VOTE | 405 fans

#216 : Le Coussin Irremplaçable

Résumé : Penny et Sheldon se disputent à propos du Paintball pendant que Leslie et Howard ont une liaison.

Popularité


4.67 - 3 votes

Titre VO
The Cushion Saturation

Titre VF
Le Coussin Irremplaçable

Première diffusion
02.03.2009

Première diffusion en France
06.06.2009

Plus de détails

Scenario : Chuck Lorre, Lee Aronsohn, Bill Prady -

Réalisation: Mark Cendrowski
Guests: Sara Gilbert (Leslie Winkle)

Les garçons jouent à une partie de paintball mais la partie ne semblent pas se passer comme ils le voudraient et sont "condamnés". Sheldon propose une stratégie et laisse Howard tout seul. Il est vite rejoint par Leslie et ils se mettent à discuter. Il ne faut d'ailleurs pas très longtemps aux deux jeunes gens pour changer les règles du jeu et se mettrent à s'embrasser. Leonard lui demande à ce moment là pourquoi il ne les couvre pas comme ll'avait exigé Sheldon dans sa stratégie.

Les garçons vont déjeuner à leur table à la cafétéria de l'université et discutent du nouveau budget. Sheldon est toujours aussi désobligeant. Leslie les interrompt et annonce une bonne nouvelle à Howard. Cependant les garçons sont surpris d'entendre Leslie miauler ce qui met Howard très mal à l'aise. D'abord embarassé vis-à-vis de Leonard, il finit par avouer qu'il a couché avec Leslie pendant le paintball.

Leonard essaie d'aider Penny qui a des problèmes d'ordinateur. Ils sont rejoint par Sheldon qui s'apprête à aller au magasin de comics. Il ne peut tout de même pas s'empêcher de demander à Penny de se déplacer car elle est assise à sa placesur le canapé. Sheldon quitte l'appartement et Penny se lève. Elle découvre dans un sac de sport un fusil de paintball et appuie maladroitement sur la gachette. La jeune femme tache la place de Sheldon.

Howard et Leslie sont sous la couette et semblent satisfait. Ils discutent de leurs ébats et Leslie lui demande s'il est content de son prototypeur. Howard est ravi de rendre tout le monde jaloux, tout autant que Leslie. Le malheur des gens fait apparemment son bonheur. La mère de Howard rentre à la maison et prévient son fils. Le garçon demande à ne pas être dérangé et Leslie lui vient en aide en se faisant entendre de la même façon dont s'exprime Mme Wolowitz.

Leonard essaie de nettoyer la tache de peinture faite par Penny mais en vain. Penny invente une histoire pour ne pas avouer que c'est de sa faute. L'histoire n'étant pas convaincante elle se contente de retourner le coussin du canapé et de s'assoir rapidement dessus pour donner le change. Sheldon rentre avec ses achats et les deux jeunes gens font comme si rien ne s'était passé. Leonard lance la conversation tandis que Penny s'efforce d'esquiver mais elle est arrêtée immédiatement. Sheldon s'assoie à sa place mais ne trouve pas la position adéquate. Il s'aperçoit vite qu'il y a quelque chose d'anormal. Il se lève et retourne le coussin. Sheldon est secoué lorsqu'il voit la tache et Leonard révèle que c'est la faute de Penny.

Le groupe est en train de diner et Sheldon ne trouve pas où s'assoir. Le coussin est au nettoyage. Agassé par les agissements de son ami, Howard met un autre coussin à la place de Sheldon afin qu'il puisse s'assoir. Malheureusement, celui-ci n'est pas dupe et ne souhaite pas s'y assoir. Il va même s'en prendre à Penny car il n'a pas confiance au teinturer. Le téléphone de Howard sonne et Leslie souhaiterait le voir. Tout guilleret, Howard accourt en profitant pour annoncer à ses amis que, grâce à sa relation privilègiée avec la jeune femme, il va même pouvoir participer au voyage à Genève pour y voir le Supercollisionneur du CERN. Dégouté, Leonard lui demande de partir.

Howard et Leslie sont allongés dans le lit du jeune homme et discutent. Elle lui demande de l'accompagner au mariage de sa soeur mais il refuse. Leslie annule donc la candidature pour le voyage ce qui le gêne car Leslie le manipule à coups de voyage et de nouveau materiel. Leslie l'amadoue encore et il finit par accepter le deal.

Sheldon est accroupi à sa place sur le canapé et mange un bol de céréales. Leonard, étonné de voir son colocataire dans cette position, va ouvrir la porte. Penny rapporte le coussin tout propre. Sheldon gesticule et refuse de s'assoir sur le coussin. Afin d'aider Penny, Leonard fait diversion en annonçant une mauvaise nouvelle. Sheldon est devasté par la fermeture d'un de ses restos favoris deux ans plus tôt. Mais cela ne change pas le problème, il n'aime toujours pas ce coussin. Penny remercie Leonard pour son aide.

Les quatre geeks, ainsi que Leslie et Penny sont à nouveau réunis pour une partie de paintball. Leonard élabore un plan afin de voir comment Penny va dégommer tous leurs adversaires. Mais Sheldon souhaite dire un mot et là, il dégomme Penny. De ses mots, la vengeance est un plat qui se mange froid. Penny lui rend ses tirs et le dégomme à son tour. Leonard réplique et Sheldon répond. Tous les trois sont alors éliminés. En voyant le ridicul de la situation, Leslie, Howard et Raj décident de se rendre et d'aller au resto.

          La grange de paintball.

Howard : C’est pas passé loin.

Raj : Dieu, j’adore l’odeur de la peinture au petit matin.

Howard : Oui, toujours aussi drôle, Raj.

Leonard : Il n’y a aucun moyen d’accéder à la crête. Le département de Chimie nous a isolés.

Howard : Mais qu’en est-il du ruisseau ?

Sheldon : Le département Pharmacie le contrôle. Ils sont tous bourrés de stéroïdes expérimentaux.

Raj : Eh bien,  alors, on est condamnés.

Sheldon : Je pense qu’il est temps de reconnaître que nous payons le prix de l’absence de certains à mes réunions de stratégie de paintball.

Howard : Je te l’ai dit, ma mère faisait de la télangiectasie. Je devais l’amener à la clinique laser.

Sheldon : Et comme, je te l’ai dit, je veux voir un mot du médecin.

Raj : Nous avons besoin d’un plan. L’opération Masse des Dieux ?

Leonard : Je ne sais pas. C’est laquelle ?

Raj : On se cache derrière les poubelles et on attaque les gens qui vont faire pipi.

Howard : Non, les poubelles sont au milieu du territoire du département d’astronomie.

Leonard : Non, c’est pas un problème. On voit Vénus le jour, ils doivent tous avoir le nez en l’air.

Sheldon : Très bien, il nous faut une retraite tactique. Vous vous souvenez dans Stargate, quand ils sont sur une planète dont la culture s’inspire librement D’Athènes et de Sparte ? Peu importe. Leonard, Raj et moi, on va s’enfuir par la porte. Howard, nous couvrira.

Howard : Pourquoi je m’enfuis pas et vous me couvrez ?

Sheldon : Tu as préféré les veines de ta mère à la victoire. A trois. 1, 2, 3, on y va.

Howard : Je devais y aller. C’est bientôt la saison des maillots de bain ! Ne tirez pas, je me rends ! Ils sont partis par là !

Leslie : Howard, je suis dans ton «équipe.

Howard : Oh, Leslie, Dieu merci.

Leslie : Où est le reste de ton équipe ?

Howard : Ah, ils m’ont laissé mourir ici. Et la tienne ?

Leslie : Mort, chacun d’entre eux.

Howard : Désolé.

Leslie : Faut pas. C’était des tirs amis. Ils voulaient pas m’écouter.

Howard : Eh bien, nous sommes entourés, il n’y a rien d’autre à faire que d’attendre notre capture ou notre mort.

Leslie : Hum, c’est le pire, l’attente.

Howard : En sachant qu’une balle de peinture nous attend quelque part.

Leslie : Ouais, la grosse balle humide de la mort. On se sent plus vivant, non ?

Howard : Un peu, oui.

Leslie : Il faut vivre l’instant présent.

Howard : Je suis d’accord. Comment on fait ça ? (Leslie l’embrasse).

Leonard (voix) : Howard, pourquoi tu nous couvres pas ? On se fait massacrer, ici !

Howard : La guerre, c’est l’enfer.

Générique.

La cafétéria de l’université.

Raj : Vous avez vu la note sur le nouveau budget, ce matin ?

Leonard : Oui, encore des réductions.

Sheldon : Inacceptable. Je ne comprends pas pourquoi ils ne licencient pas l’un de vous pour accorder plus d’argent à mes recherches.

Leonard : Tu sais ce que je ne comprends pas, Sheldon ?

Sheldon : Vu ton dossier universitaire, un bon nombre de choses, j’imagine.

Leslie : Hé, les gars.

Leonard : Hé Leslie.

Howard : Salut.

Leslie : Howard, j’ai réussi à t’avoir le prototyper rapide.

Howard : C’est très bien, Leslie. Merci.

Leslie : Tu me grattes le dos, je te rends la pareille. Rawr.

Raj : C’était quoi ça ?

Howard : Oh, euh, c’est pas grand-chose. Ils ont confié à Leslie la gestion d’une bourse.

Leonard : Oui, d’accord, et le grattage de dos avec le miaou ?

Sheldon : Je crois que cette métaphore décrit habituellement une situation de contrepartie où une partie fournit des biens ou des services pour compenser une action équivalente.

Leonard : Je te remercie.

Sheldon : Le « miaou » ressemblait pour moi à une civette africaine.

Leonard : T’as fini ?

Sheldon : Non. Malgré ce que son nom indique, la civette n’est pas un vrai chat. Maintenant, j’ai fini.

Raj : Vous savez ce que je pense ? Je pense qu’Howard ne faisait pas de métaphore, mais qu’ils se sont vraiment gratté le dos.

Leonard : Qu’en est-il, Howard ?

Howard : D’accord, je voulais rien dire à cause de ton passé avec Leslie.

Leonard : Je ne m’inquiète pas à ce sujet.

Howard : Super, je mourrais d’envie de le dire.

Leonard : Toi et Leslie ?

Howard : Au paintball. Deux fois !

Sheldon : C’est pour ça que tu ne nous couvrais pas et qu’on nous a abattus comme des bêtes ?

Howard : Oh, ouais, désolé.

Sheldon : Ca par exemple ! Ne pas accomplir son devoir face à l’ennemi est passible de cour martiale.

Howard : Peu importe la cour martiale, Leslie Winkle est la 5e fille avec qui j’ai couché. Enfin, gratuitement.

Raj : En plus, t’as eu un prototyper rapide. C’est très cher, ce truc.

Leonard : Alors que notre budget a été réduit au minimum.

Howard : D’accord, d’un côté, j’ai du nouveau matériel et pas toi. Ce n’est pas juste. Mais, d’un autre côté, j’ai des rapports sexuels et pas toi. Et ça c’est un vrai plaisir.

L’appartement de Leonard et Sheldon.

Penny : Ca s »est bloqué. Je ne sais pas ce qui s’est passé.

Leonard : Calme-toi. On va trouver.

Penny : Que je me calme ? Je vais perdre tout mon panier. C’est trois heures de sélection de chaussures qui s’évaporent.

Sheldon : Bonjour, Penny.

Penny : Bonjour, Sheldon.

Sheldon: Tu es à ma place

Penny : T’as l’intention de t’asseoir ?

Sheldon : Non, je vais au magasin de BD.

Penny : Alors quelle différence ça fait ?

Sheldon : Quelle différence ça fait ?

Leonard : Nous y voilà.

Sheldon : C’est ma place. Dans un monde en perpétuel changement, c’est le point fixe. Sima vie s’exprimait par une fonction dans un système cartésien à quatre dimensions, cette place, au moment où je m’assiérais dessus, serait zéro, zéro, zéro, zéro.

Penny : Quoi ?

Leonard : Ne t’assieds pas à sa place.

Penny : Bien. (Elle bouge) Content ?

Sheldon : Je ne suis pas mécontent.

Penny : Je l’adore, mais il est vraiment frappadingue.

Leonard : Bon, ça devrait le faire.

Penny : Oh, merci. Tu es mon sauveur.

Leonard : Ca fait beaucoup de chaussures commandées.

Penny : Ouais, mais le plus triste, c’est que ça en fait pas tant que ça. Oh, c’est un fusil de paintball ?

Leonard : Oui. Tu devrais venir avec nous, un jour.

Penny : Oh, non, merci. Je suis du Nebraska. Un fusil, ça sert pour manger ou éloigner quelqu’un de son petit ami. (Elle tire sur la place de Sheldon).

                La chambre de Howard.

Leslie : Ton cœur bat super vite. Je t’ai vraiment fait de l’effet.

Howard : Et bien, c’est en partie toi, et en partie mon arythmie idiopathique.

Leslie : Sexy.

Howard : Puis-je en déduire que toi aussi, tu as trouvé l’expérience …

Leslie : Satisfaisante ?

Howard : C’est pas vraiment le mot que je cherchais, mais ça m’ira aussi.

Leslie : Hé, il te plaît ton prototyper ?

Howard : Il est super. Tous les autres ingénieurs sont jaloux à mort.

Leslie : C’est agréable quand notre bonheur fait le malheur des autres, hein ?

Howard : Tu sais, la plupart des gens ne le comprennent pas.

Mère d’Howard (voix) : Howard, je suis à la maison !

Howard: Oh, super.

Mère d’Howard (voix) : Le club de lecture a été annulé. Le truc sur le cou de Phyllis s’est encore ouvert.

Howard : Je suis occupé, Mam !

Mère d’Howard (voix) : Trop occupé pour aider ta mère avec sa fermeture éclair ?

Howard : N’entre pas maman.

Mère d’Howard (voix) : Pourquoi pas ?

Leslie : Il a de la compagnie.

Howard : Et revoilà l’arythmie.

Mère d’Howard (voix) : Elle est juive ?

Howard : Tu es juive ?

Leslie : Non.

Howard : Oui !

Mère d’Howard (voix) : D’accord, alors amusez-vous, les enfants ! Protégez-vous !

                L’appartement de Leonard et Sheldon.

Penny : Tu crois qu’il va le remarquer ?

Leonard : C’est probable.

Penny : Oh, qu’est-ce qu’on va faire ?

Leonard : On ? Non, non, non, t’as eu la possibilité que ce soit « on » pendant un an et demi. Là, tu es « toi », et tu es très mal.

Penny : Pourquoi faut lui dire que c’est moi ?

Leonard : On va pas lui dire que c’est moi.

Penny : D’accord, d’accord, voilà ce que je te propose. On lui dit que quelqu’un est entré par effraction.

Leonard : Pour tirer sur le canapé ?

Penny : Je suis désolée, j’y croirais. C’est tous des drogués.

Leonard : Ou lui dire qu’il voulait pas que le canapé s »approche de son copain.

Penny : D’accord, très bien. Et si on le retournait ? C’est bon, non ?

Leonard : Mmm, marque de fesses. On ne discerne pas de marque de fesses.

Penny : Oh, allez. Voilà, marque de fesses.

Leonard : C’est trop petit et trop parfait.

Penny : Je te remercie.

Leonard : Je t’en prie.

Penny : Fais comme si de rien n’était.

Leonard : Sheldon ! C’était comment le magasin de BD ?

Sheldon : Bien. Le nouveau numéro de Flash est sorti.

Leonard : Super, super. Tu y es allé à pied ? Il fait frisquet.

Sheldon : Koothrappali est venu me chercher.

Leonard : Mais c’est formidable ! C’est un si bon ami. Tu sais ce que les amis ont de génial ?

Sheldon : Ils ne parlent pas incessamment sans aucune raison.

Leonard : Non, non, les amis pardonnent les petites choses.

Penny : Tu sais, je dois rentrer chez moi et me laver les cheveux.

Leonard : N’y pense même pas, mademoiselle.

Sheldon : Bonjour, monsieur l’homme le plus rapide au monde. Vous voulez me voir lire votre comic en entier ? Vous voulez me revoir ? Quelque chose ne vas pas.

Leonard : Comment ça ?

Sheldon : Je ne suis pas sûr. Ca n’est pas normal.

Leonard : Je ne sais pas de quoi tu parles. Oh, ça. C’est la faute de Penny.

                La même scène. Tout le monde mange, Sheldon essaie de trouver sa place.

Leonard : Pourquoi tu ne manges pas sur ta chaise de bureau ?

Sheldon : Pourquoi je ne mange pas sur ma chaise de bureau ?

Penny : C’est parti.

Sheldon : C’est ma chaise de bureau. C’est là que je travaille. Je ne mange pas sur ma chaise et je ne travaille pas sur le canapé. Je travaille sur ma chaise et je mange sur le canapé.

Leonard : Frappadingue.

Howard : Il y a une solution évidente. Lève-toi. Le problème est résolu. On s’en fiche de ta place. T’es pas fou, toi.

Sheldon : Excusez-moi, mais le problème n’est pas résolu. Si ta tête avait été accidentellement amputée et qu’on te greffait une tête d’âne à la place, le problème serait-il résolu ?

Leonard : Si c’était ta tête, oui.

Penny : Sheldon, je suis vraiment désolée, mais c’est juste pour une semaine. Tu ne peux pas être plus souple ? Désolée, j’ai pas bien réfléchi.

Sheldon : Tu prétends que ça durera une semaine, mais je ne me fie pas à ton teinturier.

Penny : Pourquoi ?

Sheldon : Tu n’as pas vu sa pancarte ? Il n’est pas teinturier à plein temps. Il fait aussi des clés.

Leonard : Oh, pour l’amour de Dieu, Sheldon.

Sheldon : C’est important, la concentration. Michael DeBakey organisait-il des mariages entre deux greffes cardiaques ? Alexander Fleming était-il aussi coiffeur ? « Merci d’avoir découvert la pénicilline. Je peux avoir plus de gonflant ? »

Howard : Oh, on dirait que je vais f                aire l’amour ce soir. Hé, bébé…

Penny : C’est sa main droite qui l’appelle ?

Leonard : Non, c’est Leslie Winkle. C’est une longue histoire.

Howard : Je viens te chercher dans dix minutes. Messieurs, adieu.

Leonard : Je pensais qu’on allait jouer à Halo, ce soir.

Howard : Que suis-je censé faire, Leonard ? Il y a une femme là-bas qui meurt d’envie de coucher avec moi. Tu comprends toi ?

Penny : Non, pas du tout.

Howard : Néanmoins, je dois vous quitter. Je vous ai raconté ? Leslie m’a pistonné pour le voyage à Genève pour voir le Supercollisionneur du CERN.

Leonard : C’est pas juste. Tu n’es même pas un physicien.

Howard : D’accord, il y a deux façons de voir les choses…

Leonard : Sort.

Howard : Bye.

                La chambre de Howard.

Leslie : Tu t’améliores.

Howard : Je te remercie. Ca m’aide de pouvoir m’entraîner sur une vraie femme.

Leslie : Hé, écoute. Samedi, ma sœur se marie. Je veux que tu m’y accompagnes. Tenue de soirée exigée.

Howard : Oui, eh bien, je préfère pas.

Leslie : Pourquoi ?

Howard : Quand je vais à un mariage, c’est pour arnaquer les demoiselles d’honneur dodues. Qu’est-ce que je ferais accompagner ?

Leslie : Oh, très bien. Je comprends.

Howard : Merci.

Leslie : Hé, je suis vraiment désolée pour le voyage à Genève.

Howard : Pourquoi ?

Leslie : T’es pas au courant ? J’ai dû réduire le nombre de personnes, il n’y a plus de place pour toi.

Howard : C’est arrivé quand ?

Leslie : Il y a 12secondes.

Howard : Attends un peu. Tu veux dire que si je vais pas au mariage, je ne peux pas aller à Genève ?

Leslie : En fait, j’essaie de ne pas le dire.

Howard : D’accord, désolé, mais ça me gêne un peu.

Leslie : Comment ça ?

Howard : C’est comme si tu me manipulais avec du nouveau matériel et des voyages.

Leslie : Eh bien, si je te manipulais pas avec du matériel et des voyages, c’est moi qui serais gênée.

Howard : Pourquoi ?

Leslie : Parce qu’on serait un vrai couple, avec des sentiments et tout le bordel.

Howard : Donc, au fond, je suis qu’un sexe toy corrompu.

Leslie : Non, pas du tout. T’es aussi décoratif. Alors ? Qu’en penses-tu ?

Howard : Maman, il faut que tu me loues un smoking !

Mère d’Howard (voix) : Tout de suite ? Quel genre de cochonneries vous fabriquez là-haut ?

                L’appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : Pourquoi tu t’accroupis là ?

Sheldon : C’est ma place. Où veux-tu que je m’accroupisse ?

Leonard : Je ne sais pas. Au Texas ?

Penny (arrivant avec le coussin) : Voilà, tout droit sorti du pressing, comme neuf !

Leonard : Vraiment ? Super. Sheldon, regarde, comme neuf.

Sheldon : Grâce à ce serrurier ? J’en doute.

Penny : Allez, Sheldon. Essaie, au moins.

Sheldon : Très bien.

Penny : Voilà, ce sera bien confortable. Zéro, zéro, zéro.

Sheldon : Il y a un autre zéro. Tu as oublié le paramètre temporel.

Penny : Assieds-toi, bon sang.

Sheldon : Non.

Penny : Comment ça « non » ? C’est quoi le problème ?

Leonard : Rien, c’est lui le problème.

Penny : Il est comme avant…

Leonard : Penny, Penny, je crois savoir quoi faire. Sheldon, j’ai une mauvaise nouvelle.

Sheldon : Encore une ?

Leonard : Je crains que oui. Tu sais le poulet aux noix de cajou du lundi soir ?

Sheldon : Oui, celui du Palais du Sichuan.

Leonard : Le Palais du Sichuan a fermé il y a deux ans.

Sheldon : Quoi ? D’où vient mon poulet aux noix de cajou ?

Leonard : Du Dragon Doré.

Sheldon : Non, ce n’est pas normal. Ce sont toujours les emballages du Palais du Sichuan.

Leonard : Eh bien, avant la fermeture, j’ai acheté 4000 emballages. Je les gardes dans le coffre de ma voiture.

Sheldon : Mais. Oh, ça change tout.

Leonard : C’était pour faire diversion du coussin.

Sheldon : Qu’est-ce qui est réel ? Comment le savoir ?

Penny : Tu l’as inventé, hein ?

Leonard : Oh, mon Dieu, j’aurais tant aimé.

Sheldon : Leonard ?

Leonard : Oui, mon pote.

Sheldon : Je n’aime toujours pas ce coussin.

                La grange de paintball.

Leonard : Bon, tout d’abord, Penny, merci d’être venue.

Penny : Merci pour les chaussures.

Leonard : Penny est une tireuse hors pair. On a une chance de gagner, cette fois.

Howard : C’est quoi le plan ?

Leonard : Très bien. On sort tous en courant. Sheldon et moi, on coupe à gauche, derrière ces arbres. Raj, Howard et Leslie, restez à droite, derrière les rochers. On aura une super vu pour voir Penny dégommer tout le monde.

Sheldon : Une chose avant de commencer.

Leonard : Quoi, Sheldon ? (Sheldon tire sur Penny).

Penny : Ca va pas ?

Sheldon : C’était pour mon coussin.

Leonard : Sheldon, Penny était notre seul espoir.

Sheldon : Désolé, Leonard. Mais la vengeance est un plat qui se mange froid.

Penny : Mon cul. (Penny tire sur Sheldon).

Sheldon : Elle ne peut pas, elle est morte.

Leonard : Il a raison. Tu ne peux pas. (Leonard tire sur Sheldon).

Sheldon : Et bien, si nous nous abaissons à l’anarchie… (Sheldon tire sur Leonard).

Howard : D’accord, à plus.

Leonard: Où allez-vous?

Leslie : On va se rendre et on file au resto.

Fin de l’épisode.

Scene: The paintball range.

Howard: That was close.

Raj: God, I love the smell of paintballs in the morning.

Howard: Yeah, still funny, Raj.

Leonard: There’s no way we can get to the ridge. The Chemistry Department has us completely cut off.

Howard: But what about the creek bed?

Sheldon: The Pharmacology Department controls that, and they’re all hopped up on experimental steroids.

Raj: Well, that’s it then, we’re doomed.

Sheldon: I think the time has come to acknowledge that we are paying the price for some of us failing to attend my Physics Department paintball strategy meeting.

Howard: I told you my mom has spider veins, I had to take her to the laser clinic.

Sheldon: And I told you I wanted to see a doctor’s note.

Raj: We need a plan. How about Operation Hammer of the Gods?

Leonard: I forget. Which one is Hammer of the Gods?

Raj: We hide behind the Dumpsters in the parking lot and ambush people when they come to pee.

Howard: No go. The Dumpsters are deep in Astronomy Department territory.

Leonard: No, that shouldn’t be a problem, Venus is up during the day. They’re probably just all staring at the sky.

Sheldon: All right, what we need now is a tactical retreat. Did you see the episode of Stargate where they found themselves on a planet with a culture based loosely on Earth’s Athens and Sparta? Not important. Leonard, Raj and I are going to burst out the door and run away, Howard will cover us.

Howard: Why don’t I run away and you cover me?

Sheldon: Because you chose your mother’s veins over victory. On three. One, two, three, go!

Howard: I had to take her! It’s almost bathing suit weather!(Another player bursts through the door)

I surrender! Don’t shoot! They went that way!

Leslie: Howard, I’m on your team.

Howard: Oh, Leslie, thank God.

Leslie: Where’s the rest of your squad?

Howard: Ah, they left me here to die. What about yours?

Leslie: Dead, all of them.

Howard: Sorry.

Leslie: Don’t be. It was friendly fire. They just wouldn’t listen.

Howard: Well, we’re surrounded, so I guess there’s nothing for us to do but wait to be captured or killed.

Leslie: Hmm, that’s the worst part, the waiting.

Howard: All the while knowing that there’s a paint pellet out there with your name on it.

Leslie: Yeah, the big wet ball of death. Kind of makes you feel more alive, doesn’t it?

Howard: It kind of does.

Leslie: I say we make every moment count.

Howard: I agree. How exactly do we do that? (Leslie kisses him)

Leonard (voice): Howard, why aren’t you covering us? We’re getting slaughtered out here!

Howard: War is hell.

Credits sequence.

Scene: The university cafeteria.

Raj: Did you guys see the new budget memo that went out this morning?

Leonard: Yeah, more cutbacks.

Sheldon: Unacceptable. It baffles me why they don’t simply let some of you go so that there’s money available for my research.

Leonard: You know what baffles me, Sheldon?

Sheldon: Based on your academic record, any number of things, I would imagine.

Leslie: Hey, guys.

Leonard: Hey, Leslie.

Howard: Hey.

Leslie: Howard, I got the approval for the rapid prototyper you wanted.

Howard: That’s great, Leslie. Thanks.

Leslie: You scratch my back, I scratch yours. Rawr.

Raj: What was all that about?

Howard: Oh, uh, no big deal. They gave Leslie control of some unrestricted grant money.

Leonard: Yeah, okay, but what’s with the back-scratching and the meow!

Sheldon: I believe the back-scratching metaphor generally describes a quid pro quo situation where one party provides goods or services to the second party in compensation for a similar action.

Leonard: Thank you.

Sheldon: The mrow, that sounded to me like an African civet cat.

Leonard: Are you done?

Sheldon: No. Despite what the name suggests, the civet cat is not a true cat. Now I’m done.

Raj: You know what I’m thinking? I’m thinking Howard wasn’t making a back-scratching metaphor. I’m thinking there was some actual scratching involved.

Leonard: What about it, Howard?

Howard: Okay, I didn’t want to say anything ’cause I know you and Leslie have a little history.

Leonard: I don’t care about that.

Howard: Great, ’cause I’ve been dying to say something.

Leonard: You and Leslie?

Howard: In the paintball shed! Twice!

Sheldon: Is that why you didn’t cover our escape and let us get cut down like animals?

Howard: Oh, yeah, sorry about that.

Sheldon: My good man, dereliction of duty in the face of the enemy is a court-martial offense.

Howard: Court-martial, schmort-martial, Leslie Winkle is the fifth girl I’ve ever had sex with. I mean, for free.

Raj: And plus, you got a rapid prototyper. That’s an expensive piece of equipment, dude.

Leonard: And the rest of us have had our budgets cut to the bone.

Howard: Okay, one way to look at this is that I’m getting new equipment, and you’re not, and that’s unfair. But a better way to look at this is that I’m getting sex and you’re not, and that’s delightful.

Scene: The apartment. Leonard is looking at Penny’s laptop.

Penny: The whole thing froze. I don’t know what happened.

Leonard: Calm down. We’ll figure it out.

Penny: How can I calm down? I’m gonna lose my whole shopping cart. That’s three hours of picking out shoes just shot to hell.

Sheldon: Hello, Penny.

Penny: Hello, Sheldon.

Sheldon: You’re in my spot.

Penny: Are you planning on sitting here?

Sheldon: No, I’m going to the comic book store.

Penny: Then what difference does it make?

Sheldon: What difference does it make?

Leonard: Here we go.

Sheldon: That is my spot. In an ever-changing world, it is a single point of consistency. If my life were expressed as a function on a four-dimensional Cartesian coordinate system, that spot at the moment I first sat on it would be zero-zero-zero-zero.

Penny: What?

Leonard: Don’t sit in his spot.

Penny: Fine. (Moves) Happy?

Sheldon: I’m not unhappy.

Penny: Boy, I love him, but he is one serious wackadoodle.

Leonard: Okay, that should do it.

Penny: Oh, thank you. You are a lifesaver.

Leonard: That’s a lot of shoes you ordered.

Penny: Yeah, you know the sad thing is, it’s really not. Ooh, is this one of those paintball guns?

Leonard: Yeah. You ought to come out with us sometime.

Penny: Oh, no, thanks. I’m from Nebraska. When we shoot things, it’s because we want to eat them or make them leave our boyfriends alone. (Gun goes off and shoots three paint pellets onto Sheldon’s spot.)

Scene: Howard’s bedroom.

Leslie: Boy, your heart’s racing. I must’ve really gotten you going.

Howard: Well, it’s partly you, partly my transient idiopathic arrhythmia.

Leslie: Sexy.

Howard: Can I assume that you likewise found the experience…

Leslie: Satisfactory?

Howard: That wasn’t quite the word I was looking for, but sure, I’ll do this pass-fail.

Leslie: Hey, are you enjoying that prototyper I got you?

Howard: Oh, it’s great. Everybody in the Engineering Department is eating their hearts out.

Leslie: Isn’t it nice when your good fortune makes others miserable?

Howard: You know, most people don’t get that.

Howard’s Mother (voice): Howard, I’m home!

Howard: Oh, great.

Howard’s Mother (voice): Book club was cancelled! That thing on Phyllis’s neck opened up again!

Howard: I’m busy, Ma!

Howard’s Mother (voice): Too busy to help your mother with her zipper?

Howard: Don’t come in, Ma!

Howard’s Mother (voice): Why not?

Leslie: He’s got company!

Howard: Oh, there’s the arrhythmia.

Howard’s Mother (voice): Is she Jewish?

Howard: Are you Jewish?

Leslie: No.

Howard: Yes!

Howard’s Mother (voice): Okay, then you kids have fun! Use protection!

Scene: The apartment. Leonard is trying to wash the paint off Sheldon’s seat.

Penny: You think he’ll notice?

Leonard: There’s a chance.

Penny: Oh, what are we gonna do?

Leonard: We? No, no, no, you had your chance to be we for, like, a year and a half now. Right now, you are you, and you are screwed.

Penny: Why do we have to tell him I did it?

Leonard: Well, we’re not gonna tell him I did it.

Penny: Okay, okay, how about this? We tell him somebody broke in.

Leonard: Just to shoot the couch with a paintball gun?

Penny: I’m sorry, I buy it. All those people are on drugs.

Leonard: We could tell him they wanted the couch to stay away from their boyfriend.

Penny: Okay, fine. Well, what if we just flip it over? There. Looks fine, right?

Leonard: Mm, butt print. There’s no discernible butt print.

Penny: Oh, come on. (Sits and wriggles around) There, butt print.

Leonard: It’s too small and too perfect.

Penny: Thank you.

Leonard: You’re welcome.

Penny (as Sheldon enters): Shh! Act normal.

Leonard: Sheldon! How was the comic book store?

Sheldon: Fine. The new issue of Flash is out.

Leonard: Great, great. Did you walk the whole way? It’s a little chilly.

Sheldon: Koothrappali picked me up.

Leonard: Isn’t that terrific? He is such a good friend. You know what the best thing about friends is?

Sheldon: They don’t talk incessantly for no particular reason.

Leonard: No, no, friends forgive the little things.

Penny: You know, I gotta go home and wash my hair.

Leonard: Don’t you dare, missy.

Sheldon: Hello, fastest man alive. Want to see me read your entire comic book? Want to see it again? Something’s wrong.

Leonard: What do you mean?

Sheldon: I’m not sure. It doesn’t feel right.

Leonard: I don’t know what you’re talking about. Oh, that. Penny did that.

Scene: The same. Everyone is eating. Sheldon is perched on the back of Leonard’s chair. He keeps making moaning noises. Saying “Excuse me” he tries moving back to his spot, but the cushion is not there. He tries perching on the arm in various positions.

Leonard: Why don’t you just eat in your desk chair?

Sheldon: Why don’t I just eat in my desk chair?

Penny: Here we go.

Sheldon: That is my desk chair, that is where I work. I don’t eat in my desk chair and I don’t work in my spot. I work in my desk chair and eat in my spot.

Leonard: Wackadoodle.

Howard: You know, there’s kind of an obvious solution here. (To Raj) Get up. (Raj does. Howard moves his cushion across to Sheldon’s spot) There. Problem solved. (Raj whispers to him) Nobody cares where you’re going to sit. You’re not crazy.

Sheldon: Excuse me, but the problem is not solved. If your head had been accidentally amputated, and we transplanted a dog’s head in its place, would that be “problem solved”?

Leonard: If it were your head, it would be.

Penny: Sheldon, I am really, really sorry, but it’s only for a week. Can’t you be a little bit flexible? Yeah, sorry. I didn’t really think that through.

Sheldon: You claim it’s going to be a week, but I have no faith in your dry cleaner.

Penny: Why not?

Sheldon: Did you notice the sign on his counter? He’s not a full-time dry cleaner. He also makes keys.

Leonard: Oh, for God’s sake, Sheldon.

Sheldon: Focus is important. Was Michael DeBakey a wedding planner in between heart transplants? Did Alexander Fleming moonlight as a hairdresser? “Thanks for discovering penicillin, now how about we try a bouffant?”

Howard (after his phone rings): Ooh, looks like I’m gonna have sex tonight. Hey, baby…

Penny: His right hand is calling him?

Leonard: No, it’s Leslie Winkle. It’s a long story.

Howard: I’ll pick you up in ten minutes. Gentlemen, adieu.

Leonard: I thought we were going to play Halo tonight.

Howard: What am I supposed to do, Leonard? There’s a woman out there anxious to have sex with me. You understand, right?

Penny: No. Not at all.

Howard: Nevertheless, I must depart. By the way, did I tell you? Leslie pulled some strings and got me on the research trip to Geneva to check out the CERN Supercollider.

Leonard: That’s not fair. You’re not even a physicist.

Howard: Okay, there are two ways of looking at this…

Leonard: Get out.

Howard: Bye.

Scene: Howard’s bedroom.

Leslie: You’re improving.

Howard: Thank you. It helps when I get to practice with a real woman.

Leslie: Hey, listen. Saturday my sister’s getting married. I.. I want you to come with me. It’s black tie.

Howard: Yeah, gee, I’d really rather not.

Leslie: Why not?

Howard: When I go to weddings, it’s to scam on chunky bridesmaids. I don’t know what I would do with a date.

Leslie: Oh, all right. I understand.

Howard: Thanks.

Leslie: Hey, I’m really sorry about that Geneva trip.

Howard: What about it?

Leslie: Oh, didn’t you hear? I had to reduce the number of people going, and you didn’t make the cut.

Howard: When did that happen?

Leslie: About 12 seconds ago.

Howard: Well, hold on. Are you saying if I don’t go to the wedding, I can’t go to Geneva?

Leslie: Actually, I’m trying not to say it.

Howard: Okay, I’m sorry, but that makes me a little uncomfortable.

Leslie: How so?

Howard: Because it’s like you’re controlling me with new equipment and research trips.

Leslie: Well, if I weren’t controlling you with new equipment and research trips, then I’d be uncomfortable.

Howard: How so?

Leslie: ‘Cause then we’d be in, like, a real relationship with feelings and all that crap.

Howard: So, bottom line, I’m just a bought-and-paid-for sex toy.

Leslie: No. No, not at all. You’re also arm candy. So? What do you think?

Howard: Hey, Ma, you got to rent me a tux!

Howard’s Mother (voice): Right now? What kind of sex are you having up there?

Scene: The apartment

Leonard: Why are you crouching there?

Sheldon: This is my spot. Where else am I supposed to crouch?

Leonard: I don’t know. Texas?

Penny (arriving with cushion): Here you go. Fresh from the cleaners, good as new.

Leonard: Really? Great. Sheldon, look. Good as new.

Sheldon: From that key maker, I highly doubt it.

Penny: Come on, Sheldon. Just give it a try.

Sheldon: All right.

Penny: There, nice and comfy cosy. Zero, zero, zero.

Sheldon: There’s one more zero. You forgot the time parameter.

Penny: Sit on the damn couch.

Sheldon: Nope.

Penny: What do you mean, nope? What’s wrong with it?

Leonard: Nothing, it’s what’s wrong with him.

Penny: It’s exactly the same…

Leonard: Penny, Penny, I think I know what to do. Sheldon, I have some bad news.

Sheldon: More?

Leonard: I’m afraid so. You know the cashew chicken I get you Monday nights?

Sheldon: Yes. From Szechuan Palace.

Leonard: Szechuan Palace closed two years ago.

Sheldon: What? Wh-Where did my cashew chicken come from?

Leonard: Golden Dragon.

Sheldon: No. No, this isn’t right. Our food always comes in Szechuan Palace containers.

Leonard: Yeah, well, before they went out of business, I bought 4,000 containers. I keep them in the trunk of my car.

Sheldon: But. Oh, this changes everything.

Leonard: I thought that might take his mind off the cushion.

Sheldon: What’s real? What isn’t? How can I know?

Penny: You did make that up, right?

Leonard: Oh, God, I wish I had.

Sheldon: Leonard?

Leonard: Yeah, buddy?

Sheldon: I still don’t like this cushion.

Scene: The paint ball range.

Leonard: Okay, first of all, Penny, thank you for coming.

Penny: Thanks for the shoes.

Leonard: Penny is an amazing shot. I think we have a real chance to win this week.

Howard: What’s the plan?

Leonard: Okay. Now, we all run out. Sheldon and I will cut to the left behind these trees. Raj, Howard and Leslie flank to the right behind the rocks. Then we’ll all have a great view as Penny runs out and kills everyone else in sight.

Sheldon: Right, just one thing before we start.

Leonard: What is it, Sheldon? (Sheldon shoots Penny)

Penny: What the hell?

Sheldon: That was for my cushion.

Leonard: Sheldon, Penny was our only hope.

Sheldon: I’m sorry, Leonard. But revenge is a dish best served cold.

Penny: Screw that. (Shoots Sheldon)

Sheldon: She can’t shoot me. She’s dead.

Leonard: He’s right. You can’t. (Shoots Sheldon)

Sheldon: Well, if we’re going to descend into anarchy (Shoots Leonard)

Howard: Okay, see you.

Leonard: Where are you going?

Leslie: Surrender, then Denny’s.

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 96 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

DrumLiet 
06.10.2019 vers 13h

Juju1299 
27.08.2019 vers 00h

pilato 
20.08.2019 vers 15h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

stella 
08.01.2019 vers 13h

chocoubl 
11.11.2018 vers 11h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Prix Nobel de Physique

Prix Nobel de Physique
Le mardi 8 octobre 2019 a eu lieu, à Stokholm, la remise du Prix Nobel de Physique. Ulf Danielsson,...

Saison 11 sur Netflix !

Saison 11 sur Netflix !
La série continue sur Netflix  A partir du 01 septembre 2019, la saison 11 de The Big Bang Theory...

HypnoAwards 2019

HypnoAwards 2019
Dans la catégorie Meilleure comédie du network, The Big Bang Theory ressort grande gagnante. Elle...

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant
Kaley Cuoco a créé sa société de productions, Yes, Norman Productions. Elle avait un droit d'option...

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn
Deux affiches promotionnelles de la série animée Harley Quinn, dans laquelle Kaley Cuoco double le...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

langedu74, 18.10.2019 à 18:35

HypnoClap : il reste 4 chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards ! Et toujours les jeux d'Halloween

pretty31, Avant-hier à 12:46

Plus que deux chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards sur HypnoClap

juju93, Avant-hier à 17:48

Encore 3 jours pour voter à la 3ème catégorie des L d'or (awards) de The L Word : personnage secondaire masculin. Oui nous avons aussi des hommes !

ophjus, Avant-hier à 19:50

Bonsoir, un nouveau sondage est sur le quartier Reign, pas besoin de connaître la série !

chrismaz66, Hier à 12:11

Bonjour, 2 nouveaux sondages Kaamelott et Torchwood, l'un des 2 est drôle ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site