VOTE | 402 fans

#207 : La Vengance de Sheldon

 

Résumé : Sheldon bannit Penny de l'appartement après multiples infractions qu'elle aurait commises. Penny ne l'entend pas de cette oreille et décide de se rebeller. Howard et Raj' recherchent activement la maison des America's Next Top Model.

Popularité


5 - 2 votes

Titre VO
The Panty Piñata Polarization

Titre VF
La Vengance de Sheldon

Première diffusion
10.11.2008

Première diffusion en France
18.04.2009

Vidéos

Le groupe joue au Klingon Boggle

Le groupe joue au Klingon Boggle

  

Plus de détails

Scenario : Jennifer Glickman, Steven Molaro, Tim Doyle & Bill Prady
Réalisation : Mark Cendrowski


Guests :
Samantha Potter (mannequin), Analeigh Tipton (Analeigh)

Alors que les garçons sont réunis dans l'appartement de Leonard et Sheldon en train de jouer à la version Klingon du Boogle, Penny débarque pour regarder la télévision: la sienne ne marche plus car elle n'a pas payé sa facture pour pouvoir utiliser le câble.
Elle veut regarder le dernier épisode de America's Next Top Model, mais Sheldon lui demande de couper le son et d'ajouter les sous-titres pour qu'ils puissent continuer à jouer. Mais avec des top models à la télé, Leonard, Raj et Howard n'en décrochent plus leurs yeux tandis que Sheldon tente désesperémment de jouer.
Howard voit en toute les candidates la future Mme Wolowitz, entraînant Leonard à se moquer de lui. Et quand Penny lui apprend qu'elles habitent toutes ensemble dans une maison à Los Angeles, il n'en revient pas.
Assez dégoûtée, Penny quitte la pièce, déclarant qu'elle compte payer sa facture de câble.
Quant à Sheldon, il finit par se rendre compte que plus personne ne participe au Boogle Klingon.

Un autre épisode de l'émission American Top Model est diffusé, alors Sheldon et Raj tentent de découvrir l'adresse de la maison où vivent les top models: pour cela, Sheldon met l'émission en "pause" et Raj dessine la maison à l'aide d'un papier calque. Grâce aux étoiles et aux paysages, ils espèrent retrouver la maison puisqu'une jeune femme désespérée s'en fait éliminer chaque semaine. 
Penny les rejoint pour regarder l'émission et pour partager le repas que Leonard vient d'amener. Sheldon râle car il ne souhaite pas regarder une telle émission, et blâme Leonard d'avoir ainsi chamboulé leur programme télé hebdomadaire, qui aurait necéssité des débats houleux.
Leonard lui dit qu'il n'aura qu'à mettre cette demande sur leur agenda pour leur prochaine réunion de colocataires.

Alors que Sheldon s'absente un instant, Penny lui prend un oignon frit, ce qui fait que les garçons l'obligent à le remettre à sa place exacte avant que Sheldon ne revienne. Elle proteste mais finit par s'exécuter pendant que Sheldon revient. Les garçons précisent qu'il n'est pas à l'endroit exact où il est censé être, mais qu'ils prétendront tous le contraire s'il le demande. Howard réclame le silence pour que Sheldon croit à la supercherie.
A peine revenu à sa place, Sheldon demande qui y a touché, et les garçons dénoncent unanimement Penny. Sheldon se lance donc dans un monologue où il explique que personne ne doit toucher à sa nourriture, tandis que Penny s'excuse.

Sheldon déclare qu'il s'agit de son deuxième avertissement. Vu que Penny ne comprend pas de quoi il s'agit, il lui explique qu'au bout de trois avertissements, elle est virée.
Il tient à préciser que son 1er avertissement découle de son règle contre les e-mails humoristique, qu'elle a violé le 18 mars. Etant donné qu'elle fait désormais parti de leur groupe social, elle est obligée de suivre les règles.
Leonard ajoute qu'elle ne doit pas s'inquiéter, puisque ces avertissements ne s'appliquent que pour un an, mais Howard précise que si elle souhaite récupérer ses points, elle doit suivre les séminaires de Sheldon. 

Alors qu'elle est assise à sa place, Sheldon lui demande de se déplacer, ce que Penny refuse de faire, en signe de protestation. 
Avec ce troisième avertissement, elle se retrouve bannie de l'appartement, même si Leonard promet qu'il va essayer de le convaincre.

Les garçons sont réunis au Cheesecake Factory, tentant de localiser la maison des top models à l'aide d'une carte. Raj et Howard demandent à Leonard s'il veut les aider, pour pouvoir faire la fête avec les jolies filles.
Penny vient prendre les commandes, devinant d'elle-même celles de Leonard, Howard et Raj, mais ignorant totalement Sheldon qui l'interpelle.
Elle déclare qu'il est banni du Cheesecake Factory, puisqu'il a enfreint ses 3 règles : entrer, s'asseoir, et aussi parce qu'elle n'aime pas son attitude !
Sheldon lui dit que cela enfreint les lois californiennes ainsi que celles de l'établissement, mais Leonard prend Penny à part pour lui dire qu'il a parlé à Sheldon qui s'est dit désolé et qui a dépassé les limites. Penny trouve ça génial, mais Leonard précise qu'elle doit tout de même aller s'excuser, ce qu'elle refuse catégoriquement.
Penny finit par les servir, même Sheldon: celui-ci a en effet eu une discussion avec le manager. Penny le défie de manger son cheeseburger, laissant entendre qu'elle y a ajouté quelque chose de son cru ... 

De retour à l'appartement de Leonard et Sheldon, Howard se félicite d'avoir trouver la maison des top models à l'aide d'un drône militaire qu'il a soudoyer à un ami.
Penny les interrompt et dit à Leonard qu'elle ne peut pas aller sur Internet sur son ordinateur. En effet, lorsque ce dernier essaie, une vidéo se lance: Sheldon apparaît à l'écran et annonce que si elle souhaite à nouveau accéder à Internet, elle va devoir appeler prendre un abonnement et le payer. Si elle souhaite continuer à pirater leur connexion wi-fi, elle va devoir lui présenter ses excuses.
Howard annonce qu'il peut arranger tout ça et s'installe sur l'ordinateur de Sheldon, d'où une vidéo se lance: Sheldon tient à punir les garçons d'avoir tenté une telle approche en leur attribuant à tous un nouvel avertissement (ce qui fait que Howard en est à trois et qu'il va devoir suivre le séminaire).

Comme tous les samedis soirs, Sheldon sort de l'appartement pour aller faire sa lessive mais cette fois-ci, Penny l'a doublé et a bloqué toutes les machines à laver.

Furieuse, Penny vient voir Sheldon car ses vêtements ne sont plus dans la machine. Sheldon déclare ne pas savoir où ils sont, mais ajoute avoir vu des sous-vêtements féminins sur les câbles dans la rue.
Penny lui dit de les lui rendre, et qu'ils s'arrêteront là. Sheldon lui répond qu'ils s'arrêteront si elle s'excuse mais elle lui déclare qu'il a besoin de faire la moitié du chemin, ce qu'il refuse.
Leonard arrive mais ne peut les empêcher de se disputer. Penny part donc en trombe et déclare que c'est bel et bien la guerre.

Leonard va donc voir Penny qui attache deux balais ensemble, s'apprêtant à aller récupérer ses vêtements. Il lui donne un papier, qu'il présente comme la "kryptonite de Sheldon" mais qu'il ne devra jamais savoir d'où vient l'information. Penny pense que c'est un petit peu trop, mais Leonard lui répond que ça mettra un terme à toute cette histoire.

Howard et Raj confirment avoir trouvé la maison mais Leonard trouve ça glauque. Ils sont interrompus par un coup de fil de la mère de Sheldon qui lui ordonne d'aller s'excuser aurpès de Penny après avoir argumenté longuement.
Sheldon soupçonne Leonard mais celui-ci se défend, puisqu'il en est déjà à deux avertissements et qu'il ne prendrait pas un tel risque. 

Sheldon va donc solennellement voir Penny à qui il rend ses vêtements, s'excuse, annule les avertissement, et autorise à revenir à l'appartement. Elle lui demande même si elle peut s'asseoir où elle veut mais vu sa réaction, elle lui dit que ce n'est pas grave.
Elle le félicite d'avoir fait un geste si noble.
Quant à Sheldon, il la félicite pour avoir si bien combattu, lui précisant que "un grand pouvoir implique de grandes responsabilités" (référence au monde des super-héros).

A la maison des top models, Raj et Howard se présentent comme les réparateurs du câble, et pénètrent ainsi dans ce qu'ils semblent considérer comme un lieu saint.

L’appartement de Leonard et Sheldon. Les gars jouent au Boggle Klingon.

Sheldon : C’est fini. Klingons posez vos crayons.

Leonard : Bon, j’ai pokh.

Tous : Je l’ai.

Leonard : Polt.

Tous : Je l’ai.

Leonard : Pukhpa.

Tous : Je l’ai.

Howard : J’ai chorrr.

Raj et Sheldon : Je l’ai.

Howard : Nekhmakh.

Raj et Sheldon : Oui.

Howard: Et kreplach.

Raj : Attend une seconde. Kreplach ?

Howard : Oui.

Raj: C’est pas du klingon. Ca veut dire raviole en yiddish.

Howard : Il se trouve que c’est aussi un mot klingon.

Leonard : Vraiment ? Donne la définition.

Howard : Kreplach, c’est une copieuse raviole klingon.

Raj : Décision du juge ?

Sheldon : Bilurrrbe.

Penny (entrant) : Salut les gars, j’ai besoin d’utiliser votre télé.

Sheldon : Quel est le problème avec ta télé ?

Penny : Je ne sais pas. Elle est morte.

Howard : Tu as payé la facture du câble ?

Penny : Tu ressembles à la compagnie du câble. Très bien, alors chut, Tyra Banks est sur le point de virer quelqu’un dans Le prochain top-modèle.

Sheldon : Excuse-moi Penny, mais nous sommes…

Leonard : Non, non, ne lui dit pas.

Sheldon : …en train de jouer au Boggle Klingon.

Leonard : Aw !

Howard : Tu crois qu’elle ne sait pas qu’on est des nerds ?

Sheldon : Très bien, s’il faut vraiment que tu regardes, coupe le son et mets les sous-titres, s’il te plaît.

Penny : Bien.

Sheldon : Bon, les guerriers du Boggle, kapla !

Howard : Regardez ces femmes.

Leonard : Elles sont superbes.

Sheldon : Oh ! Worf, joli. Dommage que c’est un nom propre.

Howard : Oh, regardez, c’est la future Mme Wolowitz. Non, attendez, c’est la future Mme Wolowitz. Sa tête est sur les genoux de …Quelle coïncidence ! Voici la future Mme Wolowitz.

Leonard : Oui, elles vont toutes emménager avec toi chez ta mère. L’actuelle Mme Wolowitz.

Sheldon : Est-ce que qochbe s’écrit avec un… ou un … ?

Howard : Pourquoi Mme Wolowitz pleure-t-elle ?

Penny : Oh, c’est Anaïs. Personne ne l’aime dans la maison.

Howard : Maison ? Quelle maison ?

Penny : Elles vivent ensemble dans une maison.

Howard : Une maison, où ça ?

Penny : Je ne sais pas. Quelque part à L.A.

Howard : Attend une minute, tu me dis que je ne suis pas loin d’une maison remplie de futurs top-modèles ?

Penny : Oui, je suppose.

Howard : Elles vivent ensemble, se douchent ensemble, font des batailles d’oreillers nues ?

Leonard : Hey, où vas-tu ?

Penny : Je vais payer ma facture de câble.

Sheldon : Ok, posez vos crayons. J’ai lokh, makh et cherrrkh. Quelqu’un les a ?

Générique.

Appartement de Leonard et Sheldon.

Leonard : J’ai raté quelque chose ? Est-ce qu’ils ont viré Giselle ?

Raj : Pas encore, mais la séance photo sous-marine a été une galère.

Howard : Malheureusement, Mme Giselle Wolowitz est allergique au chlore .Heureusement pour elle que j’aime la peau fripée et les yeux globuleux.

Leonard : Sheldon, la nourriture est là.

Raj : C’est la maison. Mets sur pause ! Mets sur pause !

Leonard : Que fais-tu ?

Raj : Je marque les positions et les repères, pour qu’on retrouve la maison des top-modèles.

Leonard : Pourquoi ?

Howard : C’est pas évident ? Chaque semaine, ils virent une belle fille. Elle se sent alors de trop et perd son amour-propre. En gros, c’est la future Mme Wolowitz.

Sheldon : Mon hamburger est à point ?

Leonard : Oui.

Sheldon : Cornichons non sucrés ?

Leonard : Oui.

Sheldon : Sachets de condiments individuels ?

Leonard : Oui.

Sheldon : Oignons frits ?

Leonard : Oui.

Sheldon : Du pain en plus ?

Leonard : J’ai demandé.

Sheldon : Qu’ont-ils dit ?

Leonard : Non.

Sheldon : Tu as protesté ?

Leonard : Oui.

Sheldon : Avec véhémence ?

Leonard : Non.

Sheldon : Eh bien, pourquoi tu as mis tant de temps ?

Leonard : Juste, mange.

Penny (entrant) : Hé les gars, Qu’est-ce que j’ai raté ? Qu’est-ce que j’ai raté ?

Howard : Gisèle est à deux doigts de partir.

Penny : Oh, bon, je la déteste.

Howard : Alors, tu n’es pas invitée à notre mariage.

Leonard : Tiens.

Penny : Merci.

Sheldon : Oh, faut-il encore qu’on subisse cette pseudo réalité visiblement manipulatrice ?

Tous : Oui.

Sheldon : Toi et moi, on a un programme télévisé régulier, résultat d’un débat approfondi et consensuel. Tout changement, sauf flashs spéciaux, doit être pré-approuvé à la réunion hebdomadaire des colocs.

Leonard : Met-le à l’ordre du jour.

Sheldon : Mais tu dois présenter une motion pour le mettre à l’ordre du jour.

Leonard : Je vais présenter une motion mais tu ne vas pas l’aimer.

Sheldon : Bien. Moque-toi des procédures parlementaires. Coupe le son, au moins.

Penny : Ils ne vont pas virer Giselle. C’est sûr, ils vont virer Summer. (Raj laisse échapper un petit son aigu). Quoi ?

Leonard : C’est à Sheldon. Repose-le.

Penny : C’est une rondelle d’oignon.

Howard : Repose-le, avant qu’il arrive.

Leonard : Non, non, non, il n’était pas à cet endroit.

Howard : D’accord, il arrive, on réfute, on se tait, mur de silence.

Sheldon : Qui a touché à mes…

Tous : Penny ! C’est Penny.

Sheldon : Pourquoi as-tu fait ça?

Penny : Je ne sais pas. J’ai eu faim. C’est quoi le problème ?

Sheldon : Le problème, c’est que personne ne touche à ma nourriture dans mon assiette.

Penny : D’accord, je ne savais pas. Désolée.

Sheldon : Et bien, je suis désolé, mais c’est ta deuxième faute.

Penny : Quoi ?

Sheldon : Tu as commis deux fautes. Trois fautes et c’est fini. C’est une métaphore sportive.

Penny : Une métaphore sportive ?

Sheldon : Oui, de base-ball.

Penny : Bien, je vais jouer le jeu. Quelle est ma première faute ?

Sheldon : 18 mars. Tu m’as transféré un e-mail humoristique.

Penny : J’ai fait ça ?

Sheldon : Oui, la photo d’un chat qui dit « moi vouloir cheezeburger ».

Penny : Oh, allez, tout le monde aime les Lolcats. Ils sont mignons et ils font des fautes, parce que ce sont des chats.

Sheldon : Je t’ai fais confiance en te donnant mon adresse e-mail. Tu as trahi ma confiance en m’envoyant des banalités. Première faute. Toucher ma nourriture, deuxième faute.

Leonard : Ne t’inquiète pas. Ca ne reste qu’un an sur ton dossier.

Howard : Tu peux les effacer avant, en assistant à son cours.

Penny : Allez, j’ai seulement touché un oignon frit.

Sheldon : Et puis tu l’as reposé, ce qui compromet l’intégrité de tous les autres oignons frits.

Penny : Oh, chéri, tu ne veux vraiment pas comprendre, hein ?

Sheldon : Penny, j’aurais bien été plus indulgent avec toi, mais tu es devenu un membre permanent de notre groupe social, donc j’applique les mêmes règles qu’avec tout le monde.

Leonard : Félicitations, tu es officiellement des nôtres.

Howard : Elle est des nôtres ! Elle est des nôtres.

Penny : Eh bien, je suis aux anges.

Sheldon : Tu es assise à ma place.

Penny : Oh mon Dieu, tu plaisantes ou quoi ?

Sheldon : Leonard, elle est à ma place.

Leonard : Oui, oui. Tu sais, quand tu seras parti, il faudra encore que je le supporte.

Penny : Je m’en fiche. Je prends position. Métaphoriquement.

Sheldon : D’accord, ça y est. Troisième faute.

Penny : Ooh, troisième faute.

Le couloir entre les appartements.

Penny : Je suis bannie, c’est complètement nul.

Leonard : Ecoute, ne t’inquiète pas, je vais lui parler.

Penny : C’est ça.

Leonard : Juste pour savoir, tu serais d’accord pour suivre son cours ? Tu peux le faire en ligne.

Le Cheese-cake Factory.

Howard : En nous fondant sur notre triangulation, la maison des top-modèles se situe dans cet espace délimité par ce triangle de 5 km² dans les collines d’Hollywood.

Raj : Ou peut-être à Durham, en Caroline du Nord.

Howard : Quand nous l’aurons trouvé, vous viendrez avec nous ?

Leonard : Pour faire quoi ?

Raj : Faire la fête avec de jolies filles, mec.

Leonard : Vous êtes fous ? Vous ne pourrez pas faire ça. Vous n’approcherez même pas de cet endroit.

Howard : C’est aussi ce qu’ils ont dit à Neil Armstrong à propos de la lune.

Sheldon : Personne n’a jamais dit ça à Neil Armstrong. La nation entière a consacré dix ans d’efforts et de fonds pour l’envoyer sur la lune.

Howard : Eh bien mes chers compatriotes, avant la fin de l’année, nous enverrons Wolowitz à l’émission du Prochain top-modèle.

Raj : ET beaucoup ne croiront pas que c’est arrivé.

Penny (arrivant) : Bon, laissez-moi deviner. Quesadilla et fromage de soja sans lactose pour Leonard.

Leonard : Merci.

Penny : Salade césar aux crevettes sans amandes pour l’allergique qui mange cachère que pendant les fêtes, Howard. Et pour Raj qui est soudainement redevenu hindou, pizza spéciale viande, sans viande. Ca arrive tout de suite.

Sheldon : Attends, s’il te plaît. Tu as oublié mon cheeseburger au bacon sauce barbecue, avec sauce barbecue, bacon et fromage à part.

Penny : Oh, je ne t’ai pas dit ? Tu as été banni du Cheese-cake Factory.

Sheldon : Pourquoi ?

Penny : Tu as commis trois fautes. Une, entrer. Deux, t’assoir. Trois, je n’aime pas ton attitude.

Sheldon : Tu ne peux pas faire ça. Non seulement, tu enfreins la loi de l’état de Californie, mais c’est tout à fait contraire à la politique de ce restaurant.

Penny : Oui. Il y a une nouvelle politique. Pas de chaussures, pas de chemises, pas de Sheldon.

Howard : Je parie qu’on pourrait vendre cette enseigne dans tout Pasadena.

Leonard : Penny, je peux te parler une minute ? Salut.

Penny : Salut.

Leonard : Ecoute, voilà la chose, euh, j’ai parlé à Sheldon et il s’en veut vraiment. Il pense aussi que son comportement a été excessif et inapproprié.

Penny : Vraiment ? C’est génial.

Leonard : Oui. Alors, présente-lui tes excuses. D’accord ?

Penny : Quoi ? Je ne vais pas m’excuser auprès de ce cinglé.

Leonard : Oh, allez, c’est facile, il va même te dire ce qu’il faut dire.

Penny : Leonard , vous allez toujours dans son sens. Ca ne fait qu’encourager sa démence.

Leonard : On ne l’encourage pas. On s’y résigne.

Penny : Ecoute. J’aime être avec vous, mais je ne m’excuserai pas pour quelque chose que je n’ai pas fait.

Leonard : Eh bien, en fait, techniquement, tu l’as fait.

Penny : C’est ta première faute, Leonard.

Même endroit, quelques minutes plus tard.

Penny : Et voilà. Quesadilla, salade, pizza, et après un débat animé avec mon manager, le cheeseburger barbecue, sauce barbecue, bacon et fromage à part.

Sheldon : Je te remercie.

Penny : Vas-y. Mange-le. Si tu oses.

L’appartement de Leonard et Sheldon.

Howard : Voilà la maison des top-modèles, je l’ai trouvé.

Raj : Tu es sûr ?

Howard : Regarde, sur le toit, Anaïs et Giselle prennent un bain de soleil. De style européen.

Leonard : Tu peux reconnaître les gens sur Google Earth ?

Howard : Bien sûr que non, j’ai un pote au NORAD. Il a envoyé un avion-espion autour de la maison.

Leonard : NORAD ? TU as fait appel à l’armée de l’air ?

Howard : Il était déjà en mission vers la Sibérie pour s’occuper d’un réacteur nucléaire. Ca lui a pris une heure de plus au maximum.

Penny (entre en colère) : Bon, il est où ?

Leonard : Sheldon ? Je viens de déposer au magasin de BD. Pourquoi ?

Penny : Là. Essaie de te connecter à Internet.

Leonard : Problème avec le WIFI ?

Penny : Non, juste essaie.

Sheldon (à l’écran) : Bonjour, chère toucheuse de hamburger. Tu te demandes sûrement pourquoi tu ne peux pas discuter avec tes amis au sujet de tes passions. Eh bien, cet enregistrement a pour but de te prévenir que je mets fin à ton usage illicite de notre connexion WIFI. Pour remédier à la situation, tu peux contacter la compagnie de téléphone, faire installer et payer ton propre WIFI, ou alors tu peux me présenter des excuses.

Penny : Eh bien ?

Leonard : Je te l’ai déjà dit. Résigne-toi.

Penny : Non, non, non, non, non. C’est sur, je vais le faire souffrir.

Leonard : Oh, Penny, tu ne devrais pas jouer à ça avec lui. Un accident de labo en plus et il se transforme en super méchant.

Penny : Je m’en fous. J’ai fait du rodéo junior. Je le ligote et le castre en 60 secondes.

Howard : Pas la peine de le castrer. Je te remettrai ton Internet.

Leonard : Tu vois ? Problème résolu.

Howard : Voilà !

Sheldon (à l’écran) : Salut, petits microbes. Suite à vos efforts pour contourner ma volonté, vous avez tous une faute de plus au compteur.

Leonard : Merci beaucoup, Howard.

Howard : De quoi tut e plains? Ce n’est pas toi qui doit encore suivre son cours.

Le couloir.

Sheldon : Oh ! Bonjour.

Penny : C’est l’heure de la lessive ?

Sheldon : C’est samedi soir. Ca veut dire lessive.

Penny : Je sais. Tous les samedis à 20h15, facile à anticiper.

Sheldon : Qu’est-ce que tu insinues ?

Penny : J’insinue que tu es routinier, et si quelque chose t’empêche de faire ta lessive à 20h15, tu trouveras ça désagréable. Me résigner ? Tu peux toujours courir !

La buanderie.

Penny : Oh, non, toutes les machines sont prises ? Qu’est-ce que tu vas faire ?

Sheldon : C’est pas un problème. Je ferai ma lessive un autre soir.

Penny : Un autre soir ? Eh bien, tu peux toujours essayer, mais au fond de ton cœur, tu sais très bien que samedi soir, c’est le soir de la lessive.

Sheldon : Femme, tu joues avec des forces qui dépassent ton entendement.

Penny : Ouais, eh bien, Ken peut embrasser ma Barbie.

Le couloir.

Penny : (toc, toc, toc) Sheldon, (toc, toc, toc) Sheldon, (toc, toc, toc) Sheldon.

Sheldon: Oui.

Penny: Où sont mes vêtements ?

Sheldon : Tes vêtements ?

Penny : Oui, ils étaient dans la machines, et quand je suis allée les chercher, ils étaient partis.

Sheldon : Vraiment ? Malgré le panneau qui dit : « Ne laissez pas vos vêtements sans surveillance » ?

Penny : Sheldon, où sont mes vêtements ?

Sheldon : Tu sais, je me souviens avoir vu des dessous féminins. Où était-ce ? Je sais ! Tout à l’heure, je regardai par la fenêtre quand une brassière a attiré mon attention. Ca te dit quelque chose ?

Penny : Comment tu as fait pour les pendre à ce câble téléphonique ?

Sheldon : Quand tu comprends les lois de la physique, Penny, tout est possible. Et puis-je ajouter, Mwah ha ha !

Penny : Décroche-les.

Sheldon : Excuse-toi.

Penny : Jamais.

Sheldon : Eh bien, je te suggère de trouver un long bâton et de jouer à la pinata.

Penny : Ecoute, attends, Sheldon, c’est allé trop loin. J’ai été stupide, tu as été stupide. Et si on passait à autre chose ?

Sheldon : Tu as été stupide, pas moi.

Penny : Ecoute, il faut un effort mutuel.

Sheldon : Je le fais déjà. Je reconnais que tu as été stupide.

Leonard : Hé, vous vous reparlez ? Cool. Qu’est-il arrivé ?

Penny : Leonard, je t’avais parlé de rodéo. Je crois que c’est l’heure.

Leonard : Oh, non, pas le rodéo. Qu’est-ce que tu as fait ?

Sheldon : Je n’avais pas le choix, Leonard, elle a gâché ma séance de lessive.

Leonard (regardant par la fenêtre) : Ooohhh !

Sheldon : Mwah ha ha !

L’appartement de Penny.

Penny : On peut s’électrocuter avec des câbles téléphoniques ?

Leonard : Non, écoute, cela doit cesser.

Penny : Non, non, non. Ca ne fait que commencer.

Leonard : Très bien, je ne voulais pas en arriver là mais… Tiens.

Penny : C’est quoi ?

Leonard : La kryptonite de Sheldon.

Penny : Oh, mon Dieu.

Leonard : Il ne doit jamais savoir que je t’ai donné ça.

Penny : Ecoute, j’ai dit que je voulais le blesser. Mais ça ?

Leonard : Ca raccourcira la guerre de 5 ans et sauvera des millions de vies.

L’appartement de Leonard et Sheldon.

Raj : Oh, mets en pause. C’est confirmé. On a l’adresse de la maison des top-modèles.

Howard : Que Dieu bénisse Google Street View, marque déposé.

Leonard : Ce que vous faites est vraiment effrayant.

Howard : Tu sais quoi ? Si c’est « effrayant » d’utiliser Internet, les satellites militaires et un engin robotisé, pour trouver une maison remplie de top-modèles, pour que je puisse leur rendre visite à l’improviste, d’accord, je suis « effrayant ».

Leonard (au téléphone) : Bonjour. Une seconde. Je vous le passe. Sheldon, c’est pour toi.

Sheldon : Qui est-ce ?

Leonard : Ta mère.

Sheldon : Oh, très bien. Salut, maman. Comment ça va ? Mais, maman. Elle n’arrête pas de s’assoir à ma place. Elle a touché ma nourriture. Oui, j’ai pris ses habits, mais c’est elle qui a commencé. Non, ce n’est pas juste. Pourquoi faudrait-il que je m’excuse ? Je ne pense pas que ce soit le genre de choses qui préoccupe Jésus. Tu as raison, je ne sais pas ce que pense Jésus. C’est bon ! Au revoir. Tu as cafté ?

Leonard : Ca va pas, non ? J’ai déjà deux fautes.

Devant la porte de Penny.

Sheldon : (toc, toc, toc) Penny, (toc, toc, toc) Penny, (toc, toc, toc) Penny. Je suis vraiment, vraiment désolé pour ce que j’ai fait. Voici ton linge, j’annule les fautes, tu n’es plus bannie.

Penny : Je peux m’assoir où je veux ? Non, non, non, ça ne fait rien, ce n’est pas important. Tu as fait un gros effort. Merci. Je l’apprécie vraiment.

Sheldon : Je te remercie.

Penny : Bonne nuit, Sheldon.

Sheldon : Penny.

Penny : Oui.

Sheldon : Bien joué.

Penny : Je te remercie.

Sheldon : Rappelle-toi, avec un grand pouvoir, vient de grandes responsabilités.

Penny : Compris.

La maison des top-modèles.

Modèle : Puis-je vous aider ?

Howard : On vient réparer le câble.

Modèle : Je crois qu’on a le satellite.

Howard : C’est ce que je voulais dire.

Modèle : Oh, ok, entrez.

Howard : Elle est plus grande que toutes les femmes de ma famille réunis.

Raj : On fait quoi, maintenant ?

Howard : On suit Mme Wolowitz.

 Fin de l’épisode.

Scene: The apartment. The guys are playing Boggle. There is a Klingon dictionary on the table.

Sheldon: Time. Alright Klingons, pencils down.

Leonard: Okay, I have pokh.

All: Have it. Got it.

Leonard: Potl.

All: Yup. Have it. Have it.

Leonard: Pukhpa.

All: Have it. Got it. Yup.

Howard: I have Chorrr.

Raj & Sheldon: Got it. Yup.

Howard: Nekhmakh.

Raj & Sheldon: Yeah. Yeah.

Howard: And Kreplach.

Raj: Hold on a second. Kreplach?

Howard: Yeah.

Raj: That isn’t Klingon, it’s Yiddish for meat-filled dumpling.

Howard: Well, as it turns out, it’s also a Klingon word.

Leonard: Really? Define it.

Howard: Kreplach, A hearty Klingon… dumpling.

Raj: Judge’s ruling?

Sheldon: Bilurrrbe.

Penny (entering): Hey, guys, I need to use your TV.

Sheldon: What’s wrong with your TV?

Penny: I don’t know, it just died, I’m getting a bunch of static.

Howard: Did you pay your cable bill?

Penny: You sound just like the cable company. All right, so, shh, Tyra Banks is about to kick someone off  America’s Next Top Model.

Sheldon: Excuse me, Penny, but we’re…

Leonard: No, no, don’t tell her.

Sheldon: …playing Klingon Boggle.

Leonard: Aw!

Howard: What do you mean, aw? Like she didn’t know we were nerds?

Sheldon: All right, if you must watch, then mute it with closed captions, please.

Penny: Fine.

Sheldon: All right, Boggle warriors, kapla’!

Howard: Look at those women.

Leonard: They’re gorgeous.

Sheldon: Oh! Worf, nice! Too bad that’s a proper noun.

Howard: Oh, look, the’s the future Mrs. Wolowitz. No, wait, that’s the future Mrs. Wolowitz. With her head in the lap of, what a coincidence. It’s the future Mrs. Wolowitz.

Leonard: Yeah, and they can all move in with you and your mother, the current Mrs. Wolowitz.

Sheldon: Is qochbe’ spelled with a (gargling) or a (guttural grunt)?

Howard: Why is that Mrs. Wolowitz crying?

Penny: Oh. That’s Anais, none of the other girls in the house like her.

Howard: House? What house?

Penny: They all live in a house together.

Howard: A house, where?

Penny: I don’t know. Somewhere in L.A.

Howard: Wait a minute, you’re telling me that I’m within driving distance of a house filled with aspiring supermodels?

Penny: Yeah, I guess.

Howard: And they live together and shower together and have naked pillow fights?

Leonard (to Penny who has got up to leave): Hey, wh-where are you going?

Penny: To pay my cable bill.

Sheldon: All right, pencils down! I have lokh, makh, and cherrrkh. Anybody got those?

Credits Sequence.

Scene: The living room. Howard and Raj are staring intently at the television. Leonard enters.

Leonard: Did I miss anything? Did they kick Giselle off?

Raj: Not yet, but her underwater photo shoot was an embarrassment.

Howard: Sadly, Mrs. Giselle Wolowitz is sensitive to chlorine. Lucky for her I like my fashion models pruny and bug-eyed.

Leonard: Sheldon, the food’s here.

Raj: There’s the house, freeze frame, freeze frame.

Leonard: What are you doing?

Raj: Marking the star positions and physical landmarks so we can find the house of the supermodels.

Leonard: Why?

Howard: Isn’t it obvious? Every week, they kick out a beautiful girl, making her feel unwanted and without self-esteem, a.k.a. the future Mrs. Howard Wolowitz.

Sheldon: Is my hamburger medium well?

Leonard: Yes.

Sheldon: Dill slices, not sweet?

Leonard: Yes.

Sheldon: Individual relish packets?

Leonard: Yes.

Sheldon: Onion rings?

Leonard: Yes.

Sheldon: Extra breading?

Leonard: I asked.

Sheldon: What did they say?

Leonard: No.

Sheldon: Did you protest?

Leonard: Yes.

Sheldon: Vociferously?

Leonard: No.

Sheldon: Well, then what took you so long?

Leonard: Just eat.

Penny (entering): Hey, guys, what’d I miss? What’d I miss?

Howard: Giselle’s hanging by a thread.

Penny: Oh, good, I hate her.

Howard: Then you’re not invited to our wedding.

Leonard: Here you go.

Penny: Thank you.

Sheldon: Oh, do we have to suffer through this transparently manipulative pseudo-reality again?

All: Yes.

Sheldon: You and I have a standing TV schedule which is the result of extensive debate and compromise. Any alterations except for breaking news have to be pre-approved at the weekly roommate meeting.

Leonard: Put it on the agenda.

Sheldon: But you have to make a motion to put it on agenda.

Leonard: Oh, I’ll make a motion, but you’re not going to like it.

Sheldon: Fine. Mock Parliamentary procedure. At least put it on mute.

Penny: Oh, Giselle’s not getting kicked off. It’s totally going to be Summer. (She picks up one of Sheldon’s onion rings. Raj lets out a high pitched squeak and points.) What?

Leonard: Sheldon’s onion ring. Just put it back!

Penny: It’s one onion ring.

Howard: Just put it back before he comes!

Leonard: No, no, no,  no, I don’t think that’s where it was.

Howard: Okay, here he comes, deny, deny, people, wall of silence.

Sheldon: Who touched my…

All: Penny! Penny did it.

Sheldon: Why would you do that?

Penny: I don’t know. I was hungry? What’s the big deal?

Sheldon: The big deal is that nobody touches food on my plate.

Penny: All right. Look, I didn’t know, I’m sorry.

Sheldon: Well, I’m sorry, but that is your second strike.

Penny: What?

Sheldon: You have two strikes. Three strikes and you’re out. It’s a sports metaphor.

Penny: A sports metaphor?

Sheldon: Yes, baseball.

Penny: All right, yeah, I’ll play along. What was my first strike?

Sheldon: March 18th. You violated my rule about forwarding email humour.

Penny: I did?

Sheldon: The photo of the cat who wants to “has cheezburger”?

Penny: Oh, come on, everybody loves LOLcats. They’re cute and they can’t spell ’cause they’re cats.

Sheldon: I trusted you with my email address, and you betrayed that trust by sending me Internet banality, strike one. Touching my food, strike two.

Leonard: Don’t worry. They only stay on your record for a year.

Howard: You can get them removed early, but you have to take his class.

Penny: Come on, I touched one onion ring.

Sheldon: And then you put it back, compromising the integrity of all the other onion rings.

Penny: Oh, honey, the buses don’t go where you live, do they?

Sheldon: Look, Penny, I wish I could be more lenient with you, but since you’ve become a permanent member of our social group I have to hold you to the same standards as everybody else.

Leonard: Congratulations. You’re officially one of us.

Howard: One of us, one of us.

Penny: Well, what a thrill.

Sheldon: You’re sitting in my spot.

Penny: Oh, jeez, you’ve got to be kidding me.

Sheldon: Leonard, she’s in my spot.

Leonard: Yeah, yeah. Uh, see, here’s the thing, after you leave, I still have to live with him.

Penny: I don’t care. I’m taking a stand. Metaphorically.

Sheldon: All right, that’s it. Strike three.

Penny: Ooh, strike three.

Scene: The hallway, Penny exits the guys apartment.

Penny: I’m banished? What the hell kind of crap is that?

Leonard: Listen, don’t worry. I’ll talk to him.

Penny: Yeah, you do that.

Leonard: Just so I know, would you be open to taking his class? You can do it online!

Scene: The Cheesecake Factory.

Howard: So based on our triangulation we’ve narrowed down the location of the top model house to three square miles in the Hollywood Hills.

Raj: Or possibly Durham, North Carolina.

Howard: When we find it, you want to go with us?

Leonard: To do what?

Raj: Party with the pretty girls, dude!

Leonard: Are you insane? You’re not going to party with them, you’re not even going to get anywhere near that place.

Howard: That’s what they said to Neil Armstrong about the moon.

Sheldon: No one said anything of the kind to Neil Armstrong, the entire nation dedicated a decade of effort and treasure to put a man on the moon.

Howard: Well, my fellow Americans, before this year is out we will put a Wolowitz on one of America’s top models.

Raj: And a large number of people will believe it never happened.

Penny (arriving): Okay, let me guess. A quesadilla with soy cheese for the lactose-intolerant Leonard.

Leonard: Thank you.

Penny: Shrimp Caesar salad with no almonds for the highly allergic kosher-only-on-the-high-holidays Howard, and for our suddenly back on the Hindu wagon Raj, meatlover’s pizza, no meat. Coming right up.

Sheldon: Wait. Excuse me. You forgot my barbecue bacon cheeseburger, barbecue sauce, bacon and cheese on the side.

Penny: Oh, I didn’t tell you? You’re banished from the Cheesecake Factory.

Sheldon: Why?

Penny: Well, you have three strikes. One, coming in. Two, sitting down. And three, I don’t like your attitude.

Sheldon: You can’t do that. Not only is it a violation of California state law, it flies directly in the face of Cheesecake Factory policy.

Penny: Yeah, no, there’s a new policy. No shoes, no shirt, no Sheldon.

Howard: I bet we could sell that sign all over Pasadena.

Leonard: Penny, can I talk to you for a minute? Hi.

Penny: Hi.

Leonard: Look, here’s the thing, um, I talked to Sheldon and he feels terrible and he agrees that he was unreasonable and out of line.

Penny: Really? Well, that’s great.

Leonard: Yeah, so just apologize to him, okay?

Penny: What? I’m not going to apologize to that nutcase.

Leonard: Oh, come on, it’s easy, he’ll even tell you what to say.

Penny: Leonard, don’t you get it? If you guys keep going along with his insanity, you’re just encouraging him.

Leonard: We’re not encouraging. It’s more like knuckling under.

Penny: Look, I like hanging out with you guys, but I’m not going to apologize for something I didn’t do.

Leonard: Well, actually, technically, you did do it.

Penny: That’s strike one, Leonard.

Scene: The same, some minutes later.

Penny: There you go, quesadilla, salad, there’s your pizza, and thanks to Sheldon’s heated discussion with my manager one barbecue bacon cheeseburger, barbecue sauce, bacon and cheese on the side.

Sheldon: Thank you.

Penny: Go ahead, eat it. I dare you

Scene: The living room. Howard on his laptop.

Howard: That’s it. There’s the house, I found America’s top models!

Raj: Are you sure?

Howard: Look, on the roof, Anais and Giselle are sunbathing. European-style.

Leonard: You can recognize people on Google Earth?

Howard: Of course not, I got a buddy of mine at NORAD to have a spy drone fly over.

Leonard: NORAD? You’re using military aircraft?

Howard: It was already targeted to poke around a nuclear reactor in Siberia, I took it an hour out of its way, tops.

Penny (entering, angry): Okay, where is he?

Leonard: Sheldon? I just dropped him off at the comic book store. Why?

Penny: Here. Try and go online.

Leonard: Problem with the WiFi?

Penny: No, just try.

Sheldon (on screen): Greetings, hamburger toucher. You are probably wondering why you cannot IM with your little friends about how much you heart various things. Well, this recorded message is alerting you that I am putting an end to your parasitic piggybacking upon our WiFi. If you want to remedy the situation you can contact the phone company, set up your own WiFi and pay for it, or you may apologize to me.

Penny: Well?

Leonard: I reiterate, knuckle under.

Penny: No, no, no, no, no. It is on. I am gonna introduce your friend to a world of hurt.

Leonard: Oh, Penny, you don’t want to get into it with Sheldon. The guy is one lab accident away from being a supervillain.

Penny: I don’t care, I was in junior rodeo, I can hogtie and castrate him in 60 seconds.

Howard: No need to neuter the nerd, I can get you back online.

Leonard: There, see? Problem solved.

Howard: Voila!

Sheldon (voice from Howards laptop): Hello, puny insects. As a consequence of your efforts to circumvent my will, everyone is awarded one additional strike.

Leonard: Thanks a lot, Howard.

Howard: What are you complaining about? I’m the one who has to take the class again.

Scene: The hallway. Sheldon is backing out of the apartment. Penny is waiting outside.

Sheldon: Oh! Hello.

Penny: Time to do your laundry, huh?

Sheldon: It’s Saturday night. Saturday is laundry night.

Penny: I know. Every Saturday at 8:15, easy to anticipate.

Sheldon: What are you implying?

Penny: I’m implying that you’re a creature of habit, and if something were to prevent you from doing your laundry on Saturday at 8:15, you might find it unpleasant. (Sheldon hurries away, disturbed) Knuckle under, my ass.

Scene: The laundry room. Sheldon, holding his laundry, is looking at the machines in dismay.

Penny: Oh, no, are all the machines taken? What are you gonna do?

Sheldon: No problem, I’ll just do my laundry another night.

Penny: Another night? Well, I guess you can try, but deep inside your heart you’ll know that laundry night is always Saturday night.

Sheldon: Woman, you are playing with forces beyond your ken.

Penny: Yeah, well, your ken can kiss my Barbie.

Scene: The hallway, Penny comes storming up the stairs to the guys door.

Penny (Knock, knock, knock): Sheldon (knock, knock, knock) Sheldon (knock, knock, knock) Sheldon.

Sheldon: Yes?

Penny: Where are my clothes?

Sheldon: Your clothes?

Penny: Yes, I left them in the washers and when I went down to get them, they were gone.

Sheldon: Really? Despite the sign that says “Do not leave laundry unattended”?

Penny: Sheldon, where are my clothes?

Sheldon: You know, I do recall seeing some female undergarments. Where was that? Oh, yes, earlier this evening I happened to gaze out the window and a brassiere caught my eye. Do those look familiar?

Penny: How the hell did you get them up on that telephone wire?

Sheldon: When you understand the laws of physics, Penny, anything is possible. And may I add, mwah-ha-ha!

Penny: Get them down.

Sheldon: Apologize.

Penny: Never.

Sheldon: Well, then may I suggest you get a very long stick and play panty pinata.

Penny: Look, wait, Sheldon, this has gotten out of hand, okay? I’ve done some stupid things, you’ve done some stupid things, how about we just call it even and move on with our lives?

Sheldon: I’ve done no stupid things.

Penny: Look, you’ve got to meet me halfway here.

Sheldon: I am meeting you halfway, I’m willing to concede that you’ve done some stupid things.

Leonard: Hey, you guys are talking again. Good. What happened?

Penny: Leonard, remember when I said it was on? Well, now it’s junior rodeo on.

Leonard: Oh, not junior rodeo. What did you do?

Sheldon: I had no choice, Leonard, she ruined laundry night.

Leonard (looking out of window): A-a-a-aw!

Sheldon: Mwah-ha-ha.

Scene: Penny’s apartment. Leonard enters. Penny is taping together a number of long sticks.

Penny: Telephone wires can’t electrocute you, can they?

Leonard: No. Look, this has to stop.

Penny: Oh, no, no, no. It is just beginning.

Leonard: All right, I really didn’t want to do this, but… here.

Penny: What’s this?

Leonard: Sheldon’s Kryptonite.

Penny: Oh, my God.

Leonard: He can never know that I gave that to you.

Penny: Look, I said I wanted to hurt him, but, but this?

Leonard: It’ll shorten the war by five years and save millions of lives.

Scene: The living room.

Raj: Oh, pause it. That’s it. Confirmed. We now have the address of the top model house.

Howard: God bless you, Google Street View registered trademark.

Leonard: Okay, for the record what you’re doing is really creepy.

Howard: You know what? If it’s creepy to use the Internet, military satellites, and robot aircraft to find a house full of gorgeous young models so that I can drop in on them unexpectedly, then fine, I’m creepy.

Leonard (into phone, which has just rung): Hello. Oh, hi. Yeah, hold on a second. I’ll get him. Sheldon, it’s for you.

Sheldon: Who is it?

Leonard: Your mother.

Sheldon: Oh, good. Hi, Mom. How are you? But, Mom, she keeps sitting in my spot. And, and she touched my food. Okay, yes, I took her clothes, but she started it. No, that’s not fair. Why should I have to apologize? Yeah, I really don’t think this is the kind of thing Jesus concerns himself with. No, you’re right, I don’t really know what Jesus thinks about. All right, good-bye. Did you tell on me?

Leonard: Are you kidding me? I already have two strikes.

Scene: Outside Penny’s door.

Sheldon: (Knock, knock, knock) Penny, (knock, knock, knock) Penny, (knock, knock, knock) Penny… (door opens) I am very, very sorry for what I have done. Here’s your laundry, I rescind your strikes and you are no longer banished.

Penny: Can I sit wherever I want? No, no, never mind, never mind, that’s, that’s not important. Sheldon, this was big of you. Thank you. I really appreciate it.

Sheldon: Thank you.

Penny: Good night, Sheldon.

Sheldon: Penny.

Penny: Yes?

Sheldon: Well played.

Penny: Thank you.

Sheldon: Just remember: with great power comes great responsibility.

Penny: Understood.

Scene: The top model house. The doorbell rings. One of the models answers. Howard and Raj are outside wearing blue jumpsuits.

Model: Can I help you

Howard: Yes, we here to fix the cable.

Model: I think we have satellite.

Howard: That’s what I meant.

Model: Oh. Okay, come on in.

Howard: She’s taller than all the women in my family combined.

Raj: What do we do now?

Howard: Follow Mrs. Wolowitz.

Source : Big Bang Theory Transcript

Kikavu ?

Au total, 94 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 20h

stella 
26.12.2018 vers 20h

chocoubl 
11.11.2018 vers 11h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

s1988 
01.09.2018 vers 11h

LaFriteFan 
04.02.2018 vers 17h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Le quartier The Bold Type est ouvert sur Hypnoweb !
Nouveau quartier ! | The Bold Type

Découvre le 10ème numéro de notre magazine HypnoMag avec une interview exclusive de l'actrice Lisa O'Hare.
HypnoMag | Découvre le numéro 10 !

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne CBS

12.24 : Clap de fin ! (inédit)
Jeudi 16 mai à 20:30
18.52m / 3.2% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

12.23 : Le constant change (inédit)
Jeudi 16 mai à 20:00
18.52m / 3.2% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

12.22 : Coup de foudre à Beverly Hill (inédit)
Jeudi 9 mai à 20:00
12.59m / 2.0% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

12.21 : Les Preuves du plagiat (inédit)
Jeudi 2 mai à 20:00
12.48m / 1.9% (18-49)

Logo de la chaîne CBS

12.20 : Leonard se rebelle (inédit)
Jeudi 25 avril à 20:00
11.84m / 1.8% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant

Kaley Cuoco dans la nouvelle série The Flight Attendant
Kaley Cuoco a créé sa société de productions, Yes, Norman Productions. Elle avait un droit d'option...

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn

Kaley Cuoco | Diffusion + affiches de la série Harley Quinn
Deux affiches promotionnelles de la série animée Harley Quinn, dans laquelle Kaley Cuoco double le...

The Big Bang Theory sur Netflix !

The Big Bang Theory sur Netflix !
Excellente nouvelle pour les fans de la série ! A partir du 01 juillet 2019, les épisodes de la 1ère...

Johnny Galecki bientôt père !

Johnny Galecki bientôt père !
L'interprète de Léonard, Johnny Galecki, a annoncé via les réseaux sociaux une heureuse nouvelle :...

La fin approche, les acteurs laissent leurs empreintes

La fin approche, les acteurs laissent leurs empreintes
Préparez vos mouchoirs, la fin de The Big Bang Theory sera diffusée le 16 mai 2019. Après avoir...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

mnoandco, Hier à 19:41

Il est encore temps de voter au sondage Blacklist afin de départager 5 créations de qualités. Merci

Fiona51092, Hier à 21:56

New sondage sur le quartier Shadowhunters.Qu'avez-vous pensez du final de la série ?

ophjus, Aujourd'hui à 09:13

3 animations et 3 jeux vous attendent sur The Bold Type !

mnoandco, Aujourd'hui à 13:13

L'animation wallpapers New Amsterdam/Doctor Who cherche encore quelques participants pour pimenter le concours.

mnoandco, Aujourd'hui à 13:13

Toutes les instructions sur l'un ou l'autre des quartiers et pas besoin de connaître les séries. Merci !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site