VOTE | 405 fans

#221 : Excursion À Vegas

Résumé : Sheldon planifie le week-end de ses rêves quand Leonard et les autres gars partent à Vegas. Leonard et Koothrappali embarquent un Wolowitz au coeur brisé à Las Vegas, laissant Sheldon à la porte de son appartement et forcé de cohabiter avec Penny.

Popularité


4.5 - 2 votes

Titre VO
The Vegas Renormalization

Titre VF
Excursion À Vegas

Première diffusion
27.04.2009

Première diffusion en France
20.06.2009

Vidéos

Sheldon dort chez Penny

Sheldon dort chez Penny

  

Sheldon est enfermé dehors

Sheldon est enfermé dehors

  

A shinny Sheldon

A shinny Sheldon

  

Friends with benefits

Friends with benefits

  

Plus de détails

Scenario: Jessica Ambrosetti, Nicole Lorre & Andrew Roth - Réalisation: Mark Cendrowski
Guests: Jodi Lyn O'Keefe (Mikayla)

Les garçons sont à l'appartement de Sheldon et Leonard, en train de manger et de jouer à deviner à quel personnage de science-fiction ils pensent, quand Howard reçoit un appel de Leslie Winkle.Celle-ci est son "amie à avantage en nature", alors les autres assument qu'il va les quitter pour la rejoindre.Pourtant, Howard semble frustré. Ils reprennent le jeu quand Howard s'effondre, en larmes, car Leslie Winkle l'a largué.


Sheldon ne semble pas comprendre pourquoi il a uen réaction émotionnelle alors que la relation devait être dénuée de tous sentiments.Il propose alors à Howard d'oublier ses problèmes dans une ville du Nevada qui est conçue dans le but d'oublier ses problèmes grâce à l'alcolisme, l'addiction au jeu, et les MST : Las Vegas. Raj, Leonard et Howard sont excités à l'idée du week-end à Vegas, mais Sheldon ne souhaite pas les accompagner.
Sheldon est de très bonne humeur car il va pouvoir profiter d'une soirée de solitude avec de la nourriture que les autres n'apprécient car c'est indien, ce qui ne plaît pas à Raj, qu'il y a des cacahuètes, ce à quoi Howard est allergique, et du paneer, à base de fromage ce que Leonard ne supporte pas.
De retour à l'appartement, il se retrouve enfermé devant son appartement, face à une Penny qui semble apprécier la situation.


Pendant ce temps, à Las Vegas, Raj et Leonard se préparent pour une soirée de folie tandis qu'Howard vérifie le compte Facebook de Leslie, qui dit qu'elle l'a largué : Howard souhaite rectifier les choses.

Penny ayant une clé de secours de l'appartement des garçons, elle part à sa recherche mais se souvient l'avoir laissé à l'appartement des garçons.Sheldon est totalement confus car il ne souhaite pas rester à l'appartement de Penny et y manger.


A Las Vegas, Leonard et Raj sont au bar lorsque ce dernier est accosté par une prostituée sans qu'il ne connaisse sa profession. Leonard le met en garde alors Raj demande à la prostituée de partir. Leonard remarque qu'Howard est au fond du trou, d'après son compte Twitter. Raj propose de payer la prostituée pour qu'elle remonte le moral d'Howard. Leonard y est d'abord opposé avant de céder.
Penny et Sheldon dînent ensemble et ce dernier prétend s'intéresser à elle mais n'y arrive pas. Ils finissent pas jouer à essayer de deviner à qui l'autre pense, sans succès. Sheldon demande alors à Penny si Leonard et elle sont "amis avec avantages", ce qui choque Penny. Alors que Sheldon rectifie les choses en précisant que Leonard n'a jamais dit une telle chose. Il demande à Penny si elle serait prête à coucher sans attache émotionnelle, ce qui met Penny très mal à l'aise.
Raj et Leonard s'adressent à la prostituée pour qu'elle s'occupe d'Howard en tant que "petite amie ... juive". Ils arrivent à le faire descendre et il rencontre "Esther Rosenblatt".


Quant à Penny, elle propose à Sheldon de dormir sur le canapé puisque le concierge ne semble pas être là pour leur ouvrir l'appartement des garçons. Comme il est trop grand pour le canapé, Penny accepte de lui laisser son lit. Mais sa maison lui manque, alors il demande à Penny de lui chanter "Soft Kitty".
Howard comprend rapidement que Leonard et Raj ont payé pour la prostituée, et il en très heureux !


Lorsque Leonard revient, Sheldon peut enfin retrouver son appartement, mais Leonard semble imaginer autre chose en voyant son colocataire sortir de l'appartement de la voisine. Il lui demande ce qu'il y faisait. Sheldon répond alors qu'il a dîné, joué, et passé la nuit chez Penny. Il précise qu'il comprend désormais bien mieux le terme "amis avec avantages", ce qui rend Leonard encore plus confus.

                L’appartement de Leonard et Sheldon.

Howard : D’accord, tu viens de l’univers Star Wars ?

Leonard : Oui.

Howard : Tu étais dans la trilogie originale ?

Leonard : Oui.

Howard : Il y a une photo de toi en bikini dans mon portefeuille ?

Leonard : J’espère pas. Et non, je ne suis pas la princesse Leia.

Raj : Oh, ok, ok, à moi. Tu es dans les six Star Wars ?

Leonard : Oui.

Raj : Intéressant. Tu es un droïde ?

Leonard : Oui.

Raj : Tu ressembles à un Sheldon doré ?

Leonard : Oui.

Raj : C3PO.

Leonard : C’est ça.

Sheldon : C’est absurde. Je ne ressemble pas à C3PO. Comprenez-moi bien. Je suis flatté. Mais je ne vois pas la ressemblance.

Howard (son téléphone sonne) : Leslie Winkle. Vous avez demandé « Ami avec avantages en nature ». Pour un coup d’un soir, appuyez sur un.

Sheldon : Qu’est-ce que ça signifie, « ami avec avantages en nature » ? Il lui fournit une mutuelle ?

Leonard : Non. Imagine que tu aies pour amie une fille avec qui tu couches, mais tu peux sortir avec qui tu veux.

Sheldon : Je suis désolé, je n’arrive pas du tout à imaginer ça.

Leonard : Très bien. Revenons au jeu.

Sheldon : Je crois que c’est mon tour. Posez vos questions dés que vous serez prêts.

Raj : Es-tu Spock ?

Sheldon : Je n’aime pas ce jeu.

Howard : Alors, on en était où ?

Raj : Tu vas pas la retrouver ?

Howard : Non, c’était pour autre chose. Pourquoi tu penses toujours au sexe ? Allez. A qui le tour ?

Leonard : C’était à toi.

Howard : Bien. Commencez.

Leonard : Bon, voyons voir. Tu viens d’une série télé ?

Howard : Elle m’a largué !

Sheldon : Ce doit être quelqu’un de Babylon 5. On ne trouvera jamais.

 

Générique.

Même scène, quelques minutes plus tard.

Raj : Qu’est-ce qui s’est passé avec Leslie ? Pourquoi elle t’a largué ?

Howard : Je ne sais pas. Elle a juste dit : « Howard, telle la pierre qui roule, je n’ai pas d’attaches ». Puis son double appel a sonné et elle est partie.

Sheldon : Je ne comprends pas. Si vous étiez dans une relation sans émotion, pourquoi tu as une réaction émotionnelle ?

Leonard : Sheldon, il est évident qu’il avait des sentiments pour elle.

Howard : Bien sûr, j’avais des sentiments pour elle. Je l’ai vue nue, pour l’amour de Dieu.

Leonard : Ok, tu as juste besoin de te changer les idées. Tu veux aller au magasin de comics ? Au cinéma ?

Howard : Je ne veux aller nulle part.

Sheldon : Vous savez, j’ai entendu dire qu’il y a une ville entière dans le Nevada spécialement conçue pour aider les gens comme Howard à oublier leurs problèmes. Ils peuvent les remplacer par l’alcoolisme, l’addiction aux jeux et les maladies sexuellement transmissibles. .

Raj : C’est moi ou Sheldon serait ne train de dire : on va à Vegas ?

Leonard : Je n’y suis jamais allé. Et toi ?

Raj : Moi ? Non, c’est Vince Vaughn qui dit « On va à Vegas » dans Swingers.

Howard : Ca pourrait être marrant. J’ai le week-end libre vu que…

Leonard : Ok, c’est parti. On va à Las Vegas.

Howard : Maintenant ? Tout de suite ?

Leonard : Pourquoi pas ? Les gens sont tout le temps spontanés. On peut l’être, nous aussi. Rentrez chez vous, faites vos valises, et on va être spontanés. Il faut que je m’arrête à la pharmacie pour renouveler mon ordonnance, mais on y va tout de suite après.

Raj : T’en dis quoi, Howard ?

Howard : Je dis. On va à Vegas !

Raj : Qu’est-ce que tu vas dire à ta mère ?

Howard : On va à Seaworld.

Leonard: Hey, Sheldon, tu viens?

Sheldon: Je préfèrerais qu’une mouche à viande ponde des œufs dans mon canal auditif.

Leonard : Génial. On te rapportera un t-shirt.

                Le hall d’entrée de l’immeuble.

 Sheldon : Merci. Bonjour, voisine.

Penny : Bonjour, Sheldon.

Sheldon : Comment vas-tu en cette charmante soirée ?

Penny : Très bien.

Sheldon : Parfait. J’en suis ravi.

Penny : Vraiment ? T’es bourré ?

Sheldon : Je suis juste de bonne humeur. Tandis que mes compatriotes sont à Las Vegas, je vais savourer une merveilleuse soirée dans ma forteresse de la solitude personnelle.

Penny : C’est le gros machin en glace de Superman, c’est ça ?

Sheldon : Tu sais, je suis de si bonne humeur que je trouve ta faible maîtrise de notre langue  pittoresque et charmante, aujourd’hui.

Penny : Mmm, qu’est-ce qui sent si bon ?

Sheldon : C’est l’arôme envoûtant du Kadhai Paneer, une représentation culinaire parfaite des libertés de cette soirée. En plus d’être de la cuisine indienne, que Koothrappali déteste, elle contient des cacahuètes qui transformeraient Wolowitz en une cloque sifflante de 44 kg. Et pour finir, son ingrédient principal est le paneer, un fromage fermier à cause duquel Leonard rendrait vite une pièce inhabitable en quelques minutes.

Penny : Miam. Profite bien de ta grande soirée.

Sheldon : Penny, je sais que toi aussi, tu es seule ce soir, donc si tu t’ennuies à un moment, s’il te plaît, ne me dérange pas.

Penny : Amuse-toi, Sheldon.

Sheldon : Oh, je n’y manquerai pas. (Il chante le thème de Superman en cherchant ses clés). Non !

Penny : Qu’est-ce qui ne va pas, Superman ? T’as pas la clé de ton machin de glace ?

                Las Vegas, dans la salle de bain de la chambre d’hôtel.

Raj : Regarde ça, bain de douche, lotion, gel douche, shampooing et après-shampooing réunis en une seule petite bouteille. J’aime Las Vegas.

Leonard : Howard, je peux t’emprunter ton après-rasage ?

Howard : Sac noir, compartiment du haut.

Leonard : Ca fait beaucoup d’eau de Cologne.

Howard : Première rangée, les muscs. La deuxième, les boisés, cuirs et floraux. La troisième, assortiment de phéromones. A appliquer avec modération.

Raj (qui trouve beaucoup de préservatifs) : C’est l’esprit, Howard ! Oui, nous le pouvons.

Leonard : Allez, allons-y.

Howard : Je vous rejoins, je finis de taper un mail.

Leonard : C’est pas un mail. C’est le Facebook de Leslie.

Howard : Ok, bien, je regarde sa page Facebook. Regarde son statut. Elle dit qu’elle m’a largué. Je dois dire le contraire.

Raj : Mais elle t’a largué.

Howard : Grandis, Raj, la vérité n’existe pas sur Internet. Allez-y, je vous rejoins.

Leonard : Très bien.

Raj : Oh, on fait comment si l’un de nous arrive à conclure ?

Leonard : Bon, euh, si je conclus, j’irai dans mon manoir dans la banlieue de Gotham City. Si tu conclus, je dormirai sur la lune.

Raj : Ca me va.

                L’appartement de Penny.

Penny : Attends, je crois que la clé de secours est dans le coin.

Sheldon : Nous, on a un bol. On met nos clés dans un bol. Tu devrais acheter un bol.

Penny : Alors, comment le génial Sheldon Cooper a-t-il pu oublier ses clés ?

Sheldon : Je les ai laissées dans le bol.

Penny : Oh, oh, je me souviens où est la clé de secours.

Sheldon : Où ?

Penny : Dans ton appartement.

Sheldon : Que fait-elle dans mon appartement ?

Penny : J’y suis allée pendant votre absence et je l’ai oubliée là-bas.

Sheldon : Tu es entrée dans … Pourquoi… Qu’est-ce que tu veux dire ?

Penny : Ce n’est pas une grosse affaire. Je me faisais du café et j’avais plus de lait.

Sheldon : C’est toi, la voleuse de lait ! Leonard m’a traité de fou, mais la bouteille me semblait légère.

Penny : Très bien, Sheldon, calme-toi, je vais appeler le concierge et il va t’ouvrir. Mange ton repas ici en attendant.

Sheldon : Manger ? Mon repas ? Dans ton appartement ?

Penny : Ouais, pourquoi pas ?

Sheldon : Oui, pourquoi pas ? Et une fois le soleil couché, on prendra mon pickup et on ira se baigner nus dans le ruisseau. Car aujourd’hui, plus rien n’a de sens.

                Las Vegas, un bar dans un casino.

Leonard (au barman) : Merci.

Raj : Je te le dis, Leonard, des machines à sous, des boissons gratuites apportées par une serveuse à forte poitrine et crevettes à volonté pour 3.95 $ ! Disneyland peut aller se rhabiller. C’est ici qu’on vient vivre la magie.

Leonard (qui gagne à la machine à sous) : Regarde ça, ça va payer un mois de lessives.

Femme (se penchant sur Raj) : Salut !

Raj : Bonjour.

Femme : Quel est ton nom ?

Raj : Rajesh Ramayan Koothrappali.

Femme : Salut Rajesh Ram… Salut Rajesh, je suis Michaela.

Raj : Salut, Michaela.

Michaela : Alors, t’as envie de faire la fête ?

Raj : Oui, j’adore faire la fête. « Fêtard », c’est mon deuxième prénom. Ou ça le serait si c’était pas Ramayan.

Leonard : Euh, Raj, je peux te parler un instant ?

Raj : Pas maintenant, Leonard. Michaela m’invite à faire la fête. Tu devrais appeler la lune et t’assurais qu’il y a une chambre pour toi.

Leonard : Oui, il faut vraiment que je te parle.

Raj : Excuse-moi, je reviens tout de suite. Ne partez pas. Ne bougez pas. Restez la superbe et intacte fleur américaine que vous êtres. (Pour Leonard). Qu’est-ce qui ne va pas avec toi ? Cette femme veut mon scoubidou !

Leonard : Désolé, mais je dois t’avertir, toi et ton « scoubidou ». Mais je suis sûr que c’est une prostituée.

Raj : Quoi ? Non…

Leonard : Bon, je vais t’expliquer. Jusqu’à aujourd’hui, combien de femmes sublimes t’on accosté au bar pour te demander si tu voulais faire la fête ?

Raj : Peut-être que je pourrais la sauver.

Leonard : Peut-être, mais ça va te coûter 500 $ de l’heure juste pour essayer.

Raj : Ce fut un plaisir de vous rencontrer. Bonne continuation.

Michaela : Peu importe.

Raj : oh, elle me manque déjà.

Leonard : Howard perd la boule. Regarde son dernier Twitter. « Je suis au fond d’un trou noir, contemplant l’abîme. Ma vie n’a pas de sens. Mon futur est sans espoir ».

Raj : Si on ‘emmenait voir le Blue Man Group ?

Leonard : Tu penses que ça va aider ?

Raj : Voilà la critique de USA Today : « un divertissement familial hilarant ».

Leonard : Je ne sais pas, Howard n’est pas vraiment du genre divertissement familial.

Raj : C’est dommage, qu’il ait raté cette prostituée. C’est son genre, une prostituée. Si on l’engageait pour Howard, ça lui remonterait le moral.

Leonard : On ne va pas payer une prostituée à Wolowitz.

Raj (lit le Twitter de Howard): « Je suis seul et excité, je risque d’ouvrir ces cacahuètes à 20 $ et d’en finir ».

Leonard : Ca ne coûte rien de lui demander un devis.

                L’appartement de Penny.

Sheldon : Alors, comment s’est passée ta journée ?

Penny : Tu essaies de faire la conversation ? Oh, chéri, t’es pas obligé.

Sheldon : Non, c’est la convention reconnue. Comment s’est passée ta journée ?

Penny : Eh bien, ils ont changé mes horaires au restaurant, donc je vais travailler…

Sheldon : Je suis désolé. Ca ne m’intéresse pas. Contente-toi de manger.

                Le bar du casino.

Raj : Bonsoir à nouveau.

Michaela : Oh, salut.

Leonard : Oui, écoutez, si vous n’êtes pas occupée, vous pourriez peut-être…. On se demandait…

Raj : Si vous êtes une prostituée.

Michaela : Vous êtes flics ?

Raj et Leonard : Non.

Michaela : Je suis une prostituée.

Leonard : Bien, super. Nous avons un ami qui a vraiment le cafard. Vous pourriez peut-être lui remonter le moral.

Raj : Avec le sexe.

Leonard : Je pense qu’elle sait ce que je voulais dire.

Raj : Comment ? Tu tournes autour du pot. Elle vient de la rue, là où ils parlent grave direct.

Michaela : Ne vous inquiétez pas, je peux prendre soin de votre ami.

Leonard : Excellent. Est-ce qu’on pourrait s’arranger pour qu’il ne sache pas que vous êtes une… vous savez.

Raj : Prostituée.

Michaela : Vous cherchez «  une petite copine ».

Leonard : C’est tout à fait ça. Jouez le rôle d’une petite copine.

Raj : Euh, en fait, si c’est pas trop demander, vous pourriez être sa copine juive ?

                L’appartement de Penny.

Sheldon : D’accord, tu en es à ta 20e question. Tu dois deviner.

Penny : Oh, mon Dieu, je ne sais pas Sheldon, tu es Star Wars ?

Sheldon : Comment une personne pourrait être un film ?

Penny : D’accord, j’abandonne. On peut faire autre chose ?

Sheldon : Très bien. J’étais Spock. Dans ton amitié avec Leonard, il y a des « avantages en nature » ?

Penny : Quoi ?

Sheldon : Il y a des « avantages en nature » ?

Penny : D’où tu sors ça ? C’est lui qui t’a dit ça ?

Sheldon : Leonard ne m’a rien dit. Mais qui sait ce que vous fabriquez quand il te rend ton courrier égaré.

Penny : C’est mon courrier, rien de plus.

Sheldon : Hmm, je vois.

Penny : pourquoi tu demandes ça ?

Sheldon : Je suis curieux de connaître toute la construction sociale. En apparence, l’idée de satisfaire son appétit sexuel, si on y est soumis, sans attachement émotionnel, me semble éminemment pratique. J’ai observé, en revanche, Howard Wolowitz pleuré comme une fillette.

Penny : Eh bien, certaines personnes ne peuvent tout simplement pas gérer ce genre de relation.

Sheldon : Et pour toi ?

Penny : Pardon ?

Sheldon : Peux-tu avoir des relations sexuelles sans t’attacher émotionnellement ?

Penny : Sheldon, je n’ai pas trop envie de parler de ça avec toi.

Sheldon : Cette conversation te met mal à l’aise ?

Penny : Bien sûr, ça me met mal à l’aise. Ca ne se voit pas ?

Sheldon : Je ne sais pas. Je n’excelle pas dans l’étude du langage corporel…

Penny : Je suis mal à l’aise, Sheldon !

Sheldon : Merci. J’apprécie ton aide.

                Le bar du casino.

Howard : Bon, où sont ces crevettes géantes ?

Leonard : Tadam !

Howard : Sérieusement, c’est ça pour vous, la taille d’un bras de bébé ?

Raj : Un petit bébé.

Howard : Je vais retourner à la chambre.

Michaela (arrivant) : Ca les aurait tués de servir du gigot ?

Howard : Salut, Howard Wolowitz.

Michaela : Esther Rosenblatt.

                L’appartement de Penny.

Penny: Le concierge ne devrait pas passer, prend ça.

Sheldon : Tu me suggères de dormir sur le canapé ?

Penny : C’est pas la suggestion que j’avais en tête, mais je vais me contenter de ça.

Sheldon : Je ne peux pas dormir sur un canapé. Je dors dans un lit. Vu sa taille, je n’ai pas l’intention de vivre l’histoire d’E.M Snickering dans son livre pour enfants, Le géant des Cornouailles.

Penny : Quoi ?

Sheldon : Un géant vivait dans les Cornouailles, si grand qu’il dépassait du lit. Assis, ça va, mais allongé, comme ça, ça va de mal en pis.

Penny : Très bien, je te laisse mon lit à une seule condition : tu fermes ta bouche pendant les huit prochaines heures.

Sheldon : J’ai droit à un dernier mot ?

Penny : Seulement s’il ne rime pas.

Sheldon : Très bien. Bonne nuit.

                Le bar du casino.

Michaela : Ce que j’adore faire ? Voyons. Lire un bon livre au coin du feu. De longues promenades sur la plage. Et dévorer un cheeseburger au bacon pendant le shabbat.

Howard : C’est vrai, moi aussi.

Michaela : La vérité, t’es sexy.

Howard : Oui. Excuse-moi un instant.

Leonard : Hey, comment ça va ?

Howard : Te fous pas de moi. T’as arrangé le coup.

Leonard : Oui.

Howard : C’est une pute, hein ?

Raj : Une prostituée, oui.

Howard : Vous l’avez déjà payée ?

Leonard : Oui.

Howard : Je te remercie.

                L’appartement de Penny.

Sheldon : Penny.

Penny : Quoi ?

Sheldon : Je ne peux pas dormir.

Penny : C’est parce que tu continues de parler.

Sheldon : J’ai le mal d’appartement.

Penny : Ton appartement est à trois mètres du mien.

Sheldon : Trois mètres, trois années-lumière, peu importe. C’est une galaxie très très lointaine.

Penny : Bon sang. Que veux-tu que je fasse ?

Sheldon : Chante-moi Chaton tout doux.

Penny : C’est seulement quand tu es malade.

Sheldon : Le mal d’appartement est une maladie.

Penny : Je suis vraiment obligée ?

Sheldon : Je suppose qu’on peut aussi discuter.

Penny (chantant): Soft kitty, warm kitty, little ball of fur. Happy kitty …

Sheldon: Sleepy kitty.

Penny: Sleepy kitty.

Sheldon: Non, recommence.

Penny: Soft kitty, warm kitty, little ball of fur. Happy kitty, sleepy kitty, purr, purr, purr.

Sheldon: Penny.

Penny: Ouais.

Sheldon: Merci de m’avoir permis de rester ici.

Penny : De rien, trésor.

Sheldon : C’est bon, j’ai sommeil. Dehors.

                La cage d’escalier.

Sheldon : Parfait. Tu es enfin de retour.

Leonard : Que faisais-tu chez Penny ?

Sheldon : Eh bien, on a dîné ensemble, joué un peu et j’ai passé la nuit chez elle. Tu seras ravi d’apprendre que je comprends mieux l’expression « ami avec avantages en nature ».

Fin de l’épisode.

Scene: The apartment.

Howard: Okay, are you from Star Wars universe?

Leonard: Yes

Howard: Were you in the original trilogy?

Leonard: Yes

Howard: Is there a picture of you in my wallet wearing a metal bikini?

Leonard: God, I hope not. And no, I’m not Princess Leia.

Raj: Oh, okay, okay, my turn. Are you in the six Star Wars movies?

Leonard: Yes

Raj: Interesting. Are you a Droid?

Leonard: Yes

Raj: Do you kind of look like a shiny Sheldon?

Leonard: Yes

Raj: C3PO.

Leonard: You got it.

Sheldon: That’s preposterous. I do not resemble C3PO. Don’t get me wrong, I’m flattered, I just don’t see it.

Howard (phone rings): Leslie Winkle. You’ve reached friends with benefits. For a booty call, press one now.

Sheldon: What exactly does that expression mean, friends with benefits? Does he provide her with health insurance?

Leonard: No. Look, imagine you maintained a friendship with someone you had sex with, but you were free to date whoever you wanted.

Sheldon: I’m sorry, I can’t imagine any of that.

Leonard: Alright, back to the game.

Sheldon: I believe it’s my turn, you may begin your questions whenever you’re ready.

Raj: Are you Spock?

Sheldon: I don’t like this game.

Howard: So, where were we?

Raj: Aren’t you leaving for your booty call?

Howard: No, it was something else. Why does everything have to be about sex with you? Come on. Who’s turn is it?

Leonard: We were up to you.

Howard: Great, just start.

Leonard: Okay, let’s see. Are you from a TV series?

Howard: She dumped me!

Sheldon: I bet he’s someone from Babylon 5, we’re never going to guess.

Credits sequence.

Scene: A few moments later.

 

Raj: What happened with Leslie, why did she dump you?

Howard: I don’t know. She just said Howard, momma’s a rolling stone. And then her call waiting beeped and she was gone.

Sheldon: I don’t understand. If you were in a non-emotional relationship then why are you having  what appears be an emotional response?

Leonard: Sheldon, he obviously had feelings for her.

Howard: Of course I had feelings for her, I saw her naked for God’s sake!

Leonard: Okay, uh look, you just need to get your mind off it. Do you want to go to the comic book store? Maybe go see a movie?

Howard: I don’t want to go anywhere.

Sheldon: You know, I’m given to understand that there is an entire city in Nevada designed specifically to help people like Howard forget their problems. Where  you can replace them with

new problems such as alcoholism, gambling addiction and sexually transmitted diseases.

Raj: Is it me, or was that Sheldon’s way of saying Vegas baby!

Leonard: I’ve never been there, have you?

Raj: Me? No. I just got Vegas baby from Vince Vaughn in Swingers. .

Howard: It could be fun. I know my weekend’s wide open, now that…

Leonard: Okay, then let’s do this, lets go to Las Vegas.

Howard: Now? Right now?

Leonard: Why not? People do things right now all the time. Why can’t we be right now people too. Go home, pack a bag and we’ll be right now people. I have to stop at the drug store to refill a prescription, but after that we’ll go right now.

Raj: What do you say, Howard?

Howard: I say Vegas baby!

Raj: What are you going to tell your mother?

Howard: Sea World, baby!

Leonard: Hey, Sheldon, are you coming?

Sheldon: I’d rather have a blowfly lay eggs and hatch larvae in my auditory canal.

Leonard: Great, we’ll bring you back a tee-shirt.

Scene: The lobby.

Sheldon: Thank you. Hello, neighbour.

Penny: Hello, Sheldon.

Sheldon: And how are you doing this fine evening?

Penny: Great.

Sheldon: Good. I’m glad.

Penny: Really? Are you drunk?

Sheldon: I’m just in a good mood. While my compatriots are in Las Vegas, I will be enjoying a blissful evening in my personal Fortress of Solitude.

Penny: That’s Superman’s big ice thing, right?

Sheldon: Do you know, I’m such a good mood, I’m actually finding your tenuous grasp of the English language folksy and charming today.

Penny: Mmm, what smells so good?

Sheldon: That is the intoxicating aroma of Kadhai Paneer, a perfect culinary representation of the freedom this evening holds. Not only is it Indian cuisine, which Koothrappali loathes, it contains a generous helping of peanuts, which would reduce Wolowitz to a wheezing 97 pound blister. And finally, it’s main ingredient is Paneer, a farmer’s cheese which would cause Leonard to render any room uninhabitable within minutes.

Penny: Yum. Well, enjoy your big evening.

Sheldon: Penny. I realize you are also on your own tonight, so if at some point you find yourself with nothing to do, please do not disturb me.

Penny: Have fun, Sheldon.

Sheldon: Oh, I shall. (Sings Superman theme while searching his pockets.) No!

Penny: What’s wrong, Superman? Locked out of your big ice thingy?

Scene: A Vegas bathroom.

 

Raj: Look at this, mouthwash, lotion, body wash, shampoo and conditioner together in one tiny bottle. I love Las Vegas.

Leonard: Howard, could I borrow some after shave?

Howard: Black case, top compartment.

Leonard: That is a lot of cologne.

Howard: First row are your musks, second is wood, leathers and botanicals, third is assorted pheromones, tread lightly.

Raj (finding a large quantity of condoms): That’s the spirit, Howard. Yes, we can.

Leonard: Come on, let’s go.

Howard: You guys go ahead, I just have to finish up an email.

Leonard: That’s not an email, that’s Leslie’s facebook page.

Howard: Okay, fine, I’m checking her facebook page, look at her status update, she’s saying she dumped me, people need to know I dumped her.

Raj: But she did dump you.

Howard: Grow up, Raj,there’s no place for truth on the internet. Just go, I’ll catch up with you.

Leonard: Alright.

Raj: Oh, we should have a plan in case one of us gets lucky.

Leonard: Okay, uh, if I get lucky I’ll take her to my stately manor outside Gotham City, and if you get lucky, I’ll sleep on the moon.

Raj: Sounds like a plan.

Scene: Penny’s apartment.

Penny: Hang on, I think the emergency key is around here somewhere.

Sheldon: We have a bowl. Our keys go in a bowl. You should get a bowl.

Penny: So, how did the beautiful mind of Sheldon Cooper forget his key in the first place.

Sheldon: I left them in the bowl.

Penny: Oh-oh. I just remembered where the emergency key is.

Sheldon: Where?

Penny: In your apartment.

Sheldon: What’s it doing in my apartment?

Penny: Well, I went in there a few weeks ago when you guys weren’t home, and I forgot it there.

Sheldon: You were in my… why would you… what are you saying?

Penny: It’s not a big deal, I was making coffee and I ran out of milk.

Sheldon: You’re the milk thief! Leonard said I was crazy but I knew that carton felt lighter.

Penny: Alright, Sheldon, let’s just calm down and we’ll call the building manager, he’ll come open your door, you just eat your dinner here while you’re waiting.

Sheldon: Eat? My dinner? In your apartment?

Penny: Yeah, why not?

Sheldon: Sure, why not? And after the sun’s down we can all pile in my pick-up and go skinny-dipping down at the creek. ‘Cause today’s the day to stop making sense.

Scene: A bar at the Las Vegas Casino.

 

Leonard (to barmaid): Thanks.

Raj: I’m telling you, Leonard, video slot machines, free drinks brought to us by a bosomy barmaid and all you can eat shrimp for $3.95. Disneyland can suck it. This is the real happiest of the earth.

Leonard (as he wins on his slot machine): Dude, check it out. That’s laundry for a month!

Woman (leaning over Raj): Hi.

Raj (taking a big gulp of his drink): Hello.

Woman: What’s your name?

Raj: Rajesh Ramayan Koothrappali.

Woman: Hello Rajesh Ram… Hi, Rajesh, I’m Michaela.

Raj: Hello, Michaela.

Michaela: So, are you interested a little party?

Raj: Why, yes, I love to party. Party is my middle name. Or it would be, if it weren’t Ramayan.

Leonard: Uh, Raj, can I, can I talk to you for a moment.

Raj: Not now, Leonard, Michaela’s inviting me to a party. You better call the moon and you make sure that they have a bed for you.

Leonard: Yeah, I really need to talk to you.

Raj: Excuse me, I’ll be right back. Don’t go anywhere. Don’t move. Just stay the beautiful unspoiled American flower that you are. (To Leonard) What’s wrong with you dude, that woman was all up in my jammy.

Leonard: Okay, I hate to break this to you and whatever your jammy is, but, I’m pretty sure she is a prostitute.

Raj: What? No. ..

Leonard: Okay, let me put it this way, in your entire life, how many gorgeous women have walked straight up to you in a bar and asked if you wanted to party.

Raj: Maybe I can save her.

Leonard: Maybe, but I’m guessing it will cost you about $500 an hour to try.

Raj: It was lovely meeting you, best of luck in your future endeavours.

Michaela: Whatever.

Raj: Oh, I miss her already.

Leonard: Oh, Howard’s losing it. Check out his latest twitters. “I’m at the bottom of a black hole staring into the abyss. My life is meaningless, my future is without hope.”

Raj: Why don’t we take him to see the Blue Man Group?

Leonard: You think that’d help?

Raj: USA Today calls them exuberant fun for the whole family.

Leonard: I don’t know, Howard isn’t really the family fun kind of guy.

Raj: It’s too bad he wasn’t here for that hooker. She’s exactly his type. A hooker. You know, I bet if we hired her, that would cheer him up.

Leonard: We’re not going to get Wolowitz a hooker.

Raj (reading Howard’s twitter): “I’m so lonely and horny I may open this $20 jar of peanuts and end it all.”

Leonard: Suppose it wouldn’t hurt to get an estimate.

Scene: Penny’s apartment.

 

Sheldon: So, how was your day?

Penny: Are you trying to make small talk? Oh, sweetie, you really don’t have to.

Sheldon: No, it’s the accepted convention. How was your day?

Penny: Well, uh, they shifted my schedule around at the restaurant so my hours are going to be a little different…

Sheldon: I’m sorry, that’s not going to interest me at all, just eat.

Scene: The casino bar.

 

Raj: Hello again.

Michaela: Oh, hi.

Leonard: Yeah, hi, listen, m, if you’re not busy, well, w-we were thinking you could… well, we were wondering…

Raj: If you’re really a prostitute.

Michaela: You guys cops?

Together: No.

Michaela: I am a prostitute.

Leonard: Okay, great. Um… uh, the thing is, we’ve got this friend, and he’s kind of down in the dumps, and we thought that maybe you could cheer him up.

Raj: With sex.

Leonard: I think she knows what I meant.

Raj: How can she when you beat around the bush. She’s from the mean streets where they shoot from the hip and keep it real.

Michaela: Don’t worry, I can take good care of your friend.

Leonard: Okay, terrific. Um, uh, listen, is there a way that we can do this where he doesn’t know that you’re a… you know…

Raj: Prostitute.

Michaela: You want the girlfriend experience.

Leonard: Yes, yeah, exactly, the girlfriend experience.

Raj: Uh, actually, if it’s not too much to ask, could we have the Jewish girlfriend experience.

Scene: Penny’s apartment.

 

Sheldon: Okay, that’s question 20, you have to guess.

Penny: Oh, God, I don’t know Sheldon, are you Star Wars?

Sheldon: How can one person be a whole movie?

Penny: Okay, I give up, can we just do something else?

Sheldon: Fine. I was Spock. Are you and Leonard friends with benefits.

Penny: What?

Sheldon: Are you and Leonard friends with benefits?

Penny: Where did that even come from, did he say we were?

Sheldon: No, Leonard said nothing, but who knows what goes on over here when he pretends your mail was misdelivered.

Penny: No, just mail, no benefits.

Sheldon: Hmm, I see.

Penny: Why are you asking?

Sheldon: I’m curious about the whole social construct. On its face, the idea of satisfying ones sexual appetite, assuming one is afflicted with such, without emotional entanglement, that seems eminently practical. What I’ve observed, however, is Howard Wolowitz crying like a little girl.

Penny: Well, some people just can’t handle that kind of relationship.

Sheldon: Can you?

Penny: Excuse me?

Sheldon: Are you able to have sex with men without developing an emotional attachment?

Penny: Sheldon, I really don’t want to talk about this with you.

Sheldon: Is this conversation making you uncomfortable?

Penny: Of course it’s making me uncomfortable, can’t you tell?

Sheldon: I really have no idea. I don’t particularly excel at reading facial expressions, body language…

Penny: I’m uncomfortable, Sheldon!

Sheldon: Thank you, that’s very helpful.

Scene: The casino bar.

Howard: Alright, where are these amazing shrimp?

Leonard: Behold?

Howard: Seriously, you think this is the size of a baby’s arm?

Raj: A little baby.

Howard: I’m going back to the room.

Michaela (arriving): Boy, would it maybe kill them to put out a nice brisket?

Howard: Hi there, Howard Wolowitz.

Michaela: Esther Rosenblatt.

Scene: Penny’s apartment.

 

Penny: I don’t think the manager’s coming tonight so, here.

Sheldon: Are you suggesting I sleep on the couch.

Penny: Well, it wasn’t the first suggestion that came to mind, but it’s the one I’m going with.

Sheldon: I can’t sleep on your couch. I sleep in a bed. And given it’s dimensions I have no intention of living out E.M. Snickering’s beloved children’s book , The Tall Man From Cornwall.

Penny: What?

Sheldon: There was a tall man from Cornwall whose length exceeded his bed. My body fits on it, but barely upon it, there’s no room for my big Cornish head.

Penny: Oh, alright. I will give you my bed on one condition. That you promise to zip your hole for the next eight hours.

Sheldon: May I say one last thing.

Penny: Only if it doesn’t rhyme.

Sheldon: Alright. Goodnight.

Scene: The casino bar.

Michaela: Turn ons. Let me see. Reading a good book in front of the fire. Long walks on the beach. Getting freaky on the Sabbath with a bacon cheeseburger.

Howard: Really, me too.

Michaela: Oy gevalt, you’re hot.

Howard: Yeah. Excuse me for a moment.

Leonard: Hey, how’s it going.

Howard: Cut the crap, you set this up, didn’t you?

Leonard: Yes.

Howard: She’s a hooker, isn’t she.

Raj: A prostitute, yes.

Howard: You already gave her the money?

Leonard: Yes.

Howard: Thank you!

Scene: Penny’s apartment.

 

Sheldon: Penny.

Penny: What?

Sheldon: I can’t sleep. how are you going?

Penny: Maybe that’s because your hole is still open.

Sheldon: I’m homesick.

Penny: Your home is twenty feet from here.

Sheldon: Twenty feet, twenty light years, it doesn’t matter. It’s in a galaxy far, far away.

Penny: Damn it. What do you want me to do

Sheldon: Sing soft kitty.

Penny: That’s only for when you’re sick.

Sheldon: Homesick is a type of being sick.

Penny: Come on, do I really have to?

Sheldon: I suppose we can stay up and talk.

Penny: Soft kitty, warm kitty, little ball of fur. Happy kitty, um…

Sheldon: Sleepy kitty.

Penny: Sleepy ki…

Sheldon: No. Start over.

Penny: Soft kitty, warm kitty, little ball of fur. Happy kitty, sleepy kitty, purr, purr, purr.

Sheldon: Penny.

Penny: Yeah.

Sheldon: Thank you for letting me stay here.

Penny: Oh, you’re welcome sweetie.

Sheldon: Okay, I’m sleepy now, get out.

Scene: The stairwell.

Sheldon: Oh, good, you’re finally home.

Leonard: What were you doing at Penny’s?

Sheldon: Well, we had dinner, uh, played some games, and then I spent the night. Oh, you’ll be happy to know that I now have a much better understanding of friends with benefits.

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 98 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

DrumLiet 
10.10.2019 vers 22h

Juju1299 
09.09.2019 vers 23h

pilato 
21.08.2019 vers 14h

TheFab 
04.07.2019 vers 23h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

stella 
10.01.2019 vers 13h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Prix Nobel de Physique

Prix Nobel de Physique
Le mardi 8 octobre 2019 a eu lieu, à Stokholm, la remise du Prix Nobel de Physique. Ulf Danielsson,...

Saison 11 sur Netflix !

Saison 11 sur Netflix !
La série continue sur Netflix  A partir du 01 septembre 2019, la saison 11 de The Big Bang Theory...

HypnoAwards 2019

HypnoAwards 2019
Dans la catégorie Meilleure comédie du network, The Big Bang Theory ressort grande gagnante. Elle...

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant
Kaley Cuoco a créé sa société de productions, Yes, Norman Productions. Elle avait un droit d'option...

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn
Deux affiches promotionnelles de la série animée Harley Quinn, dans laquelle Kaley Cuoco double le...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

langedu74, 18.10.2019 à 18:35

HypnoClap : il reste 4 chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards ! Et toujours les jeux d'Halloween

pretty31, Avant-hier à 12:46

Plus que deux chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards sur HypnoClap

juju93, Avant-hier à 17:48

Encore 3 jours pour voter à la 3ème catégorie des L d'or (awards) de The L Word : personnage secondaire masculin. Oui nous avons aussi des hommes !

ophjus, Avant-hier à 19:50

Bonsoir, un nouveau sondage est sur le quartier Reign, pas besoin de connaître la série !

chrismaz66, Hier à 12:11

Bonjour, 2 nouveaux sondages Kaamelott et Torchwood, l'un des 2 est drôle ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site