VOTE | 402 fans

#206 : Le Théorème Cooper-Nowitzki

 

Résumé : Sheldon et ses amis sont obnibulés lorsqu'une étudiante plus jeune s'intéresse au travail du physicien.

Popularité


4.67 - 3 votes

Titre VO
The Cooper-Nowitzki Theorem

Titre VF
Le Théorème Cooper-Nowitzki

Première diffusion
03.11.2008

Première diffusion en France
18.04.2009

Vidéos

Le double de Sheldon

Le double de Sheldon

  

Plus de détails

Scenario : Richard Rosenstock, Tim Doyle, Daley Haggar & Stephen Engel 
Réalisation : Mark Cendrowski


Guests :
Riki Lindhome (Ramona Nowitzki) Emily Happe (Kathy O'Brien)

Leonard fait une présentation sur la physique expérimentale devant une assemblée d’élèves mais sa démonstration avec le laser hélium néon n’a pas vraiment fonctionné grâce à du jus de pêche. Leonard cède sa place à Sheldon pour qu’il leur parle de physique théorique mais Sheldon ne veut pas car il trouve que c’est une perte de temps mais grâce au chantage de Leonard, Sheldon accepte et leur fait un discours surprenant.

A la cafétéria, Sheldon, Leonard, Rajesh et Howard déjeune quant Leslie arrive et parle à sa façon à Sheldon. Ramona Nowitzki une jeune fille qui a assisté au cours de Sheldon arrive et fait des compliments à Sheldon. Immédiatement Howard se présente à elle ce qui la laisse de marbre. Sheldon et elle parlent de physique et Howard s’incruste dans la conversation sans succès. Ramona propose à Sheldon de dîner chez lui avec elle ce qu’il accepte.

Ramona tombe sur Penny et elles discutent en montant de son rendez-vous avec Sheldon ce qui choque d’une certaine façon Penny. Ramona et Penny arrivent chez Sheldon et Leonard. Penny reste pour regarder et s’assoie avec Rajesh et Howard qui eux aussi sont là pour voir le rendez-vous de Sheldon. Sheldon et Ramona parlent de physique, les autres n’arrivent pas décrocher leurs regardes d’eux, Ramona penser être seule avec Sheldon et le dit clairement au autres ce qui met mal à l’aise Leonard qui décide qu’ils vont partir ce qui ne plaît pas aux trois autres et ils partent. Sheldon reste seule avec Ramona. Penny se pose des questions sur la sexualité de Sheldon et chacun se pose des questions sur le futur de Sheldon. Leonard propose à Penny de rester avec eux ce qu’elle refuse car le programme n’a pas l’air très intéressent.

Sheldon travail à la cafétéria quant Leonard arrive. Ils parlent de la soirée de Sheldon quant Ramona arrive avec son repas. Sheldon et elle parlent de physique devant Leonard quant Leslie arrive. Leslie parle à Sheldon comme à son habitude et Ramona prend la défense de Sheldon ce qui remet Leslie à sa place qui part suivit de Leonard. Sheldon et Ramona reparlent de physique.

Penny arrive chez les garçons avec un paquet quant elle voit Ramona laver les pieds de Sheldon ce qui ne plaît pas trop à Ramona car Sheldon travail et qu’il ne doit pas être déconcentré. Penny ressort et déconseille à Leonard de rentrer chez lui. Leonard entre et propose à Sheldon de venir avec lui chez Rajesh jouer aux jeux vidéos mais Ramona ne laisse pas partir Sheldon car il a du travail et finalement Sheldon reste travailler. Leonard part les laissant seules. Ramona dénigre les autres garçons mais Sheldon n’est pas vraiment du même avis, Ramona lui donne des arguments ce qui amène Sheldon à penser qu’elle a raison.

Sheldon ne passe plus de temps avec ses amis, plus de temps à s’amuser aux jeux vidéos ou à lire des bandes dessinées. Ramona le surveille et l’empêche de faire toutes ces choses et le force à travailler.

Sheldon va chercher de l’aide chez Penny et lui demande de l’aider à se débarrasser de Ramona grâce à l’expérience de Penny. Ramona arrive et met tout sur le dos de Penny ce qui ne plaît pas à Ramona car elle pense que Penny est amoureuse de Sheldon et lui demande de renoncer à lui.

Leonard dort quand ça frappe à son mur en morse pour communiquer à travers le mur en crypté mais Leonard ne le parle pas alors Sheldon débarque dans sa chambre. Sheldon demande de l’aide auprès de Leonard pour se débarrasser de Ramona en utilisant des clauses de leur contrat d’amitié. Ramona arrive et remet Sheldon au lit.

Sheldon arrive enfin à résoudre sa théorie et remercie Ramona de son aide. Ramona demande à Sheldon de partager le nom de la recherche avec le sien ce qui ne plait pas à Sheldon qui la met dehors. Ramona sort de l’appartement.

Sheldon, Leonard, Rajesh et Howard déjeune à la cafétéria quant une autre jeune fille du cours arrive et fait des compliments à Sheldon. Le même processus se produit avec cette jeune ce qui laisse les autres stupéfiés.

Sheldon, Leonard, Rajesh et Howard déjeune dans l’appartement quant Sheldon commence à avoir des spasmes après avoir trop mangé et se dédouble. Leonard se réveil en sursaut.

Leonard est dans une salle de classe.

Leonard: Si certains sont intéressés par la physique expérimentale, ma porte est toujours ouverte. Et encore désolé que ma démonstration ait échoué, mais on sait maintenant ce qui se passe quand on renverse du jus de fruit sur un laser hélium-néon.  En gros, ne le faites pas. Et maintenant, pour vous parler du département  physique théorique, voici le Dr Sheldon Cooper. Dr Cooper ?

Sheldon (caché): Oublie.

Leonard: Excusez-moi. Sheldon, on s’était mis d’accord pour le faire.

Sheldon (caché): C’est une perte de temps. Je pourrais tout aussi bien expliquer les lois de la thermodynamique à des bichons frisés.

Leonard: Si tu ne le fais pas, je ne te conduirai pas au magasin de BD.

Sheldon (entrant dans la pièce): Bonjour. Beau boulot avec le laser, soit dit en passant. La vue de vos jeunes visages me rappelle l’époque où, moi aussi, je devais décider de mon orientation en tant que modeste diplômé. Bien sûr j’avais 14 ans, et mes accomplissements allaient déjà au-delà de vos rêves, malgré le fait que je me couchais à 21h. Maintenant, il peut y avoir un ou deux d’entre vous dans cette salle qui a tout ce qu’il faut pour réussir en physique théorique, bien qu’il soit plus probable que vous allez passer votre carrière scientifique à enseigner à des CM 2 comment faire des volcans en papier mâché avec de la lave en bicarbonate de soude.

Leonard: Oh, bon Dieu.

Sheldon: En résumé, celui qui vous a dit qu’un jour vous pourriez apporter une contribution majeure à la physique, vous a fait une blague bien cruelle, une très cruelle blague. Des questions? Bien sûr que non. Je pleure pour l’avenir de la science. Maintenant, si vous voulez bien m’excuser, le dernier numéro de Batman m’attend. Viens, Léonard.

Leonard: L’expérience avec le laser était sympa à côté, hein ?
 

Générique.
 

Cafétéria de l’université.

Raj: J’aime cette période de l’année. Les feuilles tombent, l’air froid est vivifiant.

Howard: Plus, toute cette cargaison de nouvelles étudiantes sur le point de prendre suffisamment de poids pour devenir vulnérables. C’est ça chérie, une autre calzone. Papa peut attendre.

Raj: L’université n’interdit pas de sortir avec les étudiantes ?

Leonard: Non, si tu peux leur parler, tu peux sortir avec elles.

Raj: Mince, il y a toujours un piège.

Leslie Winkle: Salut, les gars.

Leonard: Salut Leslie.

Leslie: Alors, crétin, j’ai appris que t’as fait vomir un étudiant hier soir ?

Sheldon: La vérité est tel un doigt au fond de la gorge pour ceux qui ne sont pas prêts à l’entendre. Pourquoi me soucier des esprits de second rang ?

Leslie: Parce que les esprits de premier rang te traitent de crétins ?

Sheldon: Ah oui ? Eh bien…  tu es méchante.

Etudiante: Excusez-moi Dr Cooper, je suis Ramona Nowitzki, j’étais à votre allocution la nuit dernière. Je vous trouve brillant.

Sheldon: C’est l’opinion dominante.

Leslie: Oh, maintenant je vais vomir.

Howard: Howard Wolowitz, département d’ingénierie, co-concepteur du système d »évacuation des eaux usées de la Station internationale.

Ramona: Beurk. Dr Cooper, j’ai lu toutes vos publications. J’ai adoré votre unification utilisant un condensat de réseau de cordes, comment avez-vous déterminé qu’un réseau tridimensionnel unifiait les fermions et les bosons de jauge ?

Sheldon: Etonnant, un bichon frisé intelligent.

Howard: Wouf.

Sheldon: En fait, je suis sur le point de monter comment des neutrinos émergents d’un condensat de cordes.

Ramona: Oh Mon Dieu, ça changerait toute notre vision de la physique.

Sheldon: C’est ce que je fais.

Howard: Tu sais que le système d’évacuation Pishkin-Wolowitz fait aussi tourner quelques têtes.

Ramona: Encore… Beurk. Vous savez, je serai ravi d’en savoir plus sur la façon dont vous avez l’intention d’ajouter des neutrinos. On pourrait prendre un café, un jour ?

Sheldon: Je ne bois pas de café.

Howard: Moi oui. J’adore le café.

Ramona: Eh bien, ce n’est pas obliger d’être un café.  Pourquoi pas un repas ?

Sheldon: Je mange.

Ramona: Super.  Je connais un super resto italien.

Sheldon: Je ne vais pas dans des restos inconnus.il y a un risque que les couverts ne soient pas standards.

Ramona: Pardon ?

Leonard: Sheldon vit dans la peur de la fourchette à trois dents.

Sheldon: Trois dents, ce n’est pas une fourchette. Trois dents, c’est un trident.  Les fourchettes sont faites pour manger, les tridents pour le roi des sept mers.

Ramona: Et si j’apporte la nourriture chez vous ?

Sheldon: Ce serait acceptable. Le lundi, je mange thaï. Vermicelles frits et satay de poulet, avec de la sauce cacahuète du Palais de Siam.

Ramona: Ça marche. Je connais déjà votre adresse.

Sheldon: Quelle gentille fille.

Howard: Sheldon, tu réalises ce qui vient de se passer ?

Sheldon: Oui, je vais avoir un repas gratuit.
 

Rez-de-chaussée de l’immeuble. Ramona attend l’ascenseur. Penny entre.

Penny: Oh, oui, non, ce truc ne marche pas. (Ramasse l’écriteau). Tu vois ? Désolé.

Ramona: C’est pas grave. Je pense que je vais prendre les escaliers.

Penny: Ou tu vas ?

Ramona: Au 4-A.

Penny: Oh, t’es ici pour voir Léonard ?

Ramona: Non, Dr Cooper.

Penny:  Dr Sheldon Cooper?

Ramona:  On dine ensemble.

Penny: Sheldon Cooper? Grand, mince, qui ressemble à une mante religieuse géante?

Ramona: Il est mignon, n’est -ce pas?

Penny: Sheldon Cooper ?
 

Appartement, Leonard ouvre la porte, Ramona et Penny sont derrière.

Ramona: Salut, Léonard.

Leonard: Salut Ramona. Entre.

Ramona: Merci. Ou je dois mettre ça ?

Leonard: Dans la cuisine. Hey, tu fais quoi ?

Penny: Je veux voir ça.

Leonard: Les gradins sont là. Sheldon, ta petite cop… ton amie…Ramona est arrivée.

Sheldon: Oh, bonjour.

Ramona: Oh, désolé, je suis en retard. J’étais captivée par votre dernier article.

Sheldon: Vous avez aimé la note où j'illustre la symétrie miroir avec Flash jouant au tennis contre lui-même ?

Ramona: Trop drôle. Mais l’idée que vous puissiez être en mesure d’intégrer la gravité, je dois vous dire que j’ai trouvé ça physiquement exaltant.

Sheldon: Mes hypothèses ont souvent cet effet.

Ramona: Désolé, il n’y a pas assez pour vos amis. Je pensais qu’on serait seuls.

Leonard: Oh ouais, on était sur le point…

Howard: De regarder, hein ?

Leonard: Non, allez, maintenant, on sort.

Penny: Oh, allez, on sera tranquille.

Leonard: Allons-y. Bon, vous deux, passez un bon… appelez ça comme vous voulez.

Penny (dans le couloir) : Alors, les gars, je sais que c’est pas mes affaires, mais je dois vous demander, c’est quoi le trip de Sheldon ?

Leonard: Son trip ?

Penny: Oui, c’est quoi son trip ? Les filles, les mecs ? Les chaussettes-marionnettes ?

Leonard: Honnêtement, on se base sur la supposition qu’il n’a pas de trip.

Penny: Allez, tout le monde a un trip.

Howard: Pas Sheldon. Au fil des ans, on a formulé de nombreuses théories sur son mode de reproduction. Je penche pour la mitose.

Penny: Pardon ?

Howard: Je pense qu’un jour, Sheldon se gavera de nourriture thaïlandaise et qu’il se scindera en deux Sheldon.

Leonard: D’un autre côté, je pense que Sheldon peut être la forme larvaire de son espèce, et un jour il va tisser un cocon et émerger deux mois plus tard avec des ailes de papillon et un exosquelette.

Penny: Très bien, merci pour les cauchemars.

Leonard: Hey, tu veux sortir avec nous ?

Penny: Vous faites quoi les gars ?

Leonard: Euh…

Howard: Ma mère fait de la poitrine (de bœuf) ce soir.

Leonard: Celle avec les petits oignons ? Mmm.

Penny: Ouais, je suis occupée, donc, bonne nuit.

Howard: Tant pis pour elle. Allons-y.

Raj: Poitrine partie, donne-moi un P, puis un O, et un I… Fais un T, et un R…

Leonard: Arrête.

Cafétéria de l’université

Leonard: Hey, tu déjeunes pas ?

Sheldon: Si.

Leonard: Tu essaies à nouveau les suppositoires nutritifs ?

Sheldon: Pas dans ce pantalon.

Leonard: Alors, ça s’est passé comment avec Ramona hier soir ?

Sheldon:  Oh, génial. Elle est intelligente, perspicace et elle a une façon unique de me vénérer.

Ramona (arrivant): Voilà ton omelette champignons et épinards.

Sheldon: Merci. Quelqu’un l’a touché ?

Ramona: Tout le monde a mis des gants. J’ai fait attention.

Sheldon: Ramona m’a fait remarquer que je gaspille 20 min par jour à faire la queue au self.

Ramona: Alors qu’il pourrait s’attaquer aux problèmes  physique de notre époque.

Sheldon: On ne s’attaque pas aux problèmes. On les affronte à l’épée. En garde. Riposte.

Leonard: Touché.

Leslie (arrivant): Bonjour.

Leonard: Salut, Leslie.

Leslie: Je vois que tu prépares tes documents pour le Smithsonian Museum de la Crétinerie.

Ramona: IL est réservé pour l’exposition permanente Leslie Winkle.

Sheldon: Bien envoyé !

Leslie: Je vois que tu as une étudiante pour te battre à ta place. Je te laisse garder ton argent de poche aujourd’hui.

Ramona: Dr Cooper est sur le point de faire une découverte. Si vous voulez rester, vous devez faire preuve de respect et de silence.

Leonard: Attends-moi.

Ramona: Alors, avez-vous travaillé sur la question des neutrinos ?

Sheldon: Eh bien, pour paraphraser Mozart, toutes les particules subatomiques sont là, je n’ai qu’à les mettre dans le bon ordre.

Ramona: Vous êtes tellement drôle.

Sheldon:  N’est-ce pas ?

L’appartement des garçons. On frappe à la porte, Penny entre.

Penny: Hé les gars, ce paquet est arrivé pour …

Ramona: Dr Cooper travaille.

Sheldon: Oui, je vais faire une découverte. Ooh, ça chatouille!

Penny: Désolée.  Bon sang de bonsoir…

Leonard: Hey Penny.

Penny:  Salut. Tu ne devrais pas entrer.  

Leonard: Pourquoi ? Qu’est-ce qu’ils font ?

Penny: Je ne pourrais l’expliquer que chez un psy, avec des poupées.

Leonard (entre dans l’appartement): La vache.

Ramona: Dr Cooper travaille.

Leonard: Oui, je vois ça. Sheldon, soirée Halo chez Koothrappali. Tu viens ?

Sheldon: Oh, oui, c’est la soirée Halo ! Laisse-moi me sécher les petons.

Ramona: Vous n’irez pas à cette soirée Halo.

Sheldon: Si j’y vais. C’est mercredi. C’est la soirée Halo.

Ramona: Un grand homme n’a-t-il pas dit : « la science requiert le dévouement fervent et inconditionnel de toute votre vie » ?

Sheldon: Il l’a fait.

Ramona: Et qui était ce grand homme ?

Sheldon: Moi. Désolé, Leonard.

Leonard: Sérieusement ? Tu ne viens pas ?

Sheldon: Tu l’as entendue. Je ne peux pas discuter avec moi.

Leonard: Bon, eh bien, encore une fois, passez un bon…. Appelez ça comme vous voulez.

Ramona: Dr Cooper, je dois vous dire, vos amis vous tirent en arrière.

Sheldon: Je préfère penser que je les pusse en avant.

Ramona: Soirée Halo ? Un homme avec votre intellect ne gâche pas ses soirées à jouer aux jeux vidéo.

Sheldon: Si, le mercredi.

Ramona: Pas s’il veut un prix Nobel.

Sheldon: Il en veut un. Est-ce qu’un homme avec mon intellect joue au paintball le week-end ?

Ramona: A votre avis ?

Sheldon: Zut.

Ramona: Maintenant, on peut se remettre au travail ?

Sheldon: Je suppose. Il y a Battlestar Galactica ce soir. Je suppose que je peux attendre le dvd.  Et ne jamais le regarder.

Devant la porte de Penny.

Sheldon (à voix basse): Penny (toc, toc, toc), Penny (toc, toc, toc), Penny.

Penny: Sheldon, chérie, je te l’ai dit, c’est un petit appartement, il suffit de frapper une seule fois.

Sheldon: S’il te plait, je n’ai pas beaucoup de temps. Ramona s’est enfin endormie et tu dois m’aider à me débarrasser d’elle.

Penny: Te débarrasser d’elle comment ?

Sheldon: Je ne sais pas, mais apparemment je suis dans une sorte de relation, et tu sembles être une experte pour y mettre un terme.

Penny: Pardon ?

Sheldon: Je vois des dizaines d’hommes quitter cet appartement à tout jamais.

Penny: Bon, tout d’abord, ce n’est pas des dizaines d’hommes.

Ramona: Dr Cooper.

Sheldon: Cache-moi.

Penny: Te cacher?

Sheldon: Je demande formellement refuge.

Ramona: Pourquoi ne travaillez-vous pas ?

Sheldon: Euh…Elle me distrait. Je te l’ai dit Penny, je n’ai pas le temps pour tes bêtises, j’ai des choses importantes à faire.

Penny: Oh, mec.

Ramona: Je sais ce qui se passe ici.

Penny: Vraiment ? Tu veux bien m’expliquer ?

Ramona: Tu es amoureuse du Dr Cooper.

Penny: Oui, non, c’est pas ça.

Ramona: N’essaie pas de le nier. Il est remarquable, mais tu dois le laisser partir.

Penny: Oh, mince, d’accord.

Ramona: Je sais, c’est dur, mais il est un don du ciel, on ne peut pas être égoïstes.

Penny: C’est ça, un don du ciel.

Ramona: Sœurs ?

Penny: Bien sûr. Sœurs .Bon sang de bonsoir.

Chambre de Leonard.

Leonard: Sheldon. Qu’est-ce que tu fais ?

Sheldon: C’est du morse.

Leonard: Pourquoi ?

Sheldon: Pour communiquer à travers le mur.

Leonard: On est en train de communiquer à travers le mur.

Sheldon: Oui, mais la communication n’est pas cryptée.

Leonard: Je connais pas le morse.

Sheldon: C’est très simple. Voilà le A…Voilà le B… Voilà le C.

Leonard: Je ne vais pas apprendre le morse à 3 h du matin !

Sheldon: D’accord.

Leonard: Ne viens pas là, ne viens pas là, ne viens pas là. Qu’est-ce qu’il y a ?

Sheldon: Ramona dort sur le canapé.

Leonard: Je sais. Elle part quand ?

Sheldon: Jamais. C’est ça le problème. J’ai besoin de ton aide.

Leonard: De quoi tu parles ?

Sheldon: J’invoque la clause Skynet de notre contrat d’amitié.

Leonard: Ca ne s’applique que si tu veux détruire une intelligence artificielle que tu as créée et qui prend le contrôle de la Terre.

Sheldon: Ne pinaille pas !

Leonard: Bonne nuit.

Sheldon: Très bien. J’invoque notre clause Body Snatchers.

Leonard: La clause Body Snatchers m’oblige à t’aider à détruire quelqu’un qu’on connaît et qui a été remplacé par un alien.

Sheldon: Oui. Elle est dans le salon. Vas-y. Je t’attends ici.

Ramona (entre dans la chambre): Sheldon, que faites-vous debout ?

Sheldon: Maintenant, fais-le !

Ramona: Vous savez que vous avez besoin de dormir pour que votre processus cognitif fonctionne à un niveau optimal.

Sheldon: La clause Godzilla ?

Leonard: Uniquement si elle détruit Tokyo.

Sheldon: Crotte.
 

Salon des garçons

Sheldon: J’ai trouvé ! J’ai enfin concilié le paradoxe de l’information du trou noir avec ma théorie des condensats de cordes !

Ramona: C’est incroyable ! Ça va changer les paradigmes.

Sheldon: Je n’aurais pas pu réussir sans toi.

Ramona: Oh, s’il vous plait, j’ai juste offert quelques encouragements.

Sheldon: C’était bien plus ! Tu m’as aidé à calculer les masses des fermions et tu as poncé mon gros orteil. Comment te remercier ?

Ramona: Et bien, en envisageant de le nommer « le théorème Cooper-Nowitzki’ ?

Sheldon: Qui est Nowitzki ?

Ramona: Je suis Nowitzki.

Sheldon: Oh, tu veux que je partage le mérite ? Va-t’en !
 

Sur le palier

Penny: Oh hey, salut.

Ramona: Fous-moi la paix!

Penny: Sœurs ?
 

Cafétéria de l’université

Etudiante: Excusez-moi, Dr Cooper ? Je suis Kathy O’Brien. Je viens de lire votre article qui concilie le paradoxe de l’information du trou noir avec votre théorie des condensats et j’en ai eu le souffle coupé.

Sheldon: Quand je le publierai, j’inclurai peut-être un inhalateur.

Kathy: Vous auriez du temps pour mes donner des conseils ?

Sheldon: Voyons. On est jeudi. C’est la soirée pizza de Giacomo. Saucisse, champignons, olives.

Kathy: Super. Je l’apporterai chez vous. Je connais votre adresse.

Sheldon: Quelle fille charmante !

Leonard: Sheldon, tu réalises ce qui vient de se passer ?

Sheldon: Oui, je vais avoir une pizza gratuite. Tout me sourit.
 

Appartement des garçons.

Sheldon: Encore du pad thaï, s’il te plait.

Howard: Sheldon, tu t’es déjà servi 4 fois.

Raj: Tu devrais y aller mollo.

Sheldon: Juste une dernière bouchée.

Leonard: Sheldon! Ca va ?

Sheldon: Je suis tellement…plein.

Leonard (dans son lit): Le thaïlandais, c’est fini.

Scene: A lecture room at the university.

Leonard: So, if any of you are considering going into experimental physics, my door is always open. Once again, I’m sorry that the demonstration didn’t quite work out, but now we know what happens when you accidentally spill peach Snapple into a helium neon laser. Short answer is… don’t. And now to tell you about the theoretical physics department is Dr. Sheldon Cooper. Dr. Cooper?

Sheldon (off): Forget it.

Leonard: Excuse me. Sheldon, we both agreed to do this.

Sheldon (off): It’s a waste of time. I might as well explain the laws of thermodynamics to a bunch of labradoodles.

Leonard: If you don’t do this, I won’t take you to the comic book store.

Sheldon (entering): Hello. Nice work with the laser, by the way. Looking out at your fresh young faces, I remember when I too was deciding my academic future as a lowly graduate student. Of course, I was 14, and I’d already achieved more than most of you could ever hope to, despite my 9 o’clock bedtime. Now, there may be one or two of you in this room who has what it takes to succeed in theoretical physics, although, it’s more likely that you’ll spend your scientific careers teaching fifth graders how to make paper mache volcanoes with baking soda lava.

Leonard: Oh, good God.

Sheldon: In short, anyone who told you that you would someday be able to make any significant contribution to physics played a cruel trick on you, a cruel trick indeed. Any questions? Of course not. I weep for the future of science. Now if you’ll excuse me, the latest issue of Batman is out. Come, Leonard.

Leonard: Laser demonstration’s looking pretty good now, huh?

Credits sequence.

 

Scene: The university cafeteria.

 

Raj: I love this time of the year. The leaves are turning, there’s a bracing chill in the air.

Howard: Plus there’s a whole new crop of female grad students about to put on just enough winter weight to make them needy and vulnerable. That’s right, honey, have another calzone, Daddy can wait.

Raj: Isn’t there a university policy against dating graduate students?

Leonard: No, if you can talk to them, you can ask them out.

Raj: Damn, there’s always a catch.

Leslie Winkle (entering): Hey, guys.

Leonard: Hey, Leslie.

Leslie: So, dumbass, I heard you made a grad student throw up last night.

Sheldon: The truth can indeed be a finger down the throat of those unprepared to hear it. But why should I cater to second-rate minds?

Leslie: Because first-rate minds call you “dumbass”?

Sheldon: Oh, yeah? Well… you’re a mean person.

Girl (arriving): Excuse me, Dr. Cooper, I’m Ramona Nowitzki, I was at your talk last night. I think you’re just brilliant.

Sheldon: That is the prevailing opinion.

Leslie: Oh, now I’m gonna throw up.

Howard: Howard Wolowitz, department of engineering, co-designer of the International Space Station’s Liquid Waste Disposal System.

Ramona: Ew. Dr. Cooper, I’ve read everything you’ve published. I especially liked your paper on grand unification using string-network condensates and was wondering how you determined that three-dimensional string-nets provided a unified picture of fermions and gauge bosons?

Sheldon: Amazing, an intelligent labradoodle.

Howard: Woof.

Sheldon: The fact is I’m quite close to a breakthrough in showing how neutrinos emerge from a string-net condensate.

Ramona: Oh, my God, that would change the way we view the entire physical universe.

Sheldon: It’s what I do.

Howard: You know, the Pishkin-Wolowitz Liquid Waste Disposal System is turning a few heads as well.

Ramona: Again, ew. You know, I’d love to hear more about how you intend to add neutrinos. Could we get a cup of coffee sometime?

Sheldon: I don’t drink coffee.

Howard: I do. I love me a cup of joe.

Ramona: Well, it doesn’t have to be coffee. How about dinner?

Sheldon: I do eat dinner.

Ramona: Great. I know a terrific little Italian place.

Sheldon: I never eat in strange restaurants. One runs the risk of non-standard cutlery.

Ramona: Excuse me?

Leonard: Sheldon lives in fear of the three-tined fork.

Sheldon: Three tines is not a fork, three tines is a trident. Forks are for eating, tridents are for ruling the seven seas.

Ramona: What if I brought food to your place?

Sheldon: That would be acceptable. On Mondays, I eat Thai food. Mee krob and chicken sate with extra peanut sauce from Siam Palace.

Ramona: You got it. I already have your address.

Sheldon: What a nice girl.

Howard: Sheldon, do you have any idea what just happened?

Sheldon: Yes. Apparently I’m getting a free dinner.

Scene: The apartment building lobby. Ramona is waiting by the lift. Penny enters.

 

Penny: Oh, yeah, no, this thing’s majorly out of order. (Picking up out of order sign) See? Sorry.

Ramona: That’s okay. Guess I’m taking the stairs.

Penny: Where you going?

Ramona: 4-A.

Penny: Oh, are you here to see Leonard?

Ramona: No, Dr. Cooper.

Penny: Dr. Sheldon Cooper?

Ramona: We’re having dinner.

Penny: Sheldon Cooper? Tall, thin, looks a little like a giant praying mantis?

Ramona: He is cute, isn’t he?

Penny: Sheldon Cooper?

Scene: The apartment. Leonard opens the door, Ramona and Penny are outside.

 

Ramona: Hi, Leonard.

Leonard: Hey, Ramona. Come on in.

Ramona: Thanks. Where should I put this?

Leonard: Uh, the kitchen’s fine. (To Penny) Hey, what are you doing?

Penny: I need to see this.

Leonard: Uh-huh. The viewing area’s right over there. Sheldon, your girl… date… person… Ramona’s here.

Sheldon: Oh, hello.

Ramona: Oh, sorry I’m late. I just got so caught up reading the draft of your latest paper.

Sheldon: Did you enjoy the humorous footnote where I illustrate mirror-symmetry by likening it to the Flash playing tennis with himself?

Ramona: So funny. But the idea that you might be able to incorporate gravity, I have to tell you, I found it physically exhilarating.

Sheldon: My hypotheses tend to have that effect.

Ramona: I’m sorry I didn’t bring enough for your friends. I assumed we were going to be alone.

Leonard: Oh, yeah. No, we were just going.

Howard: To watch, right?

Leonard: No, come on, now, we’re going out.

Penny: Oh, come on, we’ll be quiet.

Leonard: Let’s go. Okay, you two, just, have a nice… whatever this is.

Penny (in hallway): Okay, you guys, look, I know this is none of my business, but I just, I have to ask, what’s Sheldon’s deal?

Leonard: What do you mean “deal”?

Penny: You know, like what’s his deal? Is it girls? Guys? Sock puppets?

Leonard: Honestly, we’ve been operating under the assumption that he has no deal.

Penny: Come on, everybody has a deal.

Howard: Not Sheldon. Over the years, we’ve formulated many theories about how he might reproduce. I’m an advocate of mytosis.

Penny: I’m sorry?

Howard: I believe one day Sheldon will eat an enormous amount of Thai food and split into two Sheldons.

Leonard: On the other hand, I think Sheldon might be the larval form of his species, and someday he’ll spin a cocoon and emerge two months later with moth wings and an exoskeleton.

Penny: Okay, well, thanks for the nightmares.

Leonard: Hey, do you want to hang out with us?

Penny: What are you guys gonna do?

Leonard: Uh…

Howard: My mom’s making a brisket tonight.

Leonard: The one with the little onions? Mmm.

Penny: Yeah, I’m busy, so, goodnight.

Howard: Her loss. Let’s go.

Raj: Brisket party! B-to-the-R-to-the-I-S-K… To-the-E-to-the-T… Ooh…

Leonard: Don’t.

Scene: The cafeteria.

 

Leonard: Hey, aren’t you having breakfast?

Sheldon: Yes.

Leonard: Are you experimenting with nutritional suppositories again?

Sheldon: Not in these pants.

Leonard: So, how’d it go with Ramona last night?

Sheldon: Oh, great. She’s smart, insightful and she has a very unique way of, you know, revering me.

Ramona (arriving): Here’s your spinach mushroom omelette .

Sheldon: Thank you. Did anyone touch it?

Ramona: Gloves were worn by everyone involved. I was vigilant.

Sheldon: Ramona pointed out that I’ve been wasting 20 minutes a day standing on cafeteria lines.

Ramona: Time which would be better spent tackling the great physics problems of our day.

Sheldon: You don’t tackle the big issues, Ramona. You fence with them. En garde. Riposte.

Leonard: Touche.

Leslie (arriving): Morning.

Leonard: Ah, hey Leslie.

Leslie: So, Sheldon, I see you’re organizing your papers for the Smithsonian Museum of Dumbassery.

Ramona: There won’t be any room until they get rid of the permanent Leslie Winkle exhibit.

Sheldon: Oh, good one.

Leslie: I see you got a grad student to fight your battles for you. I’ll let you keep your lunch money today.

Ramona: Okay, Dr. Cooper is on the verge of a breakthrough. If you’re going to stay, you’ll have to be respectful and quiet. (Leslie leaves. Ramona looks pointedly at Leonard)

Leonard: Wait for me.

Ramona: So have you worked out the neutrino issue?

Sheldon: Well, to paraphrase Mozart, all the subatomic particles are there, I just have to put them in the right order.

Ramona: You’re so witty.

Sheldon: Aren’t I?

Scene: The apartment. There is a knock on the door which then opens and Penny enters.

Penny: Hey, guys, this package came for y…

(Sheldon is sitting in his usual seat, typing on his laptop. One foot is in a foot spa. Ramona is pumicing the other.)

 

Ramona: Dr. Cooper is working.

Sheldon: Yes, I’m close to a breakthrough. Ooh, it tickles

Penny: Sorry. (Puts package down and leaves. In hallway, shudders) Holy crap on a cracker.

Leonard: Hey, Penny.

Penny: Hi. You know, you probably don’t want to go in there.

Leonard: Why? What are they doing?

Penny: You know, the only way I could explain it would be in a therapist’s office with dolls.

Leonard (enters): Hoo-boy.

Ramona: Dr. Cooper’s working.

Leonard: Yeah, I can see that. Sheldon, Halo night, Koothrappali’s. You coming?

Sheldon: Oh, yes, it’s Halo night. Let me just dry my tootsies.

Ramona: You’re not going to Halo night.

Sheldon: Yes, I am. It’s Wednesday. Wednesday’s Halo night.

Ramona: Didn’t a great man once say, “Science demands nothing less than the fervent and

unconditional dedication of our entire lives”?

Sheldon: He did.

Ramona: And who was that great man?

Sheldon: Me. Sorry, Leonard.

Leonard: Seriously? You’re not coming?

Sheldon: You heard her. How can I argue with me?

Leonard: Okay, well, once again, you guys have a good… whatever this is.

Ramona: Dr. Cooper, I have to tell you, your friends are holding you back.

Sheldon: I prefer to think of it as I’m pulling them forward.

Ramona: Halo night? A man with your intellectual gifts doesn’t waste an evening playing video games.

Sheldon: He does on Wednesdays.

Ramona: Not if he wants a Nobel Prize.

Sheldon: He does want that. Does a man with my intellectual gifts play paintball on weekends?

Ramona: What do you think?

Sheldon: Drat.

Ramona: Now shall we get back to work?

Sheldon: I suppose. Battlestar Galactica comes on tonight. (Pause) I guess I can wait for the DVD. (Pause) And then never ever watch it.

Montage of scenes: To the sound of “You Can Be My Yoko Ono” by Barenaked Ladies  we see 1. the guys set off for paintball while Sheldon, dressed in paintball gear, sadly waves them goodbye, 2. Ramona catch Sheldon hiding behind the shower curtain playing on a Nintendo DS, 3. Ramona remove a book Sheldon is reading to reveal a Batman comic underneath, 4. Sheldon escape the apartment in his paintball gear only to be chased back inside by Ramona returning with groceries, she finds him sitting in his underpants with his paintball helmet still on.

 

Scene: Outside Penny’s apartment.

 

Sheldon (Knock, knock, knock, in a low voice): Penny, (knock, knock, knock) Penny, (knock, knock, knock) Penny

Penny: Sheldon, honey, I’ve told you, it’s a small apartment, you only have to knock one time.

Sheldon: Please, please, I don’t have a lot of time. Look, Ramona finally dozed off, and I need you to help me get rid of her.

Penny: Get rid of her how?

Sheldon: I don’t know, but apparently I’m in some kind of relationship, and you seem to be an expert at ending them.

Penny: Excuse me?

Sheldon: I see man after man leaving this apartment never to return.

Penny: Okay, first of all, it is not man after man.

Ramona (off): Dr. Cooper?!

Sheldon: Hide me.

Penny: Hide you?

Sheldon: I formally request sanctuary.

Ramona: Why aren’t you working?

Sheldon: Um… she distracted me. I told you, Penny, I don’t have time for your nonsense, I have important things to do.

Penny: Oh, man.

Ramona: I know what’s going on here.

Penny: Really? Well, then will you explain it to me?

Ramona: You’re in love with Dr. Cooper.

Penny: Uh, yeah, no, that’s not it.

Ramona: Don’t try to deny it. He’s a remarkable man, but you have to let him go.

Penny: Oh, gee, okay.

Ramona: I know it’s hard, but he’s a gift to the whole world, and we can’t be selfish.

Penny: Yeah, he’s a gift all right.

Ramona: Sisters?

Penny: Um, sure, sisters. (Ramona leaves.) Holy crap on a cracker.

Scene: Leonard’s bedroom. He is asleep. There is a tapping on the wall. He wakes up.

 

Leonard: Sheldon? (Pause, then more tapping) What are you doing?!

Sheldon: It’s Morse code.

Leonard: Why?

Sheldon: So we can communicate through the wall.

Leonard: We are communicating through the wall.

Sheldon: Yes, but the communication is not encrypted.

Leonard: I don’t know Morse code.

Sheldon: It’s very simple. This is A (knock knock) this is B (knock knock-knock-knock) this is C…

Leonard: Sheldon, I’m not going to learn Morse code at three o’clock in the morning!

Sheldon: All right.

Leonard: Don’t come in here, don’t come in here, don’t come in here, don’t (Sheldon enters) Aw! What’s going on?

Sheldon: Shh! Ramona’s sleeping on the couch.

Leonard: I know. When is she going home?

Sheldon: Never, that’s the problem. I need your help.

Leonard: What are you talking about?

Sheldon: I’m invoking the Skynet clause of our friendship agreement.

Leonard: That only applies if you need me to help you destroy an artificial intelligence you created that’s taking over the Earth.

Sheldon: Come on! Don’t nitpick!

Leonard: Good night.

Sheldon: Shh. All right, I’m invoking our bodysnatchers clause.

Leonard: The bodysnatchers clause requires me to help you destroy someone we know who’s been replaced with an alien pod.

Sheldon: Yes. She’s in the living room. Go, I’ll wait here.

Ramona (entering): Sheldon, what are you doing out of bed?

Sheldon: Now! Do it!

Ramona: You know you need your sleep in order for your cognitive processing to perform at optimum levels. Now come on.

Sheldon: Godzilla clause?

Leonard: Not unless she destroys Tokyo.

Sheldon: Rats.

Scene: The living room. Sheldon is surrounded by whiteboards.

 

Sheldon (excitedly): I’ve got it! I finally reconciled the black hole information paradox with my theory of string-network condensates!

Ramona: It’s unbelievable! It’s paradigm-altering!

Sheldon: And I could not have done it without you.

Ramona: Oh, please, I just offered a little encouragement.

Sheldon: It was a lot more than that. You helped me work out the masses of all the fermions, and you pumiced my hammer toe. How can I ever repay you?

Ramona: Well, would you consider naming it the Cooper-Nowitzki Theorem?

Sheldon: Who’s Nowitzki?

Ramona: I’m Nowitzki.

Sheldon: Oh, you want me to share credit?

Ramona: Uh-huh.

Sheldon: Get out!

Scene: The hallway, Ramona is leaving.

 

Penny: Oh, hey, hi.

Ramona: Oh, bite me!

Penny: Sisters?

Scene: The cafeteria. A red haired girl approaches the table.

 

Girl: Excuse me, Dr. Cooper, I’m Kathy O’Brien. I just finished reading your paper reconciling the black hole information paradox with your theory of string-network condensates, and it just took my breath away.

Sheldon: Maybe when I publish it, I’ll include an inhaler.

Kathy: Would you possibly have any time for me to pick your brain?

Sheldon: Let’s see, today’s Thursday. Thursday nights, I eat pizza from Giacomo’s. Sausage, mushrooms, light olives.

Kathy: Great. I’ll bring it to your place. I have the address.

Sheldon: What a nice girl.

Leonard: Sheldon, do you see what just happened here?

Sheldon: Yes, I’m getting a free pizza. I’m on a roll.

Scene: The living room. The guys are eating.

Sheldon: More Pad Thai, please.

Howard: Sheldon, you’ve already had four servings.

Raj: You might want to slow down a bit, buddy.

Sheldon: Just one more bite.

Leonard: Sheldon? Sheldon, are you okay?

Sheldon: I’m just so… full.

(Sheldon begins to shake uncontrollably, then expand, then a second Sheldon separates from the original Sheldon and ends up sitting next to him. Leonard wakes up in bed with a start.)

Leonard: That’s it. No more Thai food.

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 95 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

stella 
26.12.2018 vers 20h

chocoubl 
11.11.2018 vers 11h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

s1988 
01.09.2018 vers 11h

LaFriteFan 
04.02.2018 vers 17h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Le quartier The Bold Type est ouvert sur Hypnoweb !
Nouveau quartier ! | The Bold Type

Découvre le 10ème numéro de notre magazine HypnoMag avec une interview exclusive de l'actrice Lisa O'Hare.
HypnoMag | Découvre le numéro 10 !

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne CBS

12.24 : Clap de fin ! (inédit)
Jeudi 16 mai à 20:30
18.52m / 3.2% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

12.23 : Le constant change (inédit)
Jeudi 16 mai à 20:00
18.52m / 3.2% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

12.22 : Coup de foudre à Beverly Hill (inédit)
Jeudi 9 mai à 20:00
12.59m / 2.0% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

12.21 : Les Preuves du plagiat (inédit)
Jeudi 2 mai à 20:00
12.48m / 1.9% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

12.20 : Leonard se rebelle (inédit)
Jeudi 25 avril à 20:00
11.84m / 1.8% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant
Kaley Cuoco a créé sa société de productions, Yes, Norman Productions. Elle avait un droit d'option...

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn
Deux affiches promotionnelles de la série animée Harley Quinn, dans laquelle Kaley Cuoco double le...

The Big Bang Theory sur Netflix !

The Big Bang Theory sur Netflix !
Excellente nouvelle pour les fans de la série ! A partir du 01 juillet 2019, les épisodes de la 1ère...

Johnny Galecki bientôt père !

Johnny Galecki bientôt père !
L'interprète de Léonard, Johnny Galecki, a annoncé via les réseaux sociaux une heureuse nouvelle :...

La fin approche, les acteurs laissent leurs empreintes

La fin approche, les acteurs laissent leurs empreintes
Préparez vos mouchoirs, la fin de The Big Bang Theory sera diffusée le 16 mai 2019. Après avoir...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

mnoandco, Hier à 19:41

Il est encore temps de voter au sondage Blacklist afin de départager 5 créations de qualités. Merci

Fiona51092, Hier à 21:56

New sondage sur le quartier Shadowhunters.Qu'avez-vous pensez du final de la série ?

ophjus, Aujourd'hui à 09:13

3 animations et 3 jeux vous attendent sur The Bold Type !

mnoandco, Aujourd'hui à 13:13

L'animation wallpapers New Amsterdam/Doctor Who cherche encore quelques participants pour pimenter le concours.

mnoandco, Aujourd'hui à 13:13

Toutes les instructions sur l'un ou l'autre des quartiers et pas besoin de connaître les séries. Merci !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site