaillons ici !

Sheldon : C’est exact ! Je peux à peine vous entendre avec mon theremin. Eh bien, c’est un peu déplacée.

Leonard : Non, c’était complètement prévu. Nous avons besoin de calme.

Sheldon : Donc, votre projet est plus important que le mien ?

Leonard : Eh bien oui, car ton projet est de saboter mon projet.

Sheldon : Ne tourne pas autour du pot, Leonard. Si tu ne veux pas de moi ici, dis seulement un mot, et je pars. Il aurait pu tourner un peu autour du pot.

 

                SCENE : L’entrée de l’immeuble. Sheldon chante en jouant du theremin.

Penny : Qu’est-ce que tu fais ? T’essaie de contacter ta planète ?

Sheldon : Je joue de mon theremin.

Penny : Oh. Quelque chose te déprime, Sheldon ?

Sheldon : Leonard m’a chassé de mon propre appartement. Et de son équipe Appli.

Penny : Oh, chéri, je suis désolée.

Sheldon : Il ne voulait pas me conduire au travail aujourd’hui. Je dois porter mon pantalon de bus.

Penny : C’est donc ça ?

Sheldon : Oui. Et ils sont encore dégueux. Je vais devoir probablement les jeter.

Penny : Hé, tu n’as pas besoin de Leonard et de son application. Tu peux en faire une avec moi.

Sheldon : Avec toi ?

Penny : Sérieusement, j’ai une idée géniale pour une.

Sheldon : Elle vaut mieux que ton idée de déménager à Los Angeles et devenir une actrice célèbre ?

Penny : Très bien, écoutes … Quand tu vois quelqu’un porté des chaussures que tu aimes, tu prends une photo d’elles, et ensuite tu vas sur l’application pour savoir où tu peux les acheter.

Sheldon : C’est ton idée d’application ?

Penny : Tu ne l’aimes pas ?

Sheldon : Je n’ai pas dis ça. Mais non, j’aime pas.

Penny : pourquoi pas ?

Sheldon : Oh, Penny, où dois-je commencer ? La simplicité d’esprit de ton idée n’est dépassée que par la grossière banalité de ta consommation.

Penny : Et Leonard n’a pas voulu travailler avec toi ? Je me demande pourquoi.

Sheldon : Je sais, c’est déconcertant.

Penny : Sheldon, je vais faire un peu de cacao. Tu en veux ?

Sheldon : Tu le fais avec du lait ou de l’eau ?

Penny : Lait.

Sheldon : Du vrai cacao ?

Penny : C’est ce qui est dit sur le paquet.

Sheldon : As-tu des petits marshmallows ?

Penny : Non, désolé.

Sheldon : Eh bien, je suppose que c’est approprié.

Penny : Qu’est-ce que ça veux dire ?

Sheldon : Une boisson décevante pour une journée décevante.

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Raj : Hé, regardez ça. 20 personnes de l’université ont déjà signé pour notre version bêta privée.

Leonard : Je vous le dis, le scanner Lenwoloppali d’équations différentielles répond à un besoin réel. Nous avons là un succès.

Raj : Combien penses-tu qu’on devrait le vendre ?

Howard : Eh bien, basée sur le fait que notre marché potentiel est d’environ 70 ou 80 gars, et si tu veux un sous-marin, je dirais environ un millions de dollars par client.

Raj : Eh bien, pourquoi ne pas faire une version Lite pour un demi-million ? Tu sais le vendre de bouche à oreille.

Penny : Salut. Je suis désolée de vous déranger les gars, mais vous devez venir reprendre votre Sheldon.

Leonard : Que fait-il dans ton appartement ?

Penny : Eh bien, il était là à se morfondre dans le hall d’entrée, alors je l’ai fait entrer. Maintenant, je le regrette.

Leonard : Pourquoi penses-tu regretter … Euh, où ai-je l’esprit, question stupide.

Penny : Ecoute, tu ne peux pas le laisser jouer avec vous jusqu’au coucher ?

Leonard : Nous ne jouons pas. Ce travail est bien réel.

Howard : Nous allons être sous-mariniers.

Penny : Très bien. Et si j’obtiens de lui des excuses et la promesse de bien se comporter ?

Leonard : Alors, je suppose que nous devrons le laisser revenir dans l’équipe Appli, et pendant qu’on y est, tu pourras effectuer une visite aérienne de L.A. sur ton cochon volant.

Penny : Très bien. Attendez ici.

Raj : Je vais vous dire une chose. Si je suis assez riche, c’est le genre de fille que je veux pour un tour en sous-marin. Et oui, cette fois, je l’ai dis pour être sale.

 

                SCENE : L’appartement de Penny.

Sheldon : Vraiment ? Leonard veut me voir revenir ?

Penny : Oh, oui. Il dit qu’ils sont perdus sans toi.

Sheldon : Eh bien, nous avons su que ça arriverai.

Penny : C’est exact.

Sheldon : Tu sais ce que je vais faire ? Je vais m’asseoir ici et les laissez mijoter.

Penny : Non, non, non. Tu sais, ils ont assez souffert. Tout le monde à assez souffert. Le truc, c’est que tu vas avoir à leur offrir quelque chose pour sauver ta réputation.

Sheldon : Comment ?

Penny : Dis que t’es désolé.

Sheldon : Oh, non. Mme Mary Cooper n’a pas élevé des menteurs.

Penny : Très bien. Hum … Que dirais-tu de ça ? Tu sais quand j’essaies toujours de t’apprendre le sarcasme ?

Sheldon : Non.

Penny : Non ?

Sheldon : J’étais sarcastique.

Penny : Oh. C’est très bon. Donc tout ce que tu as à faire ici, c’est dire à Leonard que t’es désolé, mais avec du sarcasme.

Sheldon : Bien sûr. Il entendra cette tentative de réconciliation, comme une punition cinglante. Toi et moi serons se qu’elle est.

Penny : Ouais. Ouais. C’était mon plan. D’accord, viens.

Sheldon : Allons-y. Oh, soit dit en passant, merci, pour ce délicieux cacao.

Penny : Oh, de rien.

Sheldon : Garçon, tu commences à être bon à ça.

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : Ok. Maintenant que tu es de retour dans l’équipe, tu dois tout rattraper.

Sheldon : Avant de commencer, permets-moi de te dire encore une fois à quel point je suis désolé pour mon comportement passé et combien je respecte et admire ton leadership.

Leonard : Je te remercie. Donc, comme tu peux le voir, non seulement tu peux stocker tes équations favorites, mais tu peux les faire parvenir à tes amis ou les poster sur Facebook à partir de ton application.

Sheldon : Eh bien, je dois l’avouer, je suis impressionné.

Leonard : Merci.

Sheldon : Vous avez tous clairement beaucoup travaillé.

Howard : C’est vrai.

Sheldon : En conséquence, vous avez fait le pas le plus important sur la voie du succès, l’apprentissage de ce qu’il ne faut pas faire. Maintenant, repartons à zéro. Howard, nous allons avoir besoin d’un peu de thé.

 

                SCENE : L’appartement de Penny.

Penny : D’accord, celles-ci sont des Uggs. Celles-ci des Crocs. Celles-là des Knockoff Manolo Blahniks.

Sheldon : Chiant.

Penny : Ecoute, tu l’as dit toi-même, que nous devions créer une base de données avant de pouvoir écrire une alguo-truc.

Sheldon : Algorithme. Vois-tu, Penny, Alan Turing a défini un algorithme …

Penny : Chiant. Très bien. Ce sont des Steve Maddens. Des Nine West. Ce sont des Targets. Oh, mais elles ne ressembleraient pas à des Chanel ? Ce sont des Michael Kors …

 

Fin de l’épisode.

Scene: The university cafeteria. Howard is on the phone.

Howard: Ma, Ma, calm down. Listen to me. I know it says click with the mouse, but on a laptop, the trackpad is the mouse. Now, put your finger on it. Doesn’t matter which finger. Good choice. Now move it down to your e-mail icon. Yeah, the little envelope. What do you mean, what does it look like? It looks like an envelope! Fine, you don’t like the computer, don’t use it! Sure, we can exchange it for a salad spinner. Good-bye!

Raj: That’s a Hanukkah present you’re regretting, huh?

Sheldon: I won’t say that all senior citizens who can’t master technology should be publicly flogged, but if we made an example of one or two, it might give the others incentive to try harder.

Leonard: I had a great idea. You know how we’re always having to stop and solve differential equations, like when you’re doing Fourier analysis, or using the Schrodinger equation?

Sheldon: Howard doesn’t. He’s only an engineer.

Leonard: I was thinking, we could write a little app that would use handwriting recognition, and then run it through a symbolic evaluation engine. You just use your smartphone, take a picture of the equation and bam!

Raj: You know what’s a great app? The one that makes fart noises.

Sheldon: You know, Leonard, that’s actually a valid idea. Very good.

Leonard: Can you say that and not make it sound like I’m a cat who learned how to use the toilet?

Sheldon: No. The two achievements are equally surprising and equally admirable, though if pressed, I’d have to give a slight edge to the cat. I’ll save you the pain and nervousness of waiting for the answer. I agree to be part of your project. Congratulations.

Leonard: Oh, yay for me. What about you guys? I can’t promise anything, but people do make money off stuff like this.

Howard: A few extra bucks would be nice. I could finally move out of my mother’s house.

Raj: Where would you go?

Howard: I always dreamed about building a little place of my own over the garage.

Raj: You know, if I made more money, I could take time off from work and give pretty girls submarine rides.

Howard: What’s that? Some weird sex thing?

Raj: No. You take pretty girls underwater in your private submarine, and you show them fish. Why does everything have to be dirty with you?

Leonard: I was thinking we could work on this at night, and then maybe in a couple of weeks, we’ll have ourselves an app to sell.

Howard: Sounds like we’re in business.

Raj: I think we should take a picture to capture this moment.

Leonard: Yeah.

Sheldon: Oh!

Raj (pressing button on camera phone. Camera makes a fart noise): Was that the best 99 cents I ever spent, or what?

Credits sequence.

 

Scene: The apartment.

Leonard: I checked the App Store. No one is doing handwriting-recognition differential equation solving.

Sheldon: Oh, dear Lord, shush.

Leonard: What?

Sheldon: You have so few good ideas, Leonard. And you’re just going to spill the beans in front of an outsider?

Penny: Who, me?

Howard: Sheldon, I don’t think Penny cares about handwriting-recognition based differential…

Sheldon (singing): The stars at night are big and bright, deep in the heart of Texas.

Leonard: She’s not going to steal our idea.

Penny: What idea?

Leonard: We’re gonna write an application…

Sheldon (singing): The prairie sky is wide and high, deep in the heart…

Penny: Okay, stop, stop!

Sheldon: Of Texas.

Penny: Whatever your secret is, I’m sure it’s boring, so I’m not interested.

Leonard: It’s not boring at all. You see, in higher order mathematics, there are certain sets of equations that…

Penny: Bored.

Leonard: Satisfied?

Sheldon: Hardly. Consider this unlikely but very plausible scenario. A young woman alone in the big city. Her ridiculous dream of becoming an actress lies shattered about her.

Penny: Hey, wait a minute.

Howard: Well, hang on. Let’s see where he’s going.

Sheldon: Then it hits her. How is she going to survive? I mean, she has no prospects, no marketable skills. And then one day, she meets a group of geniuses and their friend Howard.

Howard: Hey, I…

Penny: Hang on. Let’s see where he’s going.

Sheldon: She befriends them, and then lies in wait until they reveal a marketable idea, which she steals and sells to the highest bidder.

Leonard: That is ridiculous.

Sheldon: Oh, is it? Well let’s see you come up with an explanation as to why this woman hangs out with us all the time.

Penny: Oh, great. You know what? I’ve already mooched dinner off you guys. I don’t need to listen to this.

Howard: There’s your answer, free food.

Sheldon: All right, I’ve taken the liberty of drafting these workflow charts which outline our various duties and the path we will follow as we develop our ground-breaking new app.

Raj: Hey, why am I in charge of phone support? Seems a bit racist.

Sheldon: A customer service representative with an Indian accent will create the impression we’re a vast enterprise that uses overseas call centres.

Raj: Oh. Very clever. But still racist.

Sheldon: Duly noted, Steve from Wichita.

Howard: Why am I listed as your executive assistant?

Sheldon: Because the word secretary has fallen into disrepute. FYI, my mother’s birthday is coming up. I’m going to need you to pick up a present.

Leonard: Okay, we need to stop for a minute.

Sheldon: Leonard, please, we can talk during our break. We have one coming up at midnight. We’ll need snacks.

Leonard: Sheldon, you’re not in charge. It’s my idea. I’m in charge.

Sheldon: Oh, of course you are. Look at the organizational chart. You’re clearly listed as founder.

Leonard: Well, yes, and you’re listed as Chief Executive Officer, Chief Financial Officer and Chief Operating Officer.

Sheldon: You missed Chief Science Officer, Chairman of the Board, and Head of the Secret Santa Committee.

Leonard: Okay. You need to get clear on this right now. I am in charge of this project.

Raj: Ooh. Leonard’s going all alpha nerd on Sheldon’s ass.

Sheldon: All right. All right, I’m not going to argue with you. Sheldon Cooper is nothing if not a team player. Dr. Hofstadter, you have the conn.

Leonard: Thank you. I thought we might start by talking about the user interface.

Sheldon: Oh, dear Lord, we’re doomed.

Scene: Later.

Leonard: So this button here will allow you to scan a new equation, but over here, you can press this, and just substitute new values for the coefficients.

Sheldon: Good one, boss.

Leonard: What?

Sheldon: This diagram. I assume you were opening with a joke. It certainly buoyed up this employee’s esprit de corps.

Leonard: It’s not a joke. It’s the real design.

Sheldon: In that case, may I offer 27 little tweaks to make it slightly less embarrassing?

Leonard: Sheldon, I think this will work. Let’s just try it my way.

Sheldon: Oh, I’m, I’m sorry. I assumed that you wanted candid truth-telling from your employees, but I realize now, you want the mindless nattering of complacent yes-men.

Leonard: Are you done?

Sheldon: If you say so, boss.

Scene: Later still.

Howard: So right now, this button-press event is just triggering a dummy procedure call…

Sheldon: How about this for the app name? The Surprisingly Helpful Equation-Linked Differential Optimized Numerator.

Raj: So it spells Sheldon?

Sheldon: Does it? A happy accident.

Leonard: We’re not doing names now. Howard?

Howard: Like I was saying, right now it’s just a dummy procedure, but eventually, it will drop us into…

Sheldon: All right, fine. If we’re not going to give it a name, can we at least give it a secret code designation?

Leonard: No.

Sheldon: Well, but hear me out. The atomic bomb was The Manhattan Project. Windows 95 was originally Project Chicago. For our app, I would humbly suggest Project Nodlehs.

Leonard: That’s just Sheldon backwards.

Sheldon: Another happy accident.

Leonard: We’re not wasting time with names right now.

Sheldon: I see. Is that decision open for discussion?

Leonard: No.

Sheldon: Is the decision to not discuss it open for discussion?

Leonard: No.

Howard: Again, right now it’s just a dummy procedure, but eventually, it will drop us into…

Sheldon: I call for a vote of no confidence and an immediate change in leadership.

Leonard: Oh Sheldon, stop it.

Sheldon: When in the course of human events, it becomes necessary to dissolve the bonds that tie three competent scientists together…

Leonard: That’s enough, Sheldon.

Sheldon: All right, let’s get right to the vote. Show of hands all those opposed to Leonard and his reign of tyranny.

Leonard: Okay, that’s it, you’re fired.

Sheldon: Really? Why?

Leonard: Because you’re impossible to work with.

Sheldon: I see. And is that open for discussion?

Scene: The following morning.

 

Leonard: What are you doing?

Sheldon: Oh. Good morning, shoemaker. I think you’ll be pleased with what the elves were up to last night.

Leonard: But I fired you.

Sheldon: Oh, I know. I’m now an independent contractor.

Leonard: No, you are now nothing. You have no connection to this project whatsoever.

Sheldon: But I made it better.

Leonard: I don’t want it better. I want it my way.

Sheldon: Well, that speaks volumes, doesn’t it? All right, I suppose I’ll go put on my bus pants.

Leonard: What the hell are bus pants?

Sheldon: They are pants one wears over one’s regular pants when one sits on bus seats that other people have previously sat on. But perhaps from your lofty heights atop the corporate ladder, you’ve lost touch with the struggles of the common man.

Leonard: Look, I’m still happy to drive you to work. Nothing’s changed in that regard. We’re still roommates, we’re still friends.

Sheldon: Except you identified me, your best friend, as a gangrenous limb that needed to be severed from the organism and tossed away. The desperate act of a little man with a big Napoleon complex.

Leonard: You know what? Go put on your bus pants.

Scene: The cafeteria.

Raj: Mm. Last night, I had a dream we got so rich from the app, you and I bought matching side-by-side mansions. But there was a secret tunnel connecting your front yard to my back yard. What do you think that means?

Howard: It means after we play handball, I’m showering at home.

Sheldon: Good morning, Friend Howard. Friend Raj. I see you gentlemen are enjoying beverages. Perhaps they would taste better out of these.

Raj: World’s Greatest Astrophysicist?

Sheldon: Don’t thank me. You earned it.

Howard: Howard Wolowitz. Why not World’s Greatest Engineer?

Sheldon: I’m sorry. I typed that into the label maker, but I just couldn’t press enter. Now down to business. What would it take for you to abandon Leonard and join me in a rival company? Unless, of course, the mugs are sufficient, in which case, welcome aboard.

Howard: We’re not quitting on Leonard.

Sheldon: I understand. And your loyalty is admirable. But what if I were to up the ante?

Raj: What are you talking about?

Sheldon: Monogrammed key chains with a built-in laser pointer. No? How about can cosies emblazoned with our university mascot? Go, Beavers. I’ll be back.

Scene: The apartment.

Howard: Okay, let’s try this one. Spherical Hankel function.

Leonard: Hold on. That’s it!

Howard: Eureka!

Raj: Hey, we agreed when it was Eureka time, we were all gonna say it together.

Howard: Fine. Let’s say it together.

Raj: No. The moment has passed.

Sheldon: Greetings, gentlemen. How goes your little project?

Raj: You mean, Project Lenwoloppali?

Sheldon: Ah, a combination of all your names. Very clever. I assume Koothranardowitz was taken?

Leonard: We’re actually scanning equations and getting good results.

Sheldon: Oh, well then, by all means, carry on. I wouldn’t want to impede your progress.

Leonard: Howard, did you solve the install time problem yet?

Howard: No. It’s a little tricky. I’m gonna try having it pick up the libraries dynam…

Leonard: What are you doing?!

Sheldon: Playing the theremin.

Leonard: No. I mean, what are you doing with a theremin?

Sheldon: Playing it. I’ve loved the theremin from the first moment I heard the original Star Trek theme. And it’s been killing me that it just sits in my closet, gathering dust.

Leonard: Sheldon! We’re working here!

Sheldon: That’s all right. I can barely hear you over my theremin. (Leonard pulls out plug) Well, that was a little uncalled for.

Leonard: No, that was completely called for. We need quiet.

Sheldon: So, your project is more important than mine?

Leonard: Well, seeing as your project is to sabotage my project, yes.

Sheldon: Don’t beat around the bush, Leonard. If you don’t want me here, just say the word, and I’ll leave.

Scene: The hallway.

Sheldon: Could have beaten around the bush a little.

Scene: The lobby. Sheldon is playing his theramin.

Sheldon (singing): Nobody knows the trouble I’ve seen, nobody knows my sorrow-ow-ow-ow.

Penny: What you doing? Trying to contact your home planet?

Sheldon: I’m practicing my theremin.

Penny: Oh.

Sheldon (singing): Nobody knows the trouble I’ve seen. Glory, hallelujah.

Penny: Something got you down, there, Sheldon?

Sheldon: Leonard kicked me out of my own apartment. And his app team.

Penny: Oh, honey, I’m sorry.

Sheldon: He wouldn’t drive me to work today. I had to wear my bus pants.

Penny: Is that so?

Sheldon: Yes. And they’re still sticky.

Penny: Aw.

Sheldon: Probably going to have to throw them away.

Penny: Hey, you don’t need Leonard and his app. You can make one with me.

Sheldon: With you?

Penny: Seriously, I have a great idea for one.

Sheldon: Is it better than your idea to move to Los Angeles and become a famous actress?

Penny: Okay, look, when you see someone wearing shoes you like, you just snap a picture of them, and the app goes on the Internet to find out where you can buy them.

Sheldon: That’s your app idea?

Penny: Well, you don’t like it?

Sheldon: I didn’t say that. But no, I don’t.

Penny: Why not?

Sheldon: Oh, Penny, where do I begin? The simple-mindedness of your idea is exceeded only by its crass consumerism and banality.

Penny: And Leonard didn’t want to work with you? Imagine that.

Sheldon: I know, it’s baffling. (Singing) Nobody knows the trouble I’ve seen.

Penny: Sheldon, I’m gonna make some cocoa. Do you want some?

Sheldon: Do you make it with milk or water?

Penny: Milk.

Sheldon: Real cocoa?

Penny: That’s what it says on the packet.

Sheldon: Do you have those little marshmallows?

Penny: No, sorry.

Sheldon: Well, I suppose it’s appropriate.

Penny: What does that mean?

Sheldon: A disappointing drink for a disappointing day.

Scene: The apartment.

Raj: Hey, look at this. 20 people from the university have already signed up for our private beta.

Leonard: I’m telling you, the Lenwoloppali Differential Equation Scanner meets a real need. We’ve got a hit.

Raj: What do you think we should sell it for?

Howard: Well, based on the fact that our potential market is about 70 or 80 guys, and you want a submarine, I’d say about a million dollars a pop.

Raj: Well, what if we put out a lite version for half a million? You know, get the word of mouth going.

Penny: Hi. I’m sorry to bother you guys, but you’ve got to come take your Sheldon back.

Leonard: What’s he doing in your apartment?

Penny: Well, he was moping down in the lobby, so I invited him over, and now I regret it.

Leonard: Why do you regret, uh, never mind, stupid question.

Penny: Look, can’t you just let him play with you until bedtime?

Leonard: We’re not playing. This is real work.

Howard: We’re going to be hundred-aires.

Penny: Okay. What if I got him to apologize and promise to behave?

Leonard: Then I guess we would let him back on the app team, and while we’re doing that, you could take an aerial tour of L.A. on your flying pig.

Penny: Okay. Wait right here.

Raj: I’ll tell you one thing. If I get rich enough, that’s the kind of girl I want to take on a submarine ride. And yes, that time, I meant it to be dirty.

Scene: Penny’s apartment.

 

Sheldon: Really? Leonard wants me back?

Penny: Oh, yes. He says they are lost without you.

Sheldon: Well, we sure saw that coming.

Penny: That’s right.

Sheldon: You know what I’m going to do? I am going to sit here and just let them stew.

Penny: No, no, no. You know, they have suffered enough. Everybody’s suffered enough. The thing is, you’re going to have to offer him a face-saving way out of this.

Sheldon: How?

Penny: Say you’re sorry.

Sheldon: Oh, no. Mrs. Mary Cooper didn’t raise her no liars.

Penny: Okay. Um, how about this? You know how you’re always trying to learn about sarcasm?

Sheldon: No.

Penny: No?

Sheldon: I was being sarcastic.

Penny: Oh. Good for you. So all you have to do here is say you’re sorry to Leonard, but say it sarcastically.

Sheldon: Of course. He will hear it as an attempt to mend fences, as opposed to the withering condemnation you and I will know it to be.

Penny: Yeah. Yeah, that was my plan. All right. Come on. Let’s go.

Sheldon: Oh, by the way, thank you for the delicious cocoa.

Penny: Oh, you’re welcome.

Sheldon: Boy, I’m getting good at this.

Scene: The apartment.

Leonard: Okay, now that you’re back on the team, let’s get you caught up.

Sheldon: Before you begin, let me say again how deeply sorry I am for my earlier behaviour and how much I respect and admire your leadership.

Leonard: Thank you. So as you can see, not only can you store your favourite equations, but you can forward them to your friends or post them on Facebook right from the app.

Sheldon: Well, I must say, I am impressed.

Leonard: Thanks.

Sheldon: You all have clearly put in a lot of hard work.

Howard: We have.

Sheldon: As a result, you have taken the most important step on the road to success, learning what not to do. Now, let’s start fresh. Howard, we’re going to need some tea.

Scene: Penny’s apartment.

Penny: Okay, these are Uggs. These are Crocs. These are knockoff Manolo Blahniks.

Sheldon: Bored.

Penny: Look, you said it yourself, we have to create a database before you can write an alga-thingy.

Sheldon: Algorithm. You see, Penny, Alan Turing defined an algorithm…

Penny: Bored. Okay. These are Steve Maddens. These are Nine West. These are Target. Oh, but don’t they look like Chanel? These are Michael Kors. These are Roxy. These are Sachel’s. Oh, these are Betsy Johnson, they’re so cute…

Sheldon (singing at the same time): Nobody knows the trouble I’ve seen, nobody knows my sorrow…

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 96 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

DrumLiet 
08.01.2020 vers 20h

Gwenyfar 
02.01.2020 vers 20h

pilato 
29.08.2019 vers 16h

stella 
27.02.2019 vers 13h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

chocoubl 
11.11.2018 vers 11h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton personnage préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

HypnoChannel fête la Saint Valentin avec un bouquet de vidéos !
Notre cadeau | Un bouquet de vidéos !

HypnoCup 2020: La Finale!
La Finale | Teaser YouTube

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne NRJ 12

12.13 : L'Asymétrie du prix Nobel (inédit)
Samedi 29 février à 21:05

12.15 : Semence-abstinence (inédit) à 21:55

Logo de la chaîne NRJ 12

12.16 : Spécial Donjons et Dragons (inédit)
Samedi 7 mars à 21:05

Dernières audiences
Logo de la chaîne NRJ 12

12.10 : Magnéto Sheldon ! (inédit)
Samedi 22 février à 21:05
0.29m / 1.4% (Part)

Logo de la chaîne NRJ 12

12.07 : La Dérivation des subventions (inédit)
Samedi 15 février à 21:05
0.25m / 1.2% (Part)

Logo de la chaîne NRJ 12

12.04 : La trahison de Tam (inédit)
Samedi 8 février à 21:05
0.48m / 2.3% (Part)

Logo de la chaîne NRJ 12

12.01 : Configuration matrimoniale (inédit)
Samedi 1 février à 21:05
0.39m / 1.8% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Kaley Cuoco a fait un caméo dans Young Sheldon

Kaley Cuoco a fait un caméo dans Young Sheldon
Vous ne l'avez peut-être pas remarqué... mais en décembre dernier, Kaley Cuoco a rendu visite à...

Kaley Cuoco en tournage de la série The Flight Attendant

Kaley Cuoco en tournage de la série The Flight Attendant
Kaley Cuoco est actuellement en tournage de la série The Flight Attendant créée par Steve Yockey....

Johnny Galecki est papa

Johnny Galecki est papa
Johnny Galecki, l'interprête de Leonard, est devenu papa pour pour la première fois le 4 décembre...

People's Choice Awards 2019 : la série récompensée !

People's Choice Awards 2019 : la série récompensée !
A l'occasion de la 45e cérémonie des People's Choice Awards qui s'est tenue ce 11 novembre 2019, The...

Prix Nobel de Physique

Prix Nobel de Physique
Le mardi 8 octobre 2019 a eu lieu, à Stokholm, la remise du Prix Nobel de Physique. Ulf Danielsson,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

EBishop, Avant-hier à 11:24

Hello ;-) Un nouveau sondage est disponible sur le quartier Profilage ! A très vite !

Miniheart, Avant-hier à 13:42

Nouvelle photos du mois sur le quartier Heartland.

pretty31, Avant-hier à 19:03

Nouveau duel sur Haven, A travers la faille : Wisteria Lane (Desperate Housewives) vs Stars Hollow (Gilmore Girls)

ShanInXYZ, Hier à 17:18

Derniers jours pour voter pour le concours de wallpapers sur le Quartier Doctor Who, n'oubliez pas de passer jetez un coup d'oeil

cinto, Aujourd'hui à 18:33

Vous pouvez encore voter aux sondages "Ma sorcière Bien aimée" et "The Tudors"...Merci.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News