VOTE | 407 fans

#402 : Les Bienfaits de la cybernétique

Résumé : Sheldon se rend compte qu'il ne vivra pas assez longtemps pour télécharger sa conscience dans le corps d'un robot et essaye de prolonger sa durée de la vie.

Popularité


4.5 - 2 votes

Titre VO
The Cruciferous Vegetable Amplification

Titre VF
Les Bienfaits de la cybernétique

Première diffusion
30.09.2010

Première diffusion en France
13.04.2011

Vidéos

Leonard avec Shel-Bot

Leonard avec Shel-Bot

  

Promo

Promo

  

Plus de détails

Jim Reynolds - Réalisation: Mark Cendrowski
Guests:
Steve Wozniak (Lui-même)

Sheldon est en pleine réflexion dans le salon lorsque Leonard se lève. Ce dernier tente de faire de l'humour mais Sheldon n'est pas très réceptif. Il lui explique alors qu'il cherche à trouver la date de sa mort tout en lui relatant sa théorie. Les deux jeunes gens sont comme toujours loin d'être sur le même longueur d'ondes. Pendant que Leonard se moque de son ami, Sheldon l'éclaire sur l'importance de vivre plus longtemps.

Le groupe dîne comme à l'accoutumée dans le salon des garçons. Seulement Sheldon perturbe le calendrier des diners car ce soir au lieu de partager une pizza avec ses amis, il a décidé de manger des légumes. Penny demande accidentellement pourquoi et le regrette vite. Le garçon raconte à la belle qu'il désire se nourrir et vivre plus sainement afin d'augmenter sa longévité. Raj l'encourage à travers l'oreille d'Howard de courrir avec Penny.

Sheldon frappe à la porte de la chambre de Leonard tout en gémissant. Leonard lui ouvre la porte et son colocataire se plaint d'être malade et d'avoir le choléra. Leonard se moque alors de lui mais décide tout de même de l'emmener à l'hôpital. Alors qu'ils sont dans le couloir, Sheldon a des flatulences et se sent tout de suite soulagé. Décontenancé, Leonard retourne se coucher.

Au petit matin, toujours dans l'idée de vivre plus sainement, Sheldon rejoint Penny à son appartement pour aller courrir. La jeune femme essaie de s'échauffer et de l'encourager à le faire mais elle capitule très vite. Tandis qu'ils descendent les escaliers, ils trébuchent et renoncent.

Un autre diner, un autre repas entre amis. Raj se moque une nouvelle fois de Penny qui bénéficie toujours de l'avantage de ne rien payer bien qu'elle ne sorte plus avec Leonard. D'abord conciliante, la belle finit par s'énerver contre Howard et Raj. A cause de sa mésaventure avec les choux de Bruxelles, Sheldon a construit un robot pour le remplacer et le dirige de son propre lit.

Le groupe semble surprit bien que Penny n'y prête pas d'importance. Pendant que Leonard le rejoint afin de le raisonner, Penny essaie de vendre son soutien-gorge à Rajesh et Howard pour pouvoir payer ses dettes.

Leonard n'est pas arrivé à bout de son colocataire et se voit obliger de le trimbaler au travail. Bien que dégouté, Sheldon lui, sourire aux lèvres, est ravi. Leonard perd patience pendant le trajet en voiture et éteint l'écran pour avoir la paix. Même s'il ne comprend pas son ami, Sheldon avait prévu le coup et le prend par surprise en rallumant l'écran à distance tout en criant "Bazinga".
Arrivé à l'entrée de son bureau, le robot Sheldon ne peut pas ouvrir la porte. Leonard refuse alors de l'aider, mais Raj passant aux cotés d'Howard lui ouvre.

Au déjeuner, les 4 geeks mangent au CheeseCakeFactory. Penny, déjà agacée par la présence de ceux-ci, refuse de servir Sheldon. Alors que ce dernier souhaite se plaindre au manager, il découvre que Steve Wozniak, un des fondateurs d'Apple, se restaure à une autre table. Sheldon souhaite lui exprimer son admiration. Alors qu'ils échangent quelques mots, le garçon décide expressement de sortir de son nid pour faire dédicacer un viel ordinateur. Mais en courant dans l'escalier, il tombe et casse l'ordinateur.
Le robot de Sheldon, alias Shel-Bot, tambourine à la porte de Penny, Le jeune s'est foulé la cheville et aimerait que la belle lui chante sa chanson "Soft Kitty". D'abord réticente, la jeune fille s'éxecute.

      SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : Tu fais quoi ? Un plan pour attraper Bip Bip ?

Sheldon : Tu insinues que je suis Vil Coyote ?

Leonard : Oui.

Sheldon : Et que ceci est le schéma d’un piège à oiseaux qui se retournera contre moi en me blessant ?

Leonard : Oui.

Sheldon : En fait, je cherche à déterminer la date de a mort.

Leonard : Comme beaucoup de personnes. C’est quoi, tout ça ?

Sheldon : L’historique de ma famille, avec la longévité, la propension aux maladies, tout ça.

Leonard : Intéressant. Ce qui a tué oncle Carl, TPB, c’est quoi ?

Sheldon : Tué par un blaireau.

Leonard : Quoi ?

Sheldon : C’était à Thanksgiving. Oncle Carl a dit : « Il y a un blaireau dans la cheminée. Donne-moi la lampe ». Ce furent ses dernières paroles.

Leonard : La mort par blaireau n’est pas héréditaire.

Sheldon : C’est faux. L’instinct de survie est un caractère génétique. Au lieu de fuir, il s’est battu à mains nues contre un membre imposant de la famille des belettes. Je pourrais avoir cet ADN défectueux.

Leonard : Trouve un blaireau, tu verras.

Sheldon : Sérieusement, même si j’en tiens pas compte, il me reste 60 ans, au mieux.

Leonard : Autant ?

Sheldon : Ce qui me place ici. Je dois atteindre ce point.

Leonard : Pourquoi ?

Sheldon : La plus proche date de la singularité, quand l’home pourra transférer sa conscience dans des machines et devenir immortel.

Leonard : Donc, ça t’ennuie de ne jamais devenir un robot doté d’une conscience ?

Sheldon : De ça.

Leonard : Dur. Tu veux des œufs ?

Sheldon : Tu ne saisis pas, Leonard. Je vais rater tant de choses ! La théorie des champs unifiés, la fusion à froid, les octochiens.

Leonard : « Les octochiens » ?

Sheldon : Une créature mi-chien, mi-poulpe. Le meilleur ami marin de l’homme.

Leonard : Qui veut créer ça ?

Sheldon : J’envisageais de le faire. Je me le serais offert pour mon 300e anniversaire.

Leonard : Mais tu hais les chiens.

Sheldon : Un octochien joue à la balle avec huit bras. Comment ne pas l’aimer ?

 

Générique.

 

                SCENE : L »’appartement de Leonard et Sheldon.

Howard : Combien on, te doit ?

Leonard : La note fait 28,17 $. Disons, 6 $ chacun.

Howard : Tiens.

Penny : Quoi ?

Leonard : C’est pas grave.

Penny : Tu voulais que je paie.

Leonard : Ce n’est rien.

Penny : Non, non. Tu as raison. On sort plus ensemble, je paie ma part. Quoi ?

Howard : Il a dit, « Si j’avais des seins, je mangerais à l’œil tous les jours ! ».

Penny : Mais tu pourrais plus te parler. J’ai pas beaucoup de monnaie.

Leonard : Tu as combien ?

Penny : Rien.

Leonard : Comment tu fais sans argent ?

Penny : Je suis mignonne.

Leonard : C’est bon, tu me paieras plus tard. Sheldon, c’est 6 $.

Sheldon : Non merci. Je ne mange pas de pizza, ce soir.

Penny : Mais on est jeudi. Le jour des pizzas.

Sheldon : Pas pour moi. Jeudi est devenu le jour des légumes crucifères. Au menu, ce soir, choux de Bruxelles.

Howard : Vraiment ? Tu modifies le calendrier Sheldonien ?

Sheldon : C’est un maigre sacrifice à payer.

Penny : Pour quoi ?

Leonard : Ne demande pas !

Penny : Désolée, désolée …

Sheldon : Je change de régime pour vivre plus longtemps, et ainsi fusionner ma conscience par cybernétique.

Penny : C’est des trucs de robots ?

Sheldon : Exact.

Penny : Donc, tu veux te changer en robot ?

Sheldon : En gros, oui.

Penny : Une question, t’avais pas déjà fait ça ?

Sheldon : C’est flatteur, mais malheureusement, non. J’envisage aussi la pratique d’une activité renforçant mon système cardio-vasculaire. Alias le jogging.

Penny : Tu as déjà couru avant ?

Sheldon : Oui. J’ai été pourchassé par des voyous, des chiens, des poules en furie, et également par un professeur de sport bien décidé à me faire passer un test de scoliose.

Howard : Penny en fait. Vous pourriez courir ensemble.

Sheldon : Excellente idée ! En discutant, on ne verra pas le temps passer.

Penny : Je pense pas, non. Comment il sait que je cours ?

Howard : Il t’observe depuis sa voiture avec des jumelles puissantes.

Penny : Oh Mon Dieu, c’est flippant !

Howard : Je sais ! Il dit qu’il n’arrêtera pas. Si tu veux parler aux femmes, va voir un psy.

                SCENE : La chambre de Leonard. Sheldon frappe à la porte.

Leonard : Qu’est-ce qu’il fout ? Un problème ?

Sheldon : J’ai une grosse douleur du nombril au bas de l’abdomen. Je me sens mal et fiévreux. Je dois avoir le choléra.

Leonard : Il n’y a pas de choléra à Pasadena. Tout comme cet été, quand il n’y avait pas de malaria à Pasadena.

Sheldon : Si ce n’est pas le choléra, alors, selon Internet, par probabilités décroissantes, c’est la maladie de Hirschsprung, le botulisme, un ver géant ou l’ingestion accidentelle de chrysanthèmes.

Leonard : Quand aurais-tu pu avaler des chrysanthèmes ?

Sheldon : C’est une longue histoire, incluant du somnambulisme ainsi qu’un fleuriste de nuit pas très vigilant. Mon ventre !

Leonard : On t’a ôté l’appendice ?

Sheldon: Non. J’y ai pensé, mais je n’avais pas le temps.

Leonard : Allons à l’hôpital.

Sheldon : Alors, ça se termine ainsi. Quelle cruelle ironie ! Je m’engage à prendre soin de mon corps, et me voilà trahi par mon appendice, un organe vestigial. Connais-tu le rôle premier de l’appendice, Leonard ?

Leonard : Non.

Sheldon : Je le sais, et je suis mourant, alors que toi, tu vas bien.

Leonard : Tu ne trouves pas ça ironique ?

Sheldon : Mon Dieu, ça va exploser ! D’un autre côté, ça pourrait être dû aux choux de Bruxelles.

Leonard : Bonne nuit.

Sheldon : Bonne nuit. L’appendicite, quel trouillard.

 

                SCENE : Devant la porte de penny.

Sheldon : (Toc, toc, toc) Penny, (toc, toc, toc) Penny, (toc, toc, toc) Penny.

Penny: J’arrive. Hey, jolis genoux.

Sheldon: Merci, je les tiens de ma mère.

Penny : Et le T-shirt de Flash, c’est pour courir plus vite ?

Sheldon : Non, c’est parce qu’on est vendredi, mais c’est une belle coïncidence. Tu as un moniteur ?

Penny : Non.

Sheldon : Un podomètre ?

Penny : Non plus.

Sheldon : Tu as des télématiques reliées à ton iPod ?

Penny : Non.

Sheldon : Alors, que fais-tu ? Tu gambades comme un lapin ?

Penny : Non, je cours jusqu’à avoir faim et je m’offre une pâtisserie.

Sheldon : Tu fais quoi ?

Penny : J’étire mes muscles avant de courir.

Sheldon : D’accord.

Penny : Fais comme moi. Fais-le.

Sheldon : Je le fais.

Penny : Oh, waouh, bien joué. Tu peux faire ça ?

Sheldon : On ne le saura jamais.

Penny : On s’échauffera en courant. Allons-y.

Sheldon : Je m’y connais, en biomécanique. Je te surprendrai par ma …

Penny : Tu vas bien ?

Sheldon : Je crois.

Penny : Laisse-moi t’aider.

Sheldon : Merci.

Penny : Oh, Sheldon.

Sheldon : Si ça peut te réconforter, le jeudi ne sera plus le jour des légumes crucifères.

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : Mon poulet au curry. Howard, ton shrimp biryani.

Howard : Merci.

Leonard : Palak paneer, pour Penny.

Penny: Merci.

Leonard: Et pour Rajesh Koothrappali, venant du même pays que nos repas, des nuggets de poulet.

Penny: Je te dois?

Leonard: 12 $.

Penny: Je peux te payer vendredi?

Leonard: Oui.

Penny: J’en suis à combien?

Leonard: Avec les plats indiens, thaïs, la pizza, le plein d’essence, le yaourt glacé et ton loyer, un peu plus de 1400 $.

Penny: Quoi maintenant?

Howard: Il exprime son admiration. Tu as des trucs gratuits sans passer à la casserole.

Penny: C’est pas gratuit, je vais le rembourser. La ferme!

Leonard: Sheldon, tu nous rejoins?

Sheldon: J’arrive! Salutations, mes amis.

Leonard: Salutations, quoi que tu sois.

Sheldon: Je suis un appareil de présence virtuelle mobile. De récents événements m’ont démontré que mon corps est trop fragile pour endurer les vicissitudes du monde. Jusqu’à ce que je puisse transférer ma conscience, je resterai dans un endroit sûr et interagirai avec le monde de cette façon.

Howard: Vraiment? Tu me demandes quand il a installé la rampe?

Sheldon: Tu es à ma place.

 

                SCENE: Quelques minutes plus tard.

Sheldon: Ca semblera étrange, au début, mais avec le temps, vous vous habituerez à me voir ainsi.

Penny: Honnêtement, je ne vois la différence.

Sheldon: Merci. C’était le but recherché. Leonard, demain, quand on ira travailler, prévois du temps pour descendre les escaliers. Par commodité, je me démonte en quatre morceaux.

Leonard: C’est ridicule. Je viens te parler.

Sheldon: Tu ignores où je suis. Mon corps est confortablement installé dans un endroit secret et sûr.

Leonard: Tu es dans ta chambre.

Sheldon: Non, c’est faux.

Leonard: Je t’entends parler depuis ta chambre.

Sheldon: Non, c’est faux. Attends. Reviens. Halte. Accès réservé au personnel autorisé!

Penny: L’un de vous veut acheter mon soutif pour 1400 $ ?

Leonard (entrant dans la chambre de Sheldon): Sheldon, c’est ridicule.

Sheldon: Je suis derrière toi. Regarde-moi quand tu me parles.

Leonard: Je te regarde.

Sheldon: Non. Ne fais pas attention à l’homme sur le lit.

Leonard: Tu ne peux pas vivre virtuellement. Pas ici et surtout pas au travail. Bon sang!

Sheldon: A mon âge, tu sais comment on meurt le plus?

Leonard: Des mains de son colocataire?

Sheldon: Par accident.

Leonard: Je ferai en sorte que ça en ait l’air.

Sheldon: Jusqu’à ce que mon intellect soit transféré dans un conteneur, mon corps restera dans ce lit.

Leonard: Bien, mais je ne t’aiderai pas.

Sheldon: Tu le dois, d’après notre accord.

Leonard: C’est faux.

Sheldon: Section 74 C. Les obligations et devoirs des colocataires dans le cas où l’un des deux devienne un robot.

Leonard: Ca, c’est le comble!

 

                SCENE: La voiture de Leonard.

Sheldon: C’est très agréable. C’est plus facile d’apprécier le paysage sans la crainte de mourir dans une collision.

Leonard: Et pourquoi tu n’es pas dans le coffre?

Sheldon: J’ai dit prem’s sur la place de devant.

Leonard: Exact.

Sheldon: Tu as l’air tendu. Ceci va peut-être te détendre.

Leonard: Je ne veux rien entendre, Sheldon.

Sheldon: Très bien. Je me demande pourquoi tu n’es pas content. Ensemble dans cette voiture, avec mes capacités améliorées, on dirait K2000.

Leonard: Sauf que K.I.T.T. ne gémit pas comme un sphincter.

Sheldon: Moque-toi du sphincter, mais c’est un type de muscle sans lequel on ne survivrait pas. Il y a plus de 50 muscles sphincters dans le corps humain. Combien peux-tu en nommer?

Leonard: J’avais tort, c’est exactement K2000.

Sheldon: Essayons un autre jeu.

Leonard: Non.

Sheldon: Voici une photographie de la conférence de Solvay en 1911 sur la théorie des radiations et des quanta. Grâce à Photoshop, j’ai introduit des anachronismes. Voyons si tu peux retrouver les 24. Je te donne le premier. Madame Curie ne portait pas de montre digitale. C’est parti.

Leonard: Ca suffit. Salut!

Sheldon: Bazinga! J’ai le contrôle à distance.

Leonard: J’ai failli mourir!

Sheldon: Et je suis sain et sauf dans mon lit. Alors, qui est fou?

Leonard: Je pense toujours que c’est toi.

 

                SCENE: L’université.

Sheldon : Bonjour, professeur Hoskins. Content de te voir, Mindy. Konnichiwa, Dr Nakamora. Navré que les Suédois aient réfuté votre théorie. Leonard, ma porte !

Leonard : Oui ?

Sheldon : Sois un ange et ouvre-la moi.

Leonard : Pourquoi ? Quel est le problème ?

Sheldon : Tu penses m’avoir coincé, non ?

Leonard : Non, mais la poignée, oui.

Howard : Voilà Leonard et R2-D-Naze.

Raj : C’est ma blague. Tu ne peux pas l’utiliser.

Sheldon : Raj, sois un ange et ouvre-moi la porte.

Raj : D’accord.

Sheldon : C’est un ange. Pas toi.

Raj : Je suis un ange.

 

                SCENE : Le Cheesecake Factory.

Sheldon : Ce n’est pas sympathique ? Les plaisirs de la communauté et de la camaraderie sans avoir à supporter votre haleine fétide.

Howard : Emmenons-le sur Tatooine, on le vendra aux Jawas.

Raj : Ca fait deux fois. Ecris tes propres blagues.

Penny : Super. Je suis Penny, votre serveuse.

Leonard : Pourquoi tu te présentes ?

Penny : Je ne veux pas que les gens sachent que je vous connais.

Sheldon : Peux-tu me dire quel est le plat du jour ?

Penny : Sheldon, je ne te sers pas.

Sheldon : Je vois ça. Je n’ai même pas encore d’eau.

Penny : Parce que t’es pas là.

Sheldon : C’est de la discrimination envers les gens comme moi. Je dois te passer par-dessus. Manager ! Manager ! Doux Jésus, regardez qui est là.

Howard : C’est Steve Wozniak ?

Leonard : Je crois bien.

Sheldon : Le grand et puissant Woz.

Leonard : Penny, c’est l’un des fondateurs d’Apple. Avec Steve Jobs …

Penny : Je sais qui c’est, je l’ai vu à la télé.

Sheldon : Je dois lui parler.

Leonard : Mais bien sûr.

Penny : Il y a un autre restaurant pas loin, vous devriez le tester.

Sheldon : Excusez-moi, M. Wozniak ?

M. Wozniak:  Joli appareil de présence virtuelle.

Sheldon : Merci.je tenais à vous dire que je vous admire. Vous êtes mon quinzième visionnaire technologique favori.

M. Wozniak:  Seulement quinzième ?

Sheldon : Vous êtes devant Steve Jobs. Je me fiche des cols roulés et de la mise en scène.

M. Wozniak:  Je n’ai jamais eu de col roulé.

Sheldon : Une de mes plus grandes fiertés, c’est de posséder un Apple Two vintage de 1977. Malgré les limitations du système d’Apple DOS 3.3, c’était une chouette réussite.

M. Wozniak:  Merci, on voulait que ce soit chouette. Si vous l’aviez, je vous l’autographierais.

Sheldon : Restez là 15 à 30 minutes, selon le bus.

M. Wozniak:  Les nerds.

 

                SCENE : La cage d’escalier.

Sheldon : J’arrive, Woz.

 

                SCENE : Quelques minutes plus tard. Sheldon frape à la porte de Penny.

Penny : Quoi de neuf, Shel-Bot ?

Sheldon : Je ne peux pas sortir du lit. Je me suis foulé la cheville.

Penny : En quoi je peux t’aider ?

Sheldon : Chante-moi Chaton Tout Doux.

Penny : Vraiment ? Faut que je chante Chaton Tout Doux à un écran d’ordinateur ?

Sheldon : Tu préfères me la chanter en personne ?

Penny : Chaton tout doux, chaton tout chaud, petite boule de poil.

Sheldon : Plus près du micro.

Penny : Chaton tout gai, chaton qui …

Sheldon : Non, tu dois recommencer.

Penny : Chaton tout doux, chaton tout chaud, petite boule de poil, chaton tout gai, chaton qui dort, tu ronronnes, tu ronronnes…

 

Fin de l’épisode.

Scene: The apartment. Sheldon has a series of whiteboards across the room.

Leonard: Whatcha doin’ there? Working on a new plan to catch the roadrunner?

Sheldon: The humorous implication being that I am Wile E. Coyote?

Leonard: Yes.

Sheldon: And this is a schematic for a bird-trapping device that will ultimately backfire and cause me physical injury?

Leonard: Yes.

Sheldon: What I’m doing here is trying to determine when I’m going to die.

Leonard: A lot of people are working on that research. So what is all this?

Sheldon: My family history factoring in longevity, propensity for disease, et cetera.

Leonard: Interesting. Cause of death for Uncle Carl was KBB. What’s KBB?

Sheldon: Killed by badger.

Leonard: How’s that?

Sheldon: It was Thanksgiving. Uncle Carl said, I think there’s a badger living in our chimney. Hand me that flashlight. Those were the last words he ever spoke to us.

Leonard: I don’t think you need to worry about death by badgers being hereditary.

Sheldon: Not true. The fight or flight instinct is coded genetically. Instead of fleeing, he chose to fight barehanded against a brawny member of the weasel family. Who’s to say that I don’t share that flawed DNA?

Leonard: You can always get a badger and find out.

Sheldon: But seriously, even if I disregard the Uncle Carl factor, at best I have 60 years left.

Leonard: That long, huh?

Sheldon: 60 only takes me to here. I need to get to here.

Leonard: What’s there?

Sheldon: The earliest estimate of the singularity, when man will be able to transfer his consciousness into machines and achieve immortality.

Leonard: So, you’re upset about missing out on becoming some sort of freakish self-aware robot?

Sheldon: By this much.

Leonard: Tough break. You want eggs?

Sheldon: You don’t get it, Leonard. I’m going to miss so much, the unified field theory,  cold fusion, the dogapus.

Leonard: What’s a dogapus?

Sheldon: A hybrid dog and octopus. Man’s underwater best friend.

Leonard: Is somebody working on that?

Sheldon: I was going to. I planned on giving it to myself on my 300th birthday.

Leonard: Wait a minute. You hate dogs.

Sheldon: A dogapus can play fetch with eight balls. No one can hate that.

Credits sequence.

Scene: The apartment.

Howard: What do we owe you?

Leonard: It came to $28.17. Let’s say six bucks apiece.

Howard: Here you go.

Leonard: Thank you.

Penny: What?

Leonard: Never mind. I got it.

Penny: Oh, you wanted me to pay.

Leonard: It’s no big deal.

Penny: No, no, no, no. You’re right. We’re not going out anymore, I should pay for myself. (After Raj whispers to Howard, and Howard laughs) What?

Howard: He said if he had woman parts, he’d eat for free the rest of his life.

Penny: Yeah, but you wouldn’t be able to talk to yourself. I’m a little low on cash.

Leonard: Hmm? How much you got?

Penny: Nothing.

Leonard: How can you walk around with no money?

Penny: I’m cute. I get by.

Leonard: It’s okay, you can owe me.

Penny: Okay.

Leonard: Sheldon, six bucks.

Sheldon: No, thank you. I’m not eating pizza tonight.

Penny: But it’s Thursday. Thursday’s pizza night.

Sheldon: Not for me. Thursday is now Cruciferous Vegetable Night. Tonight’s selection, brussels sprouts.

Howard: Really? You’re changing the Sheldonian calendar?

Sheldon: It’s a small price to pay.

Penny: For what?

Leonard: No, no, don’t ask.

Penny: Sorry, sorry, sorry, sorry, sorry.

Sheldon: In order to live long enough to fuse my consciousness with cybernetics, I need to change my diet.

Penny: Wait. Cybernetics is robot stuff, right?

Sheldon: Correct.

Penny: So you want to turn yourself into some sort of robot?

Sheldon: Essentially, yes.

Penny: Okay, here’s my question. Didn’t you already do that?

Sheldon: Flattering, but sadly, no. I’m also planning to begin an exercise regimen designed to strengthen my cardiovascular system. AKA jogging.

Penny: Wait. Honey,have you ever run before?

Sheldon: Certainly. I’ve run from bullies, dogs, angry chickens, and one particularly persistent P.E. teacher determined to bend me over and give me a scoliosis test.

Howard (after Raj whispers to him): You’re right, Penny jogs. Maybe you guys can run together.

Sheldon: That’s an excellent idea. Yeah, if we chat, it will create the illusion of time going faster.

Penny: No, it won’t. Um, how does he know I jog?

Howard: Oh, he watches you from his car with high-powered binoculars.

Penny: Oh, my God, that is so creepy!

Howard: I know! (Raj whispers to him) And he says he’s not gonna stop. (Raj whispers to him urgently) Then see a shrink and figure out how to talk to women.

Scene: Leonard’s bedroom

Sheldon (off): (Knock, knock, knock) Ugh. (Knock, knock, knock) U-u-ugh. (Knock, knock, knock) Lenu-u-ugh.

Leonard: What the hell? What’s the matter?

Sheldon: I have pain radiating from my navel to my lower right abdomen. I’m nauseated and feverish. I believe I may have cholera.

Leonard: There’s no cholera in Pasadena. Just like last summer, when there was no malaria in Pasadena.

Sheldon: Well, if it’s not cholera, then based on a quick Internet search, the other explanations in decreasing order of likelihood are Hirschsprung’s Disease, botulism, a 30-foot tapeworm or accidental ingestion of chrysanthemum blossoms.

Leonard: When would you have accidentally eaten chrysanthemum blossoms?

Sheldon: It’s part of an unlikely scenario that involves sleepwalking and a 24-hour flower mart with a less-than-vigilant proprietor. Oh, Lord, my belly!

Leonard: Have you had your appendix out?

Sheldon: I haven’t. I’ve been meaning to, but who has the time?

Leonard: Let’s get you to the hospital.

Sheldon: So this is how it ends, with cruel irony. Just as I make the commitment to preserving my body, I am betrayed by my appendix, a vestigial organ. Do you know the original purpose of the appendix, Leonard?

Leonard: No.

Sheldon: I do. And yet I’m doomed while you live on.

Leonard: Funny how things work out, isn’t it?

Sheldon: Oh, Lord, I think it’s about to burst! (Loud sound of farting) On the other hand, it might have been the Brussels sprouts.

Leonard: Good night.

Sheldon: Good night. Appendicitis. What a nervous Nelly.

Scene: The hallway.

 

Sheldon: (Knock, knock, knock) Penny. (Knock, knock, knock) Penny. (Knock, knock, knock) Penny.

Penny: Coming, coming. Hey, nice knees.

Sheldon: Thank you. They’re my mother’s.

Penny: Oh. And the Flash shirt is what? Because you’re gonna run really fast?

Sheldon: No, the Flash shirt is because it’s Friday, but it’s nice when things work out. Where’s your heart rate monitor?

Penny: I don’t have one.

Sheldon: What about your pedometer?

Penny: Don’t have one.

Sheldon: Do you have telematics in your shoes connected to an iPod?

Penny: Uh, no.

Sheldon: What do you do, you just go out there and gambol about like a bunny?

Penny: No. I just run till I’m hungry, then I stop for a bear claw.

Sheldon: Why are you doing that?

Penny: It’s good to stretch your muscles before you run.

Sheldon: All right.

Penny: All right, let’s start with a toe touch. Okay, you do it.

Sheldon: I am doing it.

Penny: Oh. Wow. Good job. Okay, um, can you do this?

Sheldon: We’ll never know.

Penny: Okay, let’s just warm up on the run.

Sheldon: Okay.

Penny: Okay, let’s go.

Sheldon: Yeah, I’ve been reading up on biomechanics. I think you’ll be surprised at my… Wah! Oh!

Penny (squealing): Oh, my God, are you okay?

Sheldon: I think so.

Penny: Oh, let me help you up.

Sheldon: Thank you. (Loud sound of farting)

Penny: Oh, Sheldon!

Sheldon: If it makes you feel any better, Thursday is no longer Cruciferous Vegetable Night.

Scene: The apartment.

 

Leonard: Here’s my chicken curry. Howard, your shrimp biryani.

Howard: Thank you, sir.

Leonard: Palak paneer, that’s Penny.

Penny: Thanks.

Leonard: And for Rajesh Koothrappali, from whose homeland these tasty dishes originate, one large order of chicken McNuggets.

Penny: Hey, what’s my share?

Leonard: Uh, 12 bucks.

Penny: Okay, can I get you after Friday when I get paid?

Leonard: Sure.

Penny: What am I up to now?

Leonard: Well, okay, with the Indian food, the pizza, the Thai food, the tank of gas, the frozen yogurt and your rent, uh, a little over fourteen hundred dollars.

Penny (after Raj whispers to Howard and they both laugh): What now?

Howard: He’s just expressing his admiration that you don’t even have to put out to get free stuff.

Penny: It’s not free, I’m gonna pay him back. (Raj whispers. Both laugh again) Shut up!

Leonard: Sheldon, are you gonna join us?

Sheldon: Coming! (From the bedroom area, a wheeled device consisting of a base, a tee-shirt on a coat hanger, and a computer monitor with Sheldon’s face, appears). Greetings, friends.

Leonard: Greetings, whatever the hell you are.

Sheldon-bot: I am a mobile virtual presence device. Recent events have demonstrated to me that my body is too fragile to endure the vicissitudes of the world. Until such time as I am able to transfer my consciousness, I shall remain in a secure location and interact with the world in this manner.

Howard (after Raj whispers to him): Really? That’s your question? When did he put a ramp in?

Sheldon-bot: You’re in my spot. This may seem a little odd at first, but over time you’ll grow accustomed to dealing with me in this configuration.

Penny: Yeah, to be honest, I don’t see much difference.

Sheldon-bot: Thank you. That’s what I was going for. Now, Leonard, tomorrow, when we go to work, you’ll need to allow some extra time to get me down the stairs. For your convenience, I disassemble into four pieces.

Leonard: This is ridiculous. I’m coming to talk to you.

Sheldon-bot: You don’t know where I am. My physical body is safely ensconced in a secure, undisclosed location.

Leonard: You’re in your bedroom.

Sheldon-bot: No, I’m not.

Leonard: I can hear your voice coming from your bedroom.

Sheldon-bot: No, you can’t. Wait. Come back. Halt. Authorized personnel only!

Penny: So, either one of you weirdos want to buy my underwear? Only fourteen hundred bucks.

Scene: Sheldon’s bedroom.

Leonard: Sheldon, this is ridiculous.

Sheldon: I’m behind you. Please look at me when you’re talking to me.

Leonard: I am looking at you.

Sheldon: No, you’re not. Pay no attention to that man in the bed.

Leonard: You cannot exist as a virtual presence. Not here and certainly not at work. Oh, good God.

Sheldon: At my age, do you know how I’m statistically most likely to die?

Leonard: At the hands of your roommate?

Sheldon: An accident.

Leonard: That’s how I’m going to make it look.

Sheldon: Until I can transfer my intellect to a more durable container, my body will remain safely ensconced in my bed.

Leonard: Fine, but don’t expect my help.

Sheldon: You have to help, it’s in the roommate agreement.

Leonard: No, it’s not.

Sheldon: Section 74.C. The various obligations and duties of the parties in the event one of them becomes a robot.

Leonard: I’ll be damned.

Scene: Leonard’s car

Sheldon-bot: This is delightful.

Leonard: Uh-huh.

Sheldon-bot: It’s much easier to enjoy the picturesque route we travel to work when you remove the spectre of fiery vehicular death.

Leonard: Refresh my memory. Why didn’t I just put you in the trunk?

Sheldon-bot: Because I called shotgun. Remember?

Leonard: Right.

Sheldon-bot: You seem tense. Perhaps this will relax you.

Leonard: I don’t want to listen to music, Sheldon.

Sheldon-bot: Very well. I don’t understand why you’re not enjoying this. Together, in this car, with my enhanced capabilities, we’re like Knight Rider.

Leonard: Except in Knight Rider, the car isn’t a yammering sphincter.

Sheldon-bot: You mock the sphincter, but the sphincter is a class of muscle without which human beings couldn’t survive. There are over 50 different sphincters in the human body. How many can you name?

Leonard: I was wrong, this is exactly like Knight Rider.

Sheldon-bot: Perhaps you’d be interested in a different game.

Leonard: No.

Sheldon-bot: This is a photograph of the 1911 Solvay Conference on the theory of radiation and quanta. Using Photoshop, I’ve introduced a few anachronisms. See if you can spot all 24. I’ll give you the first one. Madame Curie should not be wearing a digital watch. And go.

Leonard: That’s it. Bye-bye. (Turns off screen.)

Sheldon-bot (screen switching itself back on): Bazinga.

Leonard: Whoa!

Sheldon-bot: I have an override switch.

Leonard: I almost died!

Sheldon-bot : And I’m safe and sound in bed. Who’s crazy now?

Leonard: I’m still going to go with you.

Scene: A corridor at the university.

Sheldon-bot : Hello, Professor Hoskins. Nice to see you, Mindy. Konichi-wa Dr. Nakamora. Sorry the Swedes disproved your theory. Leonard, my door.

Leonard: What about it?

Sheldon-bot : Be a lamb and open it for me.

Leonard: Why? What’s the problem?

Sheldon-bot : You think you have me stymied, don’t you?

Leonard: No, I think a doorknob has you stymied.

Howard: Oh, look, it’s Leonard and R2-D-Bag.

Raj: That’s my joke. I told it last night. You can’t just use it.

Sheldon-bot : Raj, be a lamb and open the door for me.

Raj: Oh, sure.

Sheldon-bot : He’s a lamb. You’re not.

Raj: I’m a lamb.

Scene: The Cheesecake Factory

Sheldon-bot : Isn’t this nice? The pleasures of fellowship and camaraderie without having to tolerate your germy breath on my skin.

Howard: I say we just take him to Tatooine and sell him to some Jawas.

Raj: That’s two, dude. Write your own jokes.

Penny: Oh, great. Hi, I’m Penny, I’ll be your waitress.

Leonard: Why are you introducing yourself?

Penny: I’d rather people not know I have any prior connection to you whatsoever.

Sheldon-bot : Can you tell me the specials this evening?

Penny: Sheldon, I’m not waiting on you.

Sheldon-bot: Obviously. I don’t even have water yet.

Penny: Because you’re not here.

Sheldon-bot: That’s discrimination against the otherwise located. I’m going to have to go over your head. Manager, manager. Oh, Lord, look who it is.

Howard: Is that Steve Wozniak?

Leonard: I think it is.

Sheldon-bot : The Great and Powerful Woz.

Leonard: Penny, Steve Wozniak was one of the cofounders of Apple Computer. He and Steve Jobs started it…

Penny: Yeah, I know who he is. I watch Dancing with the Stars.

Sheldon-bot : I must speak to him.

Leonard: Of course you must.

Penny: You know, there’s an Olive Garden down the street. You guys should try it sometime.

Sheldon-bot : Excuse me, Mr. Wozniak?

Steve Wozniak: Oh, hey. Nice virtual presence device.

Sheldon-bot : Thank you. I just want to say I’m a big fan. You’re my fifteenth favourite technological visionary.

Steve Wozniak: Only fifteenth?

Sheldon-bot : It’s still six spots above Steve Jobs. I care neither for turtlenecks nor showmanship.

Steve Wozniak: Yeah, I never got that turtleneck thing.

Sheldon-bot : One of my proudest possessions is a vintage 1977 Apple Two. Despite the file system limitations of Apple DOS 3.3, it was a pretty nifty little achievement.

Steve Wozniak: Thanks, we were shooting for nifty. You know, if you had it here, I’d autograph it for you.

Sheldon-bot: Don’t move for 15 to 30 minutes, depending on how the buses are running.

Steve Wozniak: Nerds.

Scene: The hallway. Sheldon exits carrying the Apple 2.

Sheldon: I’m coming, Woz, I’m coming. (Trips on stairs.) Ow! Aw.

Scene: The hallway. Sheldon-bot approaches Penny’s door and starts bashing into it.

Sheldon-bot : (Bash) Penny. (Bash) Penny. (Bash) Penny.

Penny: What up, Shel-Bot?

Sheldon-bot: I can’t get out of bed. I hurt my ankle.

Penny: What do you want me to do?

Sheldon-bot: Sing me Soft Kitty.

Penny: Really, you want me to sing Soft Kitty to a computer monitor?

Sheldon-bot: Would you rather come over and sing it to me in person?

Penny: Soft kitty, warm kitty, little ball of fur.

Sheldon-bot: Closer to the microphone.

Penny: Happy kitty, sleepy…

Sheldon-bot: No. You have to start over.

Penny: Soft kitty, warm kitty, little ball of fur. Happy kitty, sleepy kitty, purr, purr, purr.

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 97 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

DrumLiet 
07.01.2020 vers 19h

Gwenyfar 
02.01.2020 vers 20h

Juju1299 
17.09.2019 vers 15h

pilato 
27.08.2019 vers 19h

stella 
17.02.2019 vers 09h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton personnage préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

HypnoChannel fête la Saint Valentin avec un bouquet de vidéos !
Notre cadeau | Un bouquet de vidéos !

HypnoCup 2020: La Finale!
La Finale | Teaser YouTube

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne NRJ 12

12.13 : L'Asymétrie du prix Nobel (inédit)
Samedi 29 février à 21:05

12.15 : Semence-abstinence (inédit) à 21:55

Logo de la chaîne NRJ 12

12.16 : Spécial Donjons et Dragons (inédit)
Samedi 7 mars à 21:05

Dernières audiences
Logo de la chaîne NRJ 12

12.10 : Magnéto Sheldon ! (inédit)
Samedi 22 février à 21:05
0.29m / 1.4% (Part)

Logo de la chaîne NRJ 12

12.07 : La Dérivation des subventions (inédit)
Samedi 15 février à 21:05
0.25m / 1.2% (Part)

Logo de la chaîne NRJ 12

12.04 : La trahison de Tam (inédit)
Samedi 8 février à 21:05
0.48m / 2.3% (Part)

Logo de la chaîne NRJ 12

12.01 : Configuration matrimoniale (inédit)
Samedi 1 février à 21:05
0.39m / 1.8% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Kaley Cuoco a fait un caméo dans Young Sheldon

Kaley Cuoco a fait un caméo dans Young Sheldon
Vous ne l'avez peut-être pas remarqué... mais en décembre dernier, Kaley Cuoco a rendu visite à...

Kaley Cuoco en tournage de la série The Flight Attendant

Kaley Cuoco en tournage de la série The Flight Attendant
Kaley Cuoco est actuellement en tournage de la série The Flight Attendant créée par Steve Yockey....

Johnny Galecki est papa

Johnny Galecki est papa
Johnny Galecki, l'interprête de Leonard, est devenu papa pour pour la première fois le 4 décembre...

People's Choice Awards 2019 : la série récompensée !

People's Choice Awards 2019 : la série récompensée !
A l'occasion de la 45e cérémonie des People's Choice Awards qui s'est tenue ce 11 novembre 2019, The...

Prix Nobel de Physique

Prix Nobel de Physique
Le mardi 8 octobre 2019 a eu lieu, à Stokholm, la remise du Prix Nobel de Physique. Ulf Danielsson,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Avant-hier à 19:03

Nouveau duel sur Haven, A travers la faille : Wisteria Lane (Desperate Housewives) vs Stars Hollow (Gilmore Girls)

ShanInXYZ, Hier à 17:18

Derniers jours pour voter pour le concours de wallpapers sur le Quartier Doctor Who, n'oubliez pas de passer jetez un coup d'oeil

cinto, Aujourd'hui à 18:33

Vous pouvez encore voter aux sondages "Ma sorcière Bien aimée" et "The Tudors"...Merci.

SeySey, Aujourd'hui à 20:03

Bonsoir! Je cherche 1 ou 2 volontaires pour les calendrier mars des quartiers Outlander & Suits ^^

SeySey, Aujourd'hui à 20:03

Merci d'avance

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News