VOTE | 405 fans

#308 : Bras cassé et Voie lactée

Résumé : Avec Leonard, Howard et Raj campent loin dans le désert, Penny blessée n'a que Sheldon sur lequel s'appuyer.

 

Popularité


5 - 3 votes

Titre VO
The Adhesive Duck Deficiency

Titre VF
Bras cassé et Voie lactée

Première diffusion
16.11.2009

Première diffusion en France
10.11.2010

Vidéos

Penny et Sheldon chantent Soft Kitty

Penny et Sheldon chantent Soft Kitty

  

Promo

Promo

  

Plus de détails

Leonard, Howard et Raj sont en train de camper à la belle étoile, téléscopes et ordinateurs sortis. Après des calculs compliqués pour déterminer l'angle d'inclinaison des téléscopes, ils se mettent à regarder la télévision.

Sheldon, seul dans son appartement, enregistre son journal de bord. Il commande à manger par téléphone. Comme il est seul, il passe une commande compliquée et finit par raccrocher. A ce moment-là, Penny crie à l'aide depuis son appartement, et Sheldon va voir ce qu'il se passe. Elle est tombée dans sa baignoire et s'est démis l'épaule. Sheldon la sermonne. Elle a besoin d'aller aux urgences, et elle convainc Sheldon de l'y emmener.

Howard a été faire du repérage pour les groupes alentours, et en revient avec des cookies offerts par des quiquagénaires. Ils en prennent un chacun.
Sheldon aide Penny à s'habiller, mais celle-ci insiste pour qu'il ne regarde pas, ce qui rend la situation bizarre.

Les autres garçons sont assis dans leur campement et regardent les étoiles. Ils sont apparemment sous l'effet d'une drogue placée dans les cookies.
Sheldon et Penny sont dans la voiture de celle-ci et Sheldon met du temps à faire les ajustements nécessaires.
Les autres sont toujours en train de divaguer sous l'effet de la drogue, chacun sur un sujet différent.

Sheldon ne conduit pas assez vite pour Penny, mais il est stressé par le voyant moteur qui est allumé.
Les garçons, au campement, sont affamés et cherchent à manger.
Aux urgences, Sheldon doit remplir le formulaire d'admission de Penny, qui ne peut pas écrire. Les questions irritent Penny, qui demande à Sheldon de la rassurer.

Les garçons, toujours affamés, commencent à établir un plan pour attaquer un campement voisin, quand Howard se rend compte que sa mère a laissé de la nourriture dans son sac à dos. Ils se mettent à la dévorer à main nues, pendant que les étoiles filantes qu'ils étaient venu voir passent au-dessus de leur tête.

Sheldon rentre avec Penny dans l'appartement de celle-ci. Elle est sous de puissants médicaments, ce qui oblige Sheldon à aller l'aider à se mettre au lit. Elle lui demande de lui chanter 'Soft Kitty'.

Leonard et Raj se moquent d'Howard et rient pour rien.

                SCENE : Un camping.

Howard : On a combien de temps ?

Leonard : Euh, il reste 5 heures et 37 minutes avant la pluie de météorites.

Raj : D’accord, notre position est 34.48 degrés nord, 118.31 degrés ouest. Donc, l’azimut doit être à 168.22 degrés par rapport au nord magnétique avec une élévation de 49.93.

Howard : Des résultats ?

Leonard : Euh, on a un signal, mais pas encore de fenêtre précise.

Howard : Attends. Et maintenant ?

Raj : On a réussi. On reçoit le signal de HBO côte ouest.

Howard : Ooh, Real Sex.

Raj : On voit toujours des  vieilles enfiler des préservatifs à des concombres.

Howard : Très bien. Voyons voir ce qu’il y a sur la côte est.

Leonard : Oh, hey, DUNE.

Raj : Pas un super film, mais regarde-moi ce désert.

Leonard : Dommage que Sheldon n’ait pas pu venir.

Raj : Oui, c’est pas pareil sans lui.

Howard : Oh, ça craint, je remets Real Sex.

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Sheldon : Journal de Sheldon. Date stellaire 63345.3. alors que mes collègues observent la pluie de météorites des Léonides, je suis resté pour finir mon article sur la décomposition des états de cordes vibrantes. Malgré l’avancement de mes recherches, la chaleur de la compagnie humaine me manque.

 

Générique.

 

                SCENE : L’appartement de Leonard et Sheldon.

Sheldon : Et bonsoir à vous, Siam Palace. C’est Sheldon Cooper. Je dînerais seul, ce soir, je souhaite donc réduire ma commande habituelle. Je commencerai avec un quart de l’assiette de dégustation et avec la moitié du Trésor Doré pour deux. Oh, pour l’amour de Dieu. Au milieu du XVIIIe siècle, le roi Rama IV de Siam a partagé un empire immense entre les puissances coloniales, afin de préserver son trône. Vous êtes son descendant culturel, vous devez savoir partager du pad thaï et des boulettes.

Penny (voix) : Sheldon, à l’aide !

Sheldon : Je dois partir. Mais souvenez-vous bien que mes commentaires acerbes postés sur Yelp.com ont fait fermer une pâtisserie. (A la porte de Penny). (Toc, toc, toc) Penny, (Toc, toc, toc) Penny, (Toc, toc, toc) Penny.

Penny : Entre. Dépêche-toi.

Sheldon : Penny ?

Penny : Je suis là.

Sheldon (à la porte de sa chambre) : (Toc, toc, toc) Penny, (Toc, toc, toc) Penny, (Toc, toc, toc) Penny.

Penny : Oh, pour l’amour de Dieu, je suis dans la salle de bain.

Sheldon : Je repasse plus tard ?

Penny : Entre ! Vite ! T’as pas intérêt à frapper !

Sheldon : Bonjour.

Penny : J’ai glissé dans la douche et je crois que je me suis démis l’épaule.

Sheldon : C’est pas surprenant. Tu n’as pas de tapis ou d’autocollants adhésifs qui se fixent sur une surface en réduisant le coefficient de frottement statique.

Penny : Quoi ?

Sheldon : Les baignoires sont glissantes.

Penny : Je sais. J’ai glissé.

Sheldon : Au fond de la mienne, il y a des canards loufoques adhésifs.

Penny : Ouais, d’accord, peu importe. Tu peux couper l’eau et m’aider à sortir ?

Sheldon : Ils tiennent des parapluies.

Penny : Quoi ?

Sheldon : Les canards dans ma baignoire. C’est loufoque, car les canards n’ont ni besoin ni la capacité d’utiliser des parapluies.

Penny : Oh, mon Dieu. Je dois aller aux urgences.

Sheldon : Eh bien, à supposer que tu ais raison et que ton humérus n’est plus dans sa cavité articulaire, je pense que oui.

Penny : Ok, tu peux m’y conduire ?

Sheldon : Je ne conduis pas.

Penny : Eh bien, je ne peux pas conduire.

Sheldon : Il semble que nous sommes dans une impasse.

Penny : Ow.

Sheldon : Je pourrais t’appeler un taxi ou une ambulance.

Penny : Non, non, non, je ne peux pas attendre plus longtemps. Tu dois m’aider, s’il te plaît.

Sheldon : Très bien. Il ne sera jamais dit que Sheldon Lee  Cooper a ignoré les plaintes d’une damoiselle en détresse.

Penny : Personne dit ça. Allons-y.

Sheldon : Ironique ! Faute d’autocollants à 99 centimes, on risque de mourir dans un accident de voiture.

 

                SCENE : Un camping.

Leonard : Dommage que Penny travaille. Elle adore le camping.

Raj : Oh, oui. Vous auriez fait l’amour sous la tente pendant que j’aurais regardé Howard tripoter un cactus.

Howard : Ok. Apparemment, il y a huit autres feux de camp. Surtout des scientifiques. Mais juste après Yon Ridge, il y a deux profs pas moches qui puent le désespoir.

Raj : Wow. Magnifique. Elles ont quel âge ?

Howard : Je ne sais pas. 50, 55.

Raj : Oh, la ménopause. La contraception de la nature.

Leonard : Vous êtes pas en manque à ce point, quand même ?

Howard : Je le suis.

Raj : Moi aussi.

Howard : Regarde. Elles m’ont donné des cookies faits maison.

Leonard : Bien sûr. C’est un truc de grand-mères.

Raj : Alors, on attend quoi ?

Howard : Détends-toi, j’ai dit qu’on passerait après leur sieste.

Raj : Bonne idée. Elles seront en forme.

Howard : Cookie ?

Raj : Oui, merci. Mmm.

Leonard : Mmm, pas mal.

Raj : Oui, très savoureux. Elles sont comment, sinon ?

Howard : Alors … Elles ont un fourgon Volkswagen et elles portaient des t-shirts délavés des Grateful Dead.

Raj : Mmm. Ils sont bons.

 

                SCENE : La chambre de Penny.

Sheldon : Je ne vois pas l’ombre d’un système organisationnel. Quelle est ta culotte du lundi ?

Penny : Je n’ai pas besoin de culotte. Je veux juste un short et un haut.

Sheldon : Ma mère m’a toujours dit de porter un sous-vêtement propre. Un accident est si vite arrivé.

Penny : L’accident est déjà arrivé.

Sheldon : Ca ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas d’autre. Surtout si je conduis.

Penny : Vêtements, Sheldon. J’ai besoin de vêtements.

Sheldon : D’accord. Tiens.

Penny : Sérieusement, ce short avec ce haut ?

Sheldon : Très bien.

Penny : Non, non. Oh, c’est mignon.

Sheldon : Tu dois avoir une commotion.

Penny : Bon, maintenant, tu dois m’aider à les mettre.

Sheldon : Très bien.

Penny : Mais ne regarde pas.

Sheldon : Ne pas regarder ?

Penny : Je ne veux pas que tu me voies nue.

Sheldon : Oh, eh bien, c’est compréhensible. Tu pourrais être intéressé de savoir que la mythologie des héros établit l’interdiction de regarder. Lot et sa femme, Persée et Méduse, Orphée et Eurydice.

Penny : Ouais, génial.

Sheldon : Ils regardent toujours et ça ne se finit jamais bien.

Penny : Ok, maintenant, aide-moi à passer mon bras dans la manche.

Sheldon : Ok.

Penny : C’est mon bras, ça ?

Sheldon : Ca n’a pas l’air d’un bras.

Penny : Alors, tu devrais peut-être le lâcher.

Sheldon : D’accord.

 

                SCENE : Le camping.

Leonard : Les étoiles sont belles, hein ?

Howard : Au firmament, ils miroitent dans nos yeux, tels de petits diamants dans les cieux.

Raj : C’est beau, mec. Tu devrais écrire ça avant que quelqu’un le vole.

Howard : Alors, les météorites arrivent quand ?

Raj : Les météorites n’arrivent pas. La Terre va à leur rencontre.

Leonard : Je peux le sentir. Je peux sentir la Terre bouger. Elle bouge trop vite. Raj, ralentis-la.

Raj : D’accord, ça va mieux ?

Leonard : Oui, merci.

Howard : Les étoiles sont belles, hein ?

Leonard : Qu’est-ce qu’il y a de drôle ?

Raj : C’est votre accent américain. Tout ce que tu dis à l’air bête. (Il imite l’accent américain). Les étoiles sont belles, hein ?

 

                SCENE : La voiture de Penny.

Sheldon : Pour ta gouverne, je dois t’informer que c’est la première fois que je suis au volant d’un véhicule motorisé réel.

Penny : Tu as ton permis d’apprenti, non ?

Sheldon : Oui, et j’ai passé une durée considérable dans un simulateur.

Penny : Bien.

Sheldon : Ca s’est mal passé.

Penny : On peut y aller ?

Sheldon : Un instant. Selon mon manuel, le rétroviseur latéral est ajusté lorsqu’on peut apercevoir la poignée dans le coin inférieur droit. Voilà la poignée. Zut, trop loin ! Je le rapproche. Optimisé. Maintenant, où est le bouton pour ajuster le rétroviseur passager ?

Penny : Juste là.

Sheldon : Où est le rétroviseur passager ?

Penny : Dans un parking à Hollywood. Maintenant, on peut y aller ?

Sheldon : Oui. Dés que j’aurais ajusté mon siège. Oh, je dois tout recommencer.

 

                SCENE : Le camping.

Raj : Si je parlais la langue des lapins, ils seraient stupéfaits et je serais le roi.

Leonard : Je déteste mon prénom. Il se finit par nerd. Len-nerd.

Howard : J’ai perdu ma virginité avec ma cousine Jeanie.

Raj : Je serais gentil avec mes sujets lapins. Au début.

Leonard : Vous savez quel prénom est cool ? Angelo. Dedans, il y a ange et J-Lo.

Howard : C’était à l’enterrement de mon oncle Murray. On était chez ma tante Barbara. Nos yeux se sont croisés au-dessus du hareng. On n’avait pas prévu ça !

Raj : Un jour, j’organise un grand bal pour le président de la France. Mais les lapins me font faux bond. Embarrassé, je mange sous leurs yeux toute la laitue au monde.

Leonard : Les gens m’appelleraient Angie. Yo, Angie, ça roule ?

Howard : Depuis ce jour, dés que je vois un hareng, je ressens une excitation mêlée de honte. Oh, ma cousine Jeanie.

 

                SCENE : La voiture de Penny.

Penny : Tu pourrais rouler un peu plus vite ?

Sheldon : Oh, je pense qu’on va assez vite. C’est quoi ?

Penny : Rien. C’est le moteur, ça arrive.

Sheldon : Ca ne peut pas être rien, le voyant moteur est allumé. Il faut trouver une station-service.

 Penny : Non. Le voyant est allumé depuis que j’ai acheté la voiture.

Sheldon : Raison de plus pour voir un mécanicien avant que la voiture explose.

Penny : Elle ne va pas exploser. Continue de rouler. Vitesse superluminique, M Spock.

Sheldon : M Spock ne pilotait pas le vaisseau Entreprise. Il était officier scientifique. Et s’il avait vu le voyant moteur allumé, il aurait rabattu le vaisseau sur le bas-côté immédiatement.

Penny : Oh, mon Dieu, je vais perdre mon bras.

Sheldon : Oh, oh, feu rouge ! Relâcher l’accélérateur et enfoncer lentement la pédale de frein. Trop balèze. Pendant cet arrêt, je peux te poser une question ?

Penny : Quoi ?

Sheldon : Pourquoi le caractère chinois pour le mot soupe est-il tatoué sur ta fesse droite ?

Penny : Ca veut pas dire soupe, c’est courage.

Sheldon : Non. Mais il faut du courage pour montrer un tel engagement envers la soupe.

Penny : Comment tu l’as vu ? Tu as di que tu ne regardais pas ?

Sheldon : Désolé, je te l’ai dit, le héros jette toujours un œil.

 

                SCENE : Le camping.

Howard : Quelque chose ?

Leonard : Non, plus un seul pudding.

Howard : Non. Et les saucisses sèches ?

Leonard : Il s’en est servi de cuillère pour manger son pudding. Tu te souviens ?

Raj : Exact. C’était trop bon ! Un savoureux mélange de viande et de sucre.

Howard : Attendez. Attendez, attendez. Alors, tu dis, qu’on n’a plus rien à manger ?

Leonard : Il ne reste que ces glaçons de congélation.

Raj : Je sais que c’est du poison, mais ils ressemblent à d’alléchantes glaces à l’eau.

Leonard : Oh, mon Dieu, j’ai tellement faim.

Howard : Moi aussi. Regarde s’il reste du pudding.

Leonard : D’accord.

 

                SCENE : La salle d’attente de l’hôpital.

Sheldon : Très bien, ce n’est pas la peine d’aboyer. Selon cette infirmière, inexplicablement énervée derrière le comptoir, tu es après cet homme qui prétend faire un infarctus mais qui joue à Doodle Jump sur son iPhone. On doit remplir ce formulaire. Décrivez votre maladie ou blessure.

Penny : Je me suis luxé l’épaule.

Sheldon : D’accord. Comment l’accident est-il arrivé ?

Penny : Tu connais la réponse.

Sheldon : Cause de l’accident, absence de canards adhésifs. Ok, les antécédents médicaux. As-tu déjà été diagnostiqué pour le diabète ?

Penny : Non.

Sheldon : Maladie rénale ?

Penny : Non.

Sheldon : Migraines ?

Penny : Bientôt.

Sheldon : Es-tu enceinte ?

Penny : Non.

Sheldon : Tu es sûre ? Tu as un peu grossi.

Penny : Mets oui à migraine.

Sheldon : Date de tes dernières règles ?

Penny : Oh, question suivante.

Sheldon : Je vais mettre en cours. Ok, venons-en aux troubles psychiatriques. Avez-vous des problèmes comportementaux, par exemple, la dépression, l’anxiété … ?

Penny : Oh, mon Dieu, quel est le rapport avec mon épaule ?

Sheldon : Accès de colère subpsychotique.

Penny : Connard.

Sheldon : Possibilité du syndrome de Tourette. Grains de beauté, cicatrices ou autres problèmes de peau. Tatouage du mot soupe sur la fesse droite.

Penny : Hey, Sheldon, Sheldon, écoute, j’ai peur et je souffre beaucoup. Tu pourrais arrêter d’être toi pendant une minute et essayer d’être, je sais pas, réconfortant ?

Sheldon : Je suis désolé. Là, là. Tout va bien se passer. Sheldon est là.

Penny : Merci. C’est beaucoup mieux.

 

                SCENE : Le camping.

Raj : Oh, j’ai trop faim !

Leonard : Tu vas la fermer ? on a tous faim.

Howard : D’accord, notre objectif est le camp de scouts à l’est. Cible facile. Leur chef est un empâté et il y a beaucoup de bleusailles.

Leonard : Quel genre de résultat on recherche ?

Howard : Hot-dogs, guimauve … C’est une vraie épicerie.

Leonard: Tout le monde avec sa lampe torche.

Howard : Oh, mon Dieu, c’est pas vrai. Oui, ma mère a mis un gigot dans mon sac à dos.

Leonard : A vos fourchettes.

Howard : On n’a pas besoin de fourchettes. Il est si tendre, qu’il fond dans la main.

Raj : Il a raison.

Leonard : J’ai l’impression d’oublier quelque chose d’important.

Raj : Moi aussi. Mais quoi ?

Howard : Peut-être un Tupperware rempli de patates rissolées et de carottes ?

Leonard et Raj : Oui ! Oui !

 

                SCENE : L’appartement de Penny.

Sheldon : Maintenant, rappelle-toi, tu as pris des antidouleurs très puissants et un décontractant musculaire. Alors, ne fais pas de gros efforts. Tâche de ne pas t’étouffer avec ta langue.

Penny : Attends. Tu dois m’aider à me mettre au lit. Sheldon doit me mettre au lit. T’hallucines que je dise ça, hein ?

Sheldon : Oui. Le charme de ta candeur médicamenteuse ne connaît aucune limite.

Penny : Tu sais, certains pensent que t’es qu’un robot bizarre et agaçant, et crois-moi tu l’es. Mais, en fait, t’es un peu comme Wall-E à la fin du film. Tu débordes d’amour, tu sauves une belle plante et tu bouges les gros de leurs chaises.

Sheldon : C’est une métaphore un peu poussive, mais c’est l’intention qui compte.

Penny : Chante, Soft Kitty, pour moi.

Sheldon: Soft Kitty, c’est pour les maladies. Tu ne l’es pas.

Penny : Je suis blessée et sous médicaments, c’est un peu pareil.

Sheldon (chantant): Soft Kitty, Kitty tout chaud, petite boule de poil …

Penny: Attends, attends. Chantons en canon. Je commence. (Penny commence à chanter). C’était ton tour. Je recommence. J’ai toute la nuit, Sheldon.

 

                SCENE : Le camping. Raj raconte une histoire avec une lampe torche.

Raj : Et le lendemain matin, en se réveillant, il se tourna et réalisa, … que c’était sa cousine.

Howard : C’est toujours pas drôle.

Raj (l’imitant) : C’est toujours pas drôle.

Howard : C’était une cousine au second degré.

Raj (l’imitant) : C’était une cousine au second degré.

Howard : Vous êtes des abrutis.

Raj : Et ? T’as couché avec ta cousine.

 

Fin de l’épisode.

 

Scene: A camp site.

Howard: How much time do we have?

Leonard: Uh, t-minus five hours, 37 minutes to onset of meteor shower.

Raj: Okay, our position is 34.48 degrees north, 118.31 west. That means the azimuth should be 168.22 degrees relative to magnetic north with an elevation of 49.93.

Howard: Anything yet?

Leonard: Uh, we have a signal, but there’s no frame lock.

Howard: Hang on, how about now?

Raj: We did it. We have the west coast feed of HBO.

Howard: Ooh, Real Sex.

Raj: Big deal. Every time I watch that show it’s old women putting condoms on cucumbers.

Howard: Alright, let’s see what’s on the east coast feed.

Leonard: Oh, hey. Dune.

Raj: Not a great movie, but look at that beautiful desert.

Leonard: Too bad Sheldon couldn’t come with us.

Raj: Yes, it’s not the same without him. (They all laugh)

Howard: Oh, this sucks, I’m switching back to Real Sex.

Scene: The apartment.

Sheldon: Sheldon’s log, stardate 63345.3. While my colleagues are off observing the Leonid meteor shower, I have remained behind to complete my paper on the decays of highly excited massive string states. Although my research is going well I do miss the warmth of human companionship. (He laughs)

 

Credits sequence.

 

Scene: The apartment.

 

Sheldon: And good evening to you, Siam Palace. This is Sheldon Cooper. Yeah, I’m going to be dining alone this evening, so I’ll be reducing my usual order. I’d like to start with one quarter of the assorted appetizers plate and, uh, one half of the golden treasure for two. Oh, for heaven’s sake, in the mid-18th century, King Rama IV of Siam divided a huge empire amongst the colonial powers of Europe in order to preserve his throne. Surely, you, his cultural descendant, can handle pad thai and dumplings.

Penny (voice off): Sheldon help!

Sheldon: I need to go, but you keep in mind that my sharply worded comments on yelp.com recently took down a local muffin store. (At Penny’s door, knock, knock, knock) Penny. (Knock, knock, knock) Penny. (Knock, knock, knock) Penny..

Penny: Come in! Hurry!

Sheldon: Penny?

Penny: I’m back here.

Sheldon: (At Penny’s bedroom door, knock, knock, knock) Penny. (Knock, knock, knock) Penny. (Knock, knock, knock) Penny..

Penny: Oh, for god’s sakes, I’m in the bathroom!

Sheldon: Shall I come back at a better time?

Penny: Get in here! Hurry! Don’t you dare knock.

Sheldon: Hello.

Penny: I slipped in the shower, and I think I dislocated my shoulder.

Sheldon: Not surprising. You have no safety mat or adhesive stickers to allow for purchase on a surface with a low coefficient of static friction.

Penny: What?

Sheldon: Tubs are slippery.

Penny: I know. I slipped.

Sheldon: I have a series of whimsical duck stickers on the bottom of my tub.

Penny: Yeah, okay, whatever. Will you just turn the water off and help me up?

Sheldon: They’re holding umbrellas.

Penny: What?

Sheldon: The ducks in my tub.

Penny: Uh-huh.

Sheldon: They’re whimsical because ducks have neither the need for, nor the ability to use umbrellas.

Penny: Oh, my god. I got to go to the emergency room.

Sheldon: Well, assuming you’re correct that your right humerus is no longer seated in the glenoid socket, I would certainly think so.

Penny: Okay, can you drive me?

Sheldon: I don’t drive.

Penny: Well, I can’t drive!

Sheldon: Well, it seems we’ve reached an impasse.

Penny: Ow.

Sheldon: But I could call you a cab or an ambulance.

Penny: No, no, no, I can’t wait that long, you got to help me, please.

Sheldon: All right. Let it never be said that Sheldon Lee Cooper ignored the pleas of a damsel in distress.

Penny: No one’s saying that. Let’s go.

Sheldon: Well, it does seem rather ironic that for want of 99-cent adhesive ducks, we both might die in a fiery car crash.

Scene: The camp site.

 

Leonard: I wish Penny didn’t have to work, she loves camping.

Raj: Yeah, that would have been great. You and Penny having sex in the tent while I sit out here and watch Howard hump a cactus.

Howard: Okay, the best I can tell, there are eight other campsites nearby. Mostly science nerds like us, but just over yon ridge are two not unattractive middle school teachers who reek of desperation.

Raj: Wow. Wonderful. How old are they?

Howard: Oh I don’t know, 50, 55.

Raj: Oh, menopause, nature’s birth control.

Leonard: Come on, you guys can’t be that hard up.

Howard: I am.

Raj: Yeah, me, too.

Howard: Look, they gave me homemade cookies.

Leonard: Of course, they did. That’s what grandmothers do.

Raj: So, what are we waiting for?

Howard: Relax, I said we’d stop by a little later after they have their nap.

Raj: Good idea. They’ll be refreshed.

Howard: Cookie?

Raj: Yeah, thank you. Mmmm.

Leonard: Mmmm, not bad.

Raj: Yeah, very tasty. Well, so tell me more about these teachers.

Howard: Not much to tell. They had a VW Microbus and were wearing tie-dyed Grateful Dead shirts.

Raj: Huh. Mmm. Good cookies.

Scene: Penny’s bedroom.

Sheldon: I see no organizational system in here whatsoever. Which panties do you wear on Mondays?

Penny: I don’t need panties, I just need shorts and a shirt.

Sheldon: My mother always told me one should wear clean underpants in case one is in an accident.

Penny: One was already in an accident.

Sheldon: That doesn’t mean one won’t be in another, especially if I’m driving.

Penny: Clothes, Sheldon. I need clothes!

Sheldon: Okay, here.

Penny: Seriously? Those shorts with that top?

Sheldon: All right.

Penny: No… No… Oh, that’s cute.

Sheldon: We should have you checked for a concussion.

Penny: Okay, now, you got to help me put these on.

Sheldon: All right.

Penny: But don’t look.

Sheldon: Don’t look?

Penny: I don’t want you to see me naked.

Sheldon: Oh. Well, that’s understandable. You may be interested to know that a prohibition against looking is well established in heroic mythology. Uh, Lot and his wife, Perseus and Medusa, Orpheus and Eurydice.

Penny: Yeah, great.

Sheldon: They always look. It never ends well.

Penny: Ok, now you gotta help me get my arm into the sleeve.

Sheldon: Ok.

Penny: Is that my arm?

Sheldon: It doesn’t feel like an arm.

Penny: Then, maybe you should let it go.

Sheldon: All righty.

Scene: The camp site.

Leonard: Stars are pretty, aren’t they?

Howard: Up above the world so high, like little diamonds in the sky.

Raj: That’s beautiful, dude. You should… You should write that down before someone steals it.

Howard: So, when do the meteors get here?

Raj: The meteors don’t get here, the earth is moving into their path.

Leonard: I can feel it. I can feel the earth moving. It’s moving too fast. Raj, slow it down.

Raj: Okay, how’s that?

Leonard: Better. Thanks.

Howard: Stars are pretty, aren’t they?

Leonard: What’s so funny?

Raj: It’s your American accent. Everything you say sounds stupid. (With an American accent) Stars are pretty, aren’t they?

Scene: Penny’s car.

Sheldon: For the record, I should let you know this is my first time driving an actual motor vehicle.

Penny: You have your learner’s permit, right?

Sheldon: Yes, and I have logged a considerable number of hours on a simulator.

Penny: Good.

Sheldon: Didn’t work out well.

Penny: All right, can we please go?

Sheldon: One moment. According to my driver’s ed book, a side mirror is properly adjusted when a portion of the is driver’s door handle is visible in the lower right corner. There’s the handle. Oh, no, too far, bringing it back. Optimized. Now, where is the switch to adjust the passenger side mirror?

Penny: It’s right there.

Sheldon: Where is the passenger side mirror?

Penny: In a parking lot in Hollywood. Now, can we please go?

Sheldon: Yes. As soon as I adjust my seat. Whee! Oh, dear. I’m going to have to start again.

Scene: The camp site.

 

Raj: If I could speak the language of rabbits, they would be amazed, and I would be their king.

Leonard: I hate my name. It has nerd in it. Len nerd.

Howard: I lost my virginity to my cousin Jeanie.

Raj: I would be kind to my rabbit subjects. At first.

Leonard: You know what’s a cool name? Angelo. That has angel and jell-o in it.

Howard: It was my Uncle Murray’s funeral. We were all back at my Aunt Barbara’s house. Our eyes locked over the pickled herring. We never meant for it to happen.

Raj: One day, I hold a great ball for the President of France, but the rabbits, they hate me and don’t come. I am embarrassed, so I eat all the lettuce in the world and make them watch.

Leonard: People could call me Angie. Yo, Angie, how’s it goin’?

Howard: To this day, I can’t look at pickled herring without being aroused and ashamed. Oh, cousin Jeanie.

Scene: Penny’s car.

Penny: Could you please drive a little faster?

Sheldon: Oh, I think we’re going sufficiently fast. What’s that?

Penny: Nothing. The engine does that sometimes.

Sheldon: That can’t be nothing, the check engine light is on. We need to find a service station.

Penny: No. The light has been on since I bought the car.

Sheldon: All the more reason to consult with a mechanic before it explodes.

Penny: It’s not going to explode, just keep driving. Warp speed ahead, Mr. Spock.

Sheldon: Mr. Spock did not pilot the Enterprise. He was the science officer, and I guarantee you that if he ever saw the Enterprise’s check engine light blinking, he would pull the ship over immediately.

Penny: Oh, god, I’m gonna lose the arm.

Sheldon: Oh, oh, red light, release accelerator and slowly apply the brake. Nailed it. While we have a moment, may I ask you a question?

Penny: What?

Sheldon: Why do you have the Chinese character for soup tattooed on your right buttock?

Penny: It’s not soup, it’s courage.

Sheldon: No, it isn’t. But I suppose it does take courage to demonstrate that kind of commitment to soup.

Penny: How did you see it? You said you wouldn’t look.

Sheldon: Sorry. As I told you, the hero always peeks.

Scene: The camp site.

Howard: Anything?

Leonard: No. That was the last pudding cup.

Howard: No! What about Slim Jims?

Leonard: That’s what he used to eat his pudding, remember?

Raj: Right! That was so good! Sweety and meaty at the same time.

Howard: Wait. Wait, wait. So you’re saying we’re out of food?

Leonard: The only thing in here are blue ice packs.

Raj: I know they’re poison, but they look like big, yummy otter pops.

Leonard: Oh, god, I am so hungry.

Howard: Me too. Check and see if we have any more pudding.

Leonard: Okay.

Scene: The hospital waiting room.

Sheldon: All right, there’s no need to bark at me. According to the inexplicably irritable nurse behind the desk, you’ll be seen after the man who claims to be having a heart attack, but appears to be well enough to play Doodle Jump on his iPhone. We have to fill these out. Describe illness or injury.

Penny: I dislocated my shoulder.

Sheldon: All right. And how did the accident occur?

Penny: You ready know that.

Sheldon: Cause of accident, lack of adhesive ducks. Okay, medical history. Have you ever been diagnosed with diabetes?

Penny: No.

Sheldon: Kidney disease?

Penny: No.

Sheldon: Migraines?

Penny: Getting one.

Sheldon: Are you currently pregnant?

Penny: No.

Sheldon: Are you sure? You look a bit puffy.

Penny: Change migraine to yes.

Sheldon: When was your last menstrual period?

Penny: Oh, next question.

Sheldon: I’ll put, in progress. Okay, moving to psychiatric disorders, list all major behavioural diagnoses, e.g. depression, anxiety, etcetera.

Penny: Oh, my god, what the hell does this have to do with my stupid shoulder?

Sheldon: Episodes of sub psychotic rage.

Penny: Ass.

Sheldon: Possible Tourette’s. All right, moles, lesions or other skin conditions. Soup tattoo on right buttock.

Penny: Hey, Sheldon, Sheldon, look, I am scared and in a lot of pain. Could you please just take a break from being you for just a minute and try being, I don’t know, comforting?

Sheldon: I’m sorry. There, there. Everything’s going to be fine. Sheldon’s here.

Penny: Thanks. That’s much better.

Scene: The camp site.

Raj: Oh, I’m so hungry!

Leonard: Will you shut up? We’re all hungry.

Howard: Okay, our objective is the boy scout campsite to the east. Easy target. Big doughy scout master, couple of cubs, most webelos.

Leonard: What kind of score are we looking at?

Howard: Hot dogs, buns, s’mores, I mean, it’s a freaking 7-11.

Leonard: All right, everyone grab flashlights.

Howard: Oh, my god, could it be? Yes! My mother put an I love you brisket in my backpack.

Leonard: Quick, get forks.

Howard: You don’t need forks. It’s so tender, it falls apart in your hands.

Raj: He’s right.

Leonard: I feel like we’re forgetting something important.

Raj: Me, too. But what? (Behind them, the meteor shower has begun)

Howard: Maybe a tupperware bowl of roasted potatoes and carrots?

Leonard and Raj together: Yes! Yes!

Scene: Penny’s apartment.

Sheldon: Now remember, you were given powerful pain medication and a muscle relaxer, so, uh, don’t operate heavy machinery. Try not to choke on your own drool.

Penny: Wait. You have to help me get into bed. Sheldon has to get me into bed. Bet you never thought I’d say that.

Sheldon: Yes. The charm of your drug addled candour knows no bounds.

Penny: You know, people think you’re this weird robot man who’s so annoying all the time, and you totally are, but then it’s like that movie Wall-E at the end. You’re so full of love, and you can save a plant and get fat people out of the floaty chairs.

Sheldon: That’s a fairly laboured metaphor, but I appreciate the sentiment behind it.

Penny: Sing “Soft Kitty” to me.

Sheldon: “Soft Kitty” is for when you’re sick. You’re not sick.

Penny: Injured and drugged is a kind of sick.

Sheldon (singing): Soft kitty, warm kitty, little ball of fur…

Penny: Wait, wait. Let’s sing it as a round. I’ll start. Soft kitty, warm kitty, little ball of fur… See that’s where you come in. I’ll start over. Soft kitty, warm kitty, little ball of fur… I’ve got all night, Sheldon. Soft kitty, warm kitty… (Sheldon joins in with the round) little ball of fur, happy kitty, sleepy kitty, purr, purr, purr.

Scene: The camp site. Raj is telling a ghost story with the torch on his face.

Raj: …And the next morning when he woke up, he rolled over and realized… duh-duh-duh! …she was his cousin.

Howard: That’s still not funny.

Raj (imitating him): That’s still not funny.

Howard: And she was my second cousin.

Raj (imitating him): And she was my second cousin.

Howard: You’re a real douche.

Raj: Who cares? You slept with your cousin.

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 96 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Juju1299 
14.09.2019 vers 20h

pilato 
23.08.2019 vers 17h

TheFab 
05.07.2019 vers 21h

stella 
25.01.2019 vers 12h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

chocoubl 
11.11.2018 vers 11h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Prix Nobel de Physique

Prix Nobel de Physique
Le mardi 8 octobre 2019 a eu lieu, à Stokholm, la remise du Prix Nobel de Physique. Ulf Danielsson,...

Saison 11 sur Netflix !

Saison 11 sur Netflix !
La série continue sur Netflix  A partir du 01 septembre 2019, la saison 11 de The Big Bang Theory...

HypnoAwards 2019

HypnoAwards 2019
Dans la catégorie Meilleure comédie du network, The Big Bang Theory ressort grande gagnante. Elle...

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant
Kaley Cuoco a créé sa société de productions, Yes, Norman Productions. Elle avait un droit d'option...

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn
Deux affiches promotionnelles de la série animée Harley Quinn, dans laquelle Kaley Cuoco double le...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

langedu74, 18.10.2019 à 18:35

HypnoClap : il reste 4 chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards ! Et toujours les jeux d'Halloween

pretty31, Avant-hier à 12:46

Plus que deux chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards sur HypnoClap

juju93, Avant-hier à 17:48

Encore 3 jours pour voter à la 3ème catégorie des L d'or (awards) de The L Word : personnage secondaire masculin. Oui nous avons aussi des hommes !

ophjus, Avant-hier à 19:50

Bonsoir, un nouveau sondage est sur le quartier Reign, pas besoin de connaître la série !

chrismaz66, Hier à 12:11

Bonjour, 2 nouveaux sondages Kaamelott et Torchwood, l'un des 2 est drôle ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site