VOTE | 405 fans

#314 : La Relativité restreinte

Résumé : La recherche d'une réponse à un problème de physique mène Sheldon à travailler au Cheesecake Factory avec Penny.

Popularité


4 - 3 votes

Titre VO
The Einstein Approximation

Titre VF
La Relativité restreinte

Première diffusion
01.02.2010

Première diffusion en France
01.12.2010

Vidéos

Promo

Promo

  

Bazinga !!

Bazinga !!

  

Plus de détails

Scenario: Lee Aronsohn, Dave Goetsch & Steve Holland - Réalisation: Mark Cendrowski
Guests : Melissa Rauch (Bernadette), Yeardley Smith (Sandy), Kevin Brief (Glen)

Sheldon est dans le salon à gesticuler devant son tableau. Penny se lève et se sert son café rejoint par Leonard. Amusés par le ridicule de la situation, Leonard de moque de son ami. Sheldon n'arrive pas à travailler alors Leonard lui propose de prendre un nouveau départ. Sheldon le prend au mot et jette son tableau par la fenêtre.

A la cafétariat de l'université, Sheldon est toujours bloqué sur son travail ce qui amuse beaucoup Leonard Et Howard. Rajesh les rejoint et le propose une soirée roller dans un night Club. Leonard et Howard sont ravis d'organiser une soirée en couple ce qui vêxe Raj puisque l'idée vient de lui. Sheldon n'arrive toujours pas à résoudre son problème et il va jusqu'à voler la nourriture des garçons pour s'aider. A ce moment là, Rajesh s'énerve contre les garçons en leur souhaitant de tomber en roller.

Les filles rentrent de leur soirée roller et sont apparement très génées par le comprotement des garçons. Ce qui est tout le contraire de Leonard et Howard, qui ont passé une excellente soirée. Au moment d'entrer dans l'appartement, Penny tombe suivi de Leonard. Afin de s'aider Sheldon a mis des billes sur le sol. Bernadette s'approche alors de lui et lui explique que ce la fait 3 jours qu'il ne dort pas et qu'il ne peut pas réflechir sans sommeil. Elle le force à aller se bosser les dents et à aller se coucher.

En pleine nuit, Penny et Leonard sont réveillés par le téléphone de Leonard. LA terreur Sheldon a encore frappé. Le jeune homme est allé dans une piscine de boule pour résoudre son problème. Leonard s'excuse auprès du garde et tente de discuter avec Sheldon. Il lui demande de sortir de la piscine et de rentrer mais Sheldon prend ça pour un défi et plonge dans la piscine.
Un peu plus tard dans la nuit, Sheldon dérange à nouveau Penny et Leonard tout ca pour dire qu'il a trouvé comment faire pour trouver la solution à son problème. Il doit trouver un autre travail tout comme l'a fait Albert Einstein.

Sheldon est à l'agence pour emploi et cherche avec l'employée un emploi approprié. Alors qu'il abuse de sa gentillesse, elle appelle la sécurité.
Sheldon déboule derrière Penny au CheeseCake Factory et se met à débarasser les tables. Il lui explique que c'est le seul travail qu'il a trouvé suffisament lobotomisant pour pouvoir résoudre son problème. Penny lui dit alors qu'elle n'est pas commis de cuisine mais serveuse. Il lache alors son plateau dans les bras de Penny et part à une table pour prendre leur commande.

Dans la soirée, Raj, Howard et Leonard viennent diner et se font servir par Leonard. Ce dernier en profite pour être aussi exigeant que Sheldon lorsqu'il commande leur repas. Le trio se demande alors combien de temps il va tenir comme ca mais Penny les interrompt dans leur reflexion. Elle vient prendre leur commande mais s'aperçoit qu'ils ont déjà été servi par Sheldon. Alors qu'elle râle, Sheldon fait tomber son plateau. En regardant les éclats au sol, il trouve enfin la solution sur le graphène. Alors qu'il s'en va, Penny lui demande de nettoyer mais celui-ci s'y refuse lui rappelant qu'il ne travaille pas officiellement au CheeseCake Factory.

Howard et Rajesh sont tous les deux au night Club pour la soirée Roller. Raj semble être le seul à être comblé par la soirée.
En même temps, Leonard est retourné chercher Sheldon qui sévit dans la piscine à boules.

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Penny : Tu fais quoi ?

Sheldon : Je tente de percevoir mon tableau comme une image périphérique afin d’activer le colliculus supérieur de mon cerveau.

Penny : Intéressant. Moi, le matin, je prends une tasse de café. Nuit blanche ?

Sheldon : On est le matin ?

Penny : Oui.

Sheldon : Alors, j’ai fait une nuit blanche.

Sheldon : Pour quelle autre raison voudrais-je activer mon colliculus ?

Penny : Désolé, trésor, je peux pas t’aider avant d’avoir bu mon café.

Leonard : Penny, je te l’ai dit, si tu ne le remets pas dans sa cage, il court partout dans l’appartement.

Penny : Il fait quoi maintenant ?

Leonard : Soit il isole les termes de sa formule pour les examiner individuellement, soit, il cherche l’alligator qui a bouffé la main que Peter Pan lui a coupée.

Sheldon : C’était un crocodile, pas un alligator. Si tu veux te moquer de moi, sois au moins exact.

Leonard : Très bien, capitaine.

Sheldon : Je n’y arrive pas ! Pas de fusion.

Leonard : Il te faut un nouveau départ.

Sheldon : Tu as raison. Très bonne idée, merci.

 

Générique.

                SCENE : Le restaurant universitaire.

Sheldon : Les électrons traversent le graphème comme s’ils n’avaient pas de masse …

Howard : Il bloque depuis longtemps ?

Leonard : Intellectuellement : 30 heures. Emotionnellement : 29 ans.

Sheldon : Une maille contient deux atomes de carbone … L’angle intérieur d’un hexagone est de 120 degrés.

Howard : Tu as essayé de le redémarrer ?

Leonard : Non, c’est un problème de logiciel interne.

Raj (arrivant) : Il y a une soirée disco et patins à roulettes, ce soir. Ca vous botte ?

Howard : C’est parfait, Bernadette me tannait pour faire du patin.

Leonard : Je crois que Penny aime bien le patin. On y va tous les quatre ?

Howard : Ca roule.

Raj : Super, c’est pas comme si j’en parlais parce que j’avais envie d’y aller.

Howard : Viens avec nous.

Raj : Non pas la peine. Je suis content de vous fournir des idées de divertissements. Je suis un guide touristique bronzé ambulant.

Sheldon : Une structure constante … Un atome …

Howard : La vache, il est vraiment à l’ouest.

Leonard : Ce matin, il a confondu une plaquette de beurre et son déodorant.

Howard : Ca explique cette odeur de pop-corn.

Sheldon : Même schéma que pour les fermions. Hexagonal … Toujours hexagonal …

Leonard : La dernière fois qu’il a bloqué, il essayait de comprendre Matrix 3.

Raj : Mais c’est mes haricots !

Sheldon : Pas des haricots, des atomes de carbone.

Raj : Mais si je mange pas mes haricots, je peux pas avoir mon biscuit.

Leonard : Tu veux mes pois ?

Sheldon : Des petits pois ! Parfait. Ce sera des électrons.

Howard : Mon maïs ?

Sheldon : Ne sois pas ridicule. J’en ferais quoi ?

Leonard : On va au resto avant le patin ?

Howard : Chez P.F.Chang’s ? Ma mère a des réductions.

Leonard : Super. Elle ne vient pas, n’est-ce pas ?

Howard : Pas cette fois, promis.

Raj : Mettons les choses à plat : le patin, c’était mon idée. Je suis triste que ça soit devenu votre rencard. J’espère que vous tomberez. Blessez-vous la région coccyxienne !

Sheldon : On dit coccygienne.

Raj : Ferme-la, rends-moi mes haricots.

 

                SCENE : La cage d’escalier de l’immeuble.

Bernadette : Tu t’es déjà sentie aussi gênée ?

Penny : Pas depuis un moment.

Bernadette : Je ne sais pas ce qui était pire ? Leur façon de patiner ou leurs danses discos ?

Penny : Pour moi, le pire, c’est que les gens nous ont vues partir avec eux.

Leonard : Jolies pas de danse, Howard.

Howard : Merci, toi aussi.

Leonard : Ils nous regardaient tous, t’as vu ?

Howard : Non, j’étais trop occupé à faire le boogie-woogie.

Bernadette : Quand Howard a essayé le grand écart …

Penny : Chut.

Leonard : Désolé, je suis un peu lent. Je me suis fait mal au coccyx.

Penny : Pauvre chou.

Leonard : Ne dis rien à Koothrappali. Après toi.

Penny : Quel gentleman ! Salut, Sheldon.

Leonard : Mon Dieu, est-ce que tu …

Sheldon : Nom de Dieu ! Vous avez tout gâché !

Penny : Bon sang.

Leonard : Ca va ?

Penny : Ca a l’air d’aller ?

Leonard: Arrête, je suis tombé aussi.

 Penny : Après ce soir, tu as l’habitude.

Howard : Sheldon, tu fais quoi ?

Sheldon : La même chose depuis trois jours. Je veux expliquer pourquoi les électrons n’ont pas l’air d’avoir de masse s’ils traversent du graphème.

Bernadette : Avec des billes ?

Sheldon : Les petits pois sont trop petits !

Bernadette : Sheldon, tu as dormi quand pour la dernière fois ?

Sheldon : Je ne sais pas, deux ou trois jours. Ce n’est pas important. Je n’ai pas besoin de sommeil, j’ai besoin de réponses. Il faut que je détermine où, dans ce marécage de formules déséquilibrées, réside le crapaud de la vérité.

Penny : Le crapaud de la vérité ? C’est un truc de physique ?

Leonard : Non, c’est un truc de dingues.

Bernadette : Ok, Sheldon. Qu’est-ce qui arrive à nos neurorécepteurs si on manque de sommeil paradoxal ?

Sheldon : Ils perdent leur sensibilité à la sérotonine et à la noradrénaline.

Bernadette : Ce qui …

Sheldon : Affaiblit la fonction cognitive.

Bernadette : Exactement, donc va là-bas, brosse-toi les dents, et au lit !

Sheldon : Je ne veux pas aller au lit.

Bernadette : Je compte jusqu’à trois … Un.

Sheldon : Bon, d’accord.

Leonard : Tu sais vraiment t’y prendre avec lui !

Bernadette : J’ai l’habitude des enfants têtus. Ma mère tenait une crèche illégale dans notre sous-sol.

 

                SCENE : La chambre de Penny.

Penny : Leonard, tu ricanes en dormant.

Leonard : C’est pas moi, c’est ma nouvelle sonnerie. C’est le Joker dans Batman.

Penny : Ca me fout les jetons. 

Leonard : A moi aussi, mais je l’ai payée 3 $.

Penny : Va décrocher.

Leonard : Allo. Oui, je suis Leonard Hofstadter. C’est mon colocataire. Mon Dieu, il va bien ? Très bien, j’arrive.

Penny : Qu’y a-t-il ?

Leonard : Sheldon s’est échappé et sème la panique dans le village.

Penny : Amuse-toi bien.

 

                SCENE : Un centre de loisir.

Leonard : Bonsoir, je suis le Dr Hofstadter. Où est-il ?

Vigile : Dans la piscine à boules.

Leonard : Merci de pas avoir appelé la police.

Vigile : C’est rien. Ma sœur aussi a un enfant un peu spécial.

Leonard : Lui, il est très spécial. Hey, Shelly. Tu fais quoi ?

Sheldon : C’était la mauvaise taille. Je ne pouvais rien visualiser. Il me fallait de plus gros atomes.

Leonard : Oui, bien sûr. Comment tu es entré ?

Sheldon : La porte de derrière a une serrure à cinq goupilles. Une alarme simple. Un jeu d’enfant. Commence à trier les protons et les neutrons. Je construis des atomes de carbone.

Leonard : Non, il faut rentrer à la maison.

Sheldon : Je travaille.

Leonard : Si tu ne sors pas, je vais venir te chercher.

Sheldon : Essaie … Tu ne m’attraperas pas.

Leonard : Bon sang ! Sheldon, viens ici.

Sheldon : Bazinga ! Bazinga !

 

                SCENE : La chambre de Penny.

Sheldon : (Toc, toc, toc) Leonard, Penny, (Toc, toc, toc) Leonard, Penny, (Toc, toc, toc) Leonard, Penny.

Leonard: Quoi?

Sheldon: J’ai une bonne nouvelle.

Leonard : T’étais obligé de débarquer ici pour nous réveiller ?

Sheldon : Ton portable était éteint.

Leonard : On ne voulait pas être dérangés.

Sheldon : Ca n’a pas fonctionné.

Penny : Sheldon, qu’est-ce que tu veux ?

Sheldon : Je suis venu vous dire que j’ai la réponse.

Leonard : Vraiment ? Tu as résolu le problème du graphème ?

Sheldon : Non, je suis toujours dans l’impasse. Mais j’ai trouvé comment le résoudre.

Penny : Tu sais, Leonard, je pensais supporter ton coloc. Mais j’avais tort, on va devoir rompre.

Leonard : De quoi tu parles ?

Sheldon : Einstein.

Leonard : Sois un peu plus précis.

Sheldon : Albert Einstein.

Leonard : Continue.

Sheldon : Quand il a découvert la relativité restreinte, il travaillait au bureau des brevets.

Leonard : Tu vas travailler au bureau des brevets ?

Sheldon : Ne sois pas grotesque ! Il est à Washington. Je ne pourrais pas vivre dans une ville dont les rues forment un plan rayonnant. Je vais me trouver un emploi subalterne où mes ganglions de la base seront occupés par une tâche répétitive, permettant à mon cortex préfrontal de travailler au second plan.

Leonard : Super plan.

Sheldon : Bien évidemment. Rien qu’en te parlant, je sens déjà les idées se bousculer.

Leonard : Merci de nous avoir confié ça. Bonne nuit.

Sheldon : De rien, bonne nuit. Au fait, je te regardais dormir depuis un moment, et tu ronfles davantage quand tu es sur le dos.

Penny : Leonard ne ronfle pas.

Sheldon : Je ne parlais pas à Leonard.

Leonard : Je te l’avais dit.

 

                SCENE : Un bureau de recrutement.

Une employée : Alors, M. Cooper. Vous cherchez un emploi.

Sheldon : Un emploi subalterne. Comme le vôtre.

Une employée : Merci de l’avoir remarqué. Je suis l’employée subalterne du mois. Vous avez un secteur en tête ?

Sheldon : Oui, depuis des milliers d’années, les classes les plus basses passent leur vie à trimer pour ériger des monuments sous le joug de leurs supérieurs pour finir par ne faire qu’un avec la poussière qu’ils traversaient péniblement. Vous avez ça ?

Une employée : Non.

Sheldon : Et votre base de données ?

Une employée : Non.

Sheldon : Vous n’avez rien tapé.

Une employée : C’était pas la peine. Pourquoi pas le bâtiment ?

Sheldon : Ce serait bien. Je manierais la scie et le marteau. Je mangerais ma gamelle, assis avec mes collègues ouvriers en équilibre sur une poutre surplombant la métropole.

Une employée : Non, non, il faut poser du placoplâtre dans un logement social.

Sheldon : Je peux faire ça. Mais j’ai une question. C’est quoi, le placoplâtre ?

Une employée : Voyons autre chose. Pourquoi pas, livreur pour un fleuriste ?

Sheldon : Acceptable.

Une employée : Vous avez une voiture ?

Sheldon : Je ne conduis pas.

Une employée : Evidemment. M. Cooper, j’ai ne petite question. Quel était votre dernier poste ?

Sheldon : Physicien théoricien des particules à Caltech, travaillant sur la théorie M, ou « théorie des cordes ».

Une employée : Je vois. Une seconde. Sécurité !

 

                SCENE : Le Cheesecake Factory.

Penny : D’accord, je vous apporte vos boissons.

Sheldon : Derrière toi !

Penny : Sheldon, qu’est-ce que tu fais ?

Sheldon : Je débarrasse ces tables. On est débordés.

Penny : Non, attends un peu. Qu’est-ce que tu fais ici ?

Sheldon : Question raisonnable. Je me suis demandé ce qu’était le travail le plus abrutissant et le plus ordinaire. Trois réponses : caissier à un péage, génie dans un Apple Store et ce que fais Penny. Comme je n’aime pas toucher la monnaie et que je refuse de participer à la dévaluation du mot génie, me voilà.

Penny : Et ils t’ont engagé comme ça ?

Sheldon : Pas du tout ! Je n’ai pas besoin de salaire, donc pas besoin d’être engagé. Je suis entré, j’ai pris une bassine et je me suis mis au boulot ! Laissez-moi vous débarrasser.

Penny : Sheldon, c’est ridicule.

Sheldon : Vraiment ? Je viens d’avoir une révélation sur le vieillissement des polymères en grattant un nacho incrusté sur une assiette. La table 10 veut l’addition.

Bernadette : Merci, Sheldon.

Penny : Je suis serveuse, je fais pas la plonge.

Sheldon : Tu as raison, c’est moins compliqué. Bonjour, je suis Sheldon, je serai votre serveur. Evitez le saumon. Je l’ai vu en cuisine.

 

                SCENE : Quelques minutes plus tard.

Sheldon : Alors … Un cheeseburger au bacon qui viole deux restrictions alimentaires juives. Bravo. Poisson à la bière et frites. Sauce tartare. Je t’ai aussi mis de la sauce salsa. Inconventionnel, mais délicieux. Un régal pour les papilles. Et pour toi, le burrito grande, sans fromage ni crème, aucune conséquence nauséabonde pour ton intolérance au lactose. Bon appétit.

Leonard : Attends. Haricots noirs, pas de Pinto ?

Sheldon : Oui.

Leonard : Double guacamole ? Pas de coriandre ?

Sheldon : Bien sûr.

Leonard : Laitue râpée ?

Sheldon : Oui.

Leonard : Tu comprends pourquoi je fais ça ?

Sheldon : Oui.

Leonard : Parfait. C’était marrant.

Raj : Il va tenir longtemps ?

Leonard : Il y a un professeur au MIT qui a pété les plombs, s’est payé un fourgon et est devenu toiletteur canin.

Raj : Il n’est jamais revenu ?

Leonard : Uniquement pour shampouiner le shih tzu de M. Shamburg.

Raj : Cha alors !

Howard : En se cotisant, on pourrait lui payer un fourgon.

Raj : Il a peur des chiens.

Leonard : C’est ça, le seul problème de ce plan.

Penny : Désolée pour l’attente, on est débordés. D’où ça sort ?

Leonard : Sheldon nous a servis.

Penny: Sheldon ne travaille pas ici.

Leonard : Navré, chérie, mais on commençait à se dire que toi non plus.

Sheldon : C’est vraiment nécessaire ? Nom de Dieu ! Le schéma d’interférence dans la faille. Le mouvement de l’onde à travers la structure … Je le regardais sous le mauvais angle ! Les électrons ne sont pas des particules. Ils se déplacent comme une onde. C’est une onde ! C’est maintenant que vous devriez applaudir ! Troglodytes.

Penny : Sheldon. Où tu vas ? Tu ramasses pas ?

Sheldon : Désolé, je ne travaille pas ici.

 

                SCENE : Le dancing disco.

Howard : Content ?

Raj: Sur un petit nuage! Fais-moi virevolter !

 

                SCENE : La piscine à boules.

Leonard : Sheldon, viens là.

Sheldon : Bazinga ! Bazinga ! Bazinga !

 

Fin de l’épisode.

Scene: The apartment. Sheldon is stood in the middle of the room. His whiteboard is behind him. Every few moments he turns round suddently.

Penny: Whatcha doing?

Sheldon: I’m attempting to view my work as a fleeting peripheral image so as to engage the superior colliculus of my brain.

Penny: Interesting. I usually just have coffee. You’ve been up all night?

Sheldon: Is it morning?

Penny: Yes.

Sheldon: Then I’ve been up all night.

Penny: And you’re stuck?

Sheldon: Why else would a person try to engage their superior colliculus?

Penny: Oh, sorry, sweetie, I can’t help you till I’ve had my coffee.

Leonard: Penny, I told you if you don’t put him in his crate at night he just runs around the apartment.

Penny: What is he doing now?

Leonard: Mmm, he’s either isolating the terms of his formula and examining them individually, or looking for the alligator that swallowed his hand after Peter Pan cut it off.

Sheldon: Captain Hook’s hand was eaten by a crocodile, not an alligator. If you’re going to mock me, at least get your facts straight.

Leonard: Aye, aye, Captain.

Sheldon: I can’t see it! It just won’t coalesce.

Leonard: Maybe you need a fresh start.

Sheldon: You’re right. (Takes whiteboard to window and throws it out. Picks up a new one) It’s a great idea, Leonard. Thank you.

Credits sequence.

Scene: The cafeteria.

Sheldon: Electrons move through graphene, act as if they have no mass…

Howard: How long has he been stuck?

Leonard: Intellectually about 30 hours. Emotionally about 29 years.

Sheldon: Unit cell contains two carbon atoms. Interior angle of a hexagon is 120 degrees.

Howard: Have you tried rebooting him?

Leonard: No, I think it’s a firmware problem.

Raj (arriving): Hey, it’s Disco Night at the Moonlight Roller Rink in Glendale tonight. Who’s up for getting down?

Howard: Oh, that’s perfect. Bernadette’s been hocking me to take her roller skating.

Leonard: I think Penny likes to skate. The four of us could double.

Howard: What could be better? We’re in.

Raj: Great. It’s not like I brought it up because I wanted to go.

Howard: You can come with us.

Raj: No, it’s okay. I don’t have to go. I’m happy just to guide you and your ladies to suitable entertainment choices. I’m a walking brown Yelp.com.

Sheldon: Structure, constant structure. One atom…

Howard: Boy, he’s really gone, isn’t he?

Leonard: Yeah, this morning he used a stick of butter as deodorant.

Howard: I thought I smelled popcorn.

Sheldon: Pattern is the same as fermions, travels on the pathways, hexagonal, it’s always hexagonal…

Leonard: I haven’t seen him this stuck since he tried to figure out the third Matrix movie.

Raj (as Sheldon reaches out and grabs from his plate): Hey, those are my lima beans!

Sheldon: Not lima beans, carbon atoms.

Raj: But if I don’t eat my lima beans, I can’t have my cookie.

Leonard: Here, you want my peas?

Sheldon: Peas! Perfect, they can be electrons.

Howard: Want my corn?

Sheldon: Don’t be ridiculous. What would I do with corn?

Leonard: So roller skating, should we all grab a bite to eat first?

Howard: Good. P.F. Chang’s? My mom has coupons.

Leonard: Great. Your mom’s not coming, right?

Howard: Not this time, I promise.

Raj: Okay, just to be clear, roller skating was my idea, and I’m very unhappy that you turned it into a double date, and I hope you both fall on your asses and break your coccyxes.

Sheldon: The plural of coccyx is coccyges.

Raj: Screw you. Give me back my lima beans.

Scene: The stairwell.

Bernadette: Oh, my God, have you ever been so embarrassed?

Penny: Not recently.

Bernadette: I don’t know which was lamer, their roller-skating or their disco dancing.

Penny: For me, the worst part was when people saw us leave with them.

Leonard: You had some nice moves out there, Howard.

Howard: Thanks. You, too.

Leonard: Yeah. Did you notice all the people looking at us?

Howard: Not really. I was in my boogie zone.

Bernadette: When Howard tried to do the splits…

Penny: Shh.

Leonard: Sorry. I’m moving a little slow. I think I bruised my coccyx.

Penny: Oh, poor baby.

Leonard: Don’t tell Koothrappali. After you.

Penny: Oh, what a gentleman. Hey, Sheldon. (Steps on marbles which are all over the floor, screams and falls)

Leonard: Oh, my God! Are you… (falls as well)

Sheldon: Good Lord! You’re ruining everything!

Penny: Oh, damn.

Leonard: Are you okay?

Penny: Do I look okay?

Leonard: Don’t bark at me. I fell, too.

Penny: Oh, you’ve been falling all night. You’re used to it.

Howard: Sheldon, what the hell are you doing?

Sheldon: The same thing I’ve been doing for three days. Trying to figure out why electrons behave as if they have no mass when travelling through a graphene sheet.

Bernadette: With marbles?

Sheldon: Well, I needed something bigger than peas, now, didn’t I?

Bernadette: Sheldon, when was the last time you got any sleep?

Sheldon: I don’t know, two, three days. Not important. I don’t need sleep, I need answers. I need to determine where in this swamp of unbalanced formulas squatteth the toad of truth.

Penny: Toad of truth? Is that a physics thing?

Leonard: No, that’s a crazy thing.

Bernadette: Okay, Sheldon. What happens to our neuroreceptors when we don’t get enough REM sleep?

Sheldon: They lose their sensitivity to serotonin and norepinephrine.

Bernadette: Which leads to…?

Sheldon: Impaired cognitive function.

Bernadette: Right, so march in there, brush your teeth and go to bed.

Sheldon: But I don’t want to go to bed.

Bernadette: I’m going to count to three. One…

Sheldon: Oh, all right.

Leonard: That was amazing how you handled him.

Bernadette: I know how to deal with stubborn children. My mother used to run an illegal day care centre in our basement.

Scene: Leonard’s bedroom.

 

Penny: Leonard, you’re… you’re giggling in your sleep.

Leonard: It’s not me, it’s my new ringtone. The Joker from Batman.

Penny: Well, it creeps me out.

Leonard: Me, too, but I paid three bucks for it.

Penny: Just answer the phone.

Leonard: Hello. Yeah, I’m Leonard Hofstadter. Yeah, yeah, he’s my roommate. Oh, God, is he okay? Yeah, alright, alright, I’ll be right there.

Penny: What happened?

Leonard: Sheldon’s escaped and is terrorizing the village.

Penny: Okay. Have fun.

Scene: A children’s play area.

Leonard: Hi. I’m Dr. Hofstadter. Where is he?

Security Guard: Ball pit.

Leonard: Thanks for not calling the cops.

Security Guard: Oh, hey, it’s no big deal. My sister’s got a kid who’s special.

Leonard: Yeah, well, he’s extra special. Hey, Shelly. What you doing?

Sheldon: Size ratio was all wrong. Couldn’t visualize it. Needed bigger carbon atoms.

Leonard: Sure, sure. How did you get into this place?

Sheldon: Back door has a five-pin tumbler system, single-circuit alarm. Child’s play. You can start sorting protons and neutrons while I build carbon atoms.

Leonard: No, I don’t think so. We need to go home now.

Sheldon: But I’m still working.

Leonard: If you don’t come out of there, I’m going to have to drag you out.

Sheldon: You can try, but you’ll never catch me. (He disappears under the balls)

Leonard: For God’s sakes. Sheldon, come here!

Sheldon (popping his head up): Bazinga. (Disappears, pops up in another place) Bazinga. (And again) Bazinga. (And again) Bazinga. (And again) Bazinga.

Scene: Leonard’s bedroom. Sheldon is standing over their bed. He knocks on the wall.

 

Sheldon: (Knock, knock, knock) Leonard and Penny. (Knock, knock, knock) Leonard and Penny.

Leonard (Waking up as Penny screams): What! What, what, what?

Sheldon: (Knock, knock, knock) Leonard and Penny.

Leonard: What?

Sheldon: I have good news.

Leonard: And you had to barge in here and wake us up in the middle of the night?

Sheldon: Your cell phone was off.

Leonard: Because we didn’t want to be disturbed.

Sheldon: And that didn’t work out, did it?

Penny: Sheldon, what do you want?

Sheldon: I came to tell you I’ve got the answer.

Leonard: Really? You figured out the graphene problem?

Sheldon: No, no, I’m still hopelessly stuck on that, but I figured out how to figure it out.

Penny: Hey, you know what, Leonard, I know I said I could handle your roommate, but I was wrong. We’re going to have to break up.

Leonard: What are you talking about?

Penny (as Sheldon sits on the bed): Oh.

Sheldon: Einstein.

Leonard: Yeah, I’m going to need a little more.

Sheldon: Albert Einstein.

Leonard: Keep going.

Sheldon: When Albert Einstein came up with special relativity, he was working at the patent office.

Leonard: So, you’re going to go work at the patent office?

Sheldon: Don’t be absurd. That’s in Washington. You know I could never live in a city whose streets are laid out in a wheel-and-spoke pattern. No. I’m going to find a similarly menial job where my basal ganglia are occupied with a routine task, freeing my prefrontal cortex to work quietly in the background on my problem.

Leonard: Sounds like a great plan.

Sheldon: Of course it is. Even talking to you is sufficiently menial that I can feel the proverbial juices starting to flow.

Leonard: Okay, well, thanks for sharing with us. Good night.

Sheldon: You’re welcome. Good night to you, too. Oh, by the way, I was watching you sleep for a moment, and I noticed that your snoring seems to be worse when you’re on your back.

Penny: Leonard doesn’t snore.

Sheldon: No, I wasn’t talking to Leonard.

Leonard: Told you.

Scene: An employment office

Employment Office Assistant: So, Mr. Cooper, you’re looking for a job.

Sheldon: A menial job. Like yours.

Assistant: Why, thank you for noticing. I’m Menial Employee of the Month. Do you have a particular field in mind?

Sheldon: I do. For thousands of years, the lowest classes of the human race have spent their lives labouring to erect monuments under the lash of their betters, until finally they dropped down and became one with the dust through which they trudged. Do you have anything like that?

Assistant: No.

Sheldon: Shouldn’t you check your database?

Assistant (clicks her keyboard a few times): No.

Sheldon: You didn’t really type.

Assistant: I didn’t really have to. So, how about construction?

Sheldon: Oh, that would be good! Sawing, hammering, eating out of a lunch pail as my working-class fellows and I sit perched precariously on a girder high above the metropolis.

Assistant: No, no. This is putting up sheetrock at a housing project in Rosemead.

Sheldon: I could do that.

Assistant: Good.

Sheldon: One question.

Assistant: Yes?

Sheldon: What’s sheetrock?

Assistant: Moving on. How about doing deliveries for a florist?

Sheldon: That seems acceptable.

Assistant: Do you have your own car?

Sheldon: I don’t drive.

Assistant: Of course you don’t. Mr. Cooper, let me just ask you a question. What was your last job?

Sheldon: Senior theoretical particle physicist at CalTech, focusing on M theory, or, in layman’s terms, string theory.

Assistant: I see. Just give me a second. Security!

Scene: The Cheesecake Factory.

Penny: Okay, I’ll get those drinks started for you.

Sheldon (appearing in an apron and carrying a tray): Behind you.

Penny: Sheldon, what the hell are you doing?

Sheldon: I’m trying to get these tables cleared. We’re slammed.

Penny: No, wait, wait, no, wait. Wh.. what are you doing here?

Sheldon: A reasonable question. I asked myself, what is the most mind-numbing, pedestrian job conceivable, and three answers came to mind, uh, toll booth attendant, an Apple Store genius, and what Penny does. Now, since I don’t like touching other people’s coins, and I refuse to contribute to the devaluation of the word genius, here I am.

Penny: You just, you just walked in and they hired you, just like that?

Sheldon: Oh, heavens, no. Since I don’t need to be paid, I didn’t need to be hired. I simply came in, picked up a tray, and started working for the man. Let me get that plate out of your way.

Penny: Sheldon, this is ridiculous.

Sheldon: Is it? Just a moment ago I had a minor epiphany regarding the polymer degradation phenomenon while scraping congealed nachos off a plate. Bernadette, table 10 wants their check.

Bernadette: Thanks, Sheldon.

Penny: Sheldon, wait, this isn’t even what I do. I’m a waitress, not a busboy.

Sheldon: You’re right. That is more menial. Hello, I’m Sheldon. I’ll be your server today. I don’t recommend the salmon. I saw it in the kitchen.

Scene: The same, later.

Sheldon: All right, one bacon cheeseburger, breaking two Jewish dietary restrictions simultaneously, kudos. Beer-battered fish and chips. Now, here’s your tartar sauce. I also brought you salsa. It’s a little unconventional, but I think you’ll like it. It’s zingy. And for you, Factory Burrito Grande, no cheese, no sour cream, no ugly consequences from your lactose intolerance. Bon appétit.

Leonard: Hang on. Black beans, not pinto beans?

Sheldon: Yes.

Leonard: Double guacamole?

Sheldon: Of course.

Leonard: No cilantro?

Sheldon: Nope.

Leonard: Lettuce shredded, not chopped?

Sheldon: Yep.

Leonard: You understand why I’m doing this to you?

Sheldon: I do.

Leonard: That’ll be all. That was fun.

Raj: How long can he keep this up?

Leonard: I heard about this professor at MIT who melted down, bought a van, and spent the rest of his life as a mobile dog groomer.

Raj: He never went back to the university?

Leonard: Only to shampoo Professor Chambourg’s shih tzu.

Raj: Sheesh.

Howard: I bet if we all chipped in, we could buy Sheldon a van.

Raj: But he’s afraid of dogs.

Leonard: Yeah, that’s the only thing wrong with that plan.

Penny: Hey, guys, sorry you had to wait, but we are swamped. What’s this?

Leonard: Sheldon took our order.

Penny: Sheldon doesn’t work here.

Leonard: Well, honey, not to complain, but we were starting to think you didn’t either.

Sheldon (drops tray. A nearby table claps): Is that really necessary? Good Lord. The interference pattern in the fracture. The motion of the wave through the molecular structure. I’ve been looking at it all wrong. I can’t consider the electrons as particles. They move through the graphene as a wave. It’s a wave! The moment to applaud would be now. Troglodytes.

Penny: Sheldon, where are you going? Aren’t you going to clean this up?

Sheldon: I’m sorry. I don’t work here.

Scene: The roller disco.

Howard: Happy now?

Raj: I’m on a cloud. Swing me. (Howard swings Raj several times.)

Scene: The ball pit, presumably earlier.

Leonard: Sheldon, come here.

(Sheldon once again keeps popping up his head and shouting “Bazinga” as Leonard flails around trying to catch him.)

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 94 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Juju1299 
14.09.2019 vers 23h

pilato 
24.08.2019 vers 17h

stella 
31.01.2019 vers 12h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

chocoubl 
11.11.2018 vers 11h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le hors-série de notre magazine HypnoMag, consacré à la série Roswell qui fête ses 20 ans !
HypnoMag | Hors-série 20 ans Roswell

Tentez de gagner une HypnoCard Collector Roswell grâce à notre jeu HypnoChance !
Tirage au sort le 15/10 | Collector Roswell !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Prix Nobel de Physique

Prix Nobel de Physique
Le mardi 8 octobre 2019 a eu lieu, à Stokholm, la remise du Prix Nobel de Physique. Ulf Danielsson,...

Saison 11 sur Netflix !

Saison 11 sur Netflix !
La série continue sur Netflix  A partir du 01 septembre 2019, la saison 11 de The Big Bang Theory...

HypnoAwards 2019

HypnoAwards 2019
Dans la catégorie Meilleure comédie du network, The Big Bang Theory ressort grande gagnante. Elle...

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant
Kaley Cuoco a créé sa société de productions, Yes, Norman Productions. Elle avait un droit d'option...

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn
Deux affiches promotionnelles de la série animée Harley Quinn, dans laquelle Kaley Cuoco double le...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

quimper, Hier à 20:45

Les quartiers Sherlock et Rizzoli & Isles proposent de nouvelles PDM. N'hésitez pas à passer

pretty31, Hier à 21:26

Les jeux d'Halloween vous attendent sur HypnoClap, et quelques chapeaux de sorcières sont encore disponibles pour "Un bonbon ou une cards ?"

pretty31, Hier à 21:26

qui vous permettra peut être de gagner ... Une HypnoCard ^^

Locksley, Aujourd'hui à 11:26

Dernier jour pour vous inscrire au tirage au sort permettant de gagner une HypnoCard Collector Roswell Bonne chance !

serieserie, Aujourd'hui à 15:31

Sortez votre plus belle Plume! L'HypnoPlume vous attend

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site