VOTE | 405 fans

#213 : L'Algorithme de l'Amitié

Résumé : Sheldon souhaite utiliser un équipement qui est géré par l'antipathique Barry Kripke. Il décide donc de devenir son ami mais n'y arrive pas. Il demande alors à ses amis de répondre à des questions sur leur amitié puis fini par développer un algorythme pour se faire des amis.

Popularité


5 - 2 votes

Titre VO
The Friendship Algorithm

Titre VF
L'Algorithme de l'Amitié

Première diffusion
19.01.2009

Première diffusion en France
16.05.2009

Vidéos

L'algorithme de Sheldon

L'algorithme de Sheldon

  

Sheldon à la bibliothèque

Sheldon à la bibliothèque

  

Sheldon fait de l'escalade

Sheldon fait de l'escalade

  

Plus de détails

Scenario : Richard Rosenstock, Steven Molaro, Bill Prady & Chuck Lorre
Réalisation :
Mark Cendrowski

Guests : John Ross Bowie (Barry Kripke), Will Deutsch (Jeremy), Jane Galloway Heitz (Mildred), Jane Zdanow (Rebecca)

     Les garçons sont à la caféteria, et discutent de pudding : Raj clame que le pudding au goût de tapiocca est le meilleur alors que Sheldon soutient que c'est évidemment celui au chocolat. Howard l'interrompt en détournant la conversation sur le fait qu'il aimerait se faire pousser une moustache, à la Tom Selleck (Magnum), ce qui rend fou Sheldon. Heureusement pour lui, Leonard lui propose de le laisser terminer son discours sur la dangerosité du tapioca.

Ils sont interrompus par Barry Kripke, qui se moque du fait que Leonard n'ait aucun résultat sur ses expériences, malgré 20.000 tests. Ses camarades le soutiennent.
Sheldon dit que même s'il ne l'aime pas, c'est Kripke qui la grille scientifique dont il aurait besoin : Leonard lui répond que ça s'annonce difficile puisque Kripke ne laisse que ses amis s'en servir. Sheldon décide donc qu'il doit devenir ami avec Kripke, mais ce dernier ne semble pas interéssé.

     Leonard aide Penny qui souhaite que les emails d'Howard aillent directement parmis les courriers indésirables : ils ont en effet reçu des photos de lui en maillot de bain, alors qu'en fait il s'agissait de ses traces de bronzage ...

Sheldon continue d'essayer de devenir l'ami de Kripke, mais vu ses compétences en sociabilité, cela s'avère difficile. Penny demande à Leonard comment ils sont devenus amis : Leonard aurait simplement répondu à une annonce où Sheldon cherchait un colocataire non-siffleur, Leonard croyant qu'il plaisantait. Finalement, il admet que leur colocation se passe bien, même s'il regrette de ne pouvoir siffler, ce dont Penny doute. Leonard le lui prouve en sifflant pendant à peine une seconde jusqu'à ce que Sheldon l'arrête en déclarant "Premier avertissement".
 
      Sheldon va voir Penny à son appartement, et lui demande de répondre à un questionnaire pour comprendre ce que ses amis actuels aiment chez lui, vu qu'il a des difficultés à se faire un nouvel ami. Penny se demande si c'est vraiment la meilleure solution pour résoudre son problème, sachant qu'elle va y passer trois heures afin de répondre aux 211 questions de Sheldon... Il la rassure puisqu'il a écrit les questions de façon très scolaire. Penny lui demande s'il a déjà envisagé de devenir ami en étant agréable : Sheldon lui répond que sa théorie est très intéressante, et qu'elle devrait la développer dans l'essai qu'elle va devoir rédiger pour son questionnaire.

      Sheldon s'avoue déçu des réponses de Leonard à son questionnaire, car il a suivi un schéma afin de répondre, au lieu de répondre honnêtement. Leonard lui dit qu'il ferait d'aller dehors et de se faire des amis, au lieu de s'attarder sur la théorie, comme il l'a fait pour apprendre à nager (il est passer par Internet et sait nager sur le sol). Sheldon pense plutôt qu'il doit en apprendre plus via d'éventuels livres sur le sujet.

      A la librairie, où il est accompagné de Leonard, il ne trouve aucun livre sur comment se faire des amis, à part dans la section enfant. Il y réalise qu'il a de nombreux points communs avec une petite fille. La conversation prend une étrange tournure et Leonard préfère les interrompre.
 
     Sheldon pense avoir réussi à isoler un algorithme pour se faire de nouveaux amis. Leonard, Howard et Raj doutent que cela soit possible, mais Sheldon expérimente son algorithme sur Kripke. Quand Sheldon arrive à une impasse, Howard l'aide et Sheldon finit par accepter une activité : l'escalade. Lorsque Kripke et Sheldon escaladent un mur en intérieur, Sheldon se retrouve en difficulté en plein milieu et s'évanouit à cause de sa peur du vide.

       A l'appartement, Leonard apprécie les joies des sifflements avec Howard et Raj (et Penny) vu que Sheldon n'est pas là. Il finit par les rejoindre en compagnie de Kripke. Sheldon annonce à ses amis que maintenir cinq amis en même temps demande trop d'efforts et qu'il va devoir en abandonner un. Il précise qu'il garde Leonard vu que c'est son colocataire et son moyen de transport. Il garde également Howard et Penny, et décide de laisser tomber Raj.

Quand Sheldon demande à Kripke s'il peut utiliser la grille vu qu'ils sont amis, Kripke refuse car il y a un emploi du temps précis. Sheldon décide donc d'abandonner Kripke et de reprendre Raj parmis ses amis.

       Sheldon s'essaie une nouvelle fois à l'escalade, sous les yeux de Leonard, Raj et Howard, mais s'évanouit une nouvelle fois avant d'atteindre le sommet. 

La cafétéria de l’université.

Raj : Mmm, messieurs, je vous le dis, le plus mauvais pudding au tapioca est meilleur que le meilleur pudding de n’importe quel autre parfum.

Sheldon : Tout d’abord, ton axiome est erroné, le meilleur pudding, c’est au chocolat. Deuxièmement, la structure organique du tapioca en fait une gelée potentiellement mortelle. Le tapioca provient…

Howard : Hey, je vais me faire pousser la moustache.

Leonard : Ah, sans blague ! En croc, en guidon, style sudiste ?

Sheldon : Il est extrait de la plante…

Howard : Je ne suis pas encore sûr. Vous savez, Georges Clooney en porte une.

Raj : Vraiment ? Je l’ai vu au supermarché, une fois. Il achetait de la tequila.

Howard : Oh, un mec comme lui a pas de laquais pour lui acheter son alcool.

Leonard : Bon c’est cruel. Laissons-le finir avant que sa tête n’explose.

Howard : Bon Sheldon, pourquoi le tapioca…

Sheldon : Le tapioca provient des racines de la manihot esculenta ! en raison d’une forte concentration de cyanure, il est toxique dans sa forme brute et mortelle s’il est mal préparé.

Raj : Tu te sens mieux maintenant ?

Sheldon : Il est cultivé au Brésil, comme la fève de cacao, qui donne le chocolat, le meilleur pudding. Vous aviez promis de ne plus recommencer !

Kripke : Hey Hofstadter !

Leonard : Hey Kripke.

Kripke : On m’a parlé de ton expérience sur les antiprotons. 20 000 tests et aucun résultat significatif. Impressionnant.

Howard : Quel crétin !

Raj : T’inquiète pas Leonard. Même négatifs, ça reste des résultats.

Howard : Même s’il y en a 20 000.

Leonard : C’est bon ! Arrêtez de me remonter le moral.

Howard : Allez, ne le laisse pas t’atteindre. C’est Kripke.

Raj : Oui, c’est un énorme crétin.

Howard : C’est pour ça qu’il mange tout seul, au lieu d’être à la table des cools.

Raj : Grave !

Sheldon : C’est vrai, Kripke n’a pas les compétences sociales que nous possédons tous. Mais il gère aussi la nouvelle grille de science informatique que j’aimerais utiliser pour des simulations sur la formation de l’univers.

Leonard : Bonne chance pour l’avoir. Seuls ses amis peuvent l’utiliser.

Sheldon : Alors, la solution est simple. Il doit devenir mon ami. Kripke !

Kripke : Ouais.

Sheldon : Que penses-tu de l’idée que l’on devienne amis ?

Kripke : Je dirais que je n’ai pas d’intérêt à devenir ton ami.

Sheldon : Vraiment ? Ca me semble irréfléchi de la part de quelqu’un considéré comme désagréable. Prends donc le temps d’y réfléchir

Kripke : Oui, je vais le faire.

Sheldon : Et bien, je pense que c’est un bon début.

Générique

L’appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : Voilà ! Maintenant, tous les e-mails de Wolowitz iront directement dans les indésirables.

Penny : Merci. L’e-mail ça va encore, par rapport à ses photos de vacances en maillot de bain.

Leonard : Oui, je l’ai reçu aussi. C’est pas un maillot de bain, c’est une trace de bronzage.

Sheldon (au téléphone) : Bonjour, ici Sheldon Cooper. Je laisse un message pour Barry Kripke. Barry, j’ai été content de te voir tout à l’heure à la cafétéria. J’ai vu que tu avais commandé une salade du chef. Apparemment, tu ignorais que la salade du chef est un prétexte pour utiliser des restes de viande. Néanmoins, j’espère que tu l’as appréciée. Je donnais suite à notre amitié en instance et attends de tes nouvelles en ce qui concerne son avancement. Sheldon Cooper.

Penny : Qu’est-ce qui se passe avec Ichabod ?

Leonard : Oh, il essaie de se faire un nouvel ami.

Penny : Oh vraiment ? Et bien, tant mieux pour lui.

Leonard : A moins d’en fabriquer un en bois comme Gepetto, ça m’étonnerait que ça arrive.

Penny : Eh bien, comment vous êtes devenus amis ?

Leonard : Il y avait un tract sur le panneau à l’université. Recherche colocataire, siffleur s’abstenir.

Penny : Et tu as accepté ?

Leonard : Je pensais qu’il plaisantait. Tu serais surprise par le nombre de physiciens capricieux.

Penny : Et Howard et Raj ? Comment est-il devenu ami avec eux ?

Leonard : Je ne sais pas. Comment le benzène est-il formé par les atomes de carbone ? Proximité et couche de valence.

Penny : Et bien oui, bien sûr. Dit comme ça. Mais tout va bien là.

Leonard : Je suppose. Mais siffler me manque.

Penny : Oh allez, vraiment ? (Leonard siffle).

Sheldon : Premier avertissement.

Devant la porte de Penny.

Sheldon : (toc, toc, toc) Penny, (toc, toc, toc) Penny, (toc, toc, toc) Penny. C’est pour toi.

Penny: Bonjour, Sheldon.

Sheldon: Salut.

Penny: Qu’est-ce que c’est?

Sheldon : Un questionnaire que j’ai imaginé. J’ai des difficultés pour devenir ami avec un collègue. Je fais donc des recherches pour comprendre pourquoi mes amis actuels m’aiment.

Penny : Oui. Et bien, c’est une bonne question. Mais tu crois vraiment que c’est la meilleure façon de faire ?

Sheldon : Je sais. Les sciences sociales, c’est des balivernes. Mais à moins de te planter des électrodes dans le cerveau, et d’enregistrer tes réactions en ma compagnie, c’est le mieux que je puisse faire.

Penny : D’accord, question. «  Qu’est-ce qui caractérise le mieux Sheldon Cooper : l’intelligence, une hygiène méticuleuse, l’espièglerie ou l’écriture d’applets JAVA ? »

Sheldon : Je sais, j’ai peut-être commencé avec une assez évidente. Ce qui me caractérise le mieux est l’espièglerie. Voilà, tu peux remplir la première. Mais pour la suite, tu seras seule. Ca te prendra à peine  heures.

Penny : Attends. Combien il y a de questions sur cette chose?

Sheldon : Seulement 211. Ne t’inquiète pas, par respect envers toi, je les ai rédigées en français niveau bac.

Penny : Merci mon pote.

Sheldon : De rien, mon amie.

Penny : Sheldon, chéri, t’as déjà envisagé de te faire des amis en étant… je sais pas, agréable ?

Sheldon : C’est une hypothèse qui suscite la réflexion. Puis-je te suggérer d’en faire le sujet de ta dissertation.

L’appartement de Leonard et Sheldon.

Sheldon : Ton questionnaire, très décevant.

Leonard : J’ai répondu à toutes les questions, Sheldon.

Sheldon : Tu as répondu en suivant un schéma : A B B A C A B B A C.

Leonard : Oh, tu t’en es aperçu…hein ?

Sheldon : Comment ne pourrais-je pas ?

Leonard : Allez ! Il y avait plus de 200 questions. Et regarde, certaines… « Sheldon est à la camaraderie ce que la navette spatiale est à … », blanc ?

Sheldon : Il y avait plusieurs réponses acceptables. Par exemple, C : Transport spatial. Mais certainement pas B : Cultivateur d’avocats. Et ta dissertation suggère que pour me faire des amis, je ferais mieux d’attendre que les Cylons prennent le pouvoir. S’il te plaît.

Leonard : Un instant. J’y ai passé du temps.

Sheldon : Oui, c’est bien mieux que Wolowitz. Il a dessiné un raton laveur avec ce qui semble être un scrotum surdimensionné.

Leonard : C’est plutôt mignon, tant qu’on ne voit pas le scrotum.

Sheldon : Comment puis-je espérer me faire de nouveaux amis, si mes amis actuels n’ont même pas quelques heures à me consacrer pour m’aider ?

Leonard : Sheldon, je ne vais pas défendre le raton laveur aux grosses noix.

Sheldon : Je ne vois pas comment tu pourrais.

Leonard : Ce que j’essaie de dire, c’est que tu ne peux pas aborder ça comme un pur exercice intellectuel.

Sheldon : Que veux-tu dire ?

Leonard : Tu te souviens quand t’as voulu apprendre à nager par Internet ?

Sheldon : J’ai appris à nager.

Leonard : Sur le sol.

Sheldon : Les compétences sont transférables. Je n’ai aucun intérêt à aller dans l’eau.

Leonard : Alors pourquoi apprendre à nager ?

Sheldon : Les calottes glaciaires fondent Leonard. Dans l’avenir, la nage ne va pas être facultative. Mais ta remarque est intéressante. Je n’ai rien à établir, cette recherche doit déjà exister.

Leonard : Non ; non, je vaux dire, si tu veux apprendre à te faire des amis, alors va dans un café ou dans un musée. Rencontre des gens. Parle-leur. Intéresse-toi à leur vie.

Sheldon : Ca paraît complètement stupide. Allez.

Leonard : Où allons-nous ?

Sheldon : Tu me conduis au centre commercial. Je vais acheter un livre qui résume les théories actuelles dans le domaine de l’amitié.

Leonard : Et si tu t’allongeais sur le sol pour nager ?

Une  librairie.

 Sheldon : « Faire face à la mort d’un être cher ». Mes condoléances.

Femme dans la file d’attente : Je vous remercie.

Sheldon : Famille ou ami ?

Femme : Famille.

Sheldon : Dommage. Si ça avait été un ami, j’aurais pu combler le vide. ( La femme s’éloigne). C’est tout aussi bien, elle sentait la naphtaline.

Leonard : D’accord, si tu te mets à renifler les gens, je vais me chercher un bretzel.

Sheldon : Excusez-moi. Avez-vous des livres pour apprendre à se faire des amis ?

Libraire : Euh, ouais, mais ils sont au rayon enfant.

Sheldon : L’apprentissage peut être extrapolable et transférable.

Libraire : Euh, je suppose. C’est là-bas, à côté du petit train en bois.

Sheldon : Oh, j’adore les trains !

Libraire : Ca m’étonne pas.

Sheldon : Oh ! C’est terriblement collant. Bon, voyons voir. Bernie le lapin a deux papas maintenant. Ca doit parler de lapins homosexuels. Jerry la gerbille et les brutes du bus. Je l’ai lu, il n’aide en rien. Oh, nous y voilà. Stu le cacatoès est nouveau au zoo. « L’auteur, Sarah Carpenter, vit à Fort Wayne dans l’Indiana avec son mari et meilleur ami, Mark, et leur cacatoès Stu. » Ca ne fait pas d’elle une experte en amitié, non ?

Petite fille : Je n’aime pas les oiseaux, ils me font peur.

Sheldon : Moi aussi ! La plupart des gens ne comprennent pas. Que lis-tu ?

Petite fille : Georges le petit curieux.

Sheldon : Oh, j’aime les singes !

Petite fille : Georges est un singe.

Sheldon : Anthropomorphisé, certes. Mais un singe. Dis-moi… on pourrait aller voir des singes ensemble, un jour. Ca te plairait ?

Petite fille : Oui.

Leonard : Sheldon, tu fais quoi ?

Sheldon : Je sympathise avec cette jeune fille. Comment tu t’appelles ?

Petite fille : Rebecca.

Sheldon : Salut Rebecca, je suis ton nouvel ami, Sheldon.

Leonard : Oh que non, on y va.

Sheldon : On s’entendait bien.

Leonard : Ne regarde pas, il y a des caméras.

La cage d’escalier.

Raj : Je suis curieux. Dans la partie, « Connaissez-vous bien Sheldon », vous avez mis quoi pour son acide aminé préféré ?

Leonard et Howard : Lysine.

Raj : Mince, j’avais mis ça et j’ai changé.

Sheldon : Oh bien, vous tombez à pic. Je crois avoir isolé l’algorithme pour se faire des amis.

Leonard : Sheldon, il n’y a pas d’algorithme pour se faire des amis.

Howard : Ecoute. S’il a découvert un truc, on pourrait avoir un stand au Comic-Con. Ca rapporterait un max.

Sheldon : Voyez. Ma première approche avec Kripke souffrait des mêmes défauts qui frappaient Stu le cacatoès quand il était nouveau au zoo.

Raj : Stu le cacatoès ?

Leonard : Oui, il est nouveau au zoo.

Sheldon : C’est un livre formidable. J’en ai distillé l’essence dans ce diagramme qui va me guider.

Howard : T’as pensé à le mettre en cage quand tu le laisses seul ici ?

Sheldon (au téléphone) : Bonjour, Kripke. Oui, ici Sheldon Cooper. J’ai réalisé que tu n’avais pas retourné mes appels parce que je n’avais pas émis de suggestions concrètes pour étayer notre amitié. Peut-être pourrions-nous manger ensemble. Je vois. Dans ce cas, peut-être pourrions-nous boire une boisson chaude ? Les boissons sont usuellement du thé, du café, du chocolat chaud. Je vois. Non, non, non, attends, ne raccroche pas. Pourquoi pas une activité de loisir ? Je suis sûr que nous avons des goûts communs. Dis-moi ce que tu aimes. Vraiment ? Sur de vrais chevaux ? Dis-moi ce que tu aimes d’autre. Désolé, je ne veux pas aller dans l’eau si ce n’est pas une nécessité. Dis-moi ce que tu aimes d’autre.

Leonard : Oh oh, il est coincé dans une boucle infinie.

Howard : Je vais réparer ça.

Sheldon : Mmm, mmm. C’est intéressant. Mais la ventriloquie n’est-elle pas une activité solitaire ? Dis-moi ce que tu aimes d’autre. Est-il possible que tu aimes les singes ? Quel est ton problème ? Tout le monde aime les singes. Une minute, Kripke. Un compteur de boucle. Et une assertion sortie sur l’activité la moins déplaisante. Howard, c’est brillant ! Je suis surpris que tu l’aies vu.

Howard : Pourquoi a-t-il tant de mal à se faire des amis ?

Sheldon : Bon, Kripke, ce dernier centre d’intérêt me paraît le moins désagréable, et je propose que nous le fassions ensemble. Demain. Oui, je paierai. Très bien, au revoir. Parfait. Il est temps d’apprendre l’escalade.

Centre d’escalade.

Sheldon : Tu sais, je suis un fan de la ventriloquie. On pourrait prendre une boisson chaude avec ta marionnette ? Elle parlerait pendant que tu bois.

Kripke : Non, je veux faire de l’escalade.

Sheldon : Cela semble bien plus monolithique que sur mon ordinateur portable. Non, on s’attendrait à voir des hominidés lancer des os pour se défendre.

Kripke : Tu as le vertige, Cooper ?

Sheldon : Pas vraiment. La peur du vide est illogique. La peur de tomber est par contre prudente et évolutive. Quelle est l’altitude minimale requise pour cimenter notre amitié naissante ?

Kripke : Allez, on peut fêter son anniversaire ici. Même les gamins grimpent.

Sheldon : Des petits hominidés, peut-être. (Pour l’homme qui l’attache). Vous gagnez votre vie comme ça ? Vos parents doivent être fiers.

Kripke : On y va, Cooper.

Sheldon : J’arrive, Kripke. D’accord. Le harnais semble sécurisé. J’ai une légère incontinence, mais d’après le site, ça serait normal. Ce n’est pas si terrible. Un peu comme la natation verticale.

Kripke : Hey, regarde-toi Cooper. Ca alors, tu as fait la moitié du chemin.

Sheldon : Ah oui ? Je me suis trompé. C’est bien le vertige.

Kripke : Ca va, Cooper ?

Sheldon : Pas vraiment. Je me sens comme une fonction arc tangente à l’approche d’une asymptote.

Kripke : Tu veux dire que tu es coincé ?

Sheldon : Quelle partie tu n’as pas compris ?

Kripke : J’ai tout compris, je suis pas un demeuré. Continue à monter.

Sheldon : Oui, je ne pense pas pouvoir.

Kripke : Et bien, alors, redescends.

Sheldon : Tout aussi peu probable.

Kripke : Alors quel est le plan Cooper ?

Sheldon : Eh bien, ce n’est pas exactement un plan, mais je crois que je vais m’évanouir.

L’appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : Je suis désolé. On peut le refaire une dernière fois ?

Howard : Très bien. 1, 2, 1, 2, 3 et … (Leonard, Howard, Raj sifflent 3Sweet Georgia Brown).

Leonard: C’est pas grand chose, mais ça me manqué vraiment.

Sheldon : Bonjour à tous. J’ai invité à diner mon nouvel ami, Barry Kripke.

Ensemble : Oh…

Kripke : Bonjour à vous aussi.

Leonard : Comment c’était l’escalade ?

Kripke : Il s’est évanoui. Il était suspendu comme un gros salami.

Sheldon : C’est ma place !

Kripke : Oh, tu as une place préférée ? T’es vraiment cinglé.

Howard : Tu vas pas faire long feu.

Leonard : Tu veux de la nourriture chinoise ?

Kripke : Super. Vous avez du fil dentaire ?

Leonard : Dans la salle de bain.

Kripke : Je reviens. Je dois virer les restes de mon repas indien avant de manger chinois.

Penny : Sheldon, ça va ?

Sheldon : Oh oui, je m’évanouis constamment, mais ça valait le coup. Ma relation avec Kripke progresse, ce qui m’amène à une situation gênante.

Leonard : Qu’est-ce que c’est ?

Sheldon : Maintenir cinq amitiés promet d’être une tâche herculéenne, donc… je vais devoir me séparer de l’un de vous.

Howard : Moi, moi. Faites que ce soit moi.

Sheldon : Leonard, tu es mon colocataire, mon moyen de locomotion, et tu m’aides à plier mes draps lorsqu’ils sortent du sèche-linge. Tu es en sécurité.

Leonard : Je peux siffler ?

Sheldon : Ne sois pas stupide. Howard, tu n’as pas de doctorat, ton eau de Cologne est une agression olfactive, et tu ne peux pas jouer aux jeux vidéos pendant les vacances juives.

Howard : Je plaide coupable, je dégage !

Sheldon : Non, toi aussi, tu es en sécurité.

Howard : Oh allez. Mais que dois-je faire ?

Penny : Très bien. Vous savez quoi ? Je sais comment ça va finir. Je ne suis pas l’une d’entre vous. Je ne suis pas une scientifique, donc …

Sheldon : Penny, Penny, Penny. Tout ce que tu dis est vrai, mais permets-moi de continuer. Raj, tu nous quittes. Bonne question. Tu fournis certes une certaine diversité culturelle à un groupe homogène, mais tes réponses au questionnaire étaient perturbantes. Pourquoi mon acide aminé préféré serait-il la glutamine ?

Leonard : Il avait mis lysine, mais il a changé.

Sheldon : Oui. Ce qui est fait est fait, Raj.

Kripke : Je me nettoie les dents avant de manger pour pouvoir remplir à nouveau mes poches parodontales.

Penny : Eww.

Kripke : Comment j’ai pu te louper ? Je suis Barry.

Penny : Penny.

Kripke : Ouais, c’est pas très sexy. Je vais t’appeler Roxanne. Des jiaozi.

Howard : Tout à coup, je suis pas si mal, pas vrai ?

Sheldon : Alors, Kripke, je me demandais si tu pouvais m’accorder du temps sur la grille informatique ?

Kripke : Non.

Sheldon : Non ? Mais nous sommes amis !

Kripke : Je suis désolé. Non mon ami ?

Sheldon : Je suis confus. On m’a laissé entendre que tu accordes à tes amis du temps sur cette machine.

Kripke : Non, c’est faux. Il y a un emploi du temps officiel. Je ne peux rien faire.

Sheldon : Oh. Toute cette entreprise semble avoir été purement futile. Raj, tu reviens. Il aime les singes.

Le centre d’escalade.

Howard : Il a le mérite d’avoir recommencé.

Leonard : Je l’en croyais pas capable.

Raj : Il a presque atteint le somment cette fois.

Sheldon est évanoui et suspendu à la corde.

 

Fin de l’épisode.

Scene: The university cafeteria

Raj: Mmm, gentlemen, I put it to you, the worst tapioca pudding is better than the best pudding of any other flavour.

Sheldon: First off, that is axiomatically wrong, because the best pudding is chocolate. Secondly, the organic structure of tapioca makes it a jiggling bowl of potential death. It is extracted from the plant…

Howard: Hey, I’m thinking of growing a mustache.

Leonard: Ah, no kidding! A Fu Man Chu? A handlebar pencil?

Sheldon: It is extracted from the plant…

Howard: I’m not sure yet. You know, George Clooney has one now!

Raj: Really? I once saw him shopping at Ralph’s. He was buying tequila.

Howard: Oh, you’d think a guy like that would have some kind of booze lackey.

Leonard: Alright this is cruel, we better let him finish before his head explodes.

Howard: Alright Sheldon, why is tapioca…

Sheldon: Tapioca is extracted from the root of the plant Manihot Esculenta. Due to a high concentration of cyanide it is poisonous in its raw form and lethal if prepared improperly.

Raj: Feel better now?

Sheldon: It is also indigenous to Brazil, as is the Cocoa Bean, from which we get chocolate, the best pudding. And you promised you wouldn’t do that anymore!

Kripke (arriving): Hey Hofstadter!

Leonard: Hey Kripke.

Kripke: Heard about your watest pwoton decay expewiment, twenty thousand data wuns and no statistically significant wesults. Vewy impwessive!

Howard: What a jerk.

Raj: Don’t feel bad Leonard, negative results are still results.

Howard: Even twenty thousand of ‘em.

Leonard: Alright, please don’t cheer me up anymore.

Howard: C’mon, don’t let him get to you. It’s Kripke.

Raj: Yeah, he’s a ginormous knob.

Howard: That’s why he eats by himself, instead of sitting here at the cool table.

Raj: Fo’ shizzle.

Sheldon: Hey it’s true, Kripke lacks the basic social skills that we take for granted, but he also controls the new open science grid computer that I need to use to run some simulations of structure formation in the early universe.

Leonard: Good luck getting time on it. The only people he lets use it are his friends.

Sheldon: Well then, the solution is simple. I shall befriend him. Kripke!

Kripke: Yeah?

Sheldon: What’d you say of the idea of you and I becoming friends?

Kripke: I would say, I have no intewest in becoming your fwiend.

Sheldon: Really? That seems rather short sighted, coming from someone who is generally considered altogether unlikable. Why don’t you take some time to reconsider?

Kripke: Yeah, I’ll do that.

Sheldon: Well I think we’re off to a terrific start.

Credits sequence.

 

Scene: The apartment.

Leonard: There you go. Now any e-mail from Wolowitz will go right into your spam folder.

Penny: Thanks! I mean the e-mail doesn’t bother me as much as the vacation pictures of him in a bathing suit.

Leonard: Yeah, I got the same one. And that’s not a bathing suit, it’s a tan line.

Sheldon (on phone): Hello. This is Sheldon Cooper. I’m leaving a message for Barry Kripke. Barry, It was pleasant seeing you today in the cafeteria. I saw that you purchased the chef’s salad. pparently, you did not know that the chef’s salad is kitchen trickery, to utilize scrap meat. Nevertheless, I hope you enjoyed it. I’m following up on our pending friendship, and I look forward to hearing from you regarding its status. Sheldon Cooper.

Penny: What’s up with Ichabod?

Leonard: Oh he’s trying to make a new friend.

Penny: Oh really? Well, good for him.

Leonard: Well, unless he’s makes one out of wood like Gepetto, I don’t think it’s gonna happen.

Penny: Well, how did you guys become friends?

Leonard: There was a flier on the bulletin board at the university. Roommate wanted. Whistlers need not apply.

Penny: And you moved in anyway?

Leonard: I assumed he was joking. You’d be surprised how many particle physicists have a whimsical side.

Penny: Well, what about Howard and Raj, I mean how did you become friends with them?

Leonard: I don’t know, how do carbon atoms form a benzene ring? Proximity and valence electrons.

Penny: Well yeah, sure. When you put it that way. But it all worked out, right?

Leonard: I suppose. I do miss whistling though.

Penny: Oh come on, really? (Leonard whistles)

Sheldon: First warning.

Scene: Outside Penny’s door.

 

Sheldon (Knock, knock, knock) : Penny (knock, knock, knock) Penny (knock, knock, knock) Penny.This is for you.

Penny: Hello Sheldon.

Sheldon: Hi.

Penny: What is this?

Sheldon: It’s a questionnaire I devised. I’m having some difficulty bonding with a colleague at work, so I’m doing a little research to better understand why my current friends like me.

Penny: Yes. Well, that is a good question. But is this really the best way to figure it out?

Sheldon: Yeah, I agree, the social sciences are largely hokum. But, short of putting electrodes in your brain and monitoring your response to my companionship, this is the best I can do.

Penny: Okay, question 1. Rank the following aspects of Sheldon Cooper in order of appeal. Intelligence. Ruthless attention to hygiene. Playfulness. Java applet writing?

Sheldon: I know, I may have started off with a fairly obvious one. You did an aspect of my most appealing trait, playfulness. Why don’t you just go ahead and write that number 1. I’m afraid you’re on your own for the rest. It should take you no more than 3 hours.

Penny: Wait! How many questions are on this thing?

Sheldon: Only 211. Don’t worry, in deference to you, I’ve kept them on a high school graduate reading level.

Penny: Thanks pal.

Sheldon: You got it, buddy.

Penny: Sheldon honey, did you ever consider making friends by being, I don’t know, pleasant?

Sheldon: Well that’s certainly a thought-provoking hypothesis. May I suggest it as the topic for your essay.

Scene: The apartment. Sheldon is reading one of the questionnaires. He tuts.

Sheldon: Your questionnaire, very disappointing.

Leonard: I answered every question Sheldon.

Sheldon: You answered the multiple choice questions in a pattern. A B B A C. A B B A C.

Leonard: Aw, you picked up on that huh?

Sheldon: How could I not?

Leonard: Come on! There’s over 200 questions. And look at some of these things. Sheldon is to camaraderie, as the space shuttle is to blank?

Sheldon: There are a number of acceptable answers, for example, C: near earth transport, but certainly not B: avocado rancher. And your essay, suggesting that I’d have better luck making friends if I wait ’til the Cylons take over? Please.

Leonard: Hold on. I put some real work into that!

Sheldon: Yes, well it’s better than what Wolowitz did. He drew a raccoon with what appears to be, a distended scrotum.

Leonard: It’s kinda cute, until you get to the scrotum.

Sheldon: What hope do I have for establishing new relationships given that my current friends apparently cannot take a few hours out of their lives to help me?

Leonard: Sheldon, I’m not going to defend a big bald raccoon.

Sheldon: I don’t see how you could.

Leonard: What I’m trying to say is that, maybe you can’t approach this as a purely intellectual exercise.

Sheldon: What do you mean!?

Leonard: Well, remember when you tried to learn how to swim using the internet?

Sheldon: I did learn how to swim.

Leonard: On the floor.

Sheldon: The skills are transferrable. I just have no interest in going in the water.

Leonard: Then why learn how to swim?

Sheldon: The ice caps are melting Leonard. In the future, swimming isn’t going to be optional. But you do bring up an interesting point. I don’t have to break new ground here, I’m sure much of the research already exists.

Leonard: No! no, my point is, if you want to learn how to make friends, then just go out to a coffee shop or a museum. Meet people. Talk to them. Take an interest in their lives.

Sheldon: That’s insane on the face of it. Come on.

Leonard: Where are we going?

Sheldon: You’re driving me to the mall. I’m going to acquire a book that summarizes the current theories in the field of friendmaking.

Leonard: Why don’t you just lie down on the floor and swim there?

Scene: A bookshop.

 

Sheldon: Coping with the death of a loved one. My condolences.

Woman in queue: Thank you.

Sheldon: Family or friend?

Woman: Family.

Sheldon: Too bad. If it’d been a friend, I’m available to fill the void. (Woman moves away) It’s just as well, she smelled like moth balls.

Leonard: Okay, if you’re gonna start sniffing people, I’m gonna go get a hot pretzel.

Sheldon: Excuse me. Do you have any books about making friends?

Bookstore employee: Um, yeah but they’re all for little kids.

Sheldon: I assume the skills can be extrapolated and transferred.

Employee: Uh, I guess. They’re right over there by the wooden train set.

Sheldon: Oh! I love trains!

Employee: I bet you do.

Sheldon (picks up train): Oh my! That’s awfully sticky. Alright, let’s see. Bernie Bunny has Two Daddies Now. It’s probably about homosexual rabbits. Jerry the Gerbil and the Bullies on the Bus. Read it, not helpful. Oh! Here we go. Stu the Cockatoo is New at the Zoo. Author Sarah Carpenter lives in Fort Wayne, Indiana, with her husband and best friend Mark, and their cockatoos too. Hardly makes her an expert in making friends, wouldn’t you agree?

Little girl: I don’t like birds, they scare me.

Sheldon: Me too! Most people don’t see it. What are you reading?

Girl: Curious George.

Sheldon: Oh I do like monkeys!

Girl: Curious George is a monkey.

Sheldon: Somewhat anthropomorphized but yes. Say, maybe sometime you and I can go see monkeys together. Would you like that?

Girl: Okay.

Leonard: Sheldon, what are you doing?

Sheldon: I’m making friends with this little girl. What’s your name?

Girl: Rebecca.

Sheldon: Hi Rebecca, I’m your new friend, Sheldon.

Leonard: No you’re not, let’s go.

Sheldon: We were really hitting it off.

Leonard: Don’t look up, there’s cameras.

Scene: The stairwell.

Raj: I’m curious. In the “How Well Do You Know Sheldon” section, what do you put for his favourite amino acid?

Leonard and Howard: Lysine.

Raj: Damn it. I had Lysine and changed it.

Sheldon: Oh good! You’re just in time. I believe I’ve isolated the algorithm for making friends.

Leonard: Sheldon, there is no algorithm for making friends!

Howard: Hear him out. If he’s really on to something, we can open a booth at Comic-Con, make a fortune.

Sheldon: See, my initial approach to Kripke, had the same deficiencies as those that plagued Stu the Cockatoo, when he was new at the zoo.

Raj: Stu the cockatoo?

Leonard: Yes, he’s new at the zoo.

Sheldon: It’s a terrific book. I’ve distilled its essence into a simple flowchart that would guide me through the process.

Howard: Have you thought about putting him in a crate while you’re out of the apartment?

Sheldon (on phone): Hello, Kripke. Yes, Sheldon Cooper here. It occurred to me you hadn’t returned any of my calls because I hadn’t offered any concrete suggestions for pursuing our friendship. Perhaps the two of us might share a meal together… I see. Well then perhaps you’d have time for a hot beverage. Popular choices include tea, coffee, cocoa… I see. No, no, no, wait. Don’t hang up yet. What about a recreational activity? I bet we share some common interests. Tell me an interest of yours. Really? On actual horses? Tell me another interest of yours. Oh no, I’m sorry, I have no desire to get in the water until I absolutely have to. Tell me another interest of yours.

Leonard: Uh-oh, he’s stuck in an infinite loop.

Howard: I can fix it.

Sheldon: Mmhmm. Mmhmm. It’s interesting. But isn’t ventriloquism, by definition, a solo activity? Yeah? Tell me another interest of yours. Hmmm. Is there any chance you like monkeys? What is wrong with you? Everybody likes monkeys. Hang on, Kripke. (Checking changes Howard has made to his flowchart) A loop counter? And an escape to the least objectionable activity! Howard, that’s brilliant! I’m surprised you saw that.

Howard: Gee. Why can’t Sheldon make friends?

Sheldon: Alright Kripke, that last interest strikes me as the least objectionable and I would like to propose that we do that together. Tomorrow. Yes, I’ll pay. Alright, goodbye. Alright! Time to learn rock climbing.

Scene: Rock climbing centre. Sheldon and Kripke are watching someone descend the practice wall.

Sheldon: You know, I am a fan of ventriloquism. Maybe you, me and your dummy could go get a hot beverage. He could talk while you drink.

Kripke: Nope, I wanna climb some wocks.

Sheldon: This appears significantly more monolithic than it did on my laptop. No, one expects to see Hominids learning to use bones as weapeons.

Kripke: You afwaid of heights, Cooper?

Sheldon: Hardly. Fear of heights is illogical. Fear of falling, on the other hand, is prudent and evolutionary. What would you say is the minimum altitude I need to achieve to cement our new-found friendship?

Kripke: Come on, they have birthday parties here. Wittle kids climb this.

Sheldon: Little kid Hominids, perhaps. (To man who attaches him to ropes) Is this your entire job? Your parents must be so proud.

Kripke: Let’s go, Cooper.

Sheldon: Coming, Kripke. Okay. Harness seems to be secure. Small amount of incontinence just now, but the website said that’s to be expected. Hey, this isn’t so bad. A bit like vertical swimming.

Kripke: Hey, look at you, Cooper. You’re almost halfway to the top.

Sheldon: I am? I was wrong. It IS a fear of heights.

Kripke:You alwight there, Cooper?

Sheldon: Not really. I feel somewhat like an inverse tangent function that’s approaching an asymptote.

Kripke: Are you saying you’re stuck?

Sheldon: What part of an inverse tangent function approaching an asymptote did you not understand?

Kripke: Understood all that. I’m not a mowon. Just keep going.

Sheldon: Yeah, I don’t think I can.

Kripke: Well, then. Cwimb back down.

Sheldon: No, that doesn’t seem any more likely.

Kripke: So what’s the pwan, Cooper?

Sheldon: Well, it’s not exactly a plan but I think I’m going to pass out.

Scene: The apartment.

Leonard: I’m sorry. Can we please just do it one more time?

Howard: Okay. 1, 2, 1, 2, 3 and… (Leonard, Howard and Raj whistle “Sweet Georgia Brown” together)

Leonard: It’s a little thing but you really do miss it.

Sheldon: Hello, everyone. I brought my new friend, Barry Kripke, home for dinner.

Together: Oh…

Kripke: Hewo to you, too.

Leonard: How was rock climbing?

Kripke: He passed out. Just hung there like a big sawami.

Sheldon: D-d-d! That’s where I sit.

Kripke: Ooh, you have a special spot. What kind of wacko are you?

Howard: How much time you got?

Leonard: Want some Chinese food?

Kripke: Tewific. Got any dental fwoss?

Leonard: In the bathroom.

Kripke: Be right back. I gotta fwoss the Indian food out of my teeth if I’m gonna eat Chinese.

Penny: Sheldon, are you okay?

Sheldon: Oh yes, I pass out all the time. But, it was worth it. I’ve made substantial progress in bonding with Kripke, which brings me to an awkward moment.

Leonard: What’s that?

Sheldon: Maintaining five friendships promises to be a Herculean task. So, I’m going to have to let one of you go.

Howard: Me, me. Let it be me.

Sheldon: Leonard, you are my roommate, my source of transportation and you help me fold my sheets when they come out of the dryer. You are safe.

Leonard: Can I whistle?

Sheldon: Don’t be silly. Howard, you do not have a PhD, your cologne is an assault on the senses and you’re not available for video games during the Jewish high holidays.

Howard: Guilty as charged. I’m out.

Sheldon: No. You, too, are safe.

Howard: Oh come on. What do I have to do?

Penny: Okay. You know what? I see where this is going. I’m not one of you guys. I’m not a scientist. So just…

Sheldon: Penny, Penny, Penny. Everything you’re saying is true, but please allow me to continue. Raj, you’re out. The good question, while you do provide a certain cultural diversity to an otherwise homogenous group, your responses to the questionnaire were truly disturbing. How could you, for a moment, think that my favourite amino acid is Glutamine?

Leonard: He had Lysine but changed it.

Sheldon: Yeah. Shoulda, woulda coulda, Raj.

Kripke: I like to fwoss before I eat, so my gum pockets are open for new food.

Penny: Eww.

Kripke: Hewo. How did I walk past you? I’m Bawy.

Penny: Penny.

Kripke: Yeah, it’s not a vewy hot name. I’m gonna call your Woxanne. Ooh, pot stickers.

Howard: Suddenly I’m looking pretty good, huh?

Sheldon: So uh, Kripke, I was wondering if there’s any chance you could get me some time on the open science grid computer.

Kripke: No.

Sheldon: No? But we’re friends!

Kripke: I’m sowy. No, my fwiend?

Sheldon: I’m confused. I was given an understanding that you allow your friends time on the machine?

Kripke: No, that’s wong. There’s an official schedule. I have no contwol over it.

Sheldon: Oh. This entire endeavour seems to have been an exercise in futility. Raj, you’re back in. He likes monkeys.

Scene: The climbing centre.

Howard: You gotta give him credit for sticking with it.

Leonard: I didn’t think he had it in him.

Raj: He almost made it to the top this time.

Sheldon is seen dangling from the ropes

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 96 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

DrumLiet 
29.09.2019 vers 18h

Juju1299 
27.08.2019 vers 00h

pilato 
19.08.2019 vers 15h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

stella 
31.12.2018 vers 13h

chocoubl 
11.11.2018 vers 11h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Prix Nobel de Physique

Prix Nobel de Physique
Le mardi 8 octobre 2019 a eu lieu, à Stokholm, la remise du Prix Nobel de Physique. Ulf Danielsson,...

Saison 11 sur Netflix !

Saison 11 sur Netflix !
La série continue sur Netflix  A partir du 01 septembre 2019, la saison 11 de The Big Bang Theory...

HypnoAwards 2019

HypnoAwards 2019
Dans la catégorie Meilleure comédie du network, The Big Bang Theory ressort grande gagnante. Elle...

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant
Kaley Cuoco a créé sa société de productions, Yes, Norman Productions. Elle avait un droit d'option...

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn
Deux affiches promotionnelles de la série animée Harley Quinn, dans laquelle Kaley Cuoco double le...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

langedu74, 18.10.2019 à 18:35

HypnoClap : il reste 4 chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards ! Et toujours les jeux d'Halloween

pretty31, Avant-hier à 12:46

Plus que deux chapeaux disponibles pour tenter de gagner Un bonbon ou une Cards sur HypnoClap

juju93, Avant-hier à 17:48

Encore 3 jours pour voter à la 3ème catégorie des L d'or (awards) de The L Word : personnage secondaire masculin. Oui nous avons aussi des hommes !

ophjus, Avant-hier à 19:50

Bonsoir, un nouveau sondage est sur le quartier Reign, pas besoin de connaître la série !

chrismaz66, Hier à 12:11

Bonjour, 2 nouveaux sondages Kaamelott et Torchwood, l'un des 2 est drôle ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site